• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > L’athéisme d’Albert Camus par le Professeur Damien Darcis

L’athéisme d’Albert Camus par le Professeur Damien Darcis

L'association Belge des Athées (ABA) a le plaisir de vous présenteri la troisième conférence de notre cycle "athéisme et philosophie".

 

PROGRAMME

1. Mercredi 4 mars 2015 à 20h.
L’athéisme et BERTRAND RUSSELL
par le Professeur Jean Bricmont (UCL)

2. Mercredi 18 mars 2015 à 20h
L’athéisme de JEAN-PAUL SARTRE
par le Professeur Vincent de Coorebyter (ULB)

3. Mercredi 1er avril 2015 à 20h
L’athéisme d’ALBERT CAMUS
par le Professeur Damien Darcis (UMons)


Initiateur et coordinateur du projet : Jacques Teghem

 

Présentation et modérateur : Serge Deruette

 

 

Contact : atheesdebelgique(@)gmail.com
Site internet : http://www.athee.info/
Facebook : https://www.facebook.com/atheesdebelgique
Newsletter (gratuite) : http://www.atheeshumanistes.be/blog/wp-login.php?action=register
Chaine Youtube : https://www.youtube.com/user/Atheesdebelgique

 




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • vote
    calem 9 juin 2015 15:31

    La foi (qui n’est lié a aucune religion) et les règles de vie qu’elle prescrit, le comment de l’existence quotidienne. Ce sont des règles de base communes à la plupart des religions : ne pas tuer, ne pas voler, vivre une vie de modestie, protéger les faibles le bien ou et le mal et sur ce que la société devrait défendre ou activement rejeter.



    La seule valeur commune à tous les peuples de l’Occident post-chrétien et laïc est, bien sûr, l’argent. L’argent est, littéralement, la seule monnaie commune d’une société sans foi, dans laquelle chaque personne est libre de définir le bien et le mal selon son souhait. mais cela suffit à en faire l’anti-religion par excellence


    • 2 votes
      la mouche du coche 9 juin 2015 16:13

      Le problème de l’athéisme nous apparait aujourd’hui parce que celui-ci règne en maître en ce moment et que même les athées les plus obtus sont obligés de constater qu’il produit une société de merde, sans valeur, sans beauté, sans intérêt. Il faut donc en sortir au plus vite.


    • 2 votes
      la mouche du coche 9 juin 2015 16:14

      Les athées se trompent et nous allons le démontrer gaiement
      .
      la doctrine de l’évolution est une vaste supercherie. 

      .

      Les principales critiques des opposants à l’évolutionnisme me semblent recevables et toutes dirimantes (elles étaient d’ailleurs déjà formulées en son temps par Darwin lui-même et les évolutionnistes feraient bien de commencer par lire son livre ) :

      .

      • - Absence dans la nature de fossiles “intermédiaires” bizarres, imparfaits, avec des moignons, des bouts d’ailes, des écailles à la place de plumes, etc. que réclame obligatoirement cette théorie alors qu’on a plus de 150 ans de recherches archéologiques derrière nous.

        .

      • - Présence très ancienne par contre de fossiles très sophistiqués comme les araignées, oiseaux, etc. qui détruit l’idée d’une évolution allant dans le sens d’une complexification croissante de la cellule vers le mammifère.

      .

      Je devrais m’arrêter là, cela suffirait, mais il y a encore :

      • - Théorie darwinienne du HASARD, mot qui n’explique rien alors qu’une théorie scientifique digne de ce nom a pour mission de SIMPLIFIER et PRÉDIRE, ce que la théorie évolutionniste ne fait pas. Avec Newton, on peut prédire la trajectoire d’une pomme, que peut-on prédire avec Darwin ? En réalité le mot HASARD n’est qu’un mot-valise pour dire “je ne sais pas”. On pourrait le remplacer aussi bien par CARAMBAR ou DIEU. Cela expliquerait tout autant, c’est-à-dire rien du tout. Tout ceci n’est pas scientifique.

      .

      Devant de telles difficultés, les évolutionnistes devraient s’arrêter et chercher une autre théorie plus précise, plus scientifique et plus sérieuse, mais ils ne le font pas, et ceci nous alerte qu’ils ne sont plus des scientifiques mais de nouveaux clercs d’une religion absconse, comprise uniquement par eux comme sous l’ancienne Égypte. De ces religions bidons, l’histoire en est gorgée et l’évolutionnisme n’est juste que la dernière. Elle disparaitra comme les autres. 

      .


    • 1 vote
      calem 9 juin 2015 16:29

      @calem

      J’ai la foi et je suis athée.


    • 1 vote
      calem 9 juin 2015 16:32

      @la mouche du coche

      Je suis athée mais j’ai la foi ce qui est le plus important.


    • 1 vote
      la mouche du coche 9 juin 2015 16:40

      @calem
      Gné ? smiley


    • 1 vote
      jeanpiètre jeanpiètre 9 juin 2015 19:55

      @calem
      les règles que vous énoncez sont des règles sociales, la religion n’a fait que se les approprier.


    • vote
      la mouche du coche 9 juin 2015 23:14

      @jeanpiètre

      les règles que vous énoncez sont des règles religieuses, l’athéisme n’a fait que se les approprier.


    • vote
      la mouche du coche 13 juin 2015 09:57

      L’athéisme est l’opium des dominants ( et de ceux qui voudraient l’être)


    • 4 votes
      Latigeur Latigeur 10 juin 2015 11:55

      Les règles évoquées sont des règles imaginées par l’homme, tout comme les religions. 


      Les croyants les ont fait leurs en invoquant une puissance et un justice divine qu’ils ont inventées et que rien ne vient prouver dans la réalité. 

      L’homme a fait les dieux à son image & comme son imagination est féconde il a produit aux cours des temps des croyances diverses et variées. Comme si cet émiettement et les conflits qu’il générait n’était pas suffisant, les grandes religions ont toutes connues des disputes internes incessantes qui ont conduit à des schismes et à des guerres terriblement inhumaines.

      En Occident, la séparation des églises et de l’Etat, la laïcité, protège les uns et les autres et permet la coexistence pacifiques de tous, loués soient les saints hommes qui religieux ou non, croyants ou incroyants, athées ou agnostiques, ont permis ce progrès décisif pour l’humanité.

      • vote
        philouie 10 juin 2015 12:14

        En Occident, la séparation des églises et de l’Etat, la laïcité, protège les uns et les autres et permet la coexistence pacifiques de tous, loués soient les saints hommes qui religieux ou non, croyants ou incroyants, athées ou agnostiques, ont permis ce progrès décisif pour l’humanité.

        loi de laïcité :1905
        guerre de 14-18 : 1914 = 20 millions de mort
        vachement efficace la méthode.


        • 5 votes
          Latigeur Latigeur 10 juin 2015 12:47

          Argument grossier et erroné, Philouie, j’ai pas dit que la laïcité était la garantie d’une paix définitive sur terre.

          Nous autres, pauvres humains septiques, n’avons pas de prétention à la toute puissance.
          En tout cas, la guerre de 14 était tout autre chose qu’une guerre de religion, l’affrontement de nationalismes plus ou moins exacerbés, non ?

          • vote
            philouie 10 juin 2015 18:41

            @Latigeur
            personnellement, je ne vois guère de différence entre une guerre de religion et un "affrontement de nationalismes".

            Mais je crois que, dans la guerre de 14, les nationalismes n’ont été qu’un instrument de la guerre mais non sa motivation première.

            Il est d’ailleurs frappant de voir comment l’école de la république, laïque donc, à façonner l’esprit des jeunes Français pour à la fois construire la nation France et conduire cette nation dans la guerre.

            Sauf à penser que la république est religieuse (ce que personnellement je crois), force est de constater que la république c’est fort bien passé de religion pour conduire ces propres citoyens sur le champ de massacre.


          • 2 votes
            Latigeur Latigeur 10 juin 2015 19:55

            @philouie

            "personnellement, je ne vois guère de différence entre une guerre de religion et un "affrontement de nationalismes"."

            Sincères condoléances, z’êtes intellectuellement aveugle ? changez de lunettes, vous y verrez peut-être plus clair.

            Quand à attribuer la responsabilité de cette guerre à la république, c’est pour le moins abusif, étudiez un peu l’histoire...



          • vote
            philouie 10 juin 2015 20:16

            @Latigeur
            Pourtant j’ai appris à l’école, quand j’étais petit, que l’école laïque enseignait aux enfants de la république "Non, vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine" et "la ligne bleue des Vosges

            extrait de ce dernier lien :

            L’expression ligne bleue des Vosges a été empruntée au testament de Jules Ferry qui, député puis sénateur des Vosges, demandait à être enterré dans sa ville natale de Saint-Dié, "en face de cette ligne bleue des Vosges d’où monte jusqu’à mon cœur fidèle la plainte touchante des vaincus"

            voir également  :

            Le nationalisme français comme mouvement politique entrant en jeu dans le système démocratique français, est né en 1870, à l’avènement de la troisième république. À cette époque tous les partis manifestaient ostensiblement des idées nationalistes et anti-allemandes : la Prusse venait de gagner une guerre et avait pris l’Alsace-Lorraine.


          • 2 votes
            Latigeur Latigeur 11 juin 2015 20:13

            @philouie

            Ben oui, la guerre de 14 fait suite à celle de 1870... qui avait été une grosse bourde des républicains ?

            Ben non, de l’empereur Napoléon III pas spécialement un républicain et les allemands pas spécialement républicains non plus à l’époque en avaient profité pour annexer l’Alsace et la Lorraine, qu’il y ait eu quelques ressentiments chez les français,cela se comprend et ce ressentiment nationaliste était largement partagé dans tous les camps politiques en particuliers à l’extrême droite et chez les royalistes.

            Non, les républicains français ne furent pas les premiers responsables de cette guerre, ce sont les armées allemandes qui sont entrées en France pas le contraire. Il fallait se défendre.

            Par ailleurs, les guerres de religion ont ceci de particuliers qu’elles sont pour l’essentiel des guerres civiles. 


          • 1 vote
            philouie 11 juin 2015 22:15

            @Latigeur
            ces quoi ces argurments à deux balles ?

            Napoléon III n’était pas républicain ? , c’est l’allemagne qui a déclaré la guerre à la France ? la belle affaire.

            Vous prétendez que la laïcité nous a protégé des guerres de religion, sauf que lorsqu’elle a été voté, il y avait 200 ans qu’il n’y avait plus eu de guerre de religion e n France. Elle nous auraient protéger d’un mal imaginaire ????

            et pendant ces deux cents ans, on a eu une révolution, des guerres napoléonienne, des guerres coloniales etc, etc etc.

            et après cette loi, on a eu la guerre de 14-18, la guerre de 39-45, la guerre d’algérie, d’indochine, de Libyé d’Afghanistan et du Mali.

            La laïcité nous protège de quoi ? soyez un peu sérieux.

            Et osez dire que l’école de la république n’a pas élevé les petits Français dans la haine du boche !

            Osez dire que la république nous a protéger de la haine des juifs !

            Osez dire que la république nous a protéger de la folie coloniale !

            Osez dire que la république à protéger le peuple Libyen de la folie sarkosiste !

            Il y a des millions de cadavres qui vous regardent.


          • vote
            philouie 11 juin 2015 23:41

            @guepe

            Je réponds à l’argument de latigeur qui prétend que la laïcité protège les uns des autres et permet de vivre en paix. Je montre que c’est faux par simple constat. Il y a toujours des guerres.

            Si les êtres humains se battaient pour la vérité, il y a longtemps que ça se serait vu. Regardez autour de vous et vous comprendrez vite que tout le monde en a à peu près rien à cogner de la vérité. Non, on se bât pour les ressources, pour les territoires, pour le pouvoir.

            Quand les religions sont associées aux pouvoirs, il peut y avoir des guerres de religions. supprimer cette association du pouvoir et de la religion et vous verrez disparaître les guerres de religion, oui, mais pas les guerres. Simplement parce qu’ici la religion est un moyen de la guerre et si ce n’est pas la religion, c’est autre chose. Le nationalisme par exemple. Comme en 14.


          • vote
            philouie 12 juin 2015 17:34

            @guepe
            Je veux bien vous croire.Sans doute ai-je cru, benoitement, que les mots "coexistence pacifique de tous" renvoyaient aux mots "guerres terriblement inhumaines" de la phrase précédente ?


          • 2 votes
            Latigeur Latigeur 13 juin 2015 13:26

            @philouie

             Comment discuter avec quelqu’un qui ignore a ce point l’histoire de France et balance autant de contre-vérité et d’amalgames, qui caricature les propos de son contradicteur pour les contrer.

            La laïcité a introduit un tiers neutre, l’Etat, dans les querelles entre religieux, elle a donc une action pacificatrice au sein des populations de ce point de vue là.

            Il y a une différence entre la tolérance religieuse des états se réclamant d’une religion qui est de fait dominante.

            Cette tolérance qui s’accompagne généralement de droits limités pour les minoritaires, par contre la laïcité qui elle, garantit la liberté de croire ou de ne pas croire des individus et leur égalité quelque soit leur appartenance religieuse et qu’ils en revendiquent une ou non.

            La fin des guerres de religion en France est le fait de la victoire d’un camp sur un autres, la religion catholique y conservait de nombreux pouvoirs et privilèges et exerçait sa tutelle sur les esprits utilisant au besoin par la force de l’Etat pour embastiller, voire faire tuer les libres-penseurs.

            De la révolution jusqu’aux lois de séparation de l’église et de L’Etat, les français ont remis peu à peu cette église et toutes les églises de l’époque , protestante et juive à leur place, c’est à dire hors du pouvoir.

            Et oui, j’ose dire que la laïcité me protège moi qui suis athée mais aussi tous ceux qui se réclament d’un religion minoritaire. Ce qui en d’autres temps ou plus présentement en d’autres lieux suivez mon regard, nous, vaudrait au mieux persécution civile, prison, fouet ou mort.

            "Il y a des millions de cadavres qui regardent" ceux qui ont assassiné et assassinent encore au nom de leur dieu, et de la vérité transcendante qu’ils prétendent servir..


          • 1 vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 12 juin 2015 05:01

            ATHEISME & PHILOSOPHIE :

            Les Belges sont des inqualifiables pince-sans-rire... comme les autres me dira-ton :
            ok... mais ici nous sommes chez les Belges !

            Je crois qu’une telle conférence, pour apparaitre censée, ou simplement "sérieuse" , devrait commencer par préciser le référentiel... et ici le référentiel c’est la TOUTE PUISSANTE PHILOSOPHIE faite avant-tout de très nombreux systèmes inextricables... on cause, nous petits Belges athées, sous les saints auspices ; l’oracle ayant été remplacé à l’ère moderne par des philosophes bavards comme Sartre et Onfray qui chacun a son système... ou ses systèmes  !
            Oui camarades Belges, le langage est surtout fait de sous-entendus, donc on est obligé pour commencer de "fixer" un référentiel ! Vous me direz : nous on ne le fixe pas, car ça c’est bon pour les croyants ; cette liberté nous permet de ratisser large !

            L’ennui camarades c’est que cette procédure vous place ici sous les auspices d’un crédo flottant jamais analysé, et pour cause ; et le résultat des courses c’est que vos adversaires ont trouvé le nom de votre tout-puissant : le HASARD évidemment !
            =========================
            Trêve de plaisanteries et interrogeons d’autres "philosophes" en dehors de la métaphysique occidentale :
            Le samkhiya que j’essaie de faire découvrir, avec beaucoup de mal, dans un topic concurrent a DEUX VERSIONS :

            ( http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/culture/article/rene-guenon-compare-le-yoga-au-50150 )

            ___ une version dite athée
            et
            ___ une version théiste

            Là nous sommes dans la métaphysique hindoue, et au lieu de discuter de systèmes philosophiques figés et prétentieux, on discute de darshanas (mot que j’adore) , c’est à dire de points de vue !

            Vaste programme avec nos points de vue !

            Dans mes premières tentatives pour faire découvrir la métaphysique hindoue sur AgoraVox TV, j’ai proposé ce que d’aucuns ont pris pour une devinette ! Admirer d’abord cette image, sacrée pour les uns, profane pour les autres :
            dans la fabuleuse iconographie hindoue nous avons le camarade Vishnou qui porte , fixée sur son nombril une fleur de lotus de laquelle émerge le démiurge Brahma... ! On peut donc se demander qui de Vishnou ou de Brahma était le premier ?!


            Trêve de plaisanterie et revenons à nos moutons !

            Nous avons donc nos deux points de vue pour essayer de comprendre notre monde, l’athée et le théiste !

            Évident non ?
            Alors que vient faire le camarade Vishnou là-dedans ?

            Capital, c’est lui qui va faire la différence entre les deux versions !

            Pourquoi ?

            Enfin de compte nos amis belges sont marrants... mais les hindous aussi !

            Merci

            CQFD


            • vote
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 12 juin 2015 05:16

              @Mao-Tsé-Toung

              es philosophes bavards = pléonasme ?

              Merci

              CQFD


            • 2 votes
              Latigeur Latigeur 13 juin 2015 20:19

              Perso mais c’est sans doute mon "darshanas" et je le partage :

              c’est plutôt Moa Tsé Tou que je trouve marrant avec ses explications un tantinet absconses sur le nombril fleuri de Vishnou.

              Dans la campagne française, on est plus prosaïque et on glose en rigolant sur le point de savoir qui de la poule ou de l’oeuf est arrivé en premier...

              C’est vrai qu’au pays de Descartes, Pascal, Diderot et Montaigne, nous avons une certaine propension à préférer la raison à l’"escaca-illogiisme" pour essayer de prouver ou non l’existence de dieu. 
               
              Malgré tout le respect que méritent les textes religieux qui sont la production de nos frères humains d’il y a des milliers d’années, c’est pas chez eux que nous trouverons les réponses aux problèmes de l’heure.

              C’est cette attitude faite de mise à distance et d’interrogation des dogmes ancestraux, qui a permis à notre civilisation de bousculer les certitudes établies et à nos savants et chercheurs de progresser dans tous les domaines.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès