• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Luther et la naissance du libéralisme

Luther et la naissance du libéralisme

Les racines du libéralisme sont religieuses... protestantes.

Une vidéo sans langue de bois.

1) Le protestantisme c'est la foi sans les oeuvres. (les hommes sont donc libérés des oeuvres.)

2) Les hommes ne sont pas meilleurs les uns que les autres. Tous les hommes sont mauvais, profondément pourris par le peché originel.

Tous les hommes, bons ou mauvais, sont égaux. (Droits de lhomme.)

3) La religion est un département de l'Etat. Luther confie au prince la règlementation de la religion.

 La laïcite en est la conséquence : Celui qui a le pouvoir sur la police, a le pouvoir sur les consciences.

Il n'y a pas de loi de Dieu au dessus de la loi humaine.

à 17 Mn :
 Selon Grossius : " C'est entendu il n'y a plus d'accord sur les commandements de Dieu, il n'y a plus d'accord sur le bien et le mal, et il n'y a plus d'autorité terrestre que nous puissions accepter les uns les autres pour trancher nos différents ; mais il y a quand même un point d'accord, une plate forme de départ commerçante : catholique ou protestant, nous sommes d'accord pour faire du commerce, nous pouvons concevoir un code de conduite, entre égaux, mutuellement profitable ... fondé sur le profit."

à 34 Mn :
 Hobbes et la doctrine du bon sauvage : L'homme est un loup pour l'homme, l'homme est une bête féroce qui tue.

L'homme est un robot mû par deux pulsions fondamentales : la convoitise et l'agressivité.

Pour hobbes l'Etat idéal c'est le Léviathan : gouvernement administratif contrôlant de façon anonyme toute la population,
Un Etat administatif anonyme et impitoyable qui règne sur des individus déracinés et sans défense. Il l'appelle l'homme artificielle, le dieu mortel, dans la bible (livre de Job) : "il n'a pas son pareil sur la terre, il a été créé sans peur, il porte son regard intrépide sur tout ce qui est élevé, il est le souverain de tous les fils de l'orgueil."
 Hobbes : "parmi tous les dangers menaçant l'Etat léviathan : le fait de croire que la conscience l'emporte sur la loi."

à 42 Mn :
John Locke : la finalité de l'Etat c'est d'assurer la sécurité. Les gens ne vivent en société que pour s'enrichir.

Le pouvoir Léviathan doit être impitoyable et faible, afin que ce bon sauvage qu'est le pouvoir ne prenne pas tout, il faut qu'il ait peur.

Toutes les religions sont bonnes sauf une : la catholique qui est dangereuse, subversive, car elle prétend qu'elle a autorité sur les princes, elle a le droit de leur dire si leurs lois sont légitimes ou non. Les homme sont obligés, devant Dieu, de s'occuper de leur salut éternel, plutôt que de leur enrichissement.

Tags : Religions Christianisme Libéralisme




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 3 votes
    maQiavel maQiavel 12 décembre 2017 16:27

    Faire de l’apparition du protestantisme en Europe la cause de l’émergence du libéralisme est une vision caricaturale et anachronique qui fait fi de la réalité historique.

    Non seulement elle conduit à sous estimer les évolutions internes au monde protestant (protestantisme ancien pré -moderne vs protestantisme moderne triomphant) mais en plus elles conduisent à minimiser les racines catholiques qui occuperont une place décisive dans l’émergence du libéralisme. 


    • vote
      gaijin gaijin 12 décembre 2017 16:58

      @maQiavel
      " minimiser les racines catholiques qui occuperont une place décisive dans l’émergence du libéralisme."

      je suis preneur d’un peu plus de précision a ce sujet ........

      je n’ai pas encore regardé cette vidéo mais j’en étais arrivé aux mêmes conclusions : le protestantisme est la base du libéralisme ( puisque le salut est indépendant des oeuvres il est loisible de s’enrichir c’est a mon sens d’ailleurs toujours d’actualité dans ce que les libéraux dénoncent chez les français de " haine des riches " )


    • vote
      La mouche du coche La mouche du coche 12 décembre 2017 17:46

      Faire de l’apparition du protestantisme en Europe la cause de l’émergence du libéralisme est au contraire une vision parfaitement juste intégrant complètement la dimension historique du mouvement. La coincidence chronologique est évidente et la corrélation tout autant. smiley


    • 1 vote
      pegase pegase 12 décembre 2017 18:29

      @maQiavel

      Faire de l’apparition du protestantisme en Europe la cause de l’émergence du libéralisme est une vision caricaturale et anachronique qui fait fi de la réalité historique.


      Vous ignorez sans doute que c’est une création de la banque Fugger => officine accoquinée avec les très influents Habsbourg ...

      Un empire ce n’est pas gentil  smiley


      Sa puissance corruptive fera de Charles Quint l’empereur du Saint-Empire romain germanique

      Le très riche banquier des Habsbourg (sur l’immonde)

      http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/08/14/jacob-fugger-le-riche-banquier-des-habsbourg_3461170_3234.html

      https://www.lesechos.fr/04/08/2004/LesEchos/19214-054-ECH_jacob-fugger---le-riche----banquier-de-charles-quint.htm



    • vote
      pegase pegase 12 décembre 2017 18:59

      @maQiavel

      Comme les banques d’aujourd’hui ils cherchaient à étendre leur influence en bouffant à tout les râteliers (même Vatican), mais il faut reconnaitre que l’église était un empêcheur de pratiquer l’usure en rond ...


      les racines catholiques qui occuperont une place décisive dans l’émergence du libéralisme.


      Non, alors là même pas en rêve, l’usure et les prêts avec intérêts étaient des pratiques interdites par l’église, le commerce était très contrôlé, l’église a finie par plier à la révolution, puis aux alentours de 1830 ...


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 12 décembre 2017 19:13

      @gaijin

      C’est une thèse qui a précédé l’excellent Max Weber mais que ce dernier a formalisé et popularisé : de par sa tendance à favoriser la tolérance et la liberté individuelle à l’opposé d’un catholicisme subordonnant la conscience individuelle aux dogmes ecclésiaux , le protestantisme amène de fait ses fidèles à faire primer leur interprétation personnelle de la bible , induit le pluralisme religieux , la remise en cause de l’institution ecclésiale et doit être considéré comme le précurseur de la liberté de conscience , du relativisme contemporain et par conséquent de l’idéologie libérale. Sur le plan pratique, le dogme de la prédestination aurait poussé les capitalistes protestants à voir dans les succès financiers et commerciaux une confirmation de leur salut et constitue ainsi le soutien le plus ferme du capitalisme triomphant.

      Cette interprétation est biaisée par plusieurs éléments et ce sont les disciples de Weber qui l’ont fait remarquer en nuançant la thèse de leur maitre : 

      -Le protestantisme du 17-18 ème siècle n’a que peu à voir avec le protestantisme du 16 ème siècle et a déjà subit des changements internes, que ce soit au niveau de son organisation que de celui de ses dogmes. Pour étudier cette problématique, il convient donc de faire une distinction entre l’ancien protestantisme et sa forme moderne.

      -Loin de prôner la tolérance, la libre interprétation et à la liberté de conscience, l’ancien protestantisme est marqué par les idéaux du moyen âge et consacre la supériorité des vérités ecclésiales sur l’interprétation personnelle de la Bible. La confession protestante adhère à ses débuts, comme sa rivale romaine, à l’exclusivité de la vérité. Le dogme du sacerdoce universel selon lequel tous les croyants sont prêtres vise en réalité à forger le peuple chrétien que l’Eglise catholique n’est pas parvenue à discipliner , dans les pays calvinistes l’autorité ecclésiale tente d’accroitre son contrôle sur l’ensemble des sphères sociales et culturelles , la conception calviniste de l’Eglise est celle non d’individus libre et autonome mais d’une armée de saints , d’un peuple organique unit par la même foi à l’image de son prédécesseur , le peuple d’Israël. Rien n’est plus antilibéral que le protestantisme ancien et sa vision n’est pas conciliable avec la promotion de la liberté d’entreprendre et l’esprit du capitalisme, il apparait surtout comme la consolidation de l’idéal de la culture contraignante de l’Eglise catholique.

       Le libéralisme va naitre lors des grands combats pour l’émancipation qui arriveront à leur terme au 18 ème siècle et qui mettront fin au moyen âge et c’est la scolastique tardive ainsi que l’humanisme érasmien qui vont y jouer un rôle prépondérant en privilégiant le message du christ sur l’établissement des dogmes, annonçant ainsi la philosophie libérale. C’est dans ce grand mouvement que va naitre le protestantisme moderne décrit par Weber et ce protestantisme libéral va prendre le pas sur le protestantisme ancien.

      Le protestantisme n’est donc pas à l’origine du libéralisme, il s’est en fait adapté au libéralisme. L’avènement du libéralisme a en réalité rencontré dans le monde protestant les résistances les plus acharnées. Le libéralisme n’est pas protestant, c’est plutôt le protestantisme qui s’est libéralisé. 


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 12 décembre 2017 21:23

      @pegase

      Apparemment, vous n’avez pas du lire vos propres liens, ou ne pas les comprendre, je ne sais pas mais y est mentionné que Luther était l’adversaire de Jacob Fugger. A l’inverse, vos articles décrivent que c’était le banquier principal du pape, qu’il a acheté Léon X pour qu’il proclame que une bulle à intérêt interdisant le prêt à intérêt … sauf s’il y’a travail, cout et risque (lol, quel prêt ne revêt pas une de ces dimensions , comme empecheur de pratiquer l’usure on a vu mieux ) et qu’il va même participer au placement des indulgences que les fidèles achètent pour obtenir rémission de leurs péchés et qui vont permettre de financer la basilique saint Pierre à Rome.

      Alors j’aimerai bien savoir ou vous avez trouvé que le protestantisme était une « création » de la banque Fugger, chez onnouscachetout.com ou quoi ? 


    • vote
      La mouche du coche La mouche du coche 12 décembre 2017 22:57

      @maQiavel
      "Le protestantisme n’est donc pas à l’origine du libéralisme, il s’est en fait adapté au libéralisme. "
      .
       smiley Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu. smiley maQiavel a du mal à admettre qu’il a tort mais le libéralisme est né avec les protestants et s’est développé avec eux, que maQiavel le veuille ou non. Voilà la vérité historique et son long commentaire verbeux et menteur n’y changera rien. smiley


    • 3 votes
      maQiavel maQiavel 12 décembre 2017 23:29

      @La mouche du coche

      Ce n’était pas pour vous convaincre que j’ai répondu... smiley


    • vote
      gaijin gaijin 13 décembre 2017 09:30

      @maQiavel
      merci de la réponse mais je ne suis pas convaincu bien sur historiquement le libéralisme c’est le 18ème mais je n’ai jamais pensé a la question de la liberté d’interprétation dans le lien protestantisme -libéralisme vu que la notion de liberté dans le libéralisme est une imposture. pour moi le point clef c’est la notion du salut par les oeuvres ou pas ....c’est ça qui permet l’éclosion du libéralisme et plus tard de la notion de destinée manifeste ....on voit encore aujourd’hui chez les " peu catholiques " français cette notion que la fortune est suspecte alors que les anglosaxons de tradition protestante n’ont pas du tout le même préjugé


    • vote
      pegase pegase 13 décembre 2017 11:53

      @maQiavel

      Apparemment, vous n’avez pas du lire vos propres liens, ou ne pas les comprendre, je ne sais pas mais y est mentionné que Luther était l’adversaire de Jacob Fugger


      Vous n’espérez tout de même pas que dans le journal "le monde" vous explique des choses qui ne se disent que sous la cape, on est en France voyons  smiley

      Réfléchissez, sans argent sans influence rien n’est possible ...




    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 13 décembre 2017 12:00

      @gaijin

      Même en considérant que ce ne soit que le salut par la foi et non par le œuvres qui soit déterminant à a formation d’une éthique protestante libérale (ce en quoi je ne suis pas d’accord, il y’a aussi les éléments que j’ai cité plus haut comme la liberté de conscience, la prédestination etc. mais soit, supposons), il reste la question de l’anachronisme car on parle bien de la naissance du libéralisme.

      Sur le plan théorique, le protestantisme libéral n’apparait qu’après la philosophie libérale qui comme je l’ai expliqué plus haut. Sur le plan pratique, l’anachronisme est encore plus monstrueux puisque le capitalisme émerge au milieu du 13 ème siècle, c’est-à-dire à un moment ou la réforme n’a pas encore eu lieu (et dans ce précapitalisme, il faut regarder du coté des monastères car ils vont jouer un rôle fondamental)…


    • vote
      maQiavel maQiavel 13 décembre 2017 12:02

      @pegase
      Oui , je pense qu’au fond , toussa cilisionist ...


    • vote
      maQiavel maQiavel 13 décembre 2017 12:22

      @gaijin
      Trop de coquille dans mon précédent commentaires. 

      Voilà : Même en considérant que ce ne soit que le salut par la foi et non par les œuvres qui soit déterminant à la formation d’une éthique protestante libérale (ce en quoi je ne suis pas d’accord, il y’a aussi les éléments que j’ai cité plus haut comme la liberté de conscience, la prédestination etc. mais soit, supposons), il reste la question de l’anachronisme car on parle bien de la naissance du libéralisme.

      Sur le plan théorique, le protestantisme libéral n’apparait qu’après la philosophie libérale comme je l’ai expliqué plus haut. Sur le plan pratique, l’anachronisme est encore plus monstrueux puisque le capitalisme émerge au milieu du 13 ème siècle, c’est-à-dire à un moment où la réforme n’a pas encore eu lieu (et dans ce précapitalisme, il faut regarder du coté des monastères car ils vont jouer un rôle fondamental)…


    • 1 vote
      gaijin gaijin 13 décembre 2017 13:20

      @maQiavel
      " car on parle bien de la naissance du libéralisme."

      oui dans cette acceptation là des choses vous avez raison ......



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ged252


Voir ses articles







Palmarès