• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Polémique sur les crèches de Noël dans les mairies : pourquoi ?

Polémique sur les crèches de Noël dans les mairies : pourquoi ?

Depuis 2014, les affaires judiciaires concernant l'installation de crèches de Noël dans les mairies se multiplient. En décembre 2018, c'est l’État lui-même qui porte plainte contre le maire de Béziers, Robert Ménard, pour avoir mis sa crèche dans la cour d'honneur de l'hôtel de ville. L'installation enfreindrait la loi de 1905 sur la laïcité (séparation de l’Église et de l’État).

Mais alors, pourquoi autoriser la présence de Ménorahs géantes au pied de la tour Eiffel, pour fêter Hanouccas ? Pourquoi la mairie de Paris célèbre-t-elle la fin du Ramadan et invite-t-elle au jeûne ? Pourquoi des subventions sont-elles attribuées à des associations cultuelles dites "culturelles", pour la construction de mosquées ?

Tags : Politique Religions Infos locales Christianisme Laïcité Polémique LREM




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • 3 votes
    louis 18 décembre 2018 20:09

    Revenons tout simplement au sapin des solstices qui lui n’est pas un symbole religieux mais correspond au père noël du grand nord , comme cela tout le monde sera content .

    je suis athée , perso crèches ou pas crèches cela ne me touche pas , elle sont de plus en plus rares et puis elles disparaitrons avec les religions .

    Je prend le sapin comme symbole pour les cadeaux des enfants et pas que  smiley


    • 1 vote
      Et Hop ! 20 décembre 2018 20:39

      @louis :

      Libre à toi de ne pas vouloir fêter Noël et de préférer le Père Noël du grand Nord avec ses rennes, ou le Réveillon du changement d’années.


    • 5 votes
      CoolDude 18 décembre 2018 20:14

      Je n’ai pas vu la vidéo... Mais bon... J’ai juste un truc à dire : C’est que si on veut être 100% laïque, il faudrait commencer par changer de calendrier. 2018 après la naissance de JC ça ne sent pas bon "laïquarement" parlant !

      Je propose donc de le changer et revenir au mois lunaire de 28 jours et d’appeler cette prochaine et glorieuse nouvelle année l’an II après l’élection révolutionnaire de Macron !

      Voir mieux, on le commence après sa naissance.


      • vote
        Et Hop ! 20 décembre 2018 20:43

        @CoolDude :

        Il faudrait aussi ennlever du caledrier grégorien le nom des jours de la semaine et des mois qui sont ceux des divinités romaines (Mardi jour de Mars, Mercredi jour de Mercure, Jeudi jours de Jupiter,... Juin jour de Junon, etc.).

        Preuve que l’Église catholique n’a jamais été sectaires avec les religions et les traditions païennes.


      • 7 votes
        ezechiel ezechiel 18 décembre 2018 20:15

        "Mais alors, pourquoi autoriser la présence de Ménorahs géantes au pied de la tour Eiffel, pour fêter Hanouccas ? Pourquoi la mairie de Paris célèbre-t-elle la fin du Ramadan et invite-t-elle au jeûne ? Pourquoi des subventions sont-elles attribuées à des associations cultuelles dites "culturelles", pour la construction de mosquées ?"

        Historiquement, la république pilotée par la franc-maçonnerie a été créée en opposition à la religion catholique.

        Considérée comme historiquement liée à l’oppression, au monde ancien rétrograde, à la censure, à la torture (non je ne plaisante pas, ouvrez les livres d’Histoire !) l’Église Catholique a été liquidée, persécutée, même si très longtemps le peuple français, jusque dans les années 1960, est resté majoritairement catholique pratiquant.

        L’Islam, religion du pauvre et de l’immigré opprimé, est considérée par les institutions maçonniques comme l’avenir de l’Europe, tous les "accommodements raisonnables" lui sont ouverts.

        Savez-vous par exemple que l’abattage rituel islamique est maintenant codifié par l’état français, la certification halal est délivrée officiellement par le ministère de l’agriculture pour les imams des mosquées de Lyon, Paris et Évry (p14).

        C’est donc le gouvernement français qui dicte aux musulmans quelle est la viande "pure" qu’ils ont droit de manger, et celle "impure" qu’ils doivent rejeter !
        Que dirait-on, si le ministère de l’intérieur expliquait aux catholiques comment pratiquer le Carême ou la messe ?


        • 1 vote
          CoolDude 18 décembre 2018 20:24

          @ezechiel

          C’est donc le gouvernement français qui dicte aux musulmans quelle est la viande "pure" qu’ils ont droit de manger, et celle "impure" qu’ils doivent rejeter !
          Que dirait-on, si le ministère de l’intérieur expliquait aux catholiques comment pratiquer le Carême ou la messe ?

          Non, ça, c’est la loi "Coranique" qui est mise sous forme du droit Français. Il faut bien qu’ils se nourrissent. Sinon... Ils mouraient de faim.

          C’est comme les lois Européens... Il faut bien qu’ils se nourrissent.

          C’est de la charité Chrétienne d’une certaine manière.


        • 5 votes
          ezechiel ezechiel 18 décembre 2018 21:21

          @CoolDude "Non, ça, c’est la loi "Coranique" qui est mise sous forme du droit Français. Il faut bien qu’ils se nourrissent. Sinon... Ils mouraient de faim."

          En quoi l’État français devrait-il définir ce qui est pur et ce qui est impur, les bons humains et les mauvais humains en fonction de ce qu’ils mangent ?
          Le dogme islamique n’appartient pas à la civilisation européenne.


        • vote
          CoolDude 19 décembre 2018 12:00

          @ezechiel

          Comme tous les dogmes ou juste les dogmes Islamiques ?

          Cf. le Cacherout par exemple...
          Le libéralisme, le capitalisme, etc...

          Qu’est ce que signifie civilisation Européenne et qu’est ce qu’il lui appartient ?

          Vu que chacun voit midi à sa porte, c’est un débat sans fin auquel je m’abstiendrai
          de participer.

          PS : L’état ne définit pas ce qui est pur ou impur dans ce cas, mais autorise simplement la légalité cette pratique culturelle et religieuse.

          Après il y a d’autre problème... Car il y a des abus.


        • vote
          Et Hop ! 20 décembre 2018 20:49

          @CoolDude

          L’abattage des bêtes relevait depuis toujours de la compétence des services vétérinaires qui avaient défini réglementairement la procédure la plus hygiénique et la plus humaine pour les abattoirs publics, pour l’élevage, le transport et la boucherie.

          Il n’y avait aucune raison de revenir dessus pour prendre en comptes des prescriptions religieuses obscurantistes, ni d’autoriser que des autorités religieuses pénètrent dans les abattoirs.


        • 8 votes
          imago imago 19 décembre 2018 02:58

          je ne sais plus quel abruti de politicien mondialiste immigrationniste avait dis :

          "autoriser les voiles au nom de la diversité et interdire les crèches au nom de la laïcité".

          c’est grave docteur ?


          • 1 vote
            Arthur Gohin 19 décembre 2018 09:40

              Il faut aussi supprimer de l’espace public la colombe de la paix qui est un symbole évident de la bible : l’alliance de Dieu avec l’humanité après le déluge, quelle horreur ! Et de même pour l’arc en ciel. 

             Il faut aussi supprimer l’adjectif "crucifiant" qui rapproche la souffrance de l’homme avec celle du Christ, tyrannie insupportable. 

              Cette hystérie antireligieuse cache un sentiment car la nature de l’homme a horreur du vide. Antireligieux, donc pour quoi d’autre ? Inavouable. Mais l’arc en ciel nous en donne un indice : pour la dépravation de la société. 


            • vote
              gaijin gaijin 19 décembre 2018 10:01

              @Arthur Gohin
              l’arc en ciel ?
              c’est pas une référence au bifrost de la mythologie nordique ?
              https://norse-mythology.org/wp-content/uploads/2012/11/Bifrost.jpg


            • 1 vote
              Arthur Gohin 19 décembre 2018 12:24

              @gaijin
                l’arc en ciel est apparu à Moïse au sortir de l’arche à la fin du déluge comme signe d’alliance avec Dieu.
                La mythologie nordique elle est beaucoup moins culturelle en France, de même que le polythéisme en général. 
                Je rappellais que l’arc en ciel a été choisi comme symbole des homo, bi et transexuels, c’est à dire de la dépravation sexuelle. Et ce n’est pas un hasard. 


            • 2 votes
              revolQé1 revolQé1 19 décembre 2018 10:12

              "Mais alors, pourquoi autoriser la présence de Ménorahs géantes au pied de la tour Eiffel, pour fêter Hanouccas ?

              "


              Parce qu’il n’est pas difficile de voir qui dirige ce pays (ou ce qu’il en reste...),

              Combien d’institutions subventionnées avec notre argent pour la protection des vendeurs de pantalons à une jambe ?

              Pourquoi tous les politiques sont priés de se rendre au diner du criJf chaque années afin d’y prendre leurs directives ?

              Quand on pourra passer une journée sans entendre les rois de la pleurniche réclamer toujours plus d’égalité pour eux et eux seuls, alors pourrons nous peut être parler de laïcité.


              • 1 vote
                Quasimodo 19 décembre 2018 14:30

                Ce n’est plus la fête de Noel , c’est la fête du veau d’or ...


                • vote
                  albert123 19 décembre 2018 15:33

                  "Mais alors, pourquoi autoriser la présence de Ménorahs géantes au pied de la tour Eiffel, pour fêter Hanouccas ? Pourquoi la mairie de Paris célèbre-t-elle la fin du Ramadan et invite-t-elle au jeûne ? Pourquoi des subventions sont-elles attribuées à des associations cultuelles dites "culturelles", pour la construction de mosquées ?"


                  Sur wikipedia :

                  Mammon, dans le Nouveau Testament de la Bible, est la richesse matérielle qui est personnifiée en divinité à laquelle les hommes sont susceptibles de vouer leur vie. Son adoration correspond dans l’Ancien Testament ou dans la Torah au culte du Veau d’or, et dans la morale catholique à l’avarice qui est un péché mortel.

                  Sainte Françoise Romaine (1384-1440) présente Mammon comme étant un des trois princes de l’Enfer, soumis à Lucifer uniquement. Il préside aux divers péchés que fait commettre l’amour de l’argent.

                  Dans son ouvrage L’Unique et sa propriété, le philosophe allemand Max Stirner associe Mammon à une divinité illusoire à laquelle sacrifieraient les impies, par opposition avec le Dieu des croyants pieux. Karl Marx évoque aussi le culte de Mammon.

                  Jacques Ellul, quant à lui, écrit dans La subversion du christianisme que Mammon est une partie de Satan, une de ses caractéristiques, un moyen de le définir. Il y consacre d’ailleurs toute une partie de son ouvrage.


                  Si on valide l’idée que Luciferisme = franc maçonnerie = gauchisme, Il semble donc évident que seule la culture chrétienne si dénigré actuellement contient en elle les éléments permettant une critique réelle de "Mammon" (cad le culte de la monnaie, le monétarisme, l’école de Chigago, Pinochet, Tatcher et Macron in fine).

                  Faire de la place aux autres cultures et religions tout en censurant et en castrant la culture et la religion chrétienne reste donc le meilleurs moyen de nous retirer les outils critiques permettant l’affaiblissement du "mammonisme" en vigueur.




                  • vote
                    sls0 sls0 19 décembre 2018 18:05

                    Je suis athée et j’apprécie pas toujours le discours de la miss.

                    Mais ça fait partie du patrimoine.

                    Mioche ça me faisait rêver cette crèche. On dit parfois que la bible est un recueil de contes, on prend ça pour un conte qui fait rêver les mioches.

                    Si on commence à y mettre des croix et des passages de la bible ce n’est plus la même chose mais c’est pas le cas.


                    • vote
                      Quasimodo 19 décembre 2018 20:52

                      Méfions nous , il yen a même certains qui seraient capable de virer Balthasar ...


                      • 1 vote
                        ETTORE 20 décembre 2018 21:47

                        Un Gilet Jaune.....

                        qui crêche dans un simple abris de palettes

                        coincé entre un Giro Bleu et un blindé massif au beau milieu d’un rond point venteux.

                        Un feu de bois comme tout espoir pour ne pas être sur la paille.

                        Les faux Rois (même pas Mages) ne seront pas là, car il à fallu (re)lâcher un criminel, puis l’abattre, autre chose à foutre que de s’occuper de cette petite étincelle vacillante.....

                        Non, Jupiter, n’est pas une étoile brillante, loin, bien loin, de là !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès