• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Un prêtre humaniste devenu un athée militant !

Un prêtre humaniste devenu un athée militant !

Cette vidéo est un hommage à Noël Rixhon, un ancien prêtre qui à force de ne pas trouver dieu, a fini par devenir un athée militant au sein de l'Association Belge des Athées (ABA).

Pour l'anecdote, quand il a demandé à l'Evêché de Liège d'être défroqué, il reçu en retour le bon conseil d'aller consulter... un psychiatre !

 

Noël nous a quitté le 4 avril 2015 à l'âge respectable de 81 ans.

Son dernier livre, "Conscience athée" est disponnible à cette adresse :
http://memogrames.skynetblogs.be/archive/2014/05/28/conscience-athee-rtbf-la-pensee-et-les-hommes-8199964.html

Ci-dessous, un texte de sa plume qui a été remis aux personnes venues lui rendre un dernier hommage au crématorium de Bruxelles...

 



Noël Rixhon


Jubilation

« Nous retournerons tous

dans l’état où nous étions

auparavant de naître

ou auparavant que d’être,

et comme il est sûr

que pour lors

nous ne pensions à rien

et que nous n’étions rien,

de même aussi il est sûr

qu’après la mort

nous ne penserons plus à rien,

nous ne sentirons plus rien

et nous n’imaginerons plus rien »1.


Retour au rien, fatalité du rien,

inanité du rien, silence du rien.

Rien ne comble le rien,

rien ne remplace le rien,

rien ne console du rien,

sauf aujourd’hui, la vive jubilation

de savoir avec certitude,

d’accepter sans réticence

l’inévitable rien post-mortem.

Et rien, c’est rien, absolument !
*
Vivifiante jubilation d’être,

d’être foncièrement libre,

liberté conquise et accomplie

en son essence même, seule véritable :

être soi-même ni plus ni moins,

connaissance, jamais achevée, de soi,

du limité et du meilleur de soi

en active reliance au monde,

reliance à autrui dans la distance ;

essentielle nudité de l’esprit

nettoyé, désencombré, vidé

des mythiques fadaises insensées,

vaines et néfastes des religions

créées aux fins d’éluder le rien,

du chef de délirants illuminés

tels des gosses paniqués dans le noir,

irrationnellement transis de peur,

peur de l’inconnu, peur du néant,

peur du vide, peur de l’insaisissable,

peur du temps qui passe,

peur d’un monde sans destin,

triste lot de la multitude des mortels

au mental désemparé et malade

de leur implacable finitude,

invétérés rêveurs d’éternité,

niant d’être à même enseigne

qu’animaux, plantes et minéraux.
*
Prégnante jubilation du bon sens

lucide, serein et mature

s’offrant le délicieux et nourrissant plaisir

de cultiver, écouter le silence,

contempler, scruter sans répit

les merveilles du cosmos et du vivant,

interroger leurs profonds secrets,

prendre le temps de réfléchir ;

éveillant en outre la conscience

à la dure et nécessaire compassion

face aux maux, malheurs et souffrances

de par les soubresauts et colères de la terre,

les défauts et déviations de la nature,

les déficiences et incuries de la société,

les malveillances et violences de l’humain.

Insigne sagesse de la raison

regardant les choses en face,

refusant de se voiler la face

d’un prétendu et fallacieux surnaturel,

d’un imaginaire fantaisiste et infantile,

ingrédient d’une consolation facile,

lâche, illusoire et désespérante.

Mais enfin, quelle consolation ?

Que sentirait-on, verrait-on, penserait-on,

dirait-on, ferait-on, serait-on

sans matière ni tête ni bras ni jambes ?

Rien, rien, absolument rien !

Impuissance totale, monotonie absolue,

éternité oisive, ennuyeuse à mourir !
*
Oui, tout être finit par ne plus être.

Ainsi va la vie. Ainsi vaut la mort.

Et l’immense univers demeure…

Ainsi en est-il. Ainsi soit-il.

Noël Rixhon
 

Note

1 : Jean Meslier, Chapitre 73 de son Mémoire.

 

Tags : Religions




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • 2 votes
    la mouche du coche 23 juin 2015 13:28

    Heu. Comment dire ? Vous êtes sûr qu’il sert bien votre cause, ce gars-là ? Quand on lit son poème, on a un doute. smiley


    • 4 votes
      la mouche du coche 23 juin 2015 13:30

      Ce qui est intéressant dans ce poème est la pulsion de mort qui s’y trouve à l’évidence. Le fin est particulièrement angoissante. On dit souvent que l’athéisme est un dégout de la vie et une envie satanique de mourir, et bien ce poème le montre assez. smiley


    • 2 votes
      la mouche du coche 23 juin 2015 13:34

      L’auteur, dernière phrase du poème "Ainsi soit-il."
      Notons avec humour comme son poème se termine par un magnifique lapsus, une formule religieuse ! smiley Tout est dit. smiley
      Vous êtes pardonné mon frère, allez et ne pêchez plus. smiley


    • 4 votes
      medialter medialter 23 juin 2015 14:10

      @la mouche du coche
      L’athéisme est le constat que la forme déiste enseignée par les religions théistes se met en phase avec tant de difficultés à la réalité que son énoncé ne peut qu’être arbitraire, et sa représentation pour le moins discutable. Il existe des religions qui s’accommodent très bien de l’absence de Dieu(x) (bouddhisme, alchimie, chamanisme), on peut donc parfaitement être religieux (croyant) tout en étant athée.

      @L’auteur

      "un ancien prêtre qui à force de ne pas trouver dieu, a fini par devenir un athée militant"

      *

      Ben dites-donc, si même les belges comprennent ça smiley


    • 3 votes
      Mr.Kout 23 juin 2015 16:59

      En effet on peut etre religieux et athée mais nous avons affaire à des athées qui s’appuie sur le rationnel et le matérialisme, ils nient donc toute transcendance, toute spiritualité.

      Une grand partie des traditions animistes et chamaniques parlent certes de puissances mais le plus souvent sous l’égide d’un être créateur, plus souvent personnifié que vague.

      Pas de déité dans les bouddhismes ? Le new age à vraiment fait des ravage !!!

      Du Dharma en passant par la déité de bouddha ("Je suis le dieu au-dessus des dieux, supérieur à tous les dieux, aucun dieu n’est comme moi, comment pourrait-il y en avoir de plus grand ?"Lalitavistara Sutrala question n’est pas assez simple pour déclarer péremptoirement que les bouddhismes sont athées.

      Il y a presque autant d’alchimies que d’alchimistes et certains acceptaient l’idée d’une être créateur supérieur. On peut généraliser le rapport de l’alchimie au théisme.

      Franchement ça m’etonne de vous tant d’approximation sur ce sujet.


    • 1 vote
      Mr.Kout 23 juin 2015 17:02

      correction : on NE peut PAS generaliser....


    • vote
      la mouche du coche 23 juin 2015 17:23

      @medialter

      .

      Assez d’accord avec vous. Il y a un dieu pour les alchimistes et les chamanistes. Les bouddistes, les confucianistes n’en ont par contre pas.

      En réalité je simplifiais à mort pour nos amis belges, sachant que mes interlocuteurs sont abreuvés à la propagande impériale depuis leur plus tendre enfance et qu’ils croient tout ce que leur dit la télé sans aucun sens critique. Je ne peux pas être trop fin. J’en suis aux bases là. Le sevrage ne doit pas être trop brutal. ça viendra. smiley


    • 2 votes
      medialter medialter 23 juin 2015 18:13

      @Mr.Kout

      "Pas de déité dans les bouddhismes ? Le new age à vraiment fait des ravage !!!"

      *

      Roger Pol-Droit, dont le moins qu’on puisse dire est qu’il est aux antipodes du new-age, a qualifié cette religion de "culte du néant", un siècle après Ozanam (le New-Age n’existait pas encore au XIX°), qui le qualifia de la même manière. Le bouddhisme est un nihilisme.

      *

      "Il y a presque autant d’alchimies que d’alchimistes et certains acceptaient l’idée d’une être créateur supérieur. On peut généraliser le rapport de l’alchimie au théisme."

      *

      L’idée de "Dieu" est une invention récente qui a germé dans le cerveau malade des prêtres juifs autour du VI° s. av JC et qui donnera naissance aux 3 monothéismes. Or l’alchimie existait déjà à Babylone. Je suis étonné de tant d’anachronisme dans vos arguments.


    • 4 votes
      Mr.Kout 23 juin 2015 19:10

      @Sylvenold Starzenegger

      La peur de mourir, c’est marrant d’entendre ça alors qu’on a vu naître avec le rationalisme et le matérialisme scientiste la volonté d’immortalité concrète.

      Le croyant n’a pas peur de la mort puisque justement il croit.

      En usant de mauvaise foi je vous dirais que l’athée à peur du jugement et c’est pour cela qu’il nie toute possibilité de morale transcendante. Le petit athée sert de marche pied aux prédateurs humains.


    • 4 votes
      Mr.Kout 23 juin 2015 19:18

      @medialter

      Roger Pol-Droit est il la seule référence acceptable ?Pourquoi ne pas allez directement au source ?

      Quid du Dharma, du Thathaga, du bouddhisme tibetain pour qui bouddha est omniprésent,omniscient etc ? Je ne dit pas que toute les formes de bouddhisme sont theistes mais toutes ne sont pas athées.

      Faut il etre barbu et seul pour etre un dieu selon vous ?

      Babylone n’avait pas du dieux ?Sumer ? Les hommes n’avait pas de dieux avant le VIeme siecle avant jesus christ ?

      Soyons serieux et ne confondons pas l’idée du dieu judeen avec le concept de dieu.


    • vote
      Mr.Kout 23 juin 2015 19:20

      Pour l’alchimie, j’ai bêtement réduit cela à la "proto chimie" moyen ageuse, vous avez raison de me reprendre mais pour ce qui est de dieu(x) createur(s) ma remarque vaut pour les alchimistes antiques.


    • vote
      medialter medialter 23 juin 2015 20:48

      @Mr.Kout
      Je vois que vous élargissez déjà votre discours à "des dieux" smiley Donc exit déjà le théisme du Dieu unique et tardif. Maintenant beaucoup de croyants vous répondront que le croyance à des dieux (30.000 dans la mythologie grecque selon Varron), à des forces élémentaires, à des êtres célestes, doit être considéré comme de l’athéisme. On en revient toujours à ces notions de réductibilités sémantiques.

      *

      "Pourquoi ne pas allez directement au source ?"

      *

      Ne jouez pas à ce jeu idiot avec moi, vous savez fort bien que les sources du bouddhisme sont encore pire que les sources du christianisme, où on n’est même pas sûr de l’existence de Jésus, alors je ne parle même pas du Bouddha dont les premiers écrits (pâlis) sont datés du 1er s. av JC (tripitaka), cad 1/2 millénaire après l’existence supposée du petit père, et qu’entre temps le téléphone arabe a fait son oeuvre. On ne peut réellement parler du Bouddhisme que par l’étude comparée de religion qui se base surtout dans sa réception, et à ce titre il faut en étudier toutes les écoles, qui doivent se chiffrer en dizaines, ce que ni vous ni moi pouvons faire, à moins d’avoir un doctorat en théologie.


    • vote
      Auxi 24 juin 2015 17:55

      @Mr.Kout

      En effet on peut etre religieux et athée

      Certainement pas. Pourquoi pas banquier et honnête, ou politicien et sincère ? Les religieux sont à ce point enragés dans leurs sornettes qu’ils veulent embrigader les athées à tout prix, contre l’avis des athées eux-mêmes, qui sont pourtant les mieux placés pour savoir ce qu’il en est. 


    • vote
      Auxi 25 juin 2015 01:55

      @la mouche du coche

      dernière phrase du poème "Ainsi soit-il."

      Il s’agit d’humour au second degré. Fais-toi expliquer par ta maman.


    • vote
      Allexandre 25 juin 2015 22:58

      @Mr.Kout
      L’athéisme ne nie pas la spiritualité, ni même la transcendance. D’où tenez-vous cela ? L’athée est celui ou celle qui ne reconnaît l’existence d’aucun dieu. En général, le parcours athée se retrouve beaucoup dans les trois religions révélées. Ces trois religions dogmatiques, sclérosantes, emprisonnantes et qui ne répondent jamais aux questions qui les dérngent. Moi qui suis athée, j’ai plus d’empathie pour l’animisme, religion première, lien spirituel et transcendant antre la nature et l’homme, mais aussi, l’homme et ses ancêtres. Les religions révélées embrouillent tout et tout le monde, et ne répondent jamais à cette question : pourquoi sont-elles nées dans le croissant fertile et ont concerné avant tout les peuples sémites. Si Dieu est celui des Hommes, pourquoi ce choix, ou cette préférence ? Et parmi eux, il aurait passé une alliance plus forte encore avec les Hébreux, source de problèmes 30 siècles après. Pourquoi la Vierge Marie n’apparaît-elle que dans des pays catholiques et à des populations d’origine européenne, souvent blanches ? Serait-elle raciste ? Depuis 2000 ans, aucun n’est venu nous remettre en selle et remettre un peu d’ordre dans les dérives de l’apostolat. Les Eglises ont tué, fouetté, brûlé, excommunié des millions d’hommes et de femmes sous le prétexte qu’ils n’étaient pas conformes à la parole divine.

      Tout ça peut faire un belle saga pour TF1, mais parler de religion spirituelle, soyons sérieux. Je respecte les croyants, mais je ne veux pas que l’inverse ne soit pas réciproque !


    • 4 votes
      Mr.Kout 23 juin 2015 13:48

      Le jour où les athées comprendront qu’ils sont des croyants comme les autres je commencerais à les écouter.


      • 3 votes
        Mr.Kout 23 juin 2015 13:49

        athées militants*


      • 2 votes
        jeanpiètre jeanpiètre 23 juin 2015 14:04

        @Mr.Kout
        effectivement les athées militant concourent avec les autres monothéistes au culte de la vérité, tous s’affrontent au nom du même dieu , la division


      • 4 votes
        Les athées de Belgique Les athées de Belgique 23 juin 2015 14:20

        @Mr.Kout

        Si l’athéisme était une religion, l’abstinence serait une position sexuelle...


      • 3 votes
        robin6 23 juin 2015 14:55

        @Mr.Kout

        Les athées ont pour dieu le pognon et le hasard mais se refusent à l’admettre


      • 9 votes
        Mr.Kout 23 juin 2015 17:00

        @Les athées de Belgique

        Je préfère m’abstenir de débattre avec les sophistes mais je vais faire un effort.

        Je dis "croyance" et non "religion". Méditez donc sur votre précipitation.

        J’aurais certes aucun mal à définir l’association des athées belges comme une religion, tout y est !!! Certitude de détenir La Verité, prosélytisme et intolérance.

        Je sais pas qui est le plus à plaindre, le croyant en dieu qui cherche un sens supérieur à sa vie matérielle ou le croyant en rien si ce n’est le matérialisme scientiste.

        Quand à l’abstinence ce n’est pas une position sexuelle mais une prise de position vis à vis de la sexualité. Vous le savez certainement mais j’aime remettre à leurs place les délires sophistes.


      • vote
        la mouche du coche 24 juin 2015 17:44

        @Les athées de Belgique

        Sans doute sans que vous vous en rendiez compte, vous avez trouvé une métaphore très bien vue. L’athéisme est en effet un refus de la vie comme l’abstinence est un refus de la femme. C’est bien vu. smiley


      • vote
        Auxi 25 juin 2015 02:01

        @la mouche du coche
        L’athéisme est en effet un refus de la vie

        Parce que la vie, c’est la religion exclusivement ? Quand on est athée, on est pas vivant ? Vous êtes sûr que vous allez bien ? Il faut consulter, mon vieux, si vous ne voulez pas finir comme ce pauvre Spartagugusse.


      • vote
        la mouche du coche 25 juin 2015 07:58

        @Auxi

        Oui on existe mais on n’est pas vivant. Un vivant à foi en l’avenir. Il fait des enfants et aime la vie, ce que visiblement l’auteur de ce poème ne fait pas. smiley


      • vote
        Allexandre 25 juin 2015 23:05

        @Mr.Kout
        Enquoi cela est-il important ? Vous croyez , pas eux...Où est le souci ? Vivons avec amour ce que Dieu nous donne et nous serons heureuxIl ne faut surtout pas essayer de péter plus haut que son cul, même si on vous attribue des capacités que vous n’avez pas nécessairement,


      • 5 votes
        berphi 23 juin 2015 14:09
        Bon... Je propose également un poême... qui se trouve être un cantique (kidéchiresarace) de St François d’Assise. Chacun choisira son camp. J’ai personnellement choisi celui de la vie.

        Très haut, tout puissant et bon, Seigneur
        à toi louange, gloire, honneur et toute bénédiction
        à toi seul ils conviennent ô Toi, Très haut
        Loué sois-tu, Seigneur, avec toutes tes créatures
        spécialement messire frère Soleil
        par qui tu nous donnes le jour, la lumière
        il est beau rayonnant d’une grande splendeur
        et de toi le Très Haut, il nous offre le symbole.
        Loué sois-tu mon Seigneur pour soeur Lune et les Etoiles
        dans le ciel tu les a formées claires, précieuses et belles.
        Loué sois-tu mon Seigneur pour frère Vent,
        et pour l’air et pour les nuages
        pour l’azur calme et tous les temps
        grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.
        Loué sois-tu mon Seigneur pour soeur Eau
        qui est très utile et très sage
        précieuse et chaste.
        Loué sois-tu mon Seigneur pour frère Feu
        par qui tu éclaires la nuit,
        il est beau et joyeux
        indomptable et fort.
        Loué sois-tu mon Seigneur pour soeur notre mère la Terre
        qui nous porte et nous nourrit,
        qui produit la diversité des fruits
        avec les fleurs diaprées et les herbes.
        Loué sois-tu mon Seigneur pour ceux
        qui pardonnent par amour pour toi,
        qui supportent épreuves et maladies,
        heureux s’il conservent la paix,
        car pour toi, le Très Haut, ils seront couronnés.
        Loué sois-tu mon Seigneur pour notre soeur, la Mort corporelle,
        à qui nul homme vivant ne peut échapper,
        malheur à ceux qui meurt par pêcher mortel,
        heureux ceux qu’elle surprendra faisant ta volonté
        car la seconde mort ne pourra leur nuire.
        Louez et bénissez mon Seigneur,
        Rendez lui grâce et servez-le
        en toute humilité

        • vote
          la mouche du coche 25 juin 2015 07:59

          @berphi
          Bravo. smiley


        • 2 votes
          robin6 23 juin 2015 14:57

          J’aurais conseillé à cet ancien prêtre d’aller voir Anthony Flew, biologiste et épistémologiste qui toute sa vie, sauf les 5 dernières, d’athée est devenu croyant en étudiant la complexité inouie et le rafinement du fonctionnement de l’ADN.


          • 3 votes
            Les athées de Belgique Les athées de Belgique 23 juin 2015 15:21

            @robin6

            Il vous aurait sans doute répondu que le dieu métaphysique n’a rien de commun (si ce n’est la cause première) avec le dieu monothéiste soi-disant conscient de sa création... 

            Flew est devenu déiste, ce qui n’a rien à voir avec le monothéisme...



          • vote
            Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 24 juin 2015 18:33

            @Les athées de Belgique
            .

            Arrêtez d’être précis, vous allez lui faire exploser le cerveau !

            (Heu... le cerveau ? L’âme ? l’esprit ?... Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’explosion).


          • 1 vote
            howahkan hotah howahkan hotah 23 juin 2015 15:57

            encore un coup des forces mot interdit bolcheviques franc maçonnes...

            ma conne ou maçonne , je ne sais plus..sur avox pseudo tv on est en ligne directe avec la grande loge...alors quand meme..

            tout ce qui est ne peut qu’etre issu de quelque chose X totalement inconnu des humains sauf visions réeelles et profondes, ce x ne peut que etre sans début et sans fin.....

            l’athée est terrorisé par sa mort.......point barre
            le pseudo religieux aussi....

            pauvre etre en errance ,quelle souffrance cela représente pour avoir tant de haine...


            • 1 vote
              Auxi 25 juin 2015 02:06

              @howahkan hotah

              l’athée est terrorisé par sa mort.......point barre

              Contre-vérité absolue. C’est le croyant qui est terrorisé par sa mort, et c’est justement pour cette raison qu’il s’invente une vie après le trépas. Il se réfugie ainsi dans le déni de la mort.


            • vote
              ZardoZ ZardoZ 23 juin 2015 20:37

              Après la mort il n’y a rien et c’est bien .

              Pour ceux qui croient en une survie ; ils seront chocolat mais ne le sauront jamais.


              • 3 votes
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 juin 2015 08:12

                @ZardoZ
                "Après la mort il n’y a rien"

                Et pendant ? 



              • 3 votes
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 juin 2015 08:21

                Pour avoir une petite idée de ce qu’il y a après une existence terrestre, il faut des facultés permettant de dialoguer avec des êtres qui sont passés de l’autre côté, ou bien se souvenir de ce que l’on était avant d’entrer dans le ventre de sa mère. Si l’on ne dispose pas de ces facultés, on décrit seulement ses craintes, ses espérances ou des concepts abstraits qu’on a lus quelque part et qu’on répète pour faire le malin. Et cela est aussi valable pour les croyants en quelque chose que pour ceux qui croient ne croire en Rien ( le dieu Rien  smiley ).


                • vote
                  ZardoZ ZardoZ 24 juin 2015 12:45

                  @Gaspard dans la nuit, je suis extrêmement persuadé qu’après ou pendant la mort (c’est comme tu veux ) il n’y a rien , que le néant , j’ai longtemps comme toi était persuadé ou plutôt j’ai essayé de me persuader d’une survie après la vie mais en fait il n’y a rien , du moins rien que nous pourrons appréhender, c’est bien trop subtil pour que nous puissions avoir la faculté de le savoir, de toute façon l’enjeu n’est pas que nous le sachions, nous réintégrons simplement l’âme de l’univers.

                  De poussière nous retournons à la poussière "d’étoile" .


                • vote
                  Auxi 25 juin 2015 02:14

                  @Qaspard Delanuit
                  …que pour ceux qui croient ne croire en Rien ( le dieu Rien   ).

                  J’espère que c’est de l’ironie parce que sinon, c’est juste de la pure connerie, doublée d’une prétention peu courante. Ceux qui "croient ne croire en rien" croient à l’insu de leur plein gré ? Et vous savez mieux qu’eux ce qu’ils ont en tête ? Encore une fois, j’espère pour vous que vous plaisantez, car dans le cas contraire, votre cas est incurable : quand on est con, ça ne part qu’avec la bête.


                • vote
                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 juin 2015 11:03

                  @Auxi

                  "Encore une fois, j’espère pour vous que vous plaisantez, car dans le cas contraire, votre cas est incurable."

                  Et à part ça, quoi de neuf, docteur ?


                • vote
                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 juin 2015 11:04

                  @ZardoZ
                  "j’ai longtemps comme toi été persuadé"

                   Je n’ai jamais dit que j’étais persuadé de quoi que ce soit.


                • 1 vote
                  Claire29 Claire29 24 juin 2015 13:38
                  Il a cherché Dieu,il ne l’a pas trouvé dans la religion catholique et comme il n’a rien trouvé,aucune réponse à ses questions : "qui sommes-nous ?"etc,pas de preuve de l’existence de Dieu,pas de réponses à ses questions par exemple que l’Homme n’est pas son corps,que l’âme de l’Homme est immortelle etc.alors,il s’est consolé en essayant de se convaincre avec des athées qu’il n’y a rien et que "tout être finit par ne plus être" !

                  "Noël nous a quitté le 4 avril 2015 à l’âge respectable de 81 ans."

                   Il a maintenant la réponse,paix à son âme !







Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès