• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Étude anti-chloroquine : science ou arnaque ?

Étude anti-chloroquine : science ou arnaque ?

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, on observe la formation de 2 clans : un groupe qui défend l’utilisation de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine pour traiter la maladie et un groupe dit que c’est dangereux et que ça n’a pas d’effets avérés. Dans le premier groupe, on trouve de nombreuses personnes de la communauté scientifique dont le maintenant célèbre Professeur Raoult. Ce dernier défend depuis de nombreuses années l’utilisation de ce médicament, une bonne partie de ses travaux a été consacrée à monter son efficacité. On peut donc légitimement se dire qu’il a intérêt à défendre ses propres travaux.

 

Le deuxième groupe, lui aussi composé de scientifiques de renommée défend l’idée que ce médicament n’a pas d’effet contre le Covid-19 et qu’il est dangereux. Ce deuxième groupe est bien évidemment soutenu par des labos qui souhaiteraient vendre leur traitement. Par exemple le redemsivir développé par l’américain Gilead contre Ebola, mais contre lequel il n’a absolument pas fonctionné. L’hydroxychloroquine ne coûte quasiment rien alors que le redemsivir pourrait rapporter gros.

 

Le 22 mai le prestigieux journal scientifique The Lancet vient de publier une étude portant la conclusion que l’hydroxychloroquine n’est pas efficace pour soigner le coronavirus. L’étude ajoute que ce médicament est dangereux et ajoute qu’il trouve une surmortalité des patients soignés avec ce médicament. Cette étude a été fortement controversée et de nombreux scientifiques se sont regroupés pour dénoncer ses conclusions. En France, l’hydroxychloroquine, utilisée depuis 65 ans contre le paludisme notamment vient d’être interdite pour traiter le Covid 19. Est-ce un principe de précaution ou un problème de conflits d’intérêts ?

 

Dans cette vidéo on va voir comment sont construites les statistiques, ce qu’on peut voir dans l’étude et ses limites. Je vous montrerai que cette étude n’aurait jamais dû servir à conclure quelque chose et qu’il est raisonnable de mettre en doute les intentions réelles des auteurs.

 

Tags : Santé Science et techno Coronavirus Chloroquine Covid-19 Didier Raoult




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Unghmar Unghmar 30 mai 12:22

    Merci pour cette vidéo, très bonnes capacités de synthèse.


    • 2 votes
      Laconicus Laconicus 30 mai 18:34

      Vidéo pleine de bon sens. La conclusion est à la fois évidente et féroce. 


      • 2 votes
        eau_du eau_du 30 mai 19:00

        Voici une longue mais très bonne analyse sur le le Covid-19 et tout ce qui tourne au tour de Laurent Mucchielli, sociologue français

        .

        .

        Coronavirus, science, laboratoires et conflits d’intérêts, avec Laurent Mucchielli

        .
        Retrouvez les temps forts de la vidéo :
        03:39 – Comment le chercheur en sociologie a-t-il été amené à s’intéresser aux traitements proposés pour soigner le coronavirus ?
        16:39 - Que peut-on dire sur le remdesivir du laboratoire Gilead ?
        21:36 – Gilead, quel retour sur le traitement de l’hépatite C ?
        26:57
        - Laboratoire Abbott et Lopinavir : un autre acteur dans la course ?
        35:22
        - Pour être un expert, faut-il nécessairement avoir des conflits d’intérêt ? 48:00 – Presse généraliste, presse indépendante, quelle efficacité du protocole Raoult ?
        56:24
        – Quel est l’avis du chercheur sur le protocole mis en place à l’IHU Marseille ?
        01:08:07 – Stratégies d’influence des laboratoires : quel terrain de jeu ?
        01:12:00 – Attaques sur la légitimité d’un chercheur en sociologie sur des sujets de santé publique. Que faut-il en penser ?
        01:20:40 – Quelle conclusion sur le lobbying mis en œuvre au cours de la crise du COVID-19 ?

        .

        Cette vidéo comprend l’entretien avec Laurent Mucchielli, sociologue, directeur de recherches au CNRS.

        Laurent Mucchielli y aborde les nombreux sujets qu’il a eu l’occasion de traiter, notamment dans son blog sur le Club de Mediapart.
        https://blogs.mediapart.fr/laurent-mu...

        Au menu, conflits d’intérêts, lobbying et stratégies d’influence, rivalités d’égo et haines personnelles autour des traitements proposés par certains grands laboratoires étatsuniens d’une part, traitement proposé par le professeur Raoult d’autre part.

        Une plongée au cœur d’un univers trouble ou vous en saurez davantage sur Gilead, Abbott, l’OMS, le CARE. Et bien entendu les traitements : hydroxychloroquine azithromycine et zinc d’un côté, Remdesivir et Lopinavir de l’autre.


        • vote
          Vraidrapo 31 mai 09:47

          Merci pour cet Article de plus.

          Il conforte l’idée qu’on ne peut pas se prononcer sur l’efficacité de l’HCQ.

          Cette idée est partagée par le Pr.Froguel du CHU de Lille et Imperial College de Londres

          Chloroquine : “Je ne suis pas pro-Raoult mais l’étude publiée par The Lancet, c’est une merde”, lance le Pr. FroguelL’exécutif a commencé par une bourde assassine à propos des masques et finit de s’enfoncer en condamnant a priori l’HCQ !

          Ce n’est pas un changement de Premier ministre dont nous avons besoin, c’est d’une nouvelle élection présidentielle démasquée avec masques.


          • vote
            Vraidrapo 31 mai 09:49

            (Pour éviter toute confusion, je récris mon commentaire)

            Il conforte l’idée qu’on ne peut pas se prononcer sur l’efficacité de l’HCQ.

            Cette idée est partagée par le Pr.Froguel du CHU de Lille et Imperial College de Londres

            Chloroquine : “Je ne suis pas pro-Raoult mais l’étude publiée par The Lancet, c’est une merde”, lance le Pr. Froguel

            L’exécutif a commencé par une bourde assassine à propos des masques et finit de s’enfoncer en condamnant a priori l’HCQ !

            Ce n’est pas un changement de Premier ministre dont nous avons besoin, c’est d’une nouvelle élection présidentielle démasquée avec masques.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès