• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Hospitalisations, mortalité, retour sur 2 ans de mensonges

Hospitalisations, mortalité, retour sur 2 ans de mensonges

Cette vidéo est l'enregistrement d'une interview accordée à un média alternatif. Ce dernier ne l'a pas diffusé en raison de pression subies sur ce sujet. "Selon vos analyses, les non vaccinés ne sont pas à l’origine de la saturation des hôpitaux. Sur quelles sources vous êtes-vous basé pour parvenir à cette conclusion qui va à l’encontre de ce que l’on a pu entendre de la part du gouvernement et des médias ? Et en quoi ont-ils tort et vous raison ?" "Pour l’année 2020 les médias ont annoncé une surmortalité de 9%, en France mais d’après l’une de vos vidéos ce chiffre serait en réalité bien moindre. Pouvez-vous nous expliquer ?" "Les mesures sanitaires ont été justifiées par le nombre de morts du covid. Selon vous, les chiffres officiels des morts du covid sont-ils corrects ?

 

Tags : Santé Hôpital Covid-19




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Paroissien de dame P 2 février 11:46

    Tain il vaut mieux regarder çà que d’être aveugle . 


    • 4 votes
      juanyves juanyves 2 février 14:03

      Merci pour ces explications toujours aussi claires et pertinentes. On attends avec impatience 2021 et 2022.


      • 9 votes
        Le Glaude Le Glaude 2 février 19:07

        .
        .
        ISRAËL .......... « Actuellement, la plupart de nos cas graves sont vaccinés », a déclaré le Pr Jacob Jeris. « Le vaccin n’a donc aucun impact concernant les formes graves et c’est pourquoi (seuls) 20 à 25% de nos patients ne sont pas vaccinés. »

        .
        .
        .

        https://planetes360.fr/israel-actuellement-la-plupart-de-nos-cas-graves-sont-vaccines-a-declare-le-pr-jacob-jeris-le-vaccin-na-donc-aucun-impact-concernant-les-formes-graves-et-cest-pourquoi-seuls-20-a-25-de/
        .


        • 8 votes
          méditocrate méditocrate 2 février 20:53

          Une synthèse utile, merci.

          Recoller les données importantes des différentes vidéos est encore plus parlant.

          Je suivais votre chaîne sur l’éco bien avant l’épisode covid, c’était déjà très bon, et c’est avec plaisir que je vous ai vu conserver votre bon sens durant cette folie...

          Bravo à vous et respect pour avoir su rester intègre dans la tempête, c’est un courage qui a manqué à bcp.


          • 8 votes
            eau_du eau_du 3 février 07:48

            Dimanche prochain, Israël va mettre fin à l’utilisation de son pass vaccinal.

            .

            Restaurants, cinémas, hôtels seront de nouveau accessibles aux personnes non vaccinées ou n’étant pas à jour de leur dernière dose de rappel.

            Israël avait été le premier pays à vacciner massivement sa population, à mettre rapidement en place des doses de rappel et surtout à conditionner la vie sociale de ses citoyens à leur statut vaccinal.

            Dimanche, cela sera terminé.

            Dimanche, le premier pays au monde à avoir mis en place cet outil bafouant les libertés publiques, va mettre fin à un an de restrictions n’ayant pas fait la preuve de leur efficacité sanitaire.

            Cela peut paraître étonnant… Si l’on regarde ce qui se passe en France.

            La France, prisonnière de sa politique jusqu’au-boutiste

            Non content d’avoir obtenu la mise en place du Pass vaccinal au mépris de la loi, de la constitution et des valeurs de dignité humaine, le gouvernement français poursuit, lui, son obstinée politique de pression vaccinale.

            Discrètement, il réduit le délai de validité dudit pass à 4 mois après la dernière injection, contre 7 auparavant.



            • 1 vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 février 08:04

              "Covid-19 : la vaccination sera bien "obligatoire" dès février en Autriche, affirme le chancelier
              Karl Nehammer a présenté le projet de loi qui doit être adopté, jeudi, par le Parlement. 
              "Des contrôles seront effectués" et ne pas être vacciné constituera un "délit" passible de "sanctions" financières variant entre 600 et 3 600 euros, en cas de récidive."

              https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-la-vaccination-sera-bien-obligatoire-des-fevrier-en-autriche-affirme-le-chancelier_4918995.html


            • 5 votes
              eau_du eau_du 3 février 08:21

              Bonjour Gaspard Delanuit,
              .
              Le tsunami arrive la semaine prochaine !!!!!!!!!!!
              .


            • 2 votes
              Eric_F 4 février 17:47

              @eau_du
              "Dimanche prochain, Israël va mettre fin à l’utilisation de son pass vaccinal"

              En effet, notre gouvernement instaure le pass vaccinal alors que d’autres pays le suppriment. Le but est probablement de le supprimer juste avant l’élection, et attribuer à cette mesure le reflux de la charge hospitalière.

              La réduction de validité de 7 à 4 mois devrait entrer en vigueur le 15 février, vont-ils avoir le culot de l’appliquer alors qu’ils lèvent les autres mesures anti-covid ? Quelle ubuesque incohérence !



              • 3 votes
                herve_hum 3 février 10:04

                a la question "erreur ou manipulation", la réponse ne fait pas l’ombre d’un doute, il s’agit de manipulation et en aucun cas d’erreur.

                La preuve tient en un seul fait, celui du mode de gestion de crise, fait en mode secret défense qui n’a aucun sens pour une affaire de santé publique, sauf si la gestion couvre un autre objectif de santé publique, mais qui ne peut pas être dévoilé au public. Jamais dans l’histoire de l’humanité sous domination du système capitaliste, la santé a été un ordre premier, directeur de l’action des gouvernants, sauf lorsqu’aucun autre intérêt n’était en jeu, sans cela, la santé publique est toujours placé en dessous de l’intérêt privé de ceux qui dominent l’économie.

                L’unique moyen pour infirmer cette preuve, est de lever tout le secret défense, sans rien omettre, sans cela, la preuve est établie, sauf pour les faibles d’esprits.

                Merci à l’auteur pour son travail.




                    • 3 votes
                      ahtupic 3 février 17:48

                      @eau du
                      Il y a une semaine, décès de la femme d’un ami. Mince, 70 ans, en bonne santé, s’entretenant chaque jour par la marche ou le vélo.
                      ISa famille doit penser qu’ils se sont faits avoir. Et ils n’oseront pas dire que c’est le waxxin. Je n’ai pas voulu en rajouter.
                      Le déni.
                      4eme connaissance vaxxinée décédée depuis 4 mois.


                    • vote
                      ahtupic 3 février 18:29

                      Le Vereux à St Nazaire : Un accueil chaleureux, 1mn11  smiley

                      https://crowdbunker.com/v/Zq9gKstioh


                      • vote
                        Sentero Sentero 4 février 18:14

                        Russie : un million d’habitants en moins l’année dernière (2021)... dont 660 000 liées au Covid... 

                        Source : Rosstat

                        Evidemment c’est la faute aux "vaxxins" et à une "année moisson" smiley


                        • 1 vote
                          ecometa ecometa 4 février 20:54

                          Le peu de hausse de décès sur 2020, après ajustement de l’effet moisson, et d’un nombre de population plus importante et de l’avancée en âge ; cela fait :il existe tout de même une légère augmentation des décès ! Cette hausse de décès s’explique mais pas par le covid-19 !

                          A quoi est liée cette petite augmentation en 2020 sur 2019 ?

                          C’est un chiffre, cette augmentation de décès en 2020, de +30.000 décès qui sont liés à l’ordre gouvernemental de rester chez soi, et aussi de ne pas soigner, ceci, par interdiction de prescrire ! 

                          Les chiffres INSEE nous donnes pour 2020 / 2019, un surcroit de + 25.000 décès à domicile. A l’Hôpital c’est un surcroit de + 15.000 décès ; en Ets spécialisés personnes âgées c’est aussi un surcroit de +15.000. 

                          Entre 2019 et 2018 ces chiffres étaient quasiment stables à l’hôpital et en Ehpad. 

                          On ne le dira jamais assez ce surcroit de décès en n’est pas lié à la covid-19 mais à l’interdiction gouvernementale de prodiguer des soins précoces !

                          En un mois, début avril 2020, la médecine de ville savait comment soigner les vrai malades du Covid-19 ! 

                          Mais cette médecine de ville a été empêche de soigner et sur ordre !

                          C’est une décision criminelle car des personnes réellement malades sont restées chez elles et sont décédées d’hypoxie silencieuse ! Et, quand elles parvenaient à l’Hôpital c’était trop tard : 18 % décédaient le 1 er jour de leur arrivée car elles n’ont pas été prise en charge à temps ! 

                          C’est le plus grand scandale, + 25.000 décès à domicile en 2020 sur 2019 ; et personne n’en parle sérieusement. 


                          • 1 vote
                            BA 5 février 14:35

                            A propos de la corruption et des rétro-commissions, les deux questions sont les suivantes :

                            1- Qui sont les commissaires européens qui ont touché des rétro-commissions versées par l’entreprise Pfizer ?

                            2- Qui a touché combien ?


                            En mai 2021, la Commission Européenne signe un contrat d’achat de 1,8 milliard de doses de vaccin avec l’entreprise Pfizer. Une dose de vaccin Pfizer coûte 15,50 euros. Je répète cette donnée très importante : une dose de Pfizer coûte 15,50 euros.


                            Problème : nous venons d’apprendre que des SMS secrets ont été échangés entre Ursula von der Leyen et le patron de Pfizer, Albert Bourla, pendant le mois d’avril 2021. Ursula von der Leyen refuse de rendre publics ces SMS secrets.


                            Quelques jours plus tard, au moment de la signature du contrat, en mai 2021, la Commission Européenne accepte de payer la dose 19,50 euros ! En clair : 4 euros de plus que le prix de la dose !


                            Ce surcoût ahurissant est de :

                            1,8 milliard de doses multiplié par 4, … soit 7,2 milliards d’euros !


                            Les journalistes d’investigation qui ont l’habitude de ces surcoûts titanesques savent que dans ce genre d’affaires, l’entreprise privée reverse ensuite des rétro-commissions, secrètement, en toute illégalité.


                            1- Qui sont les commissaires européens qui ont touché des rétro-commissions versées par l’entreprise Pfizer ?

                            2- Qui a touché combien ?


                            Dans le journal Libération :


                            Ursula von der Leyen voudrait alimenter les thèses complotistes qu’elle ne s’y prendrait pas autrement. En effet, la présidente de la Commission a refusé de rendre publics les SMS échangés en avril 2021 avec le directeur général du laboratoire pharmaceutique américain Pfizer, le Grec Albert Bourla, alors qu’elle négociait, au nom des Etats membres de l’Union, l’achat de 1,8 milliard de doses supplémentaires du vaccin contre le Covid pour un montant de 35 milliards d’euros. La particularité de ce contrat, conclu en mai, est qu’il a porté le coût de la dose de 15,50 à 19,50 euros, soit une augmentation d’un quart du prix, ce qui n’est guère un résultat brillant vu la quantité commandée…


                            https://www.liberation.fr/international/europe/textos-avec-le-pdg-de-pfizer-mais-que-cache-ursula-von-der-leyen-20220128_EPGI4MVZHZGODFY2WGG6U7Q2IM/


                            • 1 vote
                              eau_du eau_du 6 février 11:02

                              Avez vous remarque que l’on reparle beaucoup du VIH, ces temps-ci, alors que ce sujet était, depuis longtemps, relégué à l’arrière-plan des thèmes sanitaires. Cela me ramène donc aux troublantes et inquiétantes déclarations de Luc Montagnier, concernant une corrélation entre la reprise du VIH et les injections expérimentales (stade 3) .
                              .
                              La sécurité sociale fait en ce moment la pub :
                              .

                              https://www.allodocteurs.fr/vih-le-depistage-en-laboratoire-est-desormais-gratuit-sans-ordonnance-ni-avance-de-frais-32398.html
                              .

                              Pour rappel !!!!
                              .

                              Écoutez le passage à partir [1:20] de la vidéo suivante :: : mieux encore regarde la vidéo en entier !!!!
                              .

                              Jean-Bernard Fourtillan et Frederic Chaumont : "Et en plus ils s’enrichissent"
                              .

                              Ayant accusé l’institut Pasteur d’avoir d’avoir crée le virus artificiel du SARS-Cov-2..... le professeur Fourtillan a été interné en psychiatrie pendant 3 semaines .... puis libéré .....
                              .

                              Personnellement je ne suis pas sure que le virus du SIDA est contenue dans tous les lots des "vaccins" (d’ailleurs on appel ses produits "ARNm" faussement des vaccins) mais sachent qu’avec chaque injection les défenses du système immunitaires sont réduite .... cela pourra aussi avoir un impact sur la reprise du SIDA ..... Pour moi il n’y aucun doute qu’il y a un lien étroit entre la reprise du Sida et les injections expérimentales toxico-génique ARNm ! Sans parler du problème connue de la toxicité de la protéine SPIKE !
                              .

                              Il s’agit d’un crime contre l’humanité, préparé et orchestré depuis longue date



                              • 3 votes
                                quijote 6 février 16:33

                                Preuve que le vent tourne, voici le titre d’un article collecté sur google actualités ( le site qui, dans la colonne de droite, a cette série d’articles démontrant que les "complotistes" et les non vaccinés sont vraiment que des connards ) :

                                "Covid : plus de 80% des patients admis en réanimation souffrent d’au moins une comorbidité"

                                Le plus remarquable, l’usage de la phrase suivante : "Qu’ils soient vaccinés ou non, ces patients ont une comorbidité, voire plusieurs". Vous vous souvenez de ce temps ( pas plus tard qu’il y a 2 jours ) où tout article sur les malades était dans le même mouvement une propagande directe pour la vaccination et une culpabilisation du mécréant, le non vacciné ? C’est le premier article que je lis ( hors presse et personnalités complotistes ou anti-vaccins s’entend ) où il ne s’agit pas de cela. Le grand coupable n’est plus ce connard de non vacciné mais les comorbidités. Pas une ligne sur la nécessité pour ne pas mourir de se faire vacciner... C’est inédit depuis le début des "festivités". Bizarre...

                                Mon interprétation de connard de complotiste. S’ils avaient pu continuer à faire la promotion des vaccins, ils l’auraient fait. Font que ça du matin au soir depuis un an. S’ils le font plus, c’est vraiment qu’ils peuvent plus. Me semble-t-il. Et, mon fond indécrottablement complotiste me fait demander : pourquoi qu’ils peuvent plus ? Bizarre...

                                Dans cet article, le vacciné n’est plus présenté comme ayant un statut de protégé contre la maladie : "Qu’ils soient vaccinés ou non". De là à penser que les vaccinés pourraient être devenus majoritaires chez les cas graves... Et que dans ce cas-là, ben ce serait à cause de ces satanés comorbidités...

                                Bref, cet article, c’est comme chez le psy : c’est peut-être ce qui n’est pas dit qui est le plus important.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Décoder l’éco

Décoder l'éco
Voir ses articles


Publicité





Palmarès