• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > L’homéopathie, ça marche ?

L’homéopathie, ça marche ?

Une vidéo pédagogique réalisée avec sincérité par GEEK Concept et Jordanix.

Tags : Science et techno Médicaments




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • 8 votes
    Doctorix Doctorix 31 octobre 14:31

    Les homéopathes savent bien que l’homéopathie n’agit pas à l’échelle moléculaire, et cette vidéo est juste destinée à les faire passer pour des cons.

    Ce qui est en jeu est d’ordre électromagnétique, et quiconque est de bonne foi sera troublé par cette expérience de Montagnier, reprenant les travaux de Benveniste.

    La dilution homéopathique contient un message EM capable de reproduire la plus complexe des molécules, l’ADN. Ce message peut être stocké sur une clé USB ou transmis par internet. Si vous le faites "écouter" à une solution contenant les 4 bases de l’ADN en vrac, il reformera la molécule initiale, et rien d’autre. Bizarre, quand cette dilution ne contient rien, non ?

    Maintenant, si vous n’avez pas le courage de regarder cette vidéo, en particulier à partir de 16’, ce n’est pas la peine de discuter.

    https://www.youtube.com/watch?v=_2xInJFD23k


    • 7 votes
      Doctorix Doctorix 31 octobre 14:47

      Maintenant, on peut extrapoler.
      Supposons que dans tout composé pharmaceutique, ou au moins dans certains, l’action ne soit pas physico-chimique mais électromagnétique.
      Il deviendrait possible de l’utiliser non pas dans sa totalité, mais à partir de sa dilution et du message EM qu’elle contient.
      C’est-à-dire qu’avec 1 gr du médicament, vous pourriez soigner des milliers de patients.
      On voit que cela pourrait poser des problèmes à une industrie qui vend ses produits plusieurs milliers d’euros la boite.
      C’est pourquoi il faudra attendre encore quelques dizaines d’années avant que ça n’émerge.
      Mais ceci reste une hypothèse, qui pourtant expliquerait bien toute cette campagne de dénigrement. Pour ma part, je suis convaincu que cette médecine pourrait bien être celle de demain, et supplanter à terme la très toxique industrie chimique du médicament.


    • 6 votes
      Doctorix Doctorix 31 octobre 18:13

      En réfléchissant encore un peu plus loin, je me dis que si le programme complet d’un ADN peut se promener dans l’espace par la voie des ondes, il ne faudrait peut-être pas chercher plus loin l’origine de la vie, et non dans un éclair par temps d’orage qui tomberait dans la soupe primitive...
      Des deux hypothèses, il me semble que la mienne est beaucoup moins absurde.
      Et rien n’indique qu’un créationnisme de ce type ne se produit pas encore tous les jours.
      Bon, je pousse un peu. Mais on a un cerveau qui est fait pour ça, non ?


    • 1 vote
      sls0 sls0 31 octobre 22:36

      @Doctorix
      Dès qu’il y a des charlatans à défendre super doctorix déboule. Bien entendu ses arguments sont appuyé par du youtube.
      L’homéopathie n’a jamais su prouver son efficacité, de l’effet placebo sans plus.


    • 2 votes
      Hieronymus Hieronymus 31 octobre 23:14

      @Doctorix
      merci pour la vidéo sur la Mémoire de l’Eau, très intéressant
      aussi j’ai vu votre commentaire sous un autre article concernant la supercherie probable du Sida, sorte de maladie imaginaire hypermédiatisée
      https://youtu.be/6E5t6ThYyms
      je me souviens en effet de cette interview sur No Name Tv (disparue depuis) qui semblait franchement incroyable, je crois qu’il y a encore moins de chance qu’on reconnaisse l’arnaque du Sida que celle du 9/11
      question : si le Sida est bidon, alors le Pr Montagnier, découvreur du VIH, est un imposteur ? étrange parce que par ailleurs il semble plutôt honnête y compris sur le Sida (il a l’air de ne pas croire aux thérapies et recommande seulement une bonne hygiène de vie)


    • 3 votes
      Laconicus Laconicus 1er novembre 06:02

      @sls0
      "L’homéopathie n’a jamais su prouver son efficacité, de l’effet placebo sans plus."

      "L’effet placebo" n’a jamais su prouver son efficacité non plus. L’effet placebo, d’après quelques expériences, fonctionne parfois mais il n’est ni répétitif ni constant. Par conséquent au lieu de dire que l’homéopathie n’est "que de l’effet placebo", on peut plus prudemment constater que l’homéopathie n’a pas une efficacité répétitive ni constante... mais sans pouvoir être certain que c’est le même mécanisme qui est à l’oeuvre que celui qui s’observe dans le fameux "effet placebo". Cet effet placebo est d’ailleurs très loin d’être bien compris et semble surtout être un concept "vide-poche" pour se débarrasser de tout ce qu’on ne sait guère expliquer matériellement dans le processus de guérison. Mais expliquer une prétendue fausse efficacité de l’homéopathie par une prétendue réelle efficacité d’un effet placebo tout aussi mystérieux... en quoi cela fait-il avancer la connaissance ? Parfois, il vaut mieux avouer qu’on ne sait pas tout, et garder l’esprit ouvert.   


    • 2 votes
      Laconicus Laconicus 1er novembre 06:05

      @Doctorix
      "Ce qui est en jeu est d’ordre électromagnétique"

      Je comprends ce que vous voulez dire mais le terme "électromagnétique" n’est pas tout à fait juste, n’est-ce pas. En fait, c’est quelque chose qui n’a pas encore de nom. Et voilà le problème. 


    • 1 vote
      Laconicus Laconicus 1er novembre 06:20

      @Hieronymus
      "si le Sida est bidon"

      Prudence, rien n’est simple. Si les choses qui nous sont présentées étaient juste absolument vraies ou totalement bidons l’existence humaine ne serait pas si instructive et nos âmes seraient en noir et blanc, sans aucune nuance. 


    • 2 votes
      Doctorix Doctorix 1er novembre 08:34

      @sls0

      Bien entendu ses arguments sont appuyé par du youtube.
      Ils sont surtout appuyés par un prix Nobel.
      Et vous ne démontrez pas qu’il s’agit d’un effet placebo, non plus.
      Vous avez une explication sur la reconstruction d’un ADN complet. Montagnier n’en a pas non plus, mais il constate des faits.
      Quand une théorie est contredite par les faits, ce sont les théories qu’il faut revoir, pas les faits.


    • vote
      Hieronymus Hieronymus 1er novembre 08:36

      @Laconicus
      oui mais il faut avancer, pas rester toujours dans l’entre deux (un peu votre spécialité si je peux me permettre)
      je valide toutes vos réserves, vos précautions, doutes et interrogations mais en même temps je souhaite qu’on fasse l’effort de rechercher ce qui est vrai, de tacher de s’approcher le plus possible de la vérité sur le Sida (avec toujours une marge d’erreur Ok)
      c’est quoi ce truc là dont on nous bassine depuis des décennies et pour lequel on a dépensé des milliards sans parvenir à rien de concluant ?
      le Sida ou ce qu’on présente comme tel, je suis loin d’avoir une opinion arrêtée sur ce sujet mais il m’est idée que ce n’est pas, mais pas du tout, la description qu’on nous en a faite officiellement, que cette narration médicale s’est trouvée dictée par des intérêts politiques et financiers
       smiley


    • 1 vote
      Doctorix Doctorix 1er novembre 08:48

      @Hieronymus

      si le Sida est bidon, alors le Pr Montagnier, découvreur du VIH, est un imposteur ?Là, il faut remonter très loin dans l’histoire du Sida.
      C’est un imposteur, Gallo, qui s’est précipité pour faire l’annonce de la découverte, Montagnier voulait vérifier avant.
      Ensuite, il n’a pu que suivre le mouvement, pour ne pas se faire déposséder de sa découverte au cas où.
      Mais depuis, il s’est désolidarisé à peu près complètement de cette idée.
      Et oui, LM est parfaitement honnête.
      Ici, les dix plus gros mensonges sur le Sida :
      https://www.alterinfo.net/Les-10-plus-gros-mensonges-sur-le-sida_a8262.html


    • 2 votes
      Doctorix Doctorix 1er novembre 08:53

      @Laconicus

      terme "électromagnétique" n’est pas tout à fait juste,
      Je crois que si, preuve par le stockage sur clé USB et la transmission par internet.
      Et d’ailleurs il semble que l’eau ait également cette capacité de stockage, ce qui était le but de l’expérience. 
      Beaucoup s’étonnent de cette capacité, mais ne s’étonnent pas qu’on puisse stocker une bibliothèque sur une clé USB...


    • 1 vote
      Doctorix Doctorix 1er novembre 08:58

      @Laconicus

      Si les choses qui nous sont présentées étaient juste absolument vraies ou totalement bidons
      Dans le cas d’une infection virale, ou bien on détient son agent ou bien on ne le détient pas.
      Il n’y a pas de milieu.
      Ici, on ne le détient pas.
      Après, on peut parler de cofacteurs, mais je crois que ce n’en est même pas un.


    • vote
      gnozd 1er novembre 09:08

      @Laconicus

      Ondulatoire ???


    • 1 vote
      gnozd 1er novembre 09:10

      @Doctorix

      Alors si le sida n’existe pas, quelle est cette maladie qui a tué un certain nombre de mes potes depuis les années 80 ? Potes qui étaient soit homos, soit toxicos...


    • 2 votes
      gnozd 1er novembre 09:17

      @sls0

      J’ai soigné mes 3 mômes en homéopathie. Ma fille ainée, aujourd’hui agée de 37 ans, mère de 4 filles qu’elle a allaitées au moins 1 an chacune, se porte comme un charme. Elle n’a jamais été vaccinée. Son frangin (34 ans, 1,86 m, 90 kgs, un colosse) pareil.
      Ma petite dernière (12 ans) kif kif.

      Pour ma fille ainée, à l’age d’un an et demie, otite carabinée, température 39,5, soignée en 2 jours avec Mercurius Corrosivus 15 ch, sans faire parasynthèse.

      Jj’ai un pote véto qui soigne les chevaux en homéopathie.

      Expliquez moi un peu comment fonctionne l’effet placebo (dont par ailleurs personne n’est foutu d’expliquer comment ça marche) avec un bébé ou un canasson !


    • 1 vote
      Doctorix Doctorix 1er novembre 09:45

      @gnozd

      quelle est cette maladie qui a tué un certain nombre de mes potes depuis les années 80 ?
      En Europe et à l’Ouest, le déficit immunitaire est principalement causé par l’usage de drogues dures, et on sait que le monde homosexuel en est friand. On peut ajouter vie dissolue et mauvaises habitudes alimentaires. Ce n’est bien sur pas une généralité pour les homosexuels, mais c’est fréquent et reconnu.
      En Afrique, c’est différent : tout ce qui est maladie débilitante est assimilé au Sida, tuberculoses, malaria, lèpre, il y en a une cinquantaine comme cela, toutes étiquetées sida. L’effondrement immunitaire (qui est rarement établi formellement, faute de moyens) est la conséquence de ces maladies, et non leur cause. Là encore, une mauvaise alimentation et une mauvaise hygiène favorise l’apparition de ces maladies.


    • 3 votes
      Norman Bates Norman Bates 1er novembre 10:17

      C’est curieux, mon précédent message s’est volatilisé...bref...
      Je profite de la présence d’un érudit scientifique pour aborder un cas concret, loin de certaines divagations...
      Une jeune étudiante...15 jours après un rapport sexuel protégé avec capote qui éclate...partenaire à la sérologie indéterminée...elle fait un dépistage avec détection de l’antigène P24, c’est à dire qu’elle est en phase de primo-infection avec une charge virale au taquet...
      Elle ne consomme aucun produit psychoactif, ne fume pas, bois rarement...
      L’infectiologue lui prescrit un traitement ARV...mais...comme le sida n’existe pas...que doit-elle faire.. ?
      Professeur, elle a besoin de savoir...


    • 1 vote
      gaijin gaijin 1er novembre 10:23

      @gnozd
      ce n’est pas une maladie c’est un syndrome ( d’ailleurs c’est comme le port salut ...) un syndrome c’est une catégorie abstraite dans laquelle on regroupe des symptômes qui apparaissent plus ou moins ensemble de manière fréquente
      les syndromes apparaissent et disparaissent dans la la culture médicale un exemple classique : le syndrome de mesnière courant il y à 20 ans on n’en entend plus parler, avant c’était la spasmophilie et actuellement on est plus sur la mode de la fybromyalgie
      ce qui ne signifie pas que les gens n’ont pas de problème ça signifie que l’on associe parfois a tord et parfois a raison leur problème a une catégorie dont le cadre n’est pas pertinent ....


    • 2 votes
      gaijin gaijin 1er novembre 10:42

      @Norman Bates
      " L’infectiologue lui prescrit un traitement ARV...mais...comme le sida n’existe pas...que doit-elle faire.. ?
      Professeur, elle a besoin de savoir.."

      ne pas effondrer son immunité par la peur quitte pour ça a prendre le traitement qui la rassure ....
      posez vous une question pourquoi alors qu’on généralise les vaccins n’a t’on jamais généralisé le test ?
      parce qu’il y a trop de "porteurs sains " et qu’on ne sait pas quoi faire avec ....
      mais un porteur sain est il malade ou est il sain ?
      il peut transmettre une maladie qu’il ne déclenche pas ( ou en tout cas un virus ) mais n’est ce pas le cas dans bien d’autres cas ? ( par exemple pour le fameux staphylocoque doré )
      on imagine a tort que l’on attrape des maladies de l’extérieur mais ce n’est que partiellement vrai en fait on développe a un moment donné des maladies dont on était porteur depuis longtemps
      il se passe bien d’autres choses dans le corps que la vision pasteurienne ne le laisse supposer mais ici comme ailleurs on bloque sur les paradigmes définis au 19ème siècle.
      dans le cas du sida il semblerait que l’on confonde corrélation et causalité mais comme souvent l’hystérisation du débat empêche toute réflexion rationnelle


    • 3 votes
      Norman Bates Norman Bates 1er novembre 11:01

      @gaijin

      On peut toujours disserter sur la nature du virus, syndrome, maladie etc...
      Ce qui est certain c’est que la personne porteuse sans ARV arrive fatalement au stade sida après quelques années...comme je le disais ailleurs, le virus ne tue pas, il détruit juste une à une les défenses immunitaires et laisse la porte ouverte à la moindre maladie opportuniste et fatale, ça c’est du concret...
      Prétendre que le virus n’existe pas et qu’il ne faut pas s’en inquiéter est juste irresponsable...
      Maintenant si on ouvre le débat sur son origine........mais ça, c’est une autre histoire...


    • vote
      Norman Bates Norman Bates 1er novembre 11:03

      @gaijin

      Détail : le VIH n’est pas "contagieux", il est transmissible via certains fluides corporels...


    • vote
      gaijin gaijin 1er novembre 11:06

      @Norman Bates
      " Prétendre que le virus n’existe pas"
      j’ai pas dit ça !!!
      si on n’est pas capable de réflexion construite il ne faut pas s’occuper de médecine


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 1er novembre 11:15

      @gaijin

      Je sais, je faisais référence au discours de l’autre, l’érudit scientifique...
      Il a peut-être raison, hein...proclamons haut et fort la bonne nouvelle, notamment en direction des jeunes...
      On verra bien les conséquences....


    • 1 vote
      Doctorix Doctorix 1er novembre 11:33

      @Norman Bates
      Votre copine est séropositive ? Et alors ? Peut-être vous et moi le sommes-nous aussi, puisque les tests de dépistage ne valent rien. C’est juste une loterie.
      Elle peut toujours mesurer son taux de CD4.
      Maintenant, le virus qu’elle a contracté de façon certaine, c’est celui de la peur.
      Et celui-là, il tue, assurément.
      http://www.sidasante.com/novindex.htm
      Quant aux jeunes, ils doivent se protéger, VIH ou pas, personne ne dit le contraire.


    • 2 votes
      Norman Bates Norman Bates 1er novembre 11:52

      @Doctorix

      Je réponds "en même temps" au message diffusé sur l’autre module.
      A quoi bon t’abreuver de documents porteurs d’une vérité que tu rejettes au nom de ta croyance.. ? moi je m’éternise pas dans de tels débats stériles...tu es même capable de réfuter les conclusions de l’étude Hirschel sur les couples séro-discordants dont tu as peut-être entendu parler...
      Lorsque tu évoques les "pseudo-sidéens" qui survivent malgré les ARV, explique-moi pourquoi ils crèvent sans les ARV.. ? ou alors ce sont des morts fictifs tués par un virus fictif.. ?
      Les CD4...pourquoi le VIH les bousille.. ? pourquoi remontent-ils avec les ARV.. ? ou alors ce sont des milliards d’examens bidons.. ?
      J’en reviens à ma jeune étudiante...que vas-tu inscrire sur son ordonnance.. ? j’insiste sur cette interrogation...
      Dernier point : si les tests de dépistage ne valent rien, es-tu au courant qu’un résultat positif est toujours confirmé par un second test d’un autre fabriquant.. ?
      Ah bon, les jeunes doivent se protéger.. ? mais de quoi.. ? si le sida n’existe pas il ne doit pas y avoir d’autres IST, non.. ?


    • 2 votes
      Doctorix Doctorix 1er novembre 11:56

      @Norman Bates

      Ce qui est certain c’est que la personne porteuse sans ARV arrive fatalement au stade sida après quelques années...
      Mais comment pouvez-vous le savoir, dans un pays où on traite TOUS les séroposifs en manipulant leur terreur, alors que ces tests sont juste une loterie ?
      D’ailleurs, on nous promettait des milliers de morts, qu’on attend toujours.
      Il est même difficile de trouver une stat des morts en France. Il y aurait 6000 séropositifs de plus chaque année, et 300 morts par an depuis 2007 (?).
      La grippe, c’est 8 à 15,000 morts annuels. Il est où, ce grand fléau ?
      700,000 personnes meurent chaque année en France. Le Sida, c’est donc 0,043%. 
      Bon, c’est 15 fois plus que la foudre, mais c’est 20 fois moins que les chutes.
      Et sur ces 300 "Sida", combien de tuberculoses mal étiquetées, de dénutritions ou de maladies de la misère ? Qui a fait une véritable étude la-dessus ?


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 1er novembre 12:12

      @Doctorix

      Il y a 150.000 personnes séropositives en France dont 30 à 40.000 ignorent leur statut...c’est par ce biais qu’il y a les nouvelles contaminations chaque année...
      Mais bon, en bon neuneu que je suis j’ai appris qu’il était vain de passer par la "loterie" du dépistage...à quoi bon flipper pour rien.. ?
      Après quelques mois d’ARV la personne séropositive est au stade de charge virale indétectable et ne transmet plus le virus, mais ça, ce sont des balivernes genre étude Hirschel...des mythos...
      Braves gens, il est inutile de se faire dépister, on vous ment...vous portez potentiellement un virus qui n’existe pas, une espèce d’ami fantôme inoffensif que vous pouvez refiler la conscience tranquille à vos partenaires...ça peut faire un beau cadeau de fiançailles, finalement...
      En cas de procréation le bébé aura le même présent sans traitement ARV, mais puisque ça n’existe pas...ils vécurent heureux (pas longtemps) et eurent beaucoup de petits sidéens...la vie est belle... smiley


    • 1 vote
      Doctorix Doctorix 1er novembre 12:12

      @Norman Bates
      une vérité que tu rejettes au nom de ta croyance.. ?
      Mais qui est le croyant dans cette histoire ? Qui a instauré cette religion sur des données frelatées, au dire même de leurs découvreurs, et qui y adhère ?

      si le sida n’existe pas il ne doit pas y avoir d’autres IST, non.. ?
      A part les gonorrhées, la syphilis, les chlamidiae, les condylomes, LGV (Nicolas Favre)...
      Celles-là existent bien, et c’est une drôle de question., 

      Cette jeune étudiante ferait bien d’attendre, de confirmer plusieurs fois avant de se lancer dans un traitement qui va lui nuire assurément, qu’elle devra prendre toute sa vie alors qu’elle n’a probablement rien du tout.
      Bien sur on va lui dire qu’il y a urgence et qu’il faut commencer tout de suite, quitte à la culpabiliser et la terroriser (c’est déjà fait).
      Alors prendre d’autres avis est une priorité.

      es-tu au courant qu’un résultat positif est toujours confirmé par un second test d’un autre fabriquant.
      Oui, mais ce sont les mêmes bases bidonnées, les mêmes particules non spécifiques qui sont détectées.


    • 2 votes
      Doctorix Doctorix 1er novembre 12:24

      @Norman Bates

      Après quelques mois d’ARV la personne séropositive est au stade de charge virale indétectable
      Mais si vous avez un rhume, ou la grippe, et donc des virus (qu’on pourra trouver, EUX, ainsi que de vrais anticorps spécifiques, EUX) dans quelques mois vous aurez aussi une charge virale indétectable, même sans ARV.
      Et vous non plus vous ne serez plus contagieux.
      Je vous rappelle que les prostituées africaines ne transmettent pas ce virus si contagieux, même sans préservatifs.
      Alors les partenaires n’ont rien à craindre. Ni les bébés. 
      Après 30 ans d’intoxication, c’est difficile de faire entrer dans les têtes que le Sida n’est pas contagieux : c’est tellement facile de faire peur, à croire que les gens adorent avoir peur : une caractéristique largement exploitée par les médecins.


    • 2 votes
      Norman Bates Norman Bates 1er novembre 12:31

      @Doctorix

      Ton discours me fait penser à ce jeune patient africain qui n’a jamais voulu admettre qu’il était porteur du VIH...par crainte du jugement de sa famille, par honte, et par conviction que la maladie qu’il avait était un ensorcellement...
      Il a refusé les soins jusqu’au bout, jusqu’à agoniser et crever sur un lit d’hôpital...
      Ou cet autre, dépisté positif avec un taux de CD4 inférieur à 200...avec les ARV il est aujourd’hui en charge virale indétectable, en couple, avec le désir de fonder une famille...
      La jeune étudiante ne sera certainement pas culpabilisée, et encore moins terrorisée...si elle refuse les ARV son choix sera respecté...dans le domaine de la santé il ne sert à rien de culpabiliser ou de terroriser, bien au contraire...tout comme il peut être carrément criminel de lancer certaines spéculations en totale contradiction avec la réalité du terrain, du vécu des personnes et des données médicales...


    • 3 votes
      Doctorix Doctorix 1er novembre 12:40

      @Norman Bates
      Vous avancez des faits sans donner d’éléments concrets ou vérifiables. Votre africain avait probablement le Sida, c’est à dire une tuberculose ou une malaria qui l’ont tué. L’autre aussi.
      L’immunodéficience est un fait avéré, surtout en Afrique, mais elle n’a rien à avoir avec le VIH. Le traitement dont il avait besoin était soit un antituberculeux, soit l’artémisine, ou tout autre traitement spécifique à son état, mais pas un ARV, puisqu’aucun virus n’était en cause.

      dans le domaine de la santé il ne sert à rien de culpabiliser ou de terroriser, bien au contraire..
      Vous êtes décidément un grand naïf. Comment parvient-on à imposer des traitements comme les inutiles et dangereuses statines, d’après vous ? Et je ne parle pas des vaccins...


    • 2 votes
      Doctorix Doctorix 1er novembre 12:43

      @Norman Bates

      il est aujourd’hui en charge virale indétectable, en couple, avec le désir de fonder une famille...
      Cela prouve que les maladies les plus faciles à traiter sont celles qui n’existent pas.
      Et 5% des gens en bonne santé ont des CD4 inférieures à 200.


    • 2 votes
      Norman Bates Norman Bates 1er novembre 12:53

      @Doctorix

      Un antituberculeux.. ? pourquoi pas un sparadrap ou du collyre.. ?
      La personne qui fait aujourd’hui un dépistage VIH flippe, bien évidemment, mais l’explication concrète des données médicales actuelles suffit à l’apaiser...la vie ne s’arrête pas si c’est positif, ça n’empêche en rien d’avoir une vie sociale, sexuelle, familiale, professionnelle etc...l’important c’est de savoir, prendre soin de sa santé et celle des autres, point barre.
      Aucun rapport avec les vaccins et toutes les autres turpitudes du lobby pharmaceutique, coupable dans le cas du VIH de freiner la mise sur le marché d’un traitement curatif parce que les trithérapies font turbiner le tiroir-caisse...c’est une réalité indéniable, déplorable, mais qui ne peut toutefois servir d’argument pour invalider l’efficacité de ces traitements et la pertinence de leur prescription...
      A moins d’être membre du lobby des pompes funèbres...


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 1er novembre 12:59

      @Doctorix

      Donc il avait une tuberculose qui n’a pas su être diagnostiquée.. ?
      La faute à pas de chance...ou à l’incompétence des médecins...ils n’y ont certainement pas pensé...


    • 3 votes
      sls0 sls0 1er novembre 13:22

      @Doctorix
      On dit que Montagnier à la nobélite.
      Il y a pas mal de nobels profitant de leur statut donnent des avis sur du hors domaine de connaissance.
      Ca délire parfois.
      https://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2012/06/04/nobelite


    • 2 votes
      Doctorix Doctorix 1er novembre 13:24

      @Norman Bates
      Ce que vous ignorez, c’est qu’en Afrique, les diagnostics de sida se posent à la louche devant toute maladie cachectisante, et sur des tests encore plus bidonnés que les notres..
      https://www.courrierinternational.com/article/2009/05/14/sida-des-erreurs-de-diagnostic-par-milliers
      Les tests elisa et western Blot ne sont même pas utilisés, car ils sont trop chers.
      Quant à la PCR, n’en parlons même pas.


    • vote
      sls0 sls0 1er novembre 13:33

      @Laconicus
      La première étude scientifique sur l’effet placebo date de 1950.
      Il y a des méta analyses sur l’effet placebo ce qui veut dire que des études sur le sujet ne manquent pas.


    • vote
      CoolDude 1er novembre 13:36

      @Norman Bates

      La faute à pas de chance... ou à l’incompétence des médecins...ils n’y ont certainement pas pensé...

      D’où une mes interrogations en lien avec un autre sujet : Est-ce que 80% des médecins ou des consultations ne servent-ils ou elles pas à rien... !? Ce qui a des conséquences Financières et Sociales. Il n’y a pas que le trou de la Sécu comme on dit. Ça peut faire aussi de sacré trou dans les finances des malades avec de terrible concéquence. Mais c’est un autre sujet...

      En ce jour de la Toussaint, une pensée à tous nos morts de maladie qui n’avait pourtant rien de grave pour nos Doctor Mouse...

      J’en profite pour remercier tous les malades qui font l’effort de ne pas transmettre leurs maladies en restant chez eux pendant leurs convalescence et qui n’obéissent pas aux injections moderne de sur-présentéisme à tout prix pour éviter de contaminer leurs voisins ! (Genre : Moi, même malade, je vais travailler, etc... !!!)

      PS : 80% des maladies guérissent tout seul... Il faire juste très attention aux surinfections. Une rhume mal soigné peu vite tourner ver une belle infection ORL chronique. Par conséquent : c’est ni les médocs, ni les médecins qui l’ont soigné.

      https://www.youtube.com/watch?v=11YWdGuhSnA

      L’homéopathie par Lazarus Mirages.


    • 3 votes
      Doctorix Doctorix 1er novembre 14:19

      @CoolDude
      Ecoutez, cela fait 40 ans que je vis sur des prescriptions inutiles et sur la peur des gens d’être malades.
      Je sais donc de quoi je parle.
      La seule difficulté dans ce métier est de distinguer les fausses maladies des vraies.
      Mais si j’avais du compter sur les vraies maladies pour vivre, je serais mort de faim. J’ai déjà bien du mal à ne pas empoisonner mes patients, car ils réclament des drogues, les bougres...
      J’aurai surtout vécu une vie de curé sans soutane, parce que la Nature a horreur du vide.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès