• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Ni dernier de la classe, ni girouette

Ni dernier de la classe, ni girouette

Bulletin d'information scientifique de l'IHU - Nous avons le droit d'être intelligents ! Pr Didier Raoult, Directeur de l'IHU Méditerranée Infection

Tags : Covid-19 Didier Raoult




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    




      • 15 votes
        medialter medialter 11 février 15:21

        @ZardoZ
        Ha mais le crétin des tropiques va débarquer en faisant péter son savant rapport pour conclure que c’est peanuts. Sauf que dans ce décompte, ce coup-ci, les autorités prennent en compte le facteur de comorbidité pour minorer ce chiffre, contrairement au décompte des décès du Covid (que Raoult met clairement en doute ICI). Le nombre de décès est très supérieur (suivre les tweets de Caude-Henrion), et ce n’est que le début du court terme, le long terme promet d’être bien plus morbide. Voilà comment big pharma traite nos anciens dans les Ephad, souvent même avec le consentement des familles, comme des rats de labo. Un vrai programme génocidaire qui aurait fait rêver Mengele


      • vote
        sls0 sls0 11 février 16:20

        @medialter
        Parce que tu crois que le crétin des tropiques perd son temps à écouter les conneries de Raoult. Je laisse ça pour les neuneux de raoultiens.


      • 9 votes
        Conférençovore Conférençovore 11 février 16:55

        Evidemment, le gringo-mytho est bien plus compétent que ce crétin de Raoult pour disserter de virologie, immunologie et médecine. D’ailleurs, en 1997, sslow, le-roi-du-mambo, alors qu’il avait arraché de la gueule d’un anaconda de 18 mètres le fils de Chiquito sur les bords d’un Yang Tsé déchaîné, il avait très accessoirement le soir même sauvé tout un village de Colombie d’une terrible épidémie de dengue sidaïque. Ca n’a rien à voir me direz-vous mais attendez un peu la suite bande de froussards racistes... C’est là qu’il a rencontré un chaman aborigène dans les fins fonds du bayou himalayen qui, depuis, a changé de sexe (mais c’est une autre histoire) et qui se trouve être devenu le meilleur ami du facteur de la cousine d’un proche du rédacteur en chef du Lancet. Autant dire que le neuneu Raoult bien aller se payer une coupe chez Franck Provost.


      • 8 votes
        Pyrathome Pyrathome 11 février 17:25

        @medialter

        Ah ben tu vois, le crétin des Alpes des tropiques vient de te répondre avec force et arguments en béton, ya pas à dire, c’est du très lourd , comme d’hab !! smiley


      • 2 votes
        Guepe maçonne Guepe maçonne 11 février 17:45

        @medialter

        Ou pt tout simplement car les cancéreux ou leucémique en phase terminale ne meurent pas d’une détresse respiratoire aigue, avec des images caractéristiques d’infection virale au scanner , et associé à une lymphopénie, elle aussi caractéristique d’une infection virale, et de surcroit, tous positif au covid , un virus respiratoire. Contrairement aux vaccinés. smiley

        Israel a déjà vacciné plus de la moitié de sa population, et on observe absolument pas une hécatombe, mais plutot l’inverse. Plus de 90% des personnes de plus de 60 ans et on assiste à une chute massive des hospitalisations pour covid.

        Enième plantage en beauté des habituels conspis.


      • vote
        Guepe maçonne Guepe maçonne 11 février 17:46

        @Guepe maçonne

        * Positifs au sars cov 2, pour etre plus juste.


      • 2 votes
        yoananda2 11 février 18:10

        @Guepe maçonne

        Israel a déjà vacciné plus de la moitié de sa population, et on observe absolument pas une hécatombe, mais plutot l’inverse. Plus de 90% des personnes de plus de 60 ans et on assiste à une chute massive des hospitalisations pour covid.

        Moi ce que j’ai compris c’est ça : un vaccin ça déclenche une réponse immuntiaire. Ce n’est comme prendre un bouillon de poulet. Ca provoque un "stress" sur l’organisme pour qu’il réagisse. Selon les personnes la réponse peut être plus ou moins violente, et selon leur fragilité, ça peut causer une surmortalité. Mais GLOBALEMENT sur une population, on est gagnant.

        Tiens ça me fait penser à la discussion avec maQ sur le voile musulman. Ben c’est pareil : si tu prends les situations individuelles alors oui, il y a quelques morts en plus. Mais si tu prends la situation collective : il ne se passe rien de spécial. Il n’y a pas invariance d’échelle sociale (ça va être mon nouveau crédeau ! lol).

        Donc l’idée c’est qu’en effet ça va ralentir la maladie ou la progression du virus. Très bien. Mais la contre-partie c’est qu’on exerce une pression sélective accrue sur le virus, et qu’on augmente le risque de mutation merdique ce faisant.

        Donc, pas d’hécatombe POUR L’INSTANT ... c’est le temps qui dira si ce vaccin était une bonne idée ou un gros foirage.


      • vote
        Guepe maçonne Guepe maçonne 11 février 18:40

        @yoananda2

        Toute réponse immunitaire ne déclenche pas une surmortalité. Sinon, n’importe quel rhume serait destructeur. C’est surtout l’inflammation quand elle s’installe plusieurs mois ou années, qui devient délètère mais sinon, non une inflammation aigue n’est pas synonyme forcément de surmortalité.

        Ya des vaccins, y compris chez des personnes agées, et on jamais vu de surmortalité après un vaccin.

        Pour l’instant, aucune mort n’a été recensé avec les vaccins contre le covid.

        " Donc l’idée c’est qu’en effet ça va ralentir la maladie ou la progression du virus. Très bien. Mais la contre-partie c’est qu’on exerce une pression sélective accrue sur le virus, et qu’on augmente le risque de mutation merdique ce faisant.

        "

        Mouais....c’est déjà entendu cette argument et on peut pas dire qu’on a observé ça sur la rougeole ou la diphtérie, ou les autres vaccins en général.

        D’ailleurs, sur les variants, rien n’est pour l’instant sur. L’explosion de cas en UK ou portugal, liés au variant anglais, n’a pourtant rien d’exceptionnel. On a vu une augmentation aussi forte également en belgique ou en slovénie ,sans variant.
        Ou meme au Pérou et au Mexique, si on regarde la surmortalité.

        Et les rumeurs sur la dangerosité accrue pour les plus jeunes, on les entendait déjà depuis le début du covid,sans variants.

        Les réinfections ont déjà été documentés meme sans variants. Donc , variants ou pas, ça change rien.
        Toute ces histoires avec les variants ressemblent à un emballement médiatique.


      • vote
        yoananda2 11 février 18:49

        @Guepe maçonne

        on une inflammation aigue n’est pas synonyme forcément de surmortalité.

        je n’ai pas dit "surmontalité", mais surmortalité pour une partie "fragile" de la population, en l’occurence au doigt mouillé j’aurais dit les vieux, mais si vous me dites que non, ben c’est que je me suis trompé dans mon analyse alors.

        on peut pas dire qu’on a observé ça sur la rougeole ou la diphtérie, ou les autres vaccins en général.

        J’ai vérifié : la rougeole est un virus. Ok. La diphtérie est une bactérie. Donc pas pareil. Un virus ça mute beaucoup plus qu’une bactérie, c’est même une "soupe" de variants, de mutations, et pas un génome précis particulier comme dans une bactérie. (sauf si j’ai mal compris bien sûr).

        Donc faut voir sur les vaccins contre les virus d’une part. Mais vous avez peut être raison. Et d’autre part, les "vaccins" (pseudo-vaccins) à ARN actuel, on ne sait pas si ça exerce la même pression sélective. C’est fort possible et probable que ça ne soit pas très différent, mais bon, la biologie c’est pas super simple non plus. Donc perso, je préfères attendre avant d’être catégorique.

        Toute ces histoires avec les variants ressemblent à un emballement médiatique.

        Je n’ai pas l’impression. Il semble (je n’ai pas vérifié) que le R0 du variant anglais soit supérieur et que ça soit bien documenté. Donc si c’est le cas, ce n’est pas juste de l’emballement médiatique, il y a une réalité derrière.


      • vote
        Guepe maçonne Guepe maçonne 11 février 19:41

        @yoananda2

        Bah pk pas, après tout, rien n’est impossible, mais ça n’a jamais été obervé sur des vaccins en tous cas. Et meme après plus de 90% de vaccinés parmi les vieux en Israel, on assiste à l’inverse, à une diminution massive de leurs hospits par rapport aux personnes plus jeunes,moins vaccinés, le pays étant confronté à une seconde vague de covid en meme temps.

        C’est aussi le cas de la rubéole, des oreillons et des virus des hépatites.

        Oui c’est vrai , mais tous les virus n’échappent pas pour autant au système immunitaire. Attraper la rougeole confère une protection à vie et pourtant, ce virus se multiplie vite, et c’est meme le plus contagieux au monde.
        Et certaines bactéries échappent bien plus facilement aux vaccins ou aux médocs que les virus, comme c’est le cas de la tuberculose. Les bactéries ont des "armes" pour muter également , qui les rendent aussi redoutable que les virus au long terme, meme si elle se reproduisent moins vite.

        Peut etre mais d’un autre coté, si le virus mute suffisamment pour échapper à la réaction provoqué par le vaccin, il suffirait alors de changer l’ARN contenu dans le vaccin. On verra bien de toute façon, si on assistera à une explosion de cas d’un variant dans un pays avec une forte couverture vaccinale.

        " Je n’ai pas l’impression. Il semble (je n’ai pas vérifié) que le R0 du variant anglais soit supérieur et que ça soit bien documenté. Donc si c’est le cas, ce n’est pas juste de l’emballement médiatique, il y a une réalité derrière.

        "

        Oui,j’ai vu aussi les premières études, mais je ne sais pas si ça avait été confirmé sur d’autres études ensuite. Je n’ai pas vérifié non plus.


      • 5 votes
        ZardoZ ZardoZ 11 février 20:17

        @Guepe conne

        Israel a déjà vacciné plus de la moitié de sa population, et on observe absolument pas une hécatombe

        Menteur !

        Tu mens !

        Encore et encore !


      • 2 votes
        Guepe maçonne Guepe maçonne 11 février 20:31

        @ZardoZ

        Une centaine de personnes infectées, face à des millions de personnes vaccinés, c’est peau de ZOB.

        Le vaccin n’a jamais prétendu avoir une efficacité de 100% mais de 90/95%. Donc je ne mens pas, c’est juste toi qui comprends pas smiley


      • 1 vote
        bubu12 11 février 20:37

        @Guepe maçonne

        je me demande si il lit seulement les liens qu’il partage, 1er lien juste sous le titre il est ecrit : "In both cases, medical professionals do not believe that the deaths were connected to the vaccines."
        deuxième lien : "  
        Initial examination shows no link between death and vaccine."


      • 2 votes
        Guepe maçonne Guepe maçonne 11 février 21:02

        @bubu12

        Pas mal de médias font des titres puta à click pour attirer des lecteurs, et évidemment, les conspis à la Zobzob, tombent en plein dedans ou font mine en tous cas.


      • 4 votes
        Pyrathome Pyrathome 11 février 23:50

        smileyGet myconne

        Dr Lee Merrit : les vaccins ARNm sont potentiellement des armes biologiques

        Te fatigue pas ma poulette, la petite engeance nazillonante

        de spindoctors descendants de Mengele ont déjà perdu leur crédibilité, leur honneur, leur blouse blanche,

        et leur slip

        Game stop, soon...over !  smiley


      • 11 votes
        Super Cochon Super Cochon 12 février 06:19

        @Guepe maçonne
        .
        .
        C’est FAUX ! ....... sale menteur !
        .
        .
        .
        ARTICLE de Ouest France
        .
        .

        Malgré le confinement et la vaccination , le nombre de décès et de cas explosent en Israël
        .
        .
        https://draguignan.maville.com/actu/actudet_-covid-19.-malgre-le-confinement-et-la-vaccination-le-nombre-de-deces-et-de-cas-explosent-en-israel_54135-4481428_actu.Htm
        .
        .


      • 5 votes
        ZardoZ ZardoZ 12 février 08:01

        @Guepe maçonne

        C’est comme pour les morts du covidiot alors. C’est peau de ZOB !


      • 5 votes
        ZardoZ ZardoZ 12 février 08:06

        @bubu le psy en mousse qui essaye de nous faire croire qu’il lit et comprend l’anglais, une vrai terreur ce type !

         smiley

      • 3 votes
        bubu12 12 février 08:22

        @Zardoz

        ben c’est sur que visiblement ce n’est pas ton cas 


      • 3 votes
        pegase pegase 12 février 13:21

        @Guepe maçonne
        -
        Vous mentez, c’est tout l’inverse, non seulement le vaccin s’avère inefficace, mais il semble avoir déclenché des variants tout aussi dangereux ...

        on a exactement les mêmes problèmes en Angleterre ... Au point que maintenant certains CHU en France refusent de vacciner le personnel soignant ...

        https://www.letelegramme.fr/coronavirus/le-chru-de-brest-suspend-la-vaccination-astrazeneca-des-soignants-11-02-2021-12703395.php


      • 2 votes
        pegase pegase 12 février 13:53

         
        Et encore ...

        https://www.20minutes.fr/lille/2974879-20210211-coronavirus-lille-ministere-retarde-essais-cliniques-medicament-anti-covid-prometteur

        C’est la preuve flagrante qu’il y a des manipulations très graves en cours, manipulation de quoi ? J’aimerais savoir !

        à mon avis tout ceux qui se font vacciner vont devenir imuno-dépendant de Big Pharma contre de nouveaux virus => contrôle et gestion de population ...


      • 3 votes
        michel michel 11 février 13:30

        Que dire sinon nos gouvernants sont des couillons incompétents pour écouter des "experts" ES-COONERIES plutôt qu’un professeur qui connait la question ?

        La réponse est dans les cranes doeufs des politiciens en charge qui travaillent contre les Français !


        • 6 votes
          sirocco sirocco 11 février 14:04

          Le Pr Raoult conseille au ministre de l’état d’urgence sanitaire de ne pas venir se promener dans les quartiers nord de Marseille (où circulent des variants du Covid-19) malgré sa vaccination devant les caméras.

          Ha ! Ha ! Voilà le Véreux prévenu !


          • vote
            sls0 sls0 11 février 16:36

            @sirocco
            Je conseillerai à tout le monde d’éviter Marseille, malgré la protection de saint Raoult, c’est pas fameux si je me base sur la carte GEODE.
            https://geodes.santepubliquefrance.fr/#bbox=523481,5453193,169492,152072&c=indicator&f=0&i=sg_iris_imp.ti&s=2021-01-31-2021-02-06&selcodgeo=13213&t=a01&view=map9


          • 7 votes
            Pyrathome Pyrathome 11 février 17:20

            smileyschIzO

            Encore un site de soucoupiste complotiste, ton lien de merde, là....


          • 10 votes
            Djam Djam 11 février 21:14

            J’adore ce gaulois compétent à grande gueule et plus encore la haine qu’il déclenche chez les imbéciles ! smiley


            • 3 votes
              Pyrathome Pyrathome 12 février 00:00

              @Djam

              Ah oui, j’avoue que c’est un vrai régal surréaliste !

              "Les cons, ça osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait" prend toute sa saveur et en bonus , ils ne prennent jamais de vacances....enfin, jusqu’au moment du coup du sifflet final !


            • 2 votes
              thierry3468 12 février 11:53

              Le talent fait toujours enrager les médiocres et autres pisse-vinaigre .Raoult a aussi cette insupportable insolence des premiers de cordée.

              En mode 4-3-3,il les met tous en PLS avec un mépris si compréhensible.

              Ce soir ,tous ces soutiens pourront scander son:Raoult,Raoult ,Raoult.

              Contrairement à Léonidas,il a terrassé l’envahisseur .


              • 1 vote
                BA 12 février 14:53

                Vendredi 12 février 2021 :


                Olivier Véran a prononcé la phrase la plus importante de la journée : « Il semblerait que ces variants soient capables de passer à travers la protection du vaccin. »


                Source :


                300 cas de variants brésilien et sud-africain en Moselle : le maire de Metz demande un confinement strict.


                Au cours de sa conférence de presse faisant le point la situation épidémique, Olivier Véran a alerté sur la présence de ces deux variants, sur le territoire national et tout particulièrement dans le département de la Moselle. 


                À titre de comparaison, le ministre a rappelé que "la proportion des contaminations aux variants sud africains ou brésiliens serait de l’ordre de 4 à 5% à l’échelle du pays, alors que 20 à 25% des personnes contaminées seraient porteuses du variant britannique."


                Une proportion bien plus faible donc, voire nulle dans certains départements. Mais en Moselle, le nombre de cas commence à augmenter de façon préoccupante et le gouvernement admet ne pas avoir d’explication quant à cette forte présence si localisée.


                "En Moselle, la situation est plus inquiétante. Nous avons identifié plus de 300 cas de contaminations présentant des variants sud africain et brésilien. La Moselle est aussi un département où l’incidence est très élevée. "


                La présence de ces deux variants doit en effet être tout particulièrement scrutée parce que les médecins et scientifiques les connaissent moins bien. Potentiellement très contagieux, comme le variant anglais, ce sont des variants "pour lesquels nous possédons moins de données", a reconnu Olivier Véran.


                "Il semblerait que ces variants soient capables de passer à travers la protection du vaccin", a-t-il encore averti. 


                Dans le département de la Moselle, l’arsenal pour détecter les clusters a donc été déployé à grand renfort du séquençage et des tests PCR : "Pour traquer ces variants, nous avons déployé de nombreux moyens. Premier moyen : le séquençage. Les PCR multiplex sont la deuxième méthode de diagnostic, ils ont vocation à remplacer les PCR pour savoir directement quel variant est en cause dans chaque cas de contamination", a annoncé Olivier Véran. 


                Le ministre de la Santé a également annoncé qu’il se déplacerait dès ce vendredi dans le département. "Il nous faut être prêts à agir évidemment, si la situation devait le nécessiter, afin de protéger la population dans un territoire qui a déjà payé un lourd tribut à la pandémie."


                Après les propos du ministre, le maire de Metz, François Grosdidier (LR), s’est exprimé au micro d’Europe 1. Face à la situation inquiétante dans son département, il estime qu’il faut "un reconfinement vrai, fort comme en mars-avril".


                Pour lui, il doit s’agir d’un confinement similaire au premier que la France a connu, mais localisé à l’échelle des zones les plus touchées. Ainsi, il souhaite que cette mesure concerne "les scolaires et tous les salariés dont la présence sur le lieu de travail n’est pas vitale".


                https://www.midilibre.fr/2021/02/12/coronavirus-situation-inquietante-en-moselle-avec-300-cas-de-variants-bresilien-et-sud-africain-detectes-9368847.php



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès