• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > 500.000 euros par an pour entretenir le terroriste Salah Abdeslam
#80 des Tendances

500.000 euros par an pour entretenir le terroriste Salah Abdeslam

Sur CNews, Claude Moniquet nous apprend que « les conditions de détention de Salah Abdeslam vont coûter environ 500.000 euros par an à la France ». Affilié à l'État islamique, Salah Abdeslam est impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015 qui ont fait 131 morts. L'homme n'ayant que 34 ans, il est concevable que sa détention dure encore 50 ans. Ce qui pourrait coûter à la collectivité la bagatelle de 25 millions d'euros.

Face à un tel individu se pose immanquablement la question de la pertinence de la peine de mort, abolie le 9 octobre 1981 grâce à Robert Badinter, l'ancien ministre de la Justice de François Mitterrand, disparu ce 9 février 2024 à l'âge de 95 ans. Dans son plaidoyer, Badinter avait mis en cause la valeur dissuasive de la peine de mort. Il avait assurément raison sur ce point. Mais la peine de mort ne pourrait-elle pas être considérée simplement comme une juste sanction ? Est-il juste qu'un terroriste qui a le sang de dizaines d'hommes et de femmes sur les mains puisse continuer à jouir de la vie, même en prison ? Est-il juste de dépenser des fortunes pour l'entretenir ? A chacun sa réponse. Rappelons qu'en 2020, 55% des Français étaient favorables au rétablissement de la peine de mort.

Tags : Justice Terrorisme Prison Islamisme Daesh Attentats de Paris Peine de mort




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Conférençovore Conférençovore 10 février 11:35

    "Est-il juste qu’un terroriste qui a le sang de dizaines d’hommes et de femmes sur les mains puisse continuer à jouir de la vie, même en prison ? Est-il juste de dépenser des fortunes pour l’entretenir ?"

    Non et non.

    La véritable perpétuité, ce sont les familles des victimes qui la vivent. Plus de 130 morts, cela représente probablement un millier de proches directs qui ont pris perpétuité. Pour ce type de cas, les ordures comme Abdeslam (qui est juste un minable), Fourniret, ça devrait être soit les travaux forcés jusqu’à la fin de leurs jours, soit l’exécution capitale. Mais payer des millions d.€ pour ces merdes, hors de question.

    Une société sont devenus faibles par excès d’humanisme mal compris. Le système est censé protéger les plus faibles, valoriser les plus travailleurs et honnêtes et châtier des criminels, pas faire tout l’inverse.


    • 2 votes
      pemile pemile 10 février 13:06

      @Conférençovore "Non et non."

      Bel hommage posthume à Badinter !


    • 3 votes
      karibou karibou 11 février 14:21

      @pemile
      En effet !
      autre temps autres moeurs, il fut un temps ou on l’ aurait suicidé par remords ...
      Payer pour des étrons pareils et «  faire confiance à la justice «  faut vraiment etre kons !!!


    • 1 vote
      panpan panpan 13 février 10:13

      @karibou,
       ce ’’temps’’ existe toujours lorsque le principal intéressé gène le pouvoir, dernier exemple en date, Jeffrey Epstein

      .
      Caméra inopérantes, gardiens absents...etc...bref tout ce qu’il fallait pour que se dernier se ’’pende’’.


    • vote
      JL 10 février 13:10

      Pourquoi ne le traite-t-on pas comme les criminels à perpétuité ordinaires ?

       

      Je pense qu’il préfèrerait sans doute une euthanasie douce, mais on s’en fout de ce qu’il préfère, non ?

       

      Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup.


      • 2 votes
        karibou karibou 11 février 14:24

        @JL
        euthanasie douce et puis quoi encore un shoot de coke pour supporter la picouze ???


      • vote
        volèm rien 10 février 19:33

        en 2020 55% des français étaient favorables a la peine de mort, qu’est ce que c’est que ces conneries ? la peine de mort a été abolie parce que Mitterand l’avait mis dans son programme, c’était risqué, il a été élu donc il a appliqué son programme, et toi tu parle d’un sondage de 2020, sondage ne représentant en rien les français, c’est le principe du sondage et de plus 1050 ou 1500 personnes(françaises ou pas) au maximum, donc pour rétablir la peine de mort il faut voter pour une personne qui la propose dans son programme et comme tout les candidats sont pro union brusseloise(hormis Philippot) aucun ne la proposera.


        • vote
          Yvan 11 février 05:58

          L’entretien du terroriste Andreas Baader n’avait pas coûté aussi cher, faudrait encore s’inspirer du Modèle allemand !


          • 1 vote
            karibou karibou 11 février 14:27

            @Yvan
            Et pourquoi pas le modèle israélien ???
            Pas les kouilles ...


          • 1 vote
            Yvan 11 février 06:11

            Dans son plaidoyer, Badinter avait mis en cause la valeur dissuasive de la peine de mort.

            .//

            Le Bougre : il avait une sensibilité bien différente dans ses positions sur le conflit de Palestine.//

            Fieffé hypocrite, va !


            • vote
              karibou karibou 11 février 14:28

              @Yvan
              Fiéfé embrayage : oui !


            • 1 vote
              panpan panpan 13 février 10:24

              La peine de mort encore en rigueur dans certains pays ne fait pas pour autant baisser la criminalité.

              Que l’on commence par appliquer les peines réelles, que les taulards se sentent moins bien en prison que dans la rue ou en liberté leur pays d’origine, qu’ils soient affectés à des taches bien pénibles comme du temps des bagnes...etc...

              Quand je vois que Madagascar qui envisage la castration physique et/ou chimique pour les violeurs d’enfants, et que "amnesty international" proteste.

              Mais quand on voit que nous vivons à pédo-land et qu’une bonne partie de ceux qui se proclame de "" l’élite "" partout dans le monde en croque...

              S’il se formait une frange policière/militaire ayant accès aux informations et à la technologie et permettant dans l’ombre, de remettre au gout du jour la ’’corvée de bois’’ sans se soucier du statut, grade, métier ou origine de ces crevures, le monde aurait tout à y gagner.

              Je ne suis pas pour la peine de mort officielle, mais je n’ai rien contre le nettoyage accidentel de ceux qui ne méritent plus de vivre suite à leurs actions néfastes.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès