• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > 8 févr. 2021 - Islamisme - Un prof de philo : "un enseignant sur deux (...)

8 févr. 2021 - Islamisme - Un prof de philo : "un enseignant sur deux s’auto-censure"

Escorté pour aller dans son lycée à Trappes, le témoignage d'un professeur de philosophie

•8 févr. 2021

Sud Radio

Didier Lemaire est professeur de philosophie dans un lycée de Trappes. Après une lettre ouverte au président de la République faisant suite à l'assassinat terroriste sur Samuel Paty, il est désormais sous escorte policière lorsqu'il part exercer dans son lycée à Trappes après des menaces établies. Il raconte ce scandale, son quotidien, son combat pour la liberté d'expression et d'enseigner au micro de Patrick Roger dans le Grand Matin Sud Radio

 

Tags : France Information et Médias Société Islam Enseignement Islamisme Ecole




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Étirév 10 février 15:28

    « Bicots », « bougnes », « arbi », qui sont les Arabes ?
    Avant l’organisation matriarcale, les hommes erraient d’un lieu à l’autre, étrangers au sol qu’ils occupaient.
    Les Déesses-Mères, en organisant le travail, divisèrent le sol et le délimitèrent pour les travaux agricoles. Elles donnèrent aux hommes la part de terre qu’ils avaient à cultiver. De là vint le mot « tenancier », qu’on retrouve dans le vieux mot latin « tenere » (tenir ; celui qui a).
    Mais le tenancier devait donner une part de ses produits à la Mère, à l’organisatrice, dont le rôle moral, maternel, éducateur, n’était pas producteur des biens matériels nécessaires à la vie. Il fallait donc que l’homme travaillât pour elle et pour les enfants de la collectivité. Il faisait cinq parts du produit de sa terre, en gardant quatre et donnant la cinquième à sa Maîtresse. Le travail que représentent ces quatre parts a eu des appellations restées dans les langues.
    Ainsi, « arbé », dans les langues celtiques, veut dire quatre. De là s’est formé « arbeit » qui, en celtique, signifie travailler (en allemand « arbeiten »).
    « Arabe » est le nom donné à ceux qui étaient soumis à cette redevance (« arba’a » : quatre en arabe).
    Arabe ne serait pas un nom de peuple, mais un nom générique désignant celui qui travaille la terre. « Arare » veut dire labourer.
    Les Bretons étaient quelquefois appelés « arbi » (hébreu, heber, arabe), ceux qui travaillent.
    Avec le temps, les hommes commencèrent à trouver bien lourde leur sujétion. Ils travaillaient sur un sol dont ils n’héritaient pas (la fille seule héritait). On vit alors des hommes, plus audacieux que les autres, s’attacher à la Maîtresse et prétendre partager avec elle la redevance des tenanciers.
    Alors le cinquième donné fut divisé, et chacune de ses deux moitiés devint un dixième (la Dîme).
    C’est ainsi que Joseph, à la cour de Pharaon, régla la taxe du peuple (Genèse, XLI, 24).

    Les Arabes, l’Islam, etc.


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 février 18:47

      @Étirév
      Merci pour votre contribution
      Vue votre érudition, je me permets de vous demander d’avoir l’amabilité de nous expliquer le mot :

      hasbara

      que Serge Charbonneau utilise dans la phrase suivante :

      "AgoraVox subit l’invasion d’une armée de Trolls.Des Trolls regroupés comme un véritable bataillon utilisant des techniques du Hasbara.

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-tristesse-des-commentaires-230431"

      Merci d’avance
      NB)évidemment que si je fais cette demande, c’est que les dicos & autres WIKIPEDIA ne me satisfont pas à ce propos !

      Merci d’avance


    • 6 votes
      Super Cochon Super Cochon 11 février 10:48

      .

      L’ Islam est une religion conquérante et violente , le contenu du Coran le prouve . Un grand nombre de versets prônent le MEURTRE , la POLYGAMIE , L’ ESCLAVAGISME et la TORTURE .

      .
      .

      LES TROIS ÉTAPES DE LA CONQUÊTE ISLAMIQUE

      .
      .

      Les Européens ignorent les fondements même de l’islam, notamment le cynique "impératif des trois étapes de la conquête" :

      .
      .

      ( 1 ) - Dans un premier temps, la communauté musulmane installée dans une terre étrangère, encore minoritaire, pratique le Dar al-Sulh, la "paix momentanée", parce que l’infidèle, dans son aveuglement et sa naïveté, permet le prosélytisme islamique sur son propre sol, sans exiger aucune réciprocité en terre musulmane. C’est l’étape que nous vivons actuellement en Europe et qui fait croire qu’un "islam laïc et européanisé" est possible.

      .

      ( 2 ) - Dans un deuxième temps, lorsque l’implantation de la communauté islamique se confirme, l’impératif de la conquête et de la violence se fait jour. C’est le Dar al-Harb, où la terre de l’infidèle devient "zone de guerre", soit parce que des résistances se font jour à l’implantation de l’islam et qu’il faut briser, soit, parce déjà suffisamment nombreux, les musulmans n’ont plus besoin de paix et peuvent abandonner la prudence des premiers temps de la conquête. Cette phase, nous n’allons pas tarder à la vivre : nous en voyons déjà les prémisses.

      .

      ( 3 ) - La troisième étape est celle où les musulmans finissent par dominer. C’est le Dar al-Islam, le "règne de l’islam". Le juif et le chrétien sont tolérés mais minorés, bénéficiant au mieux d’un statut inférieur, celui de dhimmis ("protégés") payant une capitation spéciale et privés de la plupart des droits civiques ; païens polythéistes ("idolâtres") et athées sont pourchassés, et toute la population doit se plier aux règles sociales de l’islam. Le non-musulman, n’a aucune chance de bénéficier d’une position sociale dirigeante. Au Maroc, où chrétiens et juifs étaient le mieux tolérés et le plus protégés, ils ont tout de même dû partir après la fin du protectorat français, bien qu’il ne se fût produit aucune guerre comme en Algérie.


      .

      Lire le livre ..... ( la colonisation de l’Europe ) de Guillaume FAYE …...... prix 



    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 février 19:09
      Didier Lemaire

       :

       "un enseignant sur deux s’autocensure en classe"

      Il nous dit que cela est gravissime !

      Dit-il la Vérité ? Toute la Vérité ?

      Qu’en pensez vous ?

      ps) son parti républicain solidariste

      Est-ce sérieux ?


      • 1 vote
        Conférençovore Conférençovore 10 février 19:52

        @Mao-Tsé-Toung
        Que tu devrais un peu la fermer au lieu d’être une fois de plus à la remorque et, comme d’hab, surfer auquel tu ne bites rien et te raccroches alors que d’autres l’ont traité je crois un peu mieux (à savoir avec des faits, un point de vue et pas juste une vidéo balancée à l’arrache) comme ci-après ou même apportent plus dans leurs commentaires que l’article vide lui-même.

        https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/prof-menace-par-des-tenants-de-la-88180


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 10 février 19:46

        Islam modéré, musulman modéré (répété plusieurs fois)... et puis quoi encore !

        Non, il y a islam/musulman, c’est à dire la normalité, celle qui ne se démarque pas des autres ... Puis il y a les wahhabo/salafistes à différents degrés, ceux que nous désignons comme intégristes, du plus sympa qui simplement se communautarise, se déguise en ce qu’il croit être l’image du bon musulman ... barbe à outrance, voile faussement attribué à l’islam, se croyant musulmans grâce à ce que j’appelle des fanfreluches et mets divers, comme si l’islam devrait être scotché au 7ème siècle. Encore une fois, ces derniers sont parmi les plus sympa, demandez-leur un coup de main ou une aide quelconque, seront tjrs là pour vous aider, qui que vous soyez. Le seul problème de ces derniers c’est leur visibilité ... alors que la religion de chacun ne regarde pas les autres. À vue de nez, je dirai que ces derniers devraient représenter grosso/modo quelques 40 %, là aussi à différents degrés, du moins pieux au plus pieux, pour comparaison, (tjrs au pif), les musulmans normaux, qui ne font pas parler d’eux, doivent représenter au moins 50% des musulmans. Il reste 10 % et c’est parmi ces derniers que l’on trouve les plus radicaux des wahhabo/salafistes, qui contrairement aux autres, consciemment ont pris un chemin intellectuellement biaisé, pensant retrouver la grandeur de l’islam du passé en adoptant les us et coutumes des premiers musulmans, oubliant au passage, que leur nouvelle idéologie n’a que peu de rapport avec l’islam, qu’ils vont à l’encontre des conseils du Prophète, en adoptant plus le wahhabisme, que l’islam à proprement parler, idéologie du XVIIIème dont s’est servie la G.B pour propager la-dite idéologie (pour faire très court). Parmi ces 10 % se trouve un petit pourcentage d’où vont émerger les plus radicaux, les plus violents ... Et encore, il faut séparer l’idiot utile qui va croire s’acheter une conscience en servant les intellos whahhabo/salafistes, (fréristes ou similaires) qui eux sont les plus dangereux pour tout le monde, contre les non musulmans et contre les autres musulmans qui ne font pas partie de leur "confrérie" ...

        Je me trompe peut-être sur les %, ayant volontairement minoré mon impression de simple observateur, ayant étudié quelque peu le problème.

        .
        Je n’avais pas l’intention de pondre ce pavé vite fait ... mais dire "musulman modéré", que ça doit partir d’un bon sentiment ... mais ça ne veut rien dire. Un chrétien non intégriste, n’est pas un chrétien modéré. On ne modère que ce qui est à l’origine mauvais ... (évidemment, pour ceux qui pensent que l’islam est néfaste dès sa naissance, je n’ai rien à dire). S’il y a de mauvais musulmans, disons de mauvais musulmans. Les terroristes quoi qu’ils disent, ne sont pas musulmans, ils ne sont même pas croyant à Dieu, mais plutôt au diable.
        .

        Il y a quelques années, Ahmed Benchemsi, journaliste et chercheur, écrivait dans Le Monde que « musulman modéré » était la version actualisée du « bon nègre » :

        "Au nom de quoi s’arroge-t-on le droit d’accoler, d’autorité, une religion à 5 millions de personnes ? Si ceux-là sont musulmans, alors les 60 millions restants devraient être catholiques, non ?  Le discours ambiant ne leur laisse [aux musulmans] le choix qu’entre extrémisme et « islam modéré », alors ils prennent le second, faute de mieux – ou se révoltent en flirtant avec le premier".

        « Musulman modéré » sous entend que l’islam, par essence, serait un poison. Quelques gouttes dans l’assiette ne changent pas le goût, mais au-delà, l’escalope-patates douces se transforme en tajine-aller simple pour la Syrie. La réalité est plus complexe.

        .
        Bref, je dirai pour terminer, que les musulmans qui croient être de bons croyants, devraient se fondre dans la population et pratiquer leur religion en privé, sans que ça transpire à l’extérieur, comme des chrétiens ne devraient pas exposer à outrance leur chrétienté dans un pays uniquement et originellement musulman.


        • 1 vote
          Conférençovore Conférençovore 10 février 20:34

          "À vue de nez", tu devrais un peu la fermer (au passage, j’anticipe : tes réponses n’auront de toutes façons aucun intérêt se résumant comme à chaque fois à des projections sexuelles douteuses et autre onomatopées quasi simiesques). Heureusement, nous ne sommes pas au bled et il existe des études, avec des données concrètes et croisées qui permettent de se rendre compte de la situation de manière un peu plus précises que les absurdités que l’on lit ici. Le pb de pas mal de musulmans est de se penser plus musulmans (et malins) que leurs congénères et cela donne ce genre de stupidités absurdes de grandiloquence déplacée : "les musulmans normaux, qui ne font pas parler d’eux, doivent représenter au moins 50% des musulmans."

          Lol. Les anormaux, qui représentent donc, "à vue de pif", la moitié restante si l’on lit l’oraniais, apprécieront... Donc nous aurions, sur 7 millions de muz, 3,5 millions de "pas normaux".
          Complètement con et pour le coup presque islamophobe. C’est évidemment factuellement faux. Même un islamo-critique comme moi trouve débile de sortir ce type d’énormes contre-vérités. Le gourdiflot d’Oran s’estime tellement supérieur à ses congénères qu’il les méprise avec cette posture si caractéristiquement ridicule. 

          "Bref, je dirai pour terminer, que les musulmans qui croient être de bons croyants, devraient se fondre dans la population et pratiquer leur religion en privé, sans que ça transpire à l’extérieur"

          C’est même la base de la base quand on s’installe dans un pays dont la tradition, les croyances, les us et coutumes sont autres : on s’adapte, on respecte les autochtones, on se fait discret (surtout dans un pays où c’est la règle implicite). Donc je suis évidemment d’accord. Malheureusement, et bien évidemment, la première partie de la phrase, plutôt sensée pour une fois, devient, sans surprise, complètement débile juste après : "(...) comme des chrétiens ne devraient pas exposer à outrance leur chrétienté dans un pays uniquement et originellement musulman."

          Débile parce que... il se trouve que les Chrétiens sont largement persécutés dans les pays islamiques. Parmi les pires pays pour les chrétiens, 14 sur 15 sont musulmans. L’inverse n’existe pas : en Fr, les musulmans ont pu faire construire des milliers de mosquées, chose complètement impossible pour des chrétiens chez les musulmans. On est là dans cette exigence totalement délirante et tragiquement classique de certains muz faussement assimilés comme cet Algérien pas très fut-fut d’une forme réciprocité alors que celle-ci n’existe absolument pas dans son shit-hole de pays d’origine. 
          On est au niveau de ce sketch d’Elie et Dieudo où le premier sort cette phrase mythique de la racaille poissée en train de voler dans un magasin et répond au vigile un peu crétin (Dieudo joue d’ailleurs une sorte de FDS évidemment raciste et con comme un balais... no comment) : "Vas-y j’ai été poli avec toi, sois poli avec moi enculé de ta mère !".


        • 1 vote
          Hijack ... Hijack ... 10 février 23:57

          @Conférençovore

          Hola ! Sympa de me lire, mais tu rêves en pensant que je vais lire tout ça ...

          J’imagine que tu fais encore une fois ton caca nerveux ... sous prétexte de très haut Q.I. Merci de m’avoir lu ... mais casse pas les assiettes quand même !
           smiley
          Ah ... j’oubliais, je suis pas psy, mais pas besoin de l’être pour deviner que tu dois être dans un sale état. 


        • 2 votes
          Conférençovore Conférençovore 11 février 07:29

          Ce qui m’intéresse chez les gens sur un forum où ils sont sous pseudo (en réel ou avec des gens qui postent avec leur véritable identité, l’approche est évidemment très différente), ce sont leurs discours, les mécanismes qui les sous-tendent, la valeur de leurs arguments (quand ils en ont). Seuls des idiots peuvent être persuadés que seule leur personne importerait aux autres, incapables de comprendre ce qu’implique l’anonymat, incapables de se détacher de l’image virtuelle qu’ils se façonnent et du fait qu’il est impossible de vérifier si elle correspond à leur réelle identité, incapable de comprendre qu’on s’en fout. Seuls les idiots sont capables de discerner un post sous pseudo d’un autre écrit sous sa véritable identité. Bref... 
          Ici, le discours passe (invariablement) par le même circuit :

          1/ D’abord l’ignorance des études, des faits... peut-être de manière inconsciente car nombre de musulmans savent que la pratique de leur culte et une partie non négligeable de leurs congénères sont un pb. Nombre d’entre eux comprennent que les Européens (qu n’en ont jamais rien à faire d’eux si ce n’est au moment des invasions où ils les percevaient pour ce qu’ils étaient, des envahisseurs). Bref, les affirmations toujours péremptoires ne sont fondées que sur des impressions et avis personnels sans aucune valeur argumentative mais qui ont néanmoins une fonction : se donner le bon rôle et évidemment au-dessus de la mêlée. On observe d’ailleurs cet omniprésent et grotesque narcissisme qui se manifeste par un mécanisme classique de projection (le gars pense réellement qu’il est le sujet).

          2/ Exigence totalement absurde d’une réciprocité en "oubliant" (là encore, méconnaissance ? bêtise ? Peu importe au fond) au passage que la situation entre minorités non-muz dans les pays islamiques n’a strictement rien à voir avec la situation des muz chez nous et ce, à tous les niveaux (construction d’édifices, possibilité de faire du prosélytisme, liberté de culte, etc). Je constate (au travers des études justement et accessoirement par expérience perso) qu’une proportion inquiétante de musulmans n’ont toujours pas compris au bout de 6 années intenses d’attentats et différents pbs, que se présenter comme les 1ères victimes de leurs congénères après chaque attaque qui, en Europe, vise systématiquement des autochtones, chrétiens, juifs (et jamais des musulmans), est désastreux pour eux car cela montre qu’ils (ceux qui tiennent ce discours) ne font pas partie de notre société. On peut constater d’ailleurs (toujours par les études, sondages...) qu’une partie importante (entre 25 et 35%) aspire concrètement à vivre chez nous comme chez eux et sont incapables d’admettre que cela est impossible sans impliquer de fortes tensions dans notre société. En clair, ils ne comprennent même pas la notion de laïcité, notion qui n’a tout simplement aucun sens pour eux. 

          3/ Survalorisation individuelle vis-à-vis du groupe d’appartenance. Ce complexe de supériorité (morale, en termes de connaissances, etc) est un classique dans de nombreux groupes religieux mais quand on connaît un peu ce milieu-la, l’on constate qu’il est omniprésent chez les musulmans. On ne voit jamais de gens se battre ou même juste se disputer ou même juste avoir des conversations très vives dans des synagogues ou des églises. Chez les musulmans, contester la légitimité d’un imam et parfois avec virulence voire avec violence, n’a rien de rare, surtout dans un pays comme le nôtre qui cumule autant de sous-communautés différentes. Cela vient de l’absence de clergé mais pas seulement. Les 3 grands mouvements (sunnisme, chiisme essentiellement mais aussi kharidjisme) sont le théâtre de guerres permanentes, théologiques comme physiques, depuis des siècles, sans discontinuité et sans aucune perspective de réconciliation (les puissances occidentales savent très bien en jouer). A l’intérieur même des 3 courants, on retrouve des luttes similaires entre mahadabs, puis parfois au sein de leurs subdivisions (par ex : des hanbalites entre eux peuvent s’affronter : les FM sont interdits dans certains pays se reconnaissant pourtant dans cette école), et parfois jusqu’aux individus eux-mêmes avec, s’agissant de l’Occident, des dimensions ethniques/nationales entremêlées. Je schématise à outrance mais l’affirmation selon laquelle il y a autant d’islams que de musulmans n’est pas une vue de l’esprit. C’est aussi cela qui fait que l’Etat français a un mal fou à trouver des interlocuteurs représentatifs avec lesquels échanger. 
          Evidemment, le musulman né en Fr mais d’origine extra-européenne ayant probablement évolué dans un environnement sécularisé a tendance à toiser ses congénères "du bled" et inversement, les seconds estimant que les premiers ne sont pas de vrais musulmans mais des françaoui, les premiers estimant que les seconds nuisent à l’image du groupe.  


        • 7 votes
          Super Cochon Super Cochon 11 février 13:33

          @Hijack
          .
          .
          .
          SONDAGE ....... 74 % des Français Musulmans de moins de 25 ans affirment mettre l’islam avant la République !
          .
          .

          Les jeunes musulmans français se disent plus radicaux que leurs aînés : c’est l’un des enseignements du sondage Ifop publié le 2 septembre pour Charlie Hebdo et la Fondation Jean-Jaurès. À la question : « Faites-vous passer vos convictions religieuses avant les valeurs de la République ? », 74 % des Français musulmans de moins de 25 ans affirment mettre l’islam avant la République, alors qu’ils sont 25 % pour les 35 ans et plus.

          .

          Autre donnée : si 61 % des musulmans français partagent l’affirmation « l’islam est la seule vraie religion » (un résultat en hausse de 6 % par rapport à un sondage de 2016), ils sont 65 % des musulmans de moins de 25 ans à soutenir cette vision ; 73 % des 25-34 ans et 53 % des plus de 35 ans. Par ailleurs, 45 % des Français musulmans de moins de 25 ans pensent que « l’islam est incompatible avec les valeurs de la société française », alors que 24 % des plus de 35 ans partagent cette opinion.

          .

          Un autre sondage Ifop pour Le Point montre que la fréquentation de la mosquée le vendredi pour les 18-24 ans a quasi doublé en dix ans : de 23 % en 2011 à 40 % en 2019.

          .
          https://www.lefigaro.fr/actualite-france/sondage-les-jeunes-musulmans-plus-radicaux-que-leurs-aines-20200908


        • 1 vote
          Hijack ... Hijack ... 11 février 16:14

          @Super Cochon

          Comme il y a bcp de chrétiens qui affirment que leur foi passe avant la République. Un jour, Ramadan (pour qui je n’ai aucune sympathie) demandait à de Villiers : que préférez-vous, Jésus ou Chirac, il avait logiquement répondu : Jésus.
          Voilà où nous en sommes ... ces types qu’ils questionnent, pensent logiquement que Dieu passe avant la loi.

          Seulement, sache que les lois françaises, sont presque toutes d’origine bibliques... Qu’en islam, l’homme doit suivre les lois de son pays. Évidemment, dans la limite du possible, mais que je sache, nulle loi n’oblige les hommes à se travestir, ni à bouffer du porc etc ...
          Enfin, aucun de ces 74 % ne dira qu’il veut voler ou tuer ... Ne jouons pas sur les mots. Bcp de chrétiens contestent ce sondage.


        • 2 votes
          Orwell Orwell 11 février 03:12

          Lol l’est partout c’gros mytho. C le voile qui ferme les usines Bridgestone Sanofi hahaha

          Le seul voile que je vois, c celui qu’ils veulent mettre sur les yeux des français, occuper les débats alors que la France traverse une crise économique sans précédent. Des étudiants sont en train de suicider, des petits commerçants sont en train de se suicider... pendant ce temps les milliardaires font passer ce gros mytho sur leurs chaines de merde pour jacter que le problème actuellement c’est l’Islamisme ... PTDR  smiley 


          • 8 votes
            Super Cochon Super Cochon 11 février 13:36

            @Orwell
            .
            .
            Quand on cherchera un islamo-collabo et un Traitre de la Classe ouvrière soutenant l’immigration de masse pour baisser les salaires voulu par le Patronat ......... on viendra te voir !
            .
            .
            .


          • vote
            Orwell Orwell 12 février 00:48

            @Super Cochon
            va te faire cuire le cul


          • vote
             Saladin Saladin 11 février 05:05

            Encore un mytho frustré qui veut sortir de l’anonymat sur le dos des musulmans, il y a un coiffeur mixte juste à coté de l’école où il dit travailler https://youtu.be/LCdXaXkMnek



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès