• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > 80 km/h : Ralentir pour mieux asservir
#57 des Tendances

80 km/h : Ralentir pour mieux asservir

80 km/h

Alors que la majorité de la population s’élève contre cette nouvelle limitation de vitesse sur les routes secondaires, le gouvernement tout comme des parents bienveillants vis-à-vis de leurs enfants un peu débiles, impose cette nouvelle forme de servitude sous couvert de sécurité, ralentir, mais pourquoi ?

Argent ?

Depuis bientôt 10 ans, la sécurité routière et le prétexte idéal pour contrôler la masse grouillante et remplir les caisses de l’état, mais depuis les accords entre les sociétés privées et publiques sur le contrôle de vitesse, la sécurité routière est devenue un véritable business, une relation gagnant gagnant entre un état qui passe son temps à chercher de nouvelles ressources pour financer son imposant train de vie et les sociétés privées qui cherche non plus des clients, mais des tributaires (mutuel, énergie, retraite..) par le biais des privatisations.

Dès lors, tout est une question de chiffre d’affaires, si on abaisse la vitesse, on augmente les revenus le temps que les conducteurs s’ajustent en conséquence et lorsque le CA commencera de nouveau à fléchir, ils trouveront un autre moyen d’augmenter la manne financière comme passer à 70kmh ou imposer un gilet fluo voir un casque pour le conducteur, peu importe, l’intérêt est double, la captation de nouvelles taxes via un prétexte vertueux (moins de morts) et aussi mesurer le degré de servitude du peuple.

Soumission ?

Imposer des contraintes, donner des ordres, menacer et sanctionner, ralentie ! accélère ! stop ! au-delà de l’aspect pécuniaire, infantiliser une personne en lui imposant des contraintes permet aussi de mesurer son degré d’asservissement.

Car ce peuple est un enfant turbulent qu’il faut savoir gronder sans cesse pour profiter au mieux de sa sève qui alimente d’une part l'aristocratie d'État, cohorte d’élite et de subalterne confiné dans leur bureau à brasser du vent qui fixe leur propre salaire ainsi que les multinationales qui prennent leur part du gâteau.

Quel est le moyen le plus efficace en attendant les caméras à reconnaissance faciales déjà présentes en chine ? La plaque d’immatriculation, source d’identification rapide, industrialisable, tel un tatouage sur le front, on sait qui vous êtes, on peut vous verbaliser, vous ne pouvez pas vous enfuir ou vous cacher.

On tape du pied, on restreint ses libertés, on raréfie son oxygène (l’argent), ça le stress, il se met à courir partout afin de garantir sa subsistance, ça tombe bien, un flash ou deux motards qui s’approchent du carreau.

Toc toc..

Alors esclave ? On va trop vite ?

Tags : Automobile Sécurité Polémique




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 2 votes
    berry 12 janvier 15:43

    Pour l’ancien pilote Bernard Darniche, la répression routière est devenue totalitaire.

    "on vit dans une caserne"

    http://reinformation.tv/bernard-darniche-repression-routiere-totalitaire-60821-2/


    • 2 votes
      ricauret 12 janvier 22:50

      @berry
      MERCI POUR CETTE VIDÉO LES POUVOIR PUBLIC SONT DES NULS

      MAIS DE FAÇON CRASSE


    • 1 vote
      ricauret 12 janvier 22:26

      PLUS ILS BAISSERONT LA VITESSE PLUS LA POLLUTION EXPLOSERA


      • 3 votes
        Zatara Zatara 12 janvier 22:29

        @ricauret
        PLUS TU TAPPES FORT SUR LES TOUCHES, PLUS LES LETTRES SONT GRANDES


      • 1 vote
        CoolDude 12 janvier 23:00

        Z...
        Je t’aimes bien !
        Mais là...

        En colère ? Moi, j’y peux rien. Je me moque un peu... Tu peux crever du con. Je rigole... Vraiment.


        • vote
          wendigo wendigo 15 janvier 00:15

          petite question, cette diminution de la limitation de vitesse a t’elle un lien avec la privatisation des radars ? smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès