• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Alain Damasio : l’intuition de la science-fiction ? (Thinkerview) + Juan (...)
#25 des Tendances

Alain Damasio : l’intuition de la science-fiction ? (Thinkerview) + Juan Branco (Crépuscule)

Thinkerview reçoit Alain Damasio, écrivain de science-fiction (La Horde du Contrevent ; La Zone du Dehors ; Les Furtifs)

 

(Thinkerview, 11 avr. 2019, 1h42min : Alain Damasio : l'intuition de la science-fiction ? [EN DIRECT])

Sujets abordés : 

Assange, Snowden : lanceurs d'alerte traités comme des criminels ;
Technococon + Big Data = Big Mother ;
La pratique du contrôle devient un comportement généralisé, horizontalisé ;
Black Mirror ;
Laurent Alexandre - Transhumanisme ;
Politique - 5ème République - RN ;
Migrants - Aquarius ;
La France dans 3 ans ? 5 ans ? ("Crépuscule" de Juan Branco) ;
Médias - Liberté de la presse ; 
Gilets Jaunes - ZAD (Zone à désirer) - ZAG (Zone à gouverner) ;
Violence ;
Cahuzac ;
Elections - Macron - storytelling ;
Le livre "Les Furtifs" ;
Conseils aux jeunes générations ; 
Puissance/impuissance - Auto-aliénation - GAFAM ;
Questions internet : 
Que répondre à "Moi je n'ai rien à cacher ?"
Comment se rééduquer ?
Changement du regard sur la surveillance ?
L'éthique ?
1984 ? ou "Le meilleur des mondes ?" ou "Bienvenue à Gattaca" ?
Ghost in the shell ?
Quels messages vous faites passer dans vos livres ?
La place des femmes dans vos romans ?
L'importance du jeu vidéo dans la politique ?
Décroissant ?
Collapsologie ?
L'énergie dans la SF ?
L'art de la littérature ;
Lecture d'un passage du livre.

 

 

Les romans d'Alain Damasio :

 

La Horde du Contrevent 

«  Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu’un vent féroce en rince la surface. Que les villages qui s’y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d’eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu’en Extrême-Aval ait été formé un bloc d’élite d’une vingtaine d’enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueule, leur vie durant, le vent jusqu’à sa source, à ce jour jamais atteinte  : l’Extrême-Amont. Mon nom est Sov Strochnis, scribe. Mon nom est Caracole le troubadour et Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m’appelle aussi Golgoth, traceur de la Horde, Arval l’éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l’azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième  : sans doute l’ultime.  »

Au livre-univers, Arno Alyvan compose le plus riche des échos  : un disque-univers. À savourer avant ou après la lecture du roman.

La Horde du Contrevent a reçu le Grand Prix de l’Imaginaire 2006 et le prix Imaginales des Lycéens 2006.

(JPDepotte, 11 juil. 2017, 12min29 : "la Horde du contrevent", de Alain Damasio (Alchimie d'un roman n°54)

 

La Zone du Dehors 

2084. Orwell est loin désormais. Le totalitarisme a pris les traits bonhommes de la social-démocratie. Laquelle  ? La nôtre.

Au cœur de cette glu, un mouvement, une force de frappe, des fous : la Volte. Le Dehors est leur pays, subvertir leur seule arme.

Emmenés par Capt, philosophe et stratège, le peintre Kamio et le fulgurant Slift que rien ne bloque ni ne borne, ils iront au bout de leur volution – et même au-delà, jusqu’à construire cette vie de partage, rouge, que personne ne pourra plus leur délaver.

La Zone du Dehors a reçu le « Prix européen Utopiales 2007 ».

(Moun, 27 juil. 2016, 24min15 : Lire ou ne pas Lire #3 - La Zone du Dehors, Alain Damasio)

ATTENTION SPOIL ENTRE 19'00" et 21'04". Vous êtes prévenu(e) ! Lire ou ne pas lire sur La Zone du Dehors d'Alain Damasio. Au menu, de la SF, de la révolution, du Hunger Games, et Frank en Colombie.

ERRATUM : Les prénoms conférés par le système du Clastre s'arrêtent à cinq lettres, et non six, comme votre serviteur le dit. Merci à "Deed De" pour avoir débusqué cette erreur (volontaire, bien entendu, c'était pour voir si vous suiviez ;) )

Liens vidéos et références :

science-fiction et politique - conférence d'Alain Damasio au festival de la CNT : https://www.youtube.com/watch?v=Lt8U0xCTMSE

intégralité de l'Interview YCKM radio : https://www.youtube.com/watch?v=f2dmIeMepHc

Conférence TEDx Paris - Alain Damasio : https://www.youtube.com/watch?v=cR0T5-a6YTc

 

Les Furtifs (à paraître le 18 avril 2019)

Ils sont là parmi nous, jamais où tu regardes, à circuler dans les angles morts de la vision humaine. On les appelle les furtifs. Des fantômes ?
Plutôt l’exact inverse : des êtres de chair et de sons, à la vitalité hors norme, qui métabolisent dans leur trajet aussi bien pierre, déchet, animal ou plante pour alimenter leurs métamorphoses incessantes.

 

+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +

 Le livre "Crépuscule" de Juan Branco

PRÉFACE DE DENIS ROBERT

Ce livre s’inscrit dans la tradition littéraire française des réquisitoires politiques. Sous la plume enflammée d’un jeune homme formé pour intégrer les élites mais croyant encore en la République, il dénonce et expose les preuves d’une captation de la démocratie par des oligarques puissants, en faveur d’intérêts de caste. Et comment le président Emmanuel Macron en fut à la fois la créature et l’instrument.

(Les Déconnomistes, 11 avr. 2019, 58min47 : Juan Branco – De Wikileaks aux Gilets jaunes : se révolter au 21e siècle)

Conférence de Juan Branco à l'occasion de la sortie de son livre "Crépuscule" Organisée par Les Amis du Monde Diplomatique et le Théatre Toursky à Marseille.

 

+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +

 

Tags : Livres - Littérature Politique Internet Société Jeux vidéos Ethique Médias Science et techno Wikileaks Violence Edward Snowden Surveillance Julian Assange Migrants Science-Fiction Transhumanisme Lanceurs d’alerte Big Data Gilets jaunes GAFAM




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    wendigo wendigo 15 avril 11:58

    La science fiction ça n’est que des fakes news et du complotisme, il faut impérativement une loi !


    • vote
      thierry3468 17 avril 15:50

      Nous le voyons partout,nous l’entendons partout ...Il est jeune,il est beau ,il est brillant .C’est le nouveau produit à la mode.Il y a pas si longtemps,c’était notre Manu,le chéri des ménagères de plus de 60 ans.

      Aujourd’hui,même campagne marketing pour nous vendre du Juan Branco avec en cadeau bonus un gilet jaune dédicacé par Mélenchon.

      Derrière ces 2 produits racoleurs,un seul homme:notre bien aimé Jacques Attali,notre marionnettiste préféré.

      Une recherche sur le pédigrée du tout nouveau chouchou des médias nous renseigne très vite sur l’opportunisme du gadjo,ses manipulations et trahisons .

      Gilets jaunes réveillez vous,Branco est là pour vous saborder,pour se faire mousser comme il l’a toujours fait .Ce jeune loup a les dents longues et n’a que faire des gueux qu’il trahira pour un peu plus de lumière.Le masque est tombé.Branco est de la trempe de Macron......



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès