• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > BANQUES : le grand racket sur les découverts à 5 milliards

BANQUES : le grand racket sur les découverts à 5 milliards

Bonjour, j'ai appris par 60 millions de consommateurs, comme beaucoup d'entre vous j'espère, que les banques font des profits colossaux sur le dos de leurs clients les plus pauvres et de ce fait les plus souvent à découvert. Concernant ces découverts, sur 6,5 milliards par an, 5 milliards seraient la part des bénéfices ; 5 milliards prélevés donc sur les plus pauvres et les moins prévoyants.

Une vidéo circule sur You Tube à ce sujet :

A propos des banques il est bon de rappeler qu'en 1801 le 1er consul Bonaparte avait créé la banque de Franque et que jusqu’en 1973 la France empruntait à sa banque à taux très bas. Nous noterons que sur cette période la pays avait connu des bas mais aussi des hauts et que de 1958 à 1968 la France dirigée par le général de Gaulle connaissait un redressement et une croissance tout à fait exceptionnelle preuve que ce système financier se révélait très satisfaisant.
En1973 Pompidou demanda au ministre des Finances Giscard de faire une loi interdisant à la France d’emprunter à la Banque de France au motif que la France empruntait trop et serait mieux conseillée par les banques privées.

 

Nos « représentants »1 votèrent la loi et ceux qui s’y opposèrent, dont la gauche, furent traités de tous les noms et même d’antisémite du fait du lien existant entre Georges Pompidou et la Banque Rothschild..

Bref, depuis cette date la France contrairement aux promesses n’a plus jamais cessé d’augmenter sa dette, sauf avec le Ministre des Finances Thierry Breton de 2006 à 2007 sous Chirac. Aujourd’hui tous les records sont battus à plus de 2.200 milliards. 

En ce moment la France paie environ 2% d’intérêt, soit 44 milliards par an mais ça ne va pas durer. Si nous retrouvons le taux moyen de 4,5% ce sera 88 milliards d’intérêts à payer en pure perte par an et bien plus si notre note « américaine » se dégrader.

Bref, pour faire court, il faudrait que les peuples des pays de l’Euro se mobilisent pour forcer l’UE à permettre aux pays de l’Euro d’emprunter directement à la BCE à taux très bas. Ce n’est pas aux banques privées de créer la monnaie de l’Euro en se gavant mais à la BCE. La création de monnaie est un droit régalien qui doit revenir au peuple.

Il y a bien un danger, les peuples croient que l’ont peut emprunter sans fin. Sans garde fou il y a risque de détruire l’euro il faut donc prévoir d’exclure de l’euro tous les pays qui bénéficiant de ces prêts à bas taux seraient incapables de réduire leurs dettes. Hélas c’est trop compliqué à faire comprendre. Des dettes oui pour les situations d’urgence. Non pour un surendettement sans fin. Mélenchon nous mène très bien en bateau sur ce sujet en affirmant que les dettes ne se remboursent pas tout en omettant de dire que dans ce cas les intérêts eux sont alors à perpétuité.

C’était la minute de rêve, merci.

 

1) Ils représentent qui en réalité ?

Nota : (Il parait qu'on ne peut plus dire PS ?) Il se trouve de plus que la situation financière des banques n’est pas des plus claire, quand l’Europe fait des lois permettant aux banques de se servir sur leurs clients au dessus d’un certain plafond même si ce plafond rassure les classes moyennes il est néanmoins un signe avant coureur très inquiétant. (Oui c’est vieux c’était il y a 1 an, et alors ?) Nous avons connu la terrible crise des subprimes en 2008, si une telle situation se reproduisait les états déjà surendettés justement en grande partie par cette crise ne pourraient ne plus être capables d’assurer dans les mêmes conditions.

 

Tags : Scandale Banques


Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • vote
    tulasdanslecul77 tulasdanslecul77 5 décembre 16:49

    Pour la mettre profond aux Banksters, fuyez cette mafia et ouvrez un compte nickel, ou bien un compte chez C-zam, N26 etc. 

    Les banksters ils sont finis, ils ne peuvent plus imposer leur loi aux clients captifs, qu’ils crèvent la gueule ouverte ces salopards. 

    • 3 votes
      Jean M 5 décembre 19:43

      @tulasdanslecul77 : Les gens puissants et riches qui nous exploitent se rient de la vulgarité et des insultes, ça sert même leurs intérêts en empêchant aux peuples de réfléchir. Il y a même des gens qui se disent de gauche et qui donnent délibérément de mauvais conseils sur l’endettement comme si accumuler les dettes était la solution. 


    • 2 votes
      tulasdanslecul77 tulasdanslecul77 6 décembre 10:01

      @Jean M Je vais te dire, la solution c’est de nationaliser les banques et de foutre en cabane à perpet’ tous les dirigeants mafieux ! Et pour ça, faut voter pour François Asselineau, lui va s’occuper des banques et de les soumettre s’il arrive au pouvoir, et ça va leur faire mal, très mal...et ce ne sera que justice. 


    • vote
      jeanpiètre jeanpiètre 10 décembre 14:39

      @tulasdanslecul77
      merci pour cet eclat de rire dominical.

      on est pas sorti de l’auberge avec des olibrius pareil


    • 2 votes
      Jean Keim Jean Keim 5 décembre 22:48

      Il me semble que sous Napoléon le 1er et sous son initiative, la B. de F. était en fait gérée par des intérêts privés, la dernière nationalisation a été faite par de Gaulle et Pompidou (avec Giscard) la remise dans le giron du privé en qq. sorte, bon c’est plus compliqué que cela mais dans les grandes lignes c’est correct.


      • 8 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 6 décembre 00:50

        Le banquier est un commerçant ou plutôt un commercial qui cherche à prendre des commissions sur chaque client, sur chaque produit qu’il lui vends. Assurance, alarmes, téléphone, crédit immobilier et promoteur immobilier, trader, le banquier vends tout ce qu’il peut vendre, et prends sa commission au passage ...
         
        Si le client est pauvre, il va chercher et trouver des frais à lui facturer, et si le client est riche, il va forcément prendre des lignes de crédits, ou changer un paquet de fric avant d’aller à l’étranger, avoir plusieurs CB, etc ...Tous le monde paye avec le banquier, car cet animal est le prédateur ultime dans notre "éco-système" ... Le banquier est un prédateur en haut de la pyramide, quand une entreprise gagne du fric, le banquier en gagne, et quand l’entreprise perds du fric, le banquier se débrouille pour récupérer sa mise et faire de bonnes affaires, ils vous dépouillent ...


        • 6 votes
          Jean M 6 décembre 09:01

          @DJL 93VIDEO :

          Oui, les banquiers ont trouvé le moyen de prélever une taxe sur toutes les activités humaines et même sur les salaires et revenus que l’ont est obligés de déposer à la banque.

          Ce ne serait pas grave s’ils n’en abusaient pas. Ils ont même dépouillé les Nations du droit de battre monnaie et la haine du nationalisme n’est pas étrangère à cet aspect. Bien sûr il faut dépasser le nationalisme mais pas à n’importe quel prix, pas en acceptant l’inacceptable comme le recule des droits de l’homme et particulièrement des femmes.

          Au lieu de vouloir reprendre l’argent des riches on ferait mieux de moins leur en donner.


        • 3 votes
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 6 décembre 19:40

          @Jean M

          Tu dis "Au lieu de vouloir reprendre l’argent des riches on ferait mieux de moins leur en donner" ... Je pense qu’il faut apprendre aux gens à devenir "riche", ce qui permettra de hausser le niveau de vie de tous le monde. Pour devenir riche, il faut investir son argent dans des actifs. Un actif te rapporte de l’argent alors qu’un passif t’en fait perdre. Le plus gros passif que les gens ont sont le loyer à payer au locataire et la voiture qui coute de l’argent tous les mois et se dévalorise dans le temps ... Si l’on supprime la voiture dans son budget, c’est d’un coup 250-400€ par mois qui se libère pour investir dans un actif (et un vélo ^_^) ... Si l’on s’endettent sur 20 ans pour acheter sa maison, on met sur le dos un gros passif qui nous coute de l’argent chaque mois, on capitalise tous les mois dans ce bien qui deviendra un bel actif dans 20 ans ...

           

          Tu as raison, si les banques n’abusaient pas de leur position de prédateurs dans la chaine alimentaire économique, ils ne poseraient pas de problème. Un lion qui doit manger un animal de temps à autre pour se nourrir, mais le lion ne tue pas tout le troupeau quand il a faim, alors que les banques le font !

           

          Même si les nations reprenaient leur pouvoir de battre monnaie, je pense que les banques resteraient des lions dans notre "éco-système", par contre, ils auront un tyrannosaure dans le rôle de la banque de France ... Si le tyrannosaure imposent aux lions de séparer la banque d’affaire de la banque de dépôt, là tu limiteras le pouvoir de prédation des banques ... remarque au passage que si une banque d’affaire tombe et que l’état ne les sauvent pas, çà ne créera pas de révolution dans la rue. Alors que si une banque de dépôt tombe, l’état a tout intérêt à sauver cette banque si elle ne veut pas de révolution dans les rues ... D’où la volonté des banquiers de lier banque d’affaire et banque de dépôt, afin de pouvoir jouer au Casino avec l’argent du peuple et aussi de s’assurer une bouée de sauvetage en cas de naufrage ...


        • 2 votes
          CoolDude 7 décembre 01:10

          @Jean M

          Au lieu de vouloir reprendre l’argent des riches on ferait mieux de moins leur en donner.

          Euhhh... Non !

          On ne donne pas d’argent aux riches...

          D’une certaine manière, ils se servent tout seul et ils n’attendent pas que l’on s’y autorisent !

          D’une certaine manière c’est lui qui rédige et signe sa fiche de paie, donc...



        • 5 votes
          bob14 bob14 6 décembre 06:11

          Cherchez plutôt à qui appartiennent ces banques et vous comprendrez pourquoi elles font cette razzia sur le dos des travailleurs !


          • 7 votes
            zygzornifle zygzornifle 6 décembre 08:11

            Notre président en est membre d’honneur ...


            • 7 votes
              Jean Keim Jean Keim 6 décembre 09:13

              Les banques sont en fait les outils de la finance qui est dirigées par qq. hommes, ce qui permet d’envisager, malgré toutes les enseignes bancaires qui s’affichent dans les vitrines des villes, que dans les faits il n’y a qu’une seule banque, à l’instar d’une pléthore de marques qui appartiennent toutes à un même groupe.

              Si mon intuition est bonne, elle explique bien des choses et notamment la puissance des forces agissantes dans le monde, il n’y a pas un aspect des activités économiques qui lui échappe.

              • 1 vote
                DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 6 décembre 22:48

                @Jean Keim
                Il y a pleins d’aspect économique qui échappent à la prédation bancaire, tels que le trafique de drogue, tous les activités mafieuses, le bitcoin et la plupart de crypto-monnaies, le marché noir sans taxe, la contrefaçon, les artisan/commerçants qui ne déclarent pas l’argent liquide au fisc et le garde au chaud sous leur lit, loin de la banque ...


              • 2 votes
                Jean Keim Jean Keim 7 décembre 17:02

                @DJL 93VIDEO
                D’une certaine façon cette masse d’argent doit être réintégrée dans l’activité économique pour pouvoir être utilisée, de l’argent dans un matelas n’a aucune utilité , c’est ce qu’elle achètera qui lui donnera de la valeur, ce n’est donc pas la banque qui est lésée, je dirais que c’est plutôt le fisc qui ne prélèvent pas les impôts qu’il considère comme son dû, comme une (grosse) partie de nos impôts est consacrée au remboursement de la dette souveraine qui va dans le giron de la banque, c’est donc le contribuable qui est lésé finalement.


              • 1 vote
                jjwaDal 6 décembre 18:17

                C’est pour eux de la petite monnaie. Je pense que la prise d’otages des salaires par certaines (salaire viré par l’employeur le 25 qui atterrit sur mon compte le 30 voire 31) est aussi un gentil pourboire. Mais bien sûr la détention par le système bancaire d’un bien public crucial à la survie de nos économies (Tous les Etats se sont rués au secours d’entreprises privées en 2008 sous peine de chaos total) et le racket par les joueurs de casino des Etats est un scandale incommensurable.
                Attention, la BCE n’est pas une banque publique mais privée et son statut ne changera jamais vu que les allemands ne seront pas d’accord.
                Attention au refus de rembourser la dette. Une bonne part de la dette de l’Etat est détenu par les français (assurance-vie, livret A, etc) et en solo la spoliation des détenteurs étrangers assècherait les acheteurs potentiels. Par contre le refus de cracher au bassinet pour payer les intérêts est envisageable, mais c’est une option défavorisée par rapport à la spoliation de l’épargne et du patrimoine. Notre épargne et notre patrimoine immobilier va trinquer d’une façon ou d’une autre et pas à hauteur de 5 milliards...
                Des gens capables d’escamoter un million d’euros ne vont pas se laisser "dépouiller" de leur privilège de nuisance collective.


                • vote
                  novo12 7 décembre 12:43

                  A coté du pouvoir de création monétaire, 5 milliard cela n’est pas grand chose.

                  L’arnaque des banquiers est bien plus grande que ne le dit ce sujet
                  Voir la vidéo (en anglais) de David Quintieri sur le sujet :

                  Une autre vidéo sur la création monétaire.

                  • vote
                    bonalors bonalors 10 décembre 15:43

                    oui vous avez 100% raison, je ne savais pas pour Pompidou, le grand père de Hollande et tous les socialos, il faudra juger toute cette lignée pour haute trahison et les condamner a verser la soupe populaire pour le restant de leur vie avec une retraite de 900 euros par mois



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès