• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Candace Owens VS Le Féminisme

Candace Owens VS Le Féminisme

Que pense Candace Owens du féminisme ?

Au cours d'une Conférence organisée par Turning Point UK, un échange d'anthologie entre Candace Owens et une Féministe. Sous-titres Français.

Pensez à la possibilité de modifier les paramètres de vitesse de lecture dans les options de la fenêtre YouTube si les sous-titres défilent trop rapidement.

Tags : Féminisme




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • vote
    Étirév 18 août 08:31

    Le Féminisme bien compris : exemple des Pythagoriciennes et des collèges d’Hétaïre en Grèce.
    Le mot Hétaïre signifie Prêtresse.
    Les Pythagoriciennes destinées à l’Hétaïrisme recevaient une éducation soignée. Les honneurs rendus à ces femmes prouvent qu’elles se rattachaient à une institution sacerdotale, qu’elles possédaient la haute direction morale de la nation et rendaient la Justice. Les modernes ont traduit le mot Hétaïre par Courtisane, mot qui date de François 1er, et ont jeté sur ces femmes remarquables l’outrage et l’infamie, système que les prêtres des religions masculines de la Grèce avaient inauguré les premiers, parce que, prenant leur place pour enseigner les erreurs de leur mythologie qu’elles condamnaient, ils avaient en elles des ennemies implacables.
    La morale de ces hommes vantait l’éphéborastie, en même temps que l’assujettissement sexuel de la femme. Les Prêtresses accusaient les propagateurs de ces mœurs nouvelles de se livrer à des débauches entre eux au lieu d’étudier, avec elles, les lois de la Nature. Cela les irritait, et, comme toujours en pareil cas, ils renvoyaient aux femmes les accusations portées contre eux.
    A l’époque qui nous occupe, l’île de Lesbos était un centre féministe où l’antique science était conservée et enseignée dans un célèbre Collège : Lesbos, centre du monde, disait-on.
    C’est pour discréditer cet enseignement que les hommes en feront un foyer de débauche féminine. La plus célèbre des colonies Ioniennes, Milet, patrie d’Aspasie, partagea avec Lesbos, patrie de Sappho, la célébrité féministe et le privilège de fournir à toute la Grèce de savantes Prêtresses.
    De Lesbos venaient surtout les Hétaïres lettrées et poètes, de Milet les musiciennes et les artistes. L’éducation qu’elles recevaient dans ces Collèges spécialement destinés aux femmes, était remarquable à tous égards. On la divisait en deux branches. On s’y occupait de ce qui concernait le corps (la physiologie), science appelée Gymnastique ; et de ce qui concernait l’esprit, symbolisé par les Muses, de là le nom de Musique donné à tout ce qui est intellectuel, nom qui resta seulement à la musique quand les travaux de l’esprit sombrèrent dans le néant des religions masculines.
    Le mot musique exprimait toutes les sciences des Muses, la philosophie qui comprend l’étude de la Nature, l’histoire, la poésie, l’éloquence et la musique elle-même. Tout cela entrait dans l’éducation sévère des jeunes filles lacédémoniennes, instruites par les Hétaïres qui sortaient des Collèges de Lesbos et de Milet.
    Les hommes de mauvaise foi accusèrent ces savantes de « cultiver la philosophie cynique » parce qu’elles enseignaient la physiologie sexuelle.
    C’est en s’assimilant la loi qui régit le sexe féminin que les hommes produisirent, plus tard, le système épicurien qui ruina la Grèce.
    En Egypte, les Hétaïres étaient des Almechs ; aux Indes, des balladières (d’où bayadères).
    Les Prêtresses d’Egypte avaient une réputation brillante qu’elles s’efforçaient de maintenir dans le monde entier, et c’est ce qui donna tant d’éclat à la science égyptienne.
    Les Hétaïres d’Athènes habitaient le quartier appelé le Céramique, qui était un faubourg qui renfermait le jardin de l’Académie. Là, régnaient des bosquets d’arbres verts, des portiques ornés de statues et d’inscriptions entre lesquels ces Femmes venaient s’asseoir. Les hommes d’élite venaient les y trouver. C’était, en plein air, les salons philosophiques de la Grèce. C’est là que les idées s’échangeaient, que les sentiments se manifestaient, que la vie élégante se déroulait ; elles se promenaient magnifiquement vêtues et résumaient la vie supérieure et élégante de leur époque.
    C’est leur prestige qui rayonnait sur Athènes, où l’on venait comme dans les temps modernes on vient à Paris.
    L’homme qui aimait une femme, n’osant pas le lui dire, inscrivait son nom sur l’un des portiques, en y ajoutant une épithète flatteuse, une phrase courte, et l’on savait ce que cela voulait dire.
    Les Hétaïres n’étaient donc pas les ennemies des hommes, elles étaient des intellectuelles qui voulaient faire respecter leur liberté individuelle, mais elles savaient mêler les sentiments aux choses de l’esprit, elles n’étaient rebelles à aucune manifestation de la nature. Elles ne combattaient que le vice, le mensonge et l’oppression.
    Les hommes politiques, les philosophes, s’attachaient à ces femmes qui les mettaient en valeur. C’est ainsi que Périclès prit pour Maîtresse (c’est-à-dire directrice) Aspasie, une des plus brillantes Hétaïres de la Grèce.
    Périclès voulait briller par la parole, mais le talent lui manquait et c’est Aspasie qui lui préparait ses discours.
    C’est ainsi que les Hétaïres devinrent pour les hommes des Amies, des Compagnes, nom resté comme synonyme de Maîtresse.
    Les Hétaïres étaient les femmes supérieures, et la religion avait institué une fête solennelle en leur honneur, pour glorifier leur mérite.
    Il y avait à Athènes un temple superbe consacré à la Déesse Hétaïra.
    On voit aujourd’hui que les dernières forces de ceux qui tentent de se river à un pouvoir qui leur échappe de plus en plus, sont toutes livrées au brouillard de la confusions dans les esprits et à l’espoir d’une gigantesque guerre mondiale.
    La Grèce antique

    Livres de Femmes


    • 3 votes
      Hijack ... Hijack ... 18 août 16:44

      @Étirév

      Le féminisme ou l’anti féminisme n’a rien à voir avec la Grèce antique. Les Hétaïres

      dont tu fais une excellente description sont l’inverse des Fourest ou Angot, pour exemple. Le féminisme radical dénoncé est viscéralement anti femmes.


    • 2 votes
      ged252 18 août 19:59

      @Étirév
      C’est plein de contradictions,

      Les Prêtresses accusaient les propagateurs de ces mœurs nouvelles de se livrer à des débauches entre eux au lieu d’étudier,
      .
      Exctement le contraire des féministes aujourd’hui pro homo
      .
      L’éducation qu’elles recevaient dans ces Collèges spécialement destinés aux femmes,

      .
      Encore le contraire des féministes aujourd’hui qui réclament la même éducation pour les hommes et les femmes au nom de l’égalité.

      , la philosophie qui comprend l’étude de la Nature, l’histoire, la poésie, l’éloquence et la musique elle-même. Tout cela entrait dans l’éducation sévère des jeunes filles lacédémoniennes

      .
      Lacédémone c’était Sparte, et ils ne pensaient qu’à la guerre.
      .
      C’est en s’assimilant la loi qui régit le sexe féminin que les hommes produisirent, plus tard, le système épicurien qui ruina la Grèce.

      .
      C’est la version : "c’est par Eve : la femme, que le péché entra dans le monde.’
      .
      Les hommes d’élite venaient les y trouver. C’était, en plein air, les salons philosophiques de la Grèce. C’est là que les idées s’échangeaient,
      .
      Non les femmes étaient considérées comme du bétail en Grèce, elles n’avaient pas leur mot à dire. (voir Aristote)
      .
      Périclès voulait briller par la parole, mais le talent lui manquait et c’est Aspasie qui lui préparait ses discours.


      ça m’étonnerai
      .
      C’est ainsi que les Hétaïres devinrent pour les hommes des Amies, des Compagnes, nom resté comme synonyme de Maîtresse.

      .
      Une maîtresse n’est pas une amie, c’est un despote au féminin, un maitre d’esclave.
      .
      Il y avait à Athènes un temple superbe consacré à la Déesse Hétaïra.
      .
      C’est le temple de Hera a Athènes et non de Hétaira :
      https://en.wikipedia.org/wiki/Temple_of_Hera%2C_Olympia
      .
      Voilà smiley bon désolé de te casser la baraque


    • vote
      Mr.Kout 19 août 21:41

      @ged252

      "bon désolé de te casser la baraque " heureusement que le ridicule ne tue pas.

      "L’éducation qu’elles recevaient dans ces Collèges spécialement destinés aux femmes,

      .
      Encore le contraire des féministes aujourd’hui qui réclament la même éducation pour les hommes et les femmes au nom de l’égalité."

      Un enseignement non mixte ne veux pas dire inégal. Par contre votre interprétation en dit long sur vous.

      "

      la philosophie qui comprend l’étude de la Nature, l’histoire, la poésie, l’éloquence et la musique elle-même. Tout cela entrait dans l’éducation sévère des jeunes filles lacédémoniennes

      .
      Lacédémone c’était Sparte, et ils ne pensaient qu’à la guerre."

      Je ne développerais même pas, juste vous dire de retourner feuilleter votre hors série Grèce antique de pif magazine et de laisser les gens discuter sérieusement d’Histoire.

      "Les hommes d’élite venaient les y trouver. C’était, en plein air, les salons philosophiques de la Grèce. C’est là que les idées s’échangeaient, 
      .
      Non les femmes étaient considérées comme du bétail en Grèce, elles n’avaient pas leur mot à dire. (voir Aristote) " 

      ........ j’en peux plus bernard !!!! En gros vous êtes un genre de féministe inversé ? 
      Le statut des femmes en Grece antique n’est pas le meme dans toutes les cités et en aucun cas une copie conforme du modèle athénien le plus connu, plus proches de votre caricature.

      Périclès voulait briller par la parole, mais le talent lui manquait et c’est Aspasie qui lui préparait ses discours.


      ça m’étonnerai 


      Bon l’’argument d’autorité quand on a une certaine autorité c’est dégueulasse mais sans c’est pathétique.

      "C’est ainsi que les Hétaïres devinrent pour les hommes des Amies, des Compagnes, nom resté comme synonyme de Maîtresse.

      .
      Une maîtresse n’est pas une amie, c’est un despote au féminin, un maitre d’esclave."

      Et monsieur sort de l’académie fronçaise (oui oui pas de fautes FRONCAIS) avec ça.....Mais c’est quoi votre but en fait, contredire à tout prix ? Surtout quand on voit la derniere tadam :

      "Il y avait à Athènes un temple superbe consacré à la Déesse Hétaïra. 
      .
      C’est le temple de Hera a Athènes et non de Hétaira :  "

      "Il y avait" ça vous parle ? Allez un petit indice : passé.....

      Triste sir...
      Venir polluez des fils avec une telle incompétence, c’est à vomir.




    • vote
      Mr.Kout 19 août 21:52

      @Étirév

      Une retranscription inintéressante sur l’évolution des courants profonds de la pensée dans la Grece antique. J’y mettrais un peu moins de volonté et un peu plus de contexte. Et un peu moins de manichéisme aussi.


    • 3 votes
      Hijack ... Hijack ... 18 août 16:19

      La vache ! Elle a de l’argumentation la black à notre droite ... la pov féministe, qui parlait tout doucement n’avait rien à dire !

      Qu’ajouter de plus que ce que dit cette femme avec autorité, mais réalité et sincérité.
      .

      Je venais d’entendre le "journal de Personne" ... " à l’encontre du féminisme ... "

      C’est théâtral, certes, mais dit des vérités ...

      " Je vais dénoncer le féminisme qui tient les femmes sous perfusion.

      Non, ce n’est pas une illusion mais la source de toutes les illusions.

      Disons le sans façons : l’égalité homme-femme est une foutaise, une mauvaise hypothèse, une malheureuse parenthèse ! "

      Suite ...


      • 2 votes
        mehdite mehdite 18 août 18:29

        @Hijack ...
        excellent ! 
        je l’avais oublié celle-là après son passage sur ago ... ravi de voir qu’elle n’est pas tombé dans les pièges de notre époque , plus lucide que jamais ... et plus belle  smiley
        je vais flirter avec ses autres videos pour affiner mon regard sur elle smiley


      • 4 votes
        Hijack ... Hijack ... 18 août 19:24

        @mehdite

        Je l’avais oublié aussi ... je l’écoute de temps en temps, et ... c’est vrai qu’elle est plus belle que jamais. Une vraie femme quoi !


      • 2 votes
        mehdite mehdite 18 août 20:34

        @Hijack ...
        je ne sais ce que c’est une "vraie femme" , la Vérité étant absolue et silencieuse , et la femme multiple ... et bavarde  smiley , mais une vraie maturité spirituelle transparait , d’où sa grâce .Et même dans l’exercice périlleux de la politique où les paroles de sagesse peuvent vite devenir clivantes , sa quête de transcendance l’emporte , la video sur mareon marechale lepen en est un exemple.


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 19 août 00:07

        @mehdite

        Une vraie femme ... c’est plus symbolique que scientifiquement prouvé ... comme on dirait, un vrai homme. Mais d’après moi, une femme féminine ... dans tous les sens du terme, "Personne", entre tout à fait dans ce cadre. Mais chacun peu imaginer "la femme" dont il a rêvé ou rêve tjrs. Pas besoin de souligner les défauts, comme le bavardage, l’hystérie etc ... tous les être vivants ont en, surtout les hommes, en bcp de conneries.


      • 1 vote
        mehdite mehdite 19 août 00:50

        @Hijack ...
        j’ai jamais dit que le bavardage était un défaut , et je ne le mélange surtout pas avec l’hystérie ...
        Et la femme de tes rêves , pas besoin de l’imaginer , elle est lovée en toi : elle s’appelle la Shakti ... même si une projection de celle-ci à l’extérieur de toi existe sûrement quelque part dans ce monde ; malheureusement , elle ne s’appelle pas toujours "Ma femme"  smiley



      • 4 votes
        Hijack ... Hijack ... 19 août 10:14

        @mehdite

        Je pense plutôt que la femme de nos rêves ... on se la fabrique avec tout ce que notre cerveau a enregistré depuis la mère positive, en passant par la négative ... via la pute et au final, la plus mauvaise femme. C’est du moins ce que je pense.
        Et, tu as raison de souligner qu’elle ne s’appelle pas tjrs "Ma femme".

        Me concernant, il y a longtemps, j’ai connu cette femme (physiquement et tout le reste) ... mais les circonstances font que dans ces cas là, il y a trjs une fin ; en effet, une union femme parfaite à nos yeux, ne peu que rarement durer longtemps. Mais ça reste gravé des 2 côtés, ai-je appris il y a un an.


      • 1 vote
        mehdite mehdite 19 août 13:57

        @Hijack ...
        cette video est magnifique Islam : Vérité ou Liberté ? 
        Sur celle-là , elle m’a définitivement conquis : derrière sa théâtralité , on sent la mystique et sa juste compréhension du rapport au Divin , que l’on appelle vulgairement sur cette planete "la soumission" , et que j’appellerais plutôt "l’exécution" .


      • 5 votes
        Hijack ... Hijack ... 19 août 23:52

        @mehdite

        "Personne" est surtout aussi intelligente que belle ... (une perle rare donc smiley ).
        Je l’avais pratiquement oublié durant plusieurs années, mais je l’avais revu récemment durant les débuts de la révolte algérienne. J’ignore ce qui lie cette femme à l’Algérie, mais elle y est très attachée ... le pire, c’est que c’est assez récent. Il y a quelques années, ses sujets étaient tout autre ... pareil pour l’Islam (sauf qu’elle avait tjrs pris cause pour les palestiniens). Je crois savoir que son prénom est Émeline.
        .
        J’ai trouvé ça et ça répond à mes questions : Algériens, Palestiniens et Mouslimines 

        ...
        Où manifestement, elle n’a aucun rapport avec l’Algérie, ou l’Islam ... mais inspirée par.


      • 3 votes
        Duke77 Duke77 18 août 19:38

        Excellent torchage d’une (pseudo)féministe ! Pseudo car le mouvement actuel est juste un racisme anti-homme mélangé à la théorie du genre dont le résultat est de rendre les femmes en question repoussantes.
        Dommage que cet extrait coupe sans cesse l’échange pour ne montrer que la réponse de Candace. Déjà qu’elle a un sacré débit... C’est presque dur à suivre.


        • 1 vote
          Larry Bird Larry Bird 18 août 20:47

          @Duke77

          Pour pallier aux coupes intempestives il y a  le passage complet sous-titré en Anglais. Et  la conférence entière en plein écran, le passage concerné commençant à la minute 26.



          • vote
            julien58 julien58 20 août 08:58

            @Hijack

            N’importe quoi !

            Comme dans toute chose, il ne faut pas tout rejeter.
            La femme est différente de l’homme, certes, et je suis contre la discrimination positive dans l’embauche homme/femme ou autres.

            Mais quand on voit les gros cons dans la rue, je comprends qu’on puisse rejeter les hommes. Mais attention, à ce moment-là il ne faut pas demander aux hommes une soumission totale pour partir en vacances ici ou là dès qu’un jour de congé se présente, alors que l’homme a peut-être envie de faire autre chose (pour donner un exemple terre à terre).


          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 20 août 12:12

            @julien58

            Hum ... manifestement tu n’as pas lu ce que j’ai posté plus haut et plus bas sur les femmes. Mes diatribes contre les féministes, le sont parce que justement, ces foldingues féministes radicales agissent surtout au fond contre les femmes.
            .
            Où as-tu vu que je disais du bien des gros cons d’hommes ... (qui au fond sont tjrs responsables de toutes les dérives) ... enfin, la vidéo "féministes pour les moches" ... il n’y a pas plus vrai, sauf si tu ne l’as pas vu et compris. Les cons d’hommes ... ont tjrs existé et finissent par avoir une femme à leur niveau.


          • 1 vote
            v.moyal 19 août 08:06

            bof..la femme sera toujours inférieur à l’homme..Point final !

            Il lui manquera toujours une bitte et deux couilles pour être à la hauteur de l’homme...juste une constatation..dans une cuisine et faisant le ménage et faire des enfants sera son avenir.../-))


            • 4 votes
              Hijack ... Hijack ... 19 août 10:18

              @v.moyal

              Faut pas trop se vanter de ses couilles, c’est la nature qui te les a donnés, via ta maman qui est une femme. L’homme sans la femme n’est rien ... même si la femme, Dieu l’a créé ainsi, ne peut l’égaler dans certains domaines, mais sûrement le compléter.
              Personne n’est inférieur, ni supérieur ... différent serait plus juste.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Larry Bird

Larry Bird
Voir ses articles







Palmarès