• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ce que veut dire être pauvre en banlieue

Ce que veut dire être pauvre en banlieue

À Grigny, dans l’Essonne, 44,8% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté — un record national. Pour analyser ce chiffre et ce qu’il implique, Ilyes Ramdani (rédacteur en chef du Bondy Blog) reçoit Philippe Rio, le maire (PCF) de Grigny, et Seynabou Diarra, militante associative au sein du « Collectif Fraternité ».

Tags : Economie Emploi Paris Entreprises Prospective et futur Infos locales Précarité Travail




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • vote
    pegase pegase 26 avril 16:52

    Grigny, forcément avec le bétonnage des banlieues ces gens n’ont même pas les moyens de cultiver des terres pour subvenir à leurs propres besoins alimentaires... Ils ont été parqués là dès les années 60 pour subvenir au besoin de main d’œuvre de l’industrie qui a aujourd’hui tout délocalisé faute aux traités européens ...

    Bonne vidéo ...


    • 4 votes
      Toutatis 26 avril 17:21

      @pegase
      Je ne suis pas convaincu que les habitants actuels de Grigny sont en majorité des descendants de ceux qui sont arrivés dans les années 60 pour servir de main d’oeuvre dans l’industrie. Je pense plutot qu’il y a surtout des arrivés récents.


    • vote
      gaijin gaijin 26 avril 18:20

      @Toutatis
      " Je pense plutot qu’il y a surtout des arrivés récents."
      les deux .....il y a toujours un besoin de main d’oeuvre fraiche j’ai vécu dans ce genre d’endroit et tout le monde sait que ces gens travaillent ( au final de la cascade des sous traitants ) pour vinci, bouyges, edf , orange .....( besoin de main d’oeuvre fraiche car la seconde génération n’est en général pas employable .....)


    • vote
      louis 26 avril 20:53

      @gaijin
      Dans les années 70 , le logement était rare , tous les logements des villes nouvelles qui sont sorties de terre a ce moment là allaient a la classe moyenne , les locations et le prix des appartements étaient élevés , ce n’est qu’environ 20ans plus tard que le marché s’est effondré avec la construction de très nombreux logements sociaux mal répartis entre les villes nouvelles dirigées par la gauche ou celle dirigées par la droite .


    • 1 vote
      pegase pegase 28 avril 02:07

      @Toutatis

      Leurs enfants alors, et d’autres fraichement arrivés ...

      Toujours est il que le bétonnage intensif esclavagise les gens, étant pauvre, si vous n’avez pas de terrain à cultiver c’est la mouise totale, ils feraient mieux de quitter Grigny et partir à la campagne ..


    • 3 votes
      danae141 26 avril 17:21

      Dans le coin, on à l’impression d’être en Afrique pas en France ?


      • 2 votes
        gaijin gaijin 26 avril 18:44

        @danae141
        en france afrique .....sans fric .......


      • vote
        microf 26 avril 19:21

        Comme il ya de génereux donateurs francais en France qui donnent des Dons par centaines de millions en cas de drame tel l´incendie de Notre Dame, voilá une bonne occasion pour eux de venir en aide á la population de cette ville.

        Ce sont les ÊTRES HUMAINS qu´ils faut renover pas les batiments.

        L´Abbé Pierre a dit ceci " La grandeur d´un pays ne se mesure pas par la beauté ou l´importance de ces batiments, mais par le fait que les habitants de ce pays aient chacun un toit ".


        • 1 vote
          Kostic 27 avril 20:09

          @microf En parlant de culture, vous devriez penser à vous rénover, parce que vos affirmations suintent la sottise. Le misérabilisme dont vous parlez, c’est s’accrocher au cou d’une autre pour ne pas se noyer. La vie, c’est d’apprendre à nager et de n’être une charge pour personne.


        • vote
          microf 29 avril 17:02

          @Kostic
          Merci pour votre commentaire, mais pourquoi tant d´agressivité á mon encontre ?
          @microf ne s´est pas adressé á vous.

          J´aurai préféré que vous commentiez sur ce qu´a dit l´Abbé Pierre un des plus Grand francais.
          L´Abbé Pierre a dit ceci " " La grandeur d´un pays ne se mesure pas par la beauté ou l´importance de ces batiments, mais par le fait que les habitants de ce pays aient chacun un toit " Qu´en dites vous ? est ce une sotise ?
          Depuis le début de l´année en France, il ya déjá plus de " 500 francais de souches " qui sont morts de froid parcequ´ils ont pas un toit. Est que ce celá rend la France grande ?A vous de donner la réponse.

          La Sainte Cathérine de Sienne, Docteur de l´Eglise et Patronne de l´Italie au même titre que Saint Francois d´Assise. Aujourd´hui 29 avril, l´Église universelle célèbre sa fête a dit ceci " La haine du prochain est une offense contre Dieu, une atteinte á la vérité, une ruine pour celui qui la nourrit car celui qui reste dans la haine mortelle se hait lui même plus que son ennemi " 

          Je ne suis pas sûr qu´elle aurait voulue que les Pierres soient renovées au profit des ÊTRES HUMAINS.
          Bon comme vous me demandez de me renover, vous me donnez raison, que ce sont les ÊTRES HUMAINS qui doivent renovés pas les pierres, alors, je vais me renover.


        • 5 votes
          ezechiel ezechiel 26 avril 23:22

          Des milliards d’euros injectés dans les banlieues, pourquoi ? Pour faire venir des millions d’immigrés et nourrir des chômeurs de la CAF, ou construire des mosquées monumentales, comme celle de Grigny et ses prédicateur misogynes, antichrétiens et antisémites, tel Hassan Iquioussen.


          • 2 votes
            Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 27 avril 10:17

            Les pauvres chéris, on va les plaindre, tiens... victimes du colonialisme éternel... Les blancs doivent payer là-dis-donc !


            • 2 votes
              Mollah Homard 27 avril 14:51

              peu de descendants des premières vagues, mais plutot des vagues de repeuplement successives depuis les années 90 et l’open bar jospinien prolongé et accentué depuis .la responsabilité en revient a ceux qui les font venir encore et encore ,quel que soit les motifs . Les mohammed moussa et cie que l’on vient maintenant chercher en mer lybienne atterrissent ensuite dans ces bleds déja défavorisés.voila le résultat


              • vote
                Vredes 1er mai 23:42

                Ce que veut dire être pauvre dans les campagnes de la France des gilets jaunes, dans ces campagnes perdus de Lozère, Cantal etc.... , eux qui n’ont reçu que très peu d’aide car ces pauvres ne cassent pas, ne sont pas avec les trotskistes de Mélenchon et les socialistes adeptes du clientélisme avec les minorités ethniques.

                 smiley Commence à me gonfler ces banlieues avec leur constante pleurnicherie. Ces banlieues qui ont reçu des milliards du contribuable soit par clientélisme de la gauche, soit pour acheter la paix sociale et en prime une omerta sur les territoires perdus de la République (livre de Brenner), c’est à dire l’islamisation des quartiers et expulsion des franchouillards selon le terme de BHL, pour les reléguer dans la France périphérique (livre de Guilluy).



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès