• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Clément Viktorovitch vs Ivan Rioufol et Charlotte d’Ornellas : Débat très (...)
#66 des Tendances

Clément Viktorovitch vs Ivan Rioufol et Charlotte d’Ornellas : Débat très tendu sur le communautarisme islamique à l’école

Débat chaud bouillant sur le communautarisme islamique à l'école, présenté par Laurence Ferrari (CNEWS, 11 octobre 2018), avec :

- Ivan Rioufol (Journaliste au Figaro)

- Charlotte d'Ornellas (Journaliste à Valeurs Actuelles)

- Clément Viktorovitch (Docteur en Science Politique)

- Jean-Claude Dassier (Editorialiste politique à CNEWS)

- Igor Zamichiei (Secrétaire départemental Communiste)

- Brigitte Boucher (Journaliste LCP)

Les débatteurs reviennent sur la fuite d'une note des services de renseignement sur les dérives communautaristes à l'école. Clément Viktorovitch se montre outré que l'islam seul soit ciblé et que le rapport n'intègre pas en son sein les dérives de l'intégrisme juif ou catholique. Le jeune politologue se montre particulièrement choqué lorsque Charlotte d'Ornellas tisse un lien entre le refus de certains enfants musulmans de rentrer dans une salle de classe où figure du mobilier de couleur rouge (en invoquant un interdit du Coran) et le passage à l'acte terroriste. Clément Viktorovitch dénonce la stigmatisation dont sont victimes ces enfants et leurs parents. Quant au représentant du Parti communiste, il nous met en garde contre le choc des civilisations et appelle au "dialogue des cultures".

Extrait :

Tags : Education Islam Enseignement Discriminations Islamisme Communautarisme




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 3 votes
    ezechiel 13 octobre 14:46

    Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
    Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antieuropéen, antichrétien et antisémite :
    http://islamineurope.unblog.fr/
    https://vimeo.com/user75660018


    • 2 votes
      Pierre_Fumier 13 octobre 20:50

      Ah ? Ok... si le petit jeune bisounours sur le plateau pouvait éviter de nous gonfler, et nous faire perdre du temps, avec ses histoires de "méthodologie", on pourrait se concentrer sur la question qui a rapport à l’Islam en France. C’est peut-être anecdotique du reste, je n’en sais rien. Enfin "j’imagine" tout de même que si la DGSI relève ce genre d’informations, c’est qu’il ne s’agit pas de cas isolés.


      • 2 votes
        Zatara Zatara 13 octobre 23:42

        @Pierre_Fumier
        Absolument. Le père Clément imagine que la sainte méthodologie sociologique n’a pas était respecté. M.rde alors... comment la DGSI a pu en arriver à sa focaliser sur l’Islam seulement ?? Z’ont pas lu Bourdieu ou quoi ? Tiens... pour le coup, c’est du maQ tout craché smiley


      • 3 votes
        Djam Djam 14 octobre 00:10
        On se tape les cuisses en écoutant ces docteurs Diafoirus en politologie de comptoir ! Envahir, abrutir, occuper le terrain médiatique et les cerveaux ramollis qui les écoutent quotidiennement, est la méthode employée pour parvenir à convaincre les masses et leurs représentants en carton mâché que l’Islam est LE problème de la décadence violente mondiale.

        S’il n’y avait pas tant de morts innocents dans cette saloperie de guerre perpétuelle, invention occidentale majoritairement anglo américaine, on aurait juste envie de rire.

        Mais qui est au cœur des gouvernements agissant dans l’ombre des officines de propagande criminelle, l’islam ou l’AIPAC là bas et le CRIF ici ? Qui sème l’abrutissement générale au nom du péché perpétuel, l’islam ou le catholicisme ? Qui à pris la totalité du monde en otage via un racket généralisé, l’islam où le cartel de banques privées nommé la FED ? Les banques Lazare, Warburg, Loeb, Rothschild, Goldman Sach, c’est musulman ou c’est judéo-protestant ?

        Pendant combien de temps les véritables fouteurs de mort, de violence et de chaos vont-ils aveugler les masses assoiffées de bouc émissaires diaboliquement fabriqués ?


        • vote
          Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 octobre 11:17

          @Djam

          Au fait depuis janvier 2015, en Franc e, il y a eu 239 morts par attentats islamistes :source.,.. et ma connaissance par par les adorateurs du Grand babu, mais bien par des personnes qui se réclame d’une religion de paix et d’amour qu’est l’islam, non !

          CARTE. Depuis le 11-Septembre, le terrorisme a fait près de 190 000 morts dans le monde :source. ( là idem les mateurs du Grand babu ne sont pas les responsables ) Liste d’attaques terroristes islamistes :source wiki. ( STP, prends ta calculette , et fait l’addition )




          Attention à force d’agacer les dociles moutons, ces dernier vont devenir enragés, d’ailleurs cela commence dans certains pays !


          @+ P@py





        • 1 vote
          sonde lambda 14 octobre 12:54

          @Gilbert Spagnolo dit P@py

          • 1ere Guerre du golfe (1991) : 200 000 morts en Irak
          • Sanctions brutales contre l’Irak (1993-2001) : 1 700 000 morts en Irak
          • “Guerre contre le terrorisme” (2001-2014) : 1 300 000 morts : 1 000 000 de morts en Irak , 220 000 en Afghanistan ,80 000 au Pakistan
          • faites le compte .

        • vote
          Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 octobre 19:46

          @sonde lambda

          J’ai évoqué uniquement les victimes du terrorisme en France, et toi, tu bifurques sur L’Irak, et les autres conflits, en majorité entre musulmans,La première guerre d’Irak, c’était bien un pays musulman qui envahissait un autre pays musulman non ?

          @+ P@py


        • vote
          Toutatis 14 octobre 09:23

          L’argumentation de Viktorovitch est particulièrement idiote. Si on le suit bien, si on fait à la suite des attentats des enquètes dans les milieux islamiques, on devrait simultanément en faire aussi dans les milieux protestants, catholiques, juifs et bouddhistes. Si on met par exemple des indicateurs dans les mosquées pour détecter les prèches extrémistes, il en faudra aussi dans toutes les églises. Va falloir embaucher du personnel....


          • vote
            Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 octobre 19:48

            @Toutatis

            Attitude type du « Munichois » !

            @+ P@py


          • vote
            Tartine 16 octobre 20:52

            La laïcité en droit français tient en trois points : neutralité de l’État (aucune position religieuse ou spirituelle), égalité des citoyens (pas de discrimination) et liberté de conscience (croire ou ne pas croire). Il s’agit d’une conception libérale, issue du siècle des Lumières, liée à une anthropologie et une philosophie, où la loi n’a d’autres normes que la volonté du peuple (démocratie) au service de la liberté. Aussi, les institutions religieuses -qui affirment porter la volonté divine- sont-elles exclues de l’activité législatrice, car elles tendent à imposer des limites à la volonté du peuple.

            C’est le décret du 3 ventôse an III (21 février 1795) qui établit un régime de séparation des Eglises et de l’Etat, complété par les lois organiques décrétées par Bonaparte en 1803 qui réglementent en France l’exercice des cultes catholique, luthérien et réformé (les juifs, reconnus comme citoyens de la République depuis 1791, conviendront de la subsidiarité religieuse aux lois de la République en adhérant pleinement à l’injonction même du Talmud :" la loi du Royaume est ma Loi"). Les lois successives au XIXe (dont la loi Ferry de 1882 sur l’Ecole laïque) conduisent à la fameuse Loi de 1905. 

            Or, on oublie souvent que l’Islam n’est pas seulement une religion mais aussi un système politique, régi par les lois de la Charia. Il n’existe pas de séparation entre politique et religieux ("religion de la loi") ni entre politique et vie privée (les règles du musulman sont en même temps pénales et morales). Si, contrairement aux autres religions l’Islam a toujours refusé de signer un Concordat de subsidiarité avec l’Etat français, aucune religion ne peut aujourd’hui prétendre à un statut privilégié en droit. En d’autres termes, les principes de droit religieux ne sauraient se placer au-dessus du droit positif de la France. 

            Les problèmes subsisteront aussi longtemps que ce malentendu ne sera pas dissipé.  




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bob34

Bob34

Le bob.


Voir ses articles







Palmarès