• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > DOCU - Grand remplacement : histoire d’une idée mortifère

DOCU - Grand remplacement : histoire d’une idée mortifère

L'expression s'est imposée dans le paysage politique ces derniers mois. Éric Zemmour fait de la lutte contre le « grand remplacement » la base de son programme, les candidats Les Républicains débattent du niveau de priorité qu'il représente, les journalistes en font un objet d'interview, les instituts de sondage interrogent leurs panels représentatifs sur le sujet... Mais que veut dire « le grand remplacement » ? D'où vient cette idée ? Et surtout quelles sont les implications de son utilisation ?

Ce documentaire signé de l’historien Nicolas Lebourg, diffusé sur LCP le 4 avril à 20h30, propose un rappel indispensable et historique sur cette thèse conspirationniste, raciste et criminogène. Thèse de Renaud Camus reprise par Zemmour aujourd’hui.

Tags : Histoire Racisme Immigration Démographie Eric Zemmour Migrants Conspirationnisme Mondialisme




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 8 votes
    sirocco sirocco 11 avril 13:17

    Surtout ne sortez pas de chez vous et ne regardez pas la tronche des gens dans la rue : vous pourriez vous apercevoir que cette vidéo n’est qu’une propagande débile déconnectée de la réalité.


    • 3 votes
      ezechiel ezechiel 11 avril 13:34

      Le programme politique du Grand Remplacement dévoilé

      Saint-Denis, plus de 90 000 habitants, n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne ; berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc... en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.

      Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
      Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
      Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. Sur la ville, il existe une trentaine de boucheries islamiques, et plus une seule boucherie traditionnelle !
      Témoins du grand Remplacement à Saint-Denis, la prolifération des Mosquées et des écoles coraniques ces trente dernières années :
      - le centre Tawhid de Tariq Ramadan près de la Basilique
      la grande Mosquée financée par les saoudiens et son minaret
      - l’école coranique des Frères Musulmans Institut Européen des Sciences Humaines (IESH)
      l’école coranique Al-Andalus, soutenue par le prédicateur antisémite Éric Younous
      Sans compter les multitudes de salles de prières islamiques qui parsèment les cités des quartiers.

      À Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2011, il n’y a plus que des boucheries islamiques.


      • 4 votes
        Duke77 Duke77 11 avril 13:51

        Mon père, babyboomer qui a fait mai 68 (mais n’a pas trahi ses idées depuis comme beaucoup d’autres de sa génération), et qui est toujours à fond à gauche pour "l’internationale de fraternité" sera heureux d’apprendre que

        le boulanger qui ne propose plus de quiche lorraine ni de baba au rhum à son grand étonnement depuis le changement de propriétaire,

        que sa cousine juive de 40 kilos qui ne peut plus sortir de chez elle au Mée sur Seine où elle vit depuis 50 ans car les agressions sont nombreuses d’après ses voisins du même âge du fait de la sauvagerie de nouveaux jeunes du quartier racistes contre les blancs,

        et que tant d’autres signes sont en fait, une illusion propagée par les tenants d’une théorie fumeuse. En tant qu’homme de gauche et pour l’accueil de l’autre quelque soit son origine il sera enfin rassuré grâce à ce formidable documentaire qui voit si juste.


        • 4 votes
          quijote 11 avril 14:14

          Y a pas à chier : nos amis francs-macs ont fait un super boulot. L’africanisation de l’Europe est en bonne voie. Bon, eux, ils appellent ça "humanisme", "antiracisme" ( c’est-à-dire un racisme comme un autre ; juste plus con ), "république", "égalité", bref, tout ce qu’on veut pourvu que ça continue et que ça "embellisse". Le "Bien". Aujourd’hui, impossible de représenter le Bien sans être aveugle volontaire... Un genre de syndrome de Stockholm. Changeront jamais et en sont fiers. Les dégâts ? Des faits divers ! Super boulot de lavage de cerveau. Remarquable.

          Si le même phénomène arrivait en sens inverse, à savoir des millions d’européens qui décideraient d’aller vivre en Afrique au nom des mêmes valeurs et en arrivant sans rien, comme nos amis les migrants, ils se feraient tabasser, violer, égorger par les mêmes qui estiment qu’ils ont bien le droit de venir ici... Que les naïfs viennent là-dessous nous faire rire avec leurs... bah leur naïveté sur les gentils noirs accueillants. "T’as du pognon ? Tu peux payer ? Bon, ça va. Pour le moment."

          Si tu as tant besoin des Africains, pourquoi tu pars pas là-bas au lieu de nous imposer tes lubies bizarres et grotesques ? Pourquoi vous partez pas tous en Afrique, les représentants du Bien sur terre ? Votre bonheur est là-bas. Hein ? Ce que j’ai écrit au 2ème paragraphe ? Mais non, c’est pas vrai ! Juste un truc de raciste primaire. Les Africains aiment les étrangers qui viennent chez eux s’installer sans pognon. Et vivent sur la bête. Prenez un fusil quand même, à tout hasard. Bah, pour les lions ! C’est dangereux, les lions.


          • 4 votes
            Conférençovore Conférençovore 11 avril 15:26

            Le GR est parfaitement mesuré pour qui se donne la peine de regarder les évolutions de %ages des naissances extra-européennes parmi la pop françaises. En IDF on frise les 3/4 et dans de nombreuses régions on est sur du 35-45%.Les Blancs font 1,2/1,4 e/f (comme dans toute l’Europe), tandis que les pop extra-européennes sont à plus de 2 jusqu’à 3 ou 4 pour certaines pop (Africains sub-sahariens). Quand on ajouter un demi-siècle d’immigration de masse et de peuplement, l’évidence devient tellement énorme que nier ce phénomène indéit dans notre histoire, nier que les Blancs seront minoritaires en France dans une ou une génération et demi devient juste stupide et relève du déni pathologique.

            Même la gauche l’admet et s’en réjouit (après l’avoir nié durant des décennie... 

            Le GR n’a rien d’une "théorie" (en sciences, le terme théorie désigne un modèle explicatif extrêmement solide mais dans le sens commun, c’est tout l’inverse... je l’emploie ici dans le second, raison pour laquelle il y a des guillemets). Le GR est une réalité mesurable, mesurée et parfaitement objective.Ce qui est ridicule, c’est de continuer de le nier malgré les évidences.


            • 2 votes
              Mollah Homard 11 avril 18:35

              pour l’instant il sagit de ne pas effrayer les francais,et ne pas créditer les partis défendant la thèse,ensuite devant l’évidence trop criante et quand il sera trop tard il sagira de faire accepter la réalité ," c’est le sens de l’histoire ,c une chance etc" ,cousu de fil blanc ,rdv ds 20 ans 


              • 1 vote
                jack Mandon jack Mandon 12 avril 14:31

                Le grand remplacement est une idée lumineuse de Marx, il est intéressant de voir que c’est la gauche qui condamne cette formule.

                Cela prouve que la gauche caviar est dans la croyance et non dans la dialectique.

                De plus pour appeler directement à voter pour Macron il faut être un riche, un tordu ou un masochiste.

                La réflexion serait une bonne base pour éviter la confusion.

                Une incursion dans l’histoire lamentable de la France :

                La publicité mensongère étatique se joue parfaitement du peuple et comme le disait Hegel, « le vrai est devenu le faux et le faux est devenu le vrai ».

                Ainsi Mélanchon-Robespierre renie par trois fois, (c’est même évangélique) la cause populaire : « Votez pour Macron-St Just » en sous-entendu, ne votez pas pour Marine Babeuf.

                Et les suivants qui ne savent que suivre lui emboîtent le pas, Jadot-Hebert, Pécresse-Corday, idem.

                Macron-St Just a prouvé qu’il aime le peuple, au point de le bâillonner, l’isoler, permettre l’utilisation de vaccins meurtriers pour l’aider à mourir, de lui rectifier la vue pour lui apprendre à voir officiellement et convenablement le monde et enfin gaspiller l’argent public, c’est à dire celui du peuple, le cynique paroxystique en costume de Zeus qui bien sur en redemande.

                Voici ce que soutiennent le tribun Robespierre Mélenchon, l’économiste-écolo, Hébert Jadot, et l’ennemie du peuple, Corday Pécresse, puisqu’elle assassina Marat, l’ami du peuple.

                Cette brochette de politicards bourgeois de la croyance absolue sont en parfait accord avec leurs ancêtres de 1789 qui avaient pour idéologie d’éjecter la noblesse coupable, certes, mais surtout pour prendre les affaires en main et donner la pleine puissance à la bourgeoisie entreprenante, certes, mais pour réaliser une société humainement infâme, la nôtre.

                Le programme en cours, bien avancé sous Saint-Just-Macron qui méprise le peuple.


                • 1 vote
                  tobor tobor 12 avril 22:22

                  Le vrai "grand remplacement" ça a été : Les usa, le Canada, le Québec, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du sud, Israël... Le "pousses-toi de là que j’m’y mette" occidental n’a pas son pareil.
                  Ici, on parle de population immigrée plutôt basanée qui s’accumule en tant que migrants et dirigée vers les basses besognes ou la délinquance, c’est quand-même pas la même chose !

                  Craignez plutôt le grand remplacement par les jeunes, celui-là au moins il est garanti !


                  • vote
                    Conférençovore Conférençovore 13 avril 03:45

                    @tobor
                    "Ici, on parle de population immigrée plutôt basanée qui s’accumule en tant que migrants et dirigée vers les basses besognes ou la délinquance, c’est quand-même pas la même chose !"

                    Les immigrés à haute qualif qui sont médecins, chercheurs ou ingés, ne sont en rien "dirrigés vers les bases besognes". Le pb est qu’ils sont très peu et que la proportion de gens qui n’ont aucune qualif est affolante.
                    Ces derniers ne sont pas plus poussés vesr "la délinquance" : il y a quantité de boulots pour les gens sous qualifiés en Fr.

                    "Craignez plutôt le grand remplacement par les jeunes, celui-là au moins il est garanti !"

                    C’est effectivement vrai. Les chiffres des naissances extra-européennes sont implacables. La jeunesse d’origine européenne reste encore légèrement majoritaire en France mais ce n’est que temporaire. Notre pays s’africanise, que ce soit par ce biais ou par l’immigration de masse et de peuplement extra-européen depuis 50 ans. Il suffit d’ouvrir les yeux.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès