• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Éducation sexuelle dans les écoles

Éducation sexuelle dans les écoles

Des "cours d'éducation sexuelle" seront dispensés dans les écoles primaires, les collèges et les lycées dès la rentrée 2018 ainsi que Marlène Schiappa l'a annoncé sur RMC le 18 juillet 2018. Virginie Vota a lu et analysé le programme complet de ces cours. Le résultat est, selon elle, effrayant...

Tags : Politique Enfance Sexe Polémique Sexualité Ecole




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 3 votes
    thierry3468 1er septembre 16:04
    Merde,il y aurait des gens qui ont des rapports sexuels en dehors de tout désir de procréation et hors mariage.
    Pas de doute,notre pays court à sa perte.
    Virginie Vota n’est pas moins dangereuse que cette éducation sexuelle dans les écoles.Je n’ose imaginer ce qu’elle pourrait enseigner aux enfants en matière de sexualité.J’aime beaucoup son travail mais pour ce sujet,elle reste très inffluencée par ses convictions religieuses.

    • 10 votes
      La dissidente La dissidente 1er septembre 16:12

      @thierry3468
      Arrêtez de faire le "malin" et regardez la vidéo suivante svp, vous allez être réellement choqué pour le coup.

      Voici la preuve que Marlène Schiappa (qui veut dire cancre en italien), son gouvernement et le lobby pédo-sataniste qui les contrôle veulent détruire l’innocence des enfants par le biais de l’éducation nationale et de la justice, accrochez-vous ! https://www.youtube.com/watch?v=X3Mpbic4V30&t=44s


    • 6 votes
      louis 1er septembre 18:33

      @La dissidente
      en rentrant directement dans le vif du sujet , je me demande s’ils auront le temps de tomber amoureux,vous savez de cet amour platonique qui vous faisait perdre tout vos moyens au regard de l’autre sur vous , a ce moment de la jeunesse cela valait tout l’or du monde .


    • 2 votes
      tobor tobor 3 septembre 02:08

      @La dissidente
      Merci pour ce lien vdo, il est très explicite et factuel.
      À ce train là, le déclin de notre civilisation semble virer à l’effondrement en deux temps trois mouvements ! L’u.e fait liquidation totale des peuples !
      .
      Ce programme d’essence théosophique est intentionnellement vicieux et pervers, le terrain a été longuement préparé en libération sexuelle, sur-consumérisme, instauration d’une novlangue bien-pensante, qui trouvent autant écho dans les médias que dans l’enseignement, soutenus par la loi ...que dire de plus que "maçonnique" puisque aucune autre organisation n’est ramifiée de la sorte ?
      Les "maçons", ce sont les "petites mains" de "chefs de chantiers", eux-mêmes soumis aux "architectes", commandités par des "clients" au nom de "groupes", avec toujours les mêmes qui glissent en douce d’une catégorie à l’autre. 
      .
      On est relativement malbares avec nos progénitures en bas-âge, comment savoir s’ils/elles ne leur passent pas déjà des pornos dès la crèche ? Il faut être vigilant et instaurer un dialogue avec les instits et bien sûr avec ses enfants (sans bien sûr devenir à son tour explicite sur la sexualité et ses plaisirs)


    • 1 vote
      sls0 sls0 1er septembre 18:04

      Helène Romano qui est une psychologue clinique de l’enfance n’est pas non plus pour ces cours.

      c’est une pro, ces arguments sont assis sur une connaissance.
      Ici on a la coincée du web qui sort des phrases de leur contexte du moment que ça renforce ses biais de confirmation.
      Pour un pays éduqué comme la France, je ne trouve pas trop nécessaire ces cours dont je n’ai pas à les défendre surtout quand je vois l’équipe de bras cassés de députés qui y ont mis leur couche idéologique.
      J’entends les arguments d’Hélène Romano.
      De la vidéo je n’entends que des projections d’un esprit dérangé avec un peu de sauce complotiste.

      • 1 vote
        mmbbb 1er septembre 18:36

        @sls0 d accord avec H Morano Quand vous dite " un pays eduqué comme la France " je doute tout de même lorsque je vois le bordel dans les rues les incivilites le manque de respect des francais pour le bien commun . Il me semble que tout ceci est fait pour abêtir le peuple et est le fruit des lobbies féministes . Non seulement l enseignement du francais est lacunaire , nous avons du mal a parler anglais et nous passons notre temps avec des reformes idiotes et inutiles. La theorie du genre qui est enonce en filigrane dans cette video . J attendais de l education nationale la transmission rigoureuse du savoir notamment en francais et math , afin de tirer les enfants du peuple vers la haut , l EN deja , ne respectait pas ses objectifs et cela est desormais pire . il se dessine dans ce pays une education a deux vitesses, le peuple aura sa dose de mediocrite et l elite ne perdra pas son temps avec ces billevesées.


      • 2 votes
        sls0 sls0 1er septembre 19:50

        @mmbbb
        Pour le peu que l’on s’intéresse aux ressources on est parti pour les trente piteuses.

        Coté ressources vers 2030-40 ce sera la grosse crise. les riches n’étant pas partageur, des pauvres ça ne manquera pas.

        Il est préférable que le pauvre son éducation soit minimale, il y en a qui anticipent c’est tout.

        On parle aussi de robotisation et de IA (intelligence artificielle) le non qualifié et le qualifié ne seront plus nécessaires.

        Hormis la période à excès de ressources et d’énergie, la classe des 1% les plus riches a fournit les pensants et encadrement.

        On en revient à ca qui était le normal depuis le néolitique, 1% de personnes qui détiennent le pourvoir, l’argent et le savoir.

        Pour se remettre dans les conditions de l’époque il faut lire du Dickens ou Hugo. Je vis dans un pays qui n’a pas profité des 30 glorieuses, c’est du vrai pauvre sans éducation, comme il est malléable et obéisant.

        Un gâteau beaucoup plus petit à venir, il vaut mieux pas des pauvres trop instruits ou critiques, ils seraient chiants à maitriser.

        Chez moi le pauvre reste dans sa caste de pauvre et vit sa vie de pauvre. S’il se pose des questions il y a plein d’églises évangélistes pour y répondre. S’il se sent mal c’est que sa foi n’est pas complète.


      • 2 votes
        wendigo wendigo 2 septembre 06:13

         Les enfants sont nuls à l’écrit, avec ce programme l’E.N et schiappa espèrent rattraper le niveau grâce à l’oral !

        • vote
          tobor tobor 3 septembre 02:14

          @wendigo
          J’aurais ptêt ri de ce genre de réflexion avant d’avoir mes petits mais là c’est mort.


        • 1 vote
          albert123 3 septembre 15:53

          @tobor

          C’est juste que vous n’avez pas d’humour tout simplement, vous appréciez juste vous moquer des autres, jusqu’au moment où vous devenez cet autre


        • vote
          tobor tobor 3 septembre 23:45

          @albert123
          "...ne pas avoir d’humour (en général ?)" me semble légèrement présomptueux pour affubler une personne qui donne un avis mitigé sur une blague pédophile.
          .
          "Juste apprécier se moquer des autres (dans la vie ?)" m’a l’air tout aussi abscons comme déduction de ma présence sur ce site.
          .
          "Devenir cet autre (?)" Vous faites allusion à une sorte de dindon de la farce mais de quelle farce s’agit-il ? A quel degré de la farce vous situez-vous ?
          Quel genre de comédie êtes-vous donc entrain de nous jouer ?




            • vote
              thierry3468 3 septembre 05:26
              @la dissidente:je tenais juste attirer l’attention des internautes sur la conception de la sexualité pour Virginie.Cela explique parfaitement sa colère et son indignation .
              Il est important de lire les textes et d’observer ce qui se passe réellement sur le terrain avant de crier au grand méchant loup.Pour l éducation à la sexualité,il faut reconnaitre que le texte existe depuis 2003 et le plus souvent,rien n’existe concretement car le législateur n’a pas été au delà des intentions.En effet,Notre Ségolène(Royal) avait promis une malette pour mettre en oeuvre l’éducation à la sexualité.La malette n’est jamais arrivée et le législateur n’a jamais mis en place un réel programme.Maintenant,tout est dilué dans les matières existantes et le ministère émet des recommandations.
              La tarte à la creme du lobby pédo sataniste s’explique pour des gens comme Virginie,très croyants et qui voient le diable partout .Il existe des lobbies pédophiles qu’il faut combattre au delà du religieux.La dissidence a tendance à se ridiculer en évoquant régulierement des théories très fumeuses qui se dégonflent très vite et qui discréditent tous ceux qui les ont relayées.Il faut rester factuel et éviter toute interprétation fantaisiste qui ne repose souvent que sur du sable.
              Schiappa n’est que la vitrine médiatique de ce gros barnum et sert donc de défouloir à quelques excités qui ne cherchent pas plus loin.Cela nous rappelle El Khomry pour la loi travail.
              Sur le net,j’ai vu un document intéressant qui permet d’interroger les chefs d’établissement sur l’éducation à la sexualité.Je suis certain que les parents d’élèves pourront donc connaitre qui fait quooi et quand.Les conseils d’administration sont aussi des instances dans lesquelles les parents peuvent s’exprimer.

              • 1 vote
                jeanpiètre jeanpiètre 3 septembre 19:38

                Le pire est que ceux qui critiquent le nouveau programme infame sont encore plus bete , narcissique et lobotomises que le sujet de leur indignation



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès