• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Fin de la neutralité du net ? Vers un net à plusieurs vitesses (...)

Fin de la neutralité du net ? Vers un net à plusieurs vitesses ?

Les contenus transférés via le net sont censés être diffusés dans "les tuyaux" avec un principe d'égalité, la neutralité du net : « La neutralité du Net ou la neutralité du réseau est un principe devant garantir l'égalité de traitement de tous les flux de données sur Internet. Ce principe exclut par exemple toute discrimination à l'égard de la source, de la destination ou du contenu de l'information transmise sur le réseau. » (Wikipédia)

 

La fin de la neutralité du net correspondrait à la fin de cette égalité de traitement. Ainsi, les fournisseurs d'accès, les propriétaires "des tuyaux", pourraient privilégier la vitesse de tel flux de données émis ou reçu, en faisant payer ce service. 

 

Le net fonctionnerait alors à plusieurs vitesses : les flux de données générés par certains sites internet seraient donc privilégiés par rapport à d'autres. Ces sites payeraient ce privilège, mais c'est l'utilisateur des ces sites qui devra aussi payer pour ce service privilégié.

Les sites internet et les internautes qui ne pourront pas se payer ce privilège auront donc un débit sur le net beaucoup plus lent ("les tuyaux" seront en quelque sorte privatisés pour favoriser le trafic de ceux qui payeront un surcoût, au détriment de tous les autres)...

 

La neutralité du net, c'est fini ?

 

 

Aux États-Unis, la neutralité du net, c'est fini. Et le futur de l'internet, ça pourrait ressembler à ça. (Brut, 14 déc. 2017 : Aux États-Unis, la neutralité du net, c'est fini.)

 

Je reviens rapidement sur une loi qui vient d'être passée aux USA. La fin de la neutralité du Net. En quoi cette loi est elle vicieuse et perverse. (CalderMane, 15 déc. 2017 : La fin de la neutralité du net. Pourquoi c'est grave ?!) 

 

Un pays sans neutralité du web, ça pourrait arriver aux Etats-Unis. Mais ça donnerait quoi ? On vous a imaginé une fable. (nouvo, 3 déc. 2017 : Neutralité du web menacée, explications)

 

Ce jeudi 14 décembre, le gendarme américain des télécoms devrait, au travers d’un vote, abroger les dispositions qui permettaient la mise en place et le respect de la neutralité du Net. Depuis plusieurs semaines, sur Reddit, plusieurs fils de discussions publiés sur ce sujet rassemblent des milliers de commentaires et sur Twitter le hashtag #NetNeutrality s’est à un moment hissé à la tête des tendances du réseau social outre Atlantique. Ce principe, qui veut que tout internaute ait un accès égalitaire et sans aucune discrimination au Web, est donc aujourd’hui remis en cause par l’administration Trump. Quel est son intérêt ? Comment est-il appliqué dans les pays qui l’ont adopté ? À quoi ressemblerait un Web sans neutralité ? (Le Monde, 14 déc. 2017 : Qu’est-ce que la neutralité du Net ?)

 

Ces derniers mois, la neutralité du net est devenue un sujet de discorde entre fournisseurs d'accès et utilisateurs du réseau. Pour les uns, les tuyaux sont trop chargés par certains services trop gourmands, comme Netflix. L'idéal serait de faire payer ces services en échange d'une circulation prioritaire de leurs contenus dans les tuyaux. Sauf que cela risque de créer un internet à deux vitesses, ce que les utilisateurs refusent fermement. Car la neutralité du réseau est essentielle pour garantir la liberté d'expression en ligne, tout comme le libre accès pour toutes et tous à l'information. (Data Gueule, 31 jan. 2015 : Neutralité, j'écris ton nom - #DATAGUEULE 23)

 

Benjamin Bayart se penche sur la neutralité du net et les conséquences d'une régulation par des institutions qui semblent de plus en plus déconnectées des réalités " numériques ". (Thinkerview, 28 avr. 2014 : Benjamin Bayart - Neutralité du net)

 

—> Lire l'article Neutralité du net : après l’abrogation, quels recours restent possibles ?

par Julien Lausson le 15 déc. 2017

« Les règles encadrant la neutralité du net ont été abrogées aux États-Unis, à la suite d'un vote du régulateur des télécoms. Cependant, si ce vote est une très mauvaise nouvelle pour les partisans de ce principe, tout n'est pas (encore) perdu.

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre désormais aux États-Unis, maintenant que la fin de la neutralité du net a été votée par la Commission fédérale des communications. Mais cette période pourrait en définitive ne pas durer très longtemps. En effet, si le projet de réforme anti-neutralité du net du régulateur des télécoms américain est passé jeudi 14 décembre, des recours existent. » (...)

 —> Lire la suite sur Numerama

 

Tags : Etats-Unis Internet International Liberté d’expression Polémique




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • 4 votes
    DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 15 décembre 2017 17:48

    Les FAI (Fournisseur d’Accès Internet) ont perdu la bataille du contenu sur le net et ils veulent que leur manque à gagner soit payé par leurs abonnés. En effet, je ne connais personne qui va sur le site web de Free, de Bouygues ou de SFR pour chercher du contenu vidéo, musical ou informatif.
     
    Si les FAI adoptent cette loi liberticide, ils verront des bébé FAI pousser dans leur jardin comme de la mauvaise herbe, vaec un coté sauvage et cowboy comme Uber et ses taxis. En effet, créer des tuyaux internet avec du câble optique ne reviens pas très cher si on a la connaissance technique. Ces bébé FAI pourrait aussi rajouter des mailles à leur réseaux grâce aux offres internet par satellite qui se multiplient. Il suffirait d’avoir une parabole à la maison pour se passer de l’internet à 2 vitesse que nous préparent Free, Bouygues et SFR !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès