• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Histoire de la Vendée

Histoire de la Vendée

Savoir ce qui s'est passé en Vendée sous la Révolution change toute la vision qu'on peut avoir de notre monde : la Révolution, la République, l'Histoire, tout bascule dès qu'on sait. Personnellement j'ai éclaté en sanglots. Puis j'ai compris qu'il fallait continuer de chercher et de faire savoir.

Tags : Politique Société Histoire Génocide arménien Guerre République Sociologie




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Le fou de T'chou Le fou de T’chou 13 juin 14:11
    Merci pour le partage, le contenu est salutaire.

    Par contre, il y a quelque chose que je n’ai pas très bien compris, Matthius, vous avez éclaté en sanglot en écoutant Marion Sigaut ? smiley

    Où sont vos sources ? Quelle(s) lecture(s) vous a tant bouleversé ?

    Marion Sigaut dérape complètement à partir de 5:30, cela dit elle a le mérite de dire clairement en préambule "je pense". Son discours est donc audible si l’on convient qu’à partir de cet instant elle donne juste son opinion, qu’elle part à la dérive quoi.

    Avant de pouvoir parler de tout cela il faut lire... Et sur le sujet, la meilleure lecture c’est :
    Gracchus Babeuf,  La guerre de la Vendée et le système de dépopulation
    Ça éviterait à M. Sigaut ce genre d’ineptie : " Les populations se sont insurgées contre la révolution pour récupérer leurs anciens droits." (6:50)

    La libre circulation des grains voulue par les physiocrates est clairement pire que l’Ancien régime. Est-ce à dire pour autant que le monde d’avant la Révolution était aussi idyllique que le présente M. Sigaut ?

    Ces personnes, et les paysans en général, ne voulaient pas conserver l’ancien Clergé, ils luttait pour abolir le Capitalisme — qui est alors en train de peaufiner son système d’élimination de populations excédentaire d’une manière industrielle — et donc en dernière instance l’ancien clergé aussi Pourquoi ? Parce que celui-ci le faisait aussi, mais de manière artisanale : voir les révoltes du Moyen-Âge, les Croquants, les Nus-Pieds etc...

    Pour comprendre tout ça il faut faire la distinction entre l’Église et l’insurrection universaliste du Christ, où Pierre n’a jamais eu pour vocation de fonder une Église... C’est vous, Mathieu (16 ;18) qui avez un jour dit :

    (en bon français, car les traductions actuelles sont trop mauvaises)

    " Quant à moi, je te dis que tu es Petros [c’est-à-dire], et que c’est sur ce rocher que la solidité et l’inflexibilité de ce que je vais édifier produira ma Communauté, et la mort ne pourra rien contre elle."

    Le Christ n’a pas fondé un semblant d’appareil d’état, il a fondé une assemblée de radicalité qui, en assemblée renvoie à la communauté, l’ecclésiat véritable, des hommes qui ne veulent pas être médiés...







Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès