• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La logique de la masculinité toxique démontée en 15 minutes

La logique de la masculinité toxique démontée en 15 minutes

Le concept de "masculinité toxique" ne se base sur aucune réalité tangible. Cependant, l'objectif clairement affiché par les idéologues progressistes consiste à déconstruire la masculinité, comme la féminité, afin de promouvoir un nouveau modèle dit "positif".

Afin de diffuser la théorie du genre au sein de la société, la première étape consistait à substituer la Féminité au féminisme. Une fois le rôle de l'homme (ainsi que du père) nié et dénigré dans l'opinion publique, il suffit de pointer du doigt la figure du mâle blanc hétérosexuel (dit "cisgenre hétéronormé") responsable de tous les maux. Après toute déconstruction de l'ordre naturel, la dernière étape de cette transformation implique de convertir la masculinité au féminisme...

Tags : Politique Société Féminisme




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Buk100 26 février 18:48

    Vers 6.40, on entend à peu près ça : "Rappelons que l homme nouveau, créé suite à la Révolution française, est un homme sans patrie, apatride, citoyen du monde,blablabla,.."

    Sérieusement ? La Révolution française "impose" l’idée de Nation, ce qui donnera naissance plus tard au mouvement des nationalismes du XIX ème, et donc au patriotisme. L’idée de patrie et de nation est a priori totalement étrangère à l’Ancien régime. 

    PS : j ai juste placé le curseur au milieu de la vidéo et je tombe sur cette perle. Ca ne donne pas envie de mater le reste 


    • vote
      gaijin gaijin 27 février 09:35

      " un nouveau modèle dit "positif"."

      c’est un modèle positif  ! au sens du positivisme contien et ç’est le sens pris par notre " culture " depuis le 19ème siècle : l’invention d’un être humain hors sol pur produit de la société ( auguste comte est le fondateur de la sociologie ) et du discours ...cette idée se poursuit logiquement avec la production d’un individu libéré des contraintes de sa biologie : ni homme ni femme ...( c’est particulièrement marrant de voir des féministes détruire la notion de femme ) 

      ce positivisme ( délirant ) est la base commune aussi bien des politiques de gauche que de droite ...c’est un des éléments du paradigme dont il devient urgent de sortir ....


      • vote
        quijote 27 février 14:01

        Contre la masculinité toxique, ce gars-là a la solution :

        https://twitter.com/GerardBattenUK/status/1232579633066971136

        On a beau dire, le progrès, ça a du bon.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès