• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Lanceur d’alerte dans une industrie déclinante

Lanceur d’alerte dans une industrie déclinante

Dans ce nouvel épisode de Tout Peut Arriver, Denis Robert reçoit Karim Ben Ali, lanceur d'alerte à ArcelorMittal dont la vie a été brisée.

"Tu vas au Lidl, à l’ouverture, tu vas chercher des anti-gaspi. Tu peux avoir un morceau de rôti à 50 centimes, tu peux avoir de la salade à 20 centimes. Tu vas à la banque alimentaire, tu abaisses la tête. Après on dit “faites votre devoir citoyen” et finalement tu te prends la carotte."

Tags : Ville Justice Précarité Monnaie Industrie Lanceurs d’alerte




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • vote
    mat-hac mat-hac 30 octobre 11:55

    La Poste DPD utilise des Smartphones donc vous allez le droit d’empêcher vos débits crétins.


    • vote
      mat-hac mat-hac 30 octobre 11:57

      @mat-hac
      Dites leur pour les provoquer que leur smartphone n’est pas push, pousse.


    • vote
      mat-hac mat-hac 30 octobre 11:57

      avez le droit


    • vote
      mat-hac mat-hac 30 octobre 12:28

      La Poste eut le mérite d’expliquer qu’on allait se faire entuber :
      https://archive.org/download/GLSDPD/CR%C3%89DITIMMOBILIER.png




    • vote
      sls0 sls0 30 octobre 16:57

      Ce brave Karim trouve anormal l’écart ses déversements et les vignettes c’est son droit.

      Qu’il le mette sur facebook se comprend.

      Ce que je trouve inadmissible c’est que des journalistes emploient ses vidéos sans son autorisation et sans se renseigner sur la toxicité des produits. On fait du sensastionnel pour placer la pub.

      L’hydroxyde de fer est entre autre un colorant alimentaire et il est employé dans la production de biogaz pour neutraliser le H2S et le stokage sur le crassier était permis jusqu’en 2015*

      Il y avait aussi de l’eau usée de traitement, là il y a faute d’arcelor*. C’est un site seveso, sortir du prévu ou réglementaire est anormal est illégal.

      Les médias ont profité de Karim une première fois ce qui l’a fait plonger et maintenant tel le parisien il profite de sa détresse pour refaire du sensationnel. Ils l’auront exploité jusqu’au bout.

      Karim un lanceur d’alerte médiatique victime des médias.

      Qu’aurais je fais à sa place, j’aurais aussi pris des vidéos, des échantillons mais je les aurais refilé à la Dreal, sans action de leur part après seulement j’aurais passé le relais aux médias.

      Qu’aurait vu la Dreal :

      Déversement d’hydroxyde de fer avec une autorisation fini depuis 2015 et déversement d’eaux usées hors circuit. Mais pas de pollution avérée suivant les normes.

      Vivre à coté d’un crassier c’est vivre à coté d’un sacré paquet de merdes accumulées depuis une époque où il n’y avait pas trop de contraites réglementaires.

      Celui de Florange ce n’est pas franchement merveilleux, il y en a d’autres c’est pire mais ça n’intéresse pas les médias et ça dérangerait fortement des décideurs.

      Denis Robert est un lanceur d’alerte avec preuves qui a souffert. Ici il défend l’homme qui n’est pas un lanceur d’alerte car il n’a que ses impressions comme preuves mais qui dérouille aussi.

      Karim broyé et des médias qui se sont fait des revenus publicitaires et des des visionnements payants. Si on veut du un peu factuel ou de l’intéressant c’est pour les abonnés.

      J’avais un pote au républicain lorrain et j’étais au courant de choses que le commun des mortels ne savait pas. Si je mettais au courant le pote, il n’y avait pas de parution ou rarement par contre du fait qu’il savait, ses questions étaient redoutables.

      Les journalistes (les bons) peuvent être de très bons auxilliaires pour dénoncer des manquements, mais on fait ça avec intelligence.

      J’étais dans un endroit qui faisait peur mais quand on voyait un écart c’était rapidement pris en compte, l’image et la peur des médias c’est un bon moteur.

      Difficile de cacher un écart, trop de personnes au courant.

      Dans le cas d’Arcelor, un geste fait depuis des décennies, réglementé ou non permis depuis 2015.

      Vu la taille d’Arcelor, ils doivent avoir un service de veille réglementaire, dire qu’ils ne savaient pas est difficile à avaler. Comme il y a beaucoup d’intermédiaires, pas sûr que le contremaitre gérant cette partie du process soit au courant. Il y a de l’enquête interne à prévoir.

      * cas où Arcelor est fautif.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès