• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le courage ne paye pas

Le courage ne paye pas

La philosophe Cynthia Fleury : invitée du 10H40 de Jean-Jacques Bourdin sur RMC pour son livre « La fin du courage » (Fayard). Egalement professeur à l’American University de Paris, elle travaille sur les outils de la régulation démocratique. Elle a notamment publié « Les Pathologies de la démocratie » (2005).

Tags : Société Démocratie Philosophie




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Olivier Tokyo 14 octobre 2010 12:40

    excellente comme d’habitude


    • 10 votes
      l'argentin l’argentin 14 octobre 2010 12:52

      Facile à dire quand on es universitaire depuis toujours et qu’on a jamais fais autre chose qu’analyser ! sur le terrain les gens sont courageux et tiennent leurs vies malgré le nombre croissant d’injustices et de contradictions. Le vrai problème c’est notre division, pas notre manque de courage !


      • 11 votes
        Robin des villes Robin des villes 14 octobre 2010 13:51

        Je ne suis pas l’avocat de Cynthia Fleury mais :
        1) Vous créez une division entre les universitaires et les "gens" du "terrain".
        2) A quoi est due notre division, si ce n’est au manque de courage ? La témérité de l’Amour : il s’agit d’avoir un courage et une éthique personnels pour lutter contre les tentations et les pièges quotidiens incitant à la haine de l’autre, et affirmer contre vents et marées son désir d’aimer autrui. Il s’agit de ne pas succomber au syndrome du larbin.


      • 3 votes
        perlseb 14 octobre 2010 14:30

        la régulation démocratique ?

        C’est quoi au juste ? Si un homme politique se fait élire par un discours (par exemple : "Je ne toucherai pas à la retraite à 60 ans"), que les gens votent pour lui à travers son discours mais qu’il ne respecte que ce qui l’arrange de son discours, peut-on parler de démocratie ? Je pencherai plutôt pour une idiocratie où l’on prend vraiment les gens pour des cons.

        Pire en entreprise où les 3 pouvoirs sont souvent possédés directement par votre supérieur. Il y a une dictature de la propriété privée qui ne ressemble en rien à la démocratie quand on est salarié.

        Quand à la liberté d’entreprendre, c’est d’abord la chance d’être un fils à papa.

        Ceci dit je suis entièrement d’accord avec Cynthia Fleury. Quelque part, la démission des gens les acheminent vers un néo-nazisme : on ferme de plus en plus les yeux sur le manque d’éthique dans son propre travail et on en arrive à gazer des juifs sans être responsable de quoi que ce soit (chacun fait sa partie, personne n’est responsable de l’ensemble...). L’individualisme forcené est toujours désastreux mais j’ai peur que le pic ne soit pas encore atteint : "plus jamais ça" qu’ils disaient en 1945... Oui, pensons à ces nazis qui avaient peur de perdre leur emploi en se rebellant contre le système : ils avaient une famille à nourrir, après tout !


        • 5 votes
          l'argentin l’argentin 14 octobre 2010 14:35

          Et bien ce que je vois dans cette vidéo, c’est que Bourdin est totalement d’accord avec elle sur le courage !
          De plus notre division n’est pas dût à un manque de courage, regardez toutes ces mères qui élèvent seuls leurs enfants, ces hommes qui travaillent des milliers d’heures pour rien, sinon nourrir leurs familles ! Notre division est dut à une petite élite intellectuelle bourgeoise qui ont tout compris à la psychologie humaine et ont créé ainsi les conditions de cette division.
          Je n’ai rien contre cette dame que j’ai déjà vu chez taddéi et que je trouve pertinente mais elle contribue à rendre notre société anxiogène par ses propos.
          Le vrai courage est de se dresser face à cette élite et c’est là que j’attends les intellectuels, c’est là que j’attends leur courage, c’est en appelant les foules à la révolte contre ce pouvoir mafieux. Décrire une situation c’est bien mais y a un moment ou il faut prendre position et se battre malgré la mort qui pèse sur vous.
          Dieudonné peut prétendre au courage mais cette dame ne reste qu’une analyste de choses que l’on connait déjà l


          • 3 votes
            Elmapelki elmapelki 14 octobre 2010 15:19

            Trente ans que je galère, dans le monde du travail, a cause des salauds qui mon barrés la route....certain peuvent dire, merci à dieu ou a qui vous voulez, de marcher encore sur leur deux jambes...la haine je suis !!! et pourtant, j’ai toujours de l’espoir...mais,elle ce réduit qua ma famille (ma compagne et moi) et a ma capacité de me régénère et de saisire ce monde....

            Vous voulez voir la suite 
             http://www.youtube.com/user/Elmapelki?feature=mhum

             


            • 7 votes
              Hijack ... Hijack 14 octobre 2010 15:41

              Excellent ! Sauf J.J Bourdin qui fait semblant d’être d’accord avec elle ... se sentant visé !

              Ce que dit Cynthia Fleury est tout à fait vrai et pas que professionnellement, politiquement, mais aussi artistiquement, socialement, culturellement et surtout journalistiquement ...

              Par exemple, les vrais courageux qui sortent du lot : Dieudonné, Soral, Meyssan, Nabe, Ahmadinejad, Chavez, Finkelstein, Jacob Cohen, Gilad Atzmon ... et quelques autres, qui ont tout perdu au nom de leur liberté de dire ce qu’ils pensent, même si la majorité ne comprend pas, même si une minorité dirige le débat à faire avaler à la majorité !
              Ces gens là ... marqueront notre histoire ... mais c’est certain, économiquement, cela ne va pas très fort pour eux !


              • 4 votes
                Robin des villes Robin des villes 14 octobre 2010 16:02

                Tiens bah à propos de courage journalistique, c’est Denis Robert qui via facebook m’a fait découvrir cette vidéo.


              • 3 votes
                nexus 14 octobre 2010 16:52

                Super, à part une nana qui s’écoute parler sur un ton dogmatique...
                C’est très bien tout ça... Biensur qu’il faut avoir du courage par moments, mais pourquoi est-ce que beaucoup de "gens" n’ont plus de courage ? Parce qu’ils se font LAMINER par le système en place. Les élites qui sont sensées donner un cap sont les premières à se faire acheter. Les médias abrutissent le peuple... Les peurs cultivée tous les jours... La peur de perdre son boulot etc etc...

                Donnez aux gens le TEMPS de réfléchir au lieu de les enfermer au travail 10h par jour... reformez les médias pour leur donner du contenu et pas des débats "promo" vides de sens...


                • vote
                  Elmapelki elmapelki 14 octobre 2010 18:15

                  Tu fait le menage robin des villes... !!!


                  • 1 vote
                    Elmapelki elmapelki 14 octobre 2010 18:15

                    Quel courage... !!!


                    • vote
                      MARECHAL DAVOUT 14 octobre 2010 18:33

                      Encore une qui enfonce les portes ouvertes, en récitant quelques noms connus.


                      • 1 vote
                        sortec sortec 14 octobre 2010 22:11

                        le courage cela aurait été de dire à bourdin que c’est un gros con



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès