• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le Franc-parler d’Eric Brunet : Etude PISA : « Les parents sont les 1ers (...)

Le Franc-parler d’Eric Brunet : Etude PISA : « Les parents sont les 1ers responsables »

Le résultat de l'étude PISA est mauvais pour la France qui perd plusieurs places et se retrouve à la 25e position. Pour Eric Brunet, ce sont les parents qui sont les premiers responsables de ces mauvais chiffres.

 

Tags : Education




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • 19 votes
    Aiezoa Aiezoa 7 décembre 2013 16:17

    Aller circule Brunet Rmc va donner des leçons a d’autres !!!


    • 7 votes
      Machiavel 7 décembre 2013 19:58

      Les sondages foireux " Brunetmètriques " vont nous convaincre de demander " l’Asile " politique à Monaco où l’argent n’a pas d’odeur ...


    • 16 votes
      LadyFel 7 décembre 2013 16:33

      Ah elle est bien bonne... quand l’Education Nationale détruit l’image parentale (et j’ai les cours du CNEd pour le prouver), quand les enseignants dénigrent les valeurs familiales traditionnelles y compris celle des autochtones comment s’étonner de la perte d’autorité des parents ? 


      Que les établissements fassent leur boulot, qu’ils sanctionnent les comportements inacceptables, et l’ambiance changera... 
      Comment accepter qu’un prof en soit réduit à faire cours pour trois élèves... parce que depuis la rentrée un type perturbe les cours, soit renvoyé deux à trois fois par matinée... sans la moindre réaction de l’Administration... la convocation des parents est arrivée au bout de trois mois... 

      • 10 votes
        lord volde 8 décembre 2013 05:15

        Je viens tout juste d’écouter ce pitre palabrer dans son petit nid douillet qui vantait il y a peu la marchandise Sarkozy en le présentant ce produit made in USA comme le plus grand homme politique français.


        Qu’est ce qu’il nous raconte (pour ceux qui ne savent pas lire entre les lignes) : les parents sont les seuls responsables de la faillite de l’éducation de leurs enfants. Les couples qui ne parviennent pas à accompagner l’éducation de leurs enfants auraient dû s’abstenir de faire des enfants. Les ouvriers, les analphabètes, les déficients intellectuels, les personnes ignorantes ou dépourvues de connaissances intellectuelles devaient être interdites de procréer. 
        La meilleure école, c’est l’école privée, donc il est temps de mettre fin à l’école publique gratuite et obligatoire. Le service public de l’éducation national est très coûteux et devrait disparaître pour être remplacé par le système anglo-saxon de tradition privée.

        Les études faisant ressortir le thème des inégalités sociales ne méritent pas une larmichette, car elles sont propices à la victimisation. On en a marre des pauvres et le meilleur moyen de faire disparaître cette engeance sociale consisterait à la rendre improductive en la stérilisant.

        Applaudir un tel discours, c’est faire l’éloge de l’eugénisme et du grand capital. 

      • 3 votes
        lancelot 7 décembre 2013 16:36

        les anglais et allemands ne sont pas " beaucoup mieux placés que nous" . les anglais sont une place derrière nous et les allemands sont 5 places devant malgré un traitement de choc il y a une decennie .ce qui est vrai est qu on dépense beaucoup plus pour des resultats similaires.
        a noter les usa sont loin derrière.
        ce qui plombe les grandes puissances occidentales ce sont les ghettos ethniques issus d une immigration sous qualifiée qui a des problèmes culturels pour s integrer a l école . si on enlève les 10% les plus pauvres on est premier au classement , car le reste de la population suit une éducation d excellence.
        dans un sens oui les parents sont donc responsables... d etre nés la ou ils sont nés.
        ca evidemment les curetons de l EN et leur ministre peillon ne le diront jamais, eux qui prennent bien soin de mettre leurs gosses dans le privé . On devine dailleurs bien dans quel type d etablissement monsieur laicité met ses enfants (prénommés Salomé et Maya,Elie et Izaak )


        • 2 votes
          lord volde 9 décembre 2013 12:33

          J’ai fait l’effort de comprendre le commentaire que tu as écrit dans un français approximatif très éloigné de la langue de Rousseau (de Corneille si tu préfères), mais proche des habitants des quartiers paupérisés que tu désignes à la vindicte populaire en leur attribuant l’échec ou la faillite de l’école.


          Comment expliques-tu cette différence palpable qu’il y a entre toi et moi, sachant que je suis le produit de ce que tu dénonces ?  

           

        • 15 votes
          gerfaut 7 décembre 2013 16:46

          C’ est vrai qu’ il y a une passivité extraordinaire. Que la théorie du genre vienne à l’ école et on verra si les parents vont enfin bouger.


          • 12 votes
            Nemesis Nemesis 7 décembre 2013 17:18

            Quel imbécile. 


            C’est de la faute des parents c’est évident, il n’avaient qu’à faire de longues études et disposer d’un capital culturel assez bien fourni s’ils voulaient voir leurs enfants réussir.

            • 1 vote
              mmbbb 8 décembre 2013 10:44

              Votre commentaire est absurde Je suis exactement dans ce cas Mes parents plutot geniteurs comme baucoup dans cette france font des gosses sans avoir un niveau d’instruction suffisant et une assise matrimonial correct J’ai ete passionne par les sciences mais je n’ai pas pu faire d’etude Cette education nationale de merde selectionne de facto tres jeune les eleves et si vous faites un faut pas ( j’ai change de lyce et en 4 eme je suis tombe sur deux profs remplacant des la rentree pour cause d’absenteisme le prof de math etait archi nul ) j’ai perdu mon temps et mon enthousiasme Je passe tout les jours devant le lycee du parc à Lyon si je fais un sondage il en sortira que peu d’eleve des classes moyennes sont presentes Irresponsablite de la famille irresponsabilite du corps enseignant que je n’admettrai jamais Je souhaite que les pays emergeants nous mettent a genoux France de merde Ce pays a erige li’irresponblite a un nivau nationale personne n’ets responsable a quel niveau que soit un peu facile de critiquer ce journaliste 


            • 1 vote
              Nemesis Nemesis 8 décembre 2013 14:19

              Vous avez mal saisi mon propos. Bien sûr que les parents peuvent avoir une certaine responsabilité dans l’échec scolaire de leurs enfants mais quand on voit le nombre d’enfants issus des classes populaires et moyennes se retrouvant sur le carreau, vous ne trouvez pas que ça en fait beaucoup, des parents irresponsables ? Les miens se sont arrêtés au certificat d’études primaires et dés la quatrième, j’ai dû me débrouiller seule et affronter seule ce que me demandait le système scolaire, et oui, j’estime que l’éducation enseignée telle quelle est discriminante pour de nombreuses personnes et raisons, et que le corps enseignant sera moins gêné à l’idée d’envoyer des fils d’ouvriers, d’employés dans des filières professionnelles que des fils de cadres, de médecins, c’est évident. Pour les premiers c’est presque "naturel" mais pour les seconds, on s’y attarde plus longuement et on est plus apte à leur laisser une seconde chance (sans compter que le corps enseignant écoutera davantage un médecin qu’un simple maçon). 


              On ne va pas non plus reprocher à des gens ayant un faible niveau d’instruction de procréer. On peut reprocher à certains le manque de suivi dans les devoirs, dans le cursus etc., mais pas ça. Le mieux reste de lire les héritiers de Bourdieu qui n’a rien perdu de sa pertinence après plus du’une quarantaine d’années.
               

            • 9 votes
              QaviQeQuarQo davideduardo 7 décembre 2013 18:01

              c est un vrai probleme qu il souleve (meme s il le fait d une maniere un peu bete)



              le milieu socio familiale ou vive les enfants est un facteur déterminant pour la réussite scolaire Et cela met met en branle l égalitarisme républicain qui veut que nous ayons tous les memes chances au départ.
              C est évident qu un enfant évoluant dans une famille de classe moyenne avec l encyclopédie et une centaine de bouquins sur l étagere, et un autre dans une famille immigré parlant tres mal le francais et sachant encore moins l écrire, n ont pas les memes chances au départ.


              Pour palier a ce déséquilibre les égalitaristes n ont pas d autre choix que de niveler par le bas : en baissant les niveaux pour pouvoir accepter tout le monde a l école
              et en détruisant la famille souche, fabriques a réussite scolaire génération apres générations.

              • vote
                Nemesis Nemesis 7 décembre 2013 19:11

                Mais il n’est même pas question de familles immigrées (et encore, il faut savoir de qui on parle exactement). Même les enfants issus des classes moyennes sont touchés par les inégalités devant l’école. Et si ça n’est pas au collège, ces enfants seront pénalisés au lycée puis dans les études supérieures. Parce qu’il y a peu d’enfants issus de classes moyennes inférieures/populaires dans les grandes écoles.


                Si vous considérez que c’est lié à l’environnement social, je ne vois pas en quoi c’est irrémédiable, la culture on l’acquiert, la méthodologie pareil. Il ne s’agit pas de niveler par le bas (entre nous, Cuba n’est parti de rien et aujourd’hui et la qualité de la formation de leurs médecins est indéniable, c’est sur la durée) mais d’offrir les mêmes "armes" à ces enfants.

                Sans oublier ce qu’on souhaite comme modèle éducatif et le modèle anglo-saxon ne me plait guère, tant sur le fond que sur la forme. 

              • 2 votes
                QaviQeQuarQo davideduardo 7 décembre 2013 19:35

                L égalité des chances ne viendra que par la justice économique et sociale (égalité dans les limites de la méritocratie , on parlera plus d équité.)


                mais ce n est clairement pas l option choisit aujourdhui par la gauche ou par la droite qui a délaissé le domaine économique pour plonger dans le libéralisme mondialisé.
                Il use la meme méthode que pour combattre le racisme, au lieu de s ataquer aux cause (toujours economique) , ils s attaquent aux conséquence.
                Les nouvelles méthodes pédagogistes sont au probleme de l éducation ce que l antiracisme est au racisme : un echec.


                Ils feront du pedagogisme a deux balle pour essayer d interresser des enfants qui sont deja déterminé a l echec scolaire, des subventions, des abaissements de niveau, on refuse le redoublement......

                alors que la vrai solution viendrait d une justice économique (comme votre exemple sur cuba)


              • 1 vote
                tousensemble tousensemble 10 décembre 2013 19:13

                TOUS LES JOURNALISTES LE SAVENT BRUNET EST UN CON REACTIONNAIRE

                cette semaine il a passé 1 HEURE A CASSER L HUMANITE ET LE PCF UMPFN  ???

                BRUNET ASSUREMENT


              • 15 votes
                Pyrathome Pyrathome 7 décembre 2013 18:12

                Si le prosélyte Brunet avait été une seule fois pertinent dans sa triste vie, ça se saurait.....
                Qu’est ce que vous voulez débattre avec cet imbécile sectaire ??
                Comment on peut accorder le moindre ersatz de crédibilité avec ce guignol ??
                Qu’il reste sur sa radio pourrie à vendre ses bobards et ses idioties pour demeurés.... 


                • 3 votes
                  spoty spoty 7 décembre 2013 18:16

                  Brunet dit juste la vérité évidemment il y’a d’abord les fossoyeurs : la bande de Meirieu, la FCPE etc..

                  *

                  • vote
                    henocconeh henocconeh 7 décembre 2013 23:04

                    @ spoty pourriez-vous argumenter les fossoyeurs tels que la CFPE

                    La maman FCPE vient de se faire 1 CA de collège, et 1 conseil de primaire, et 1 conseil de classe et je constate que ce monsieur a en parti raison :

                    les enfants issus de l’immigration ( 3ème génération) nous tire vers le bas, les parents autochtones ont choisi pou certains de quitter notre école primaire, la maîtresse a été surprise de voir des enfants parlant maintenant magrébins même dans la cours, quoi parent FCPE suis-je responsable ?

                    au collège, un gros travail de notre directeur fait qu’il y a une baisse de violence, même si c’est latent, mais le niveau n’y est pas, et là je donne raison à ce monsieur.

                    sur une classe de 3ème, le record est de 50 absences non justifiées, la moyenne de la classe que de 11, et encore ils ont des aménagements (sport coef 3, art plastiques coeff 3 )

                    et la cerise sur le gâteau, une gamine qui a refusé de faire son contrôle parce que sa copine n’était pas là ; mais comme elle a 13 de moyenne générale, ils (les profs) ont dû voté car certains volaient lui donner le tableau d’honneur, et pas d’autres, bref menton rejetée !

                    question : que puis-je encore faire dans ce constat, les parents démissionnaires et absents, les chercher par la peau du C.. et les secouer, pffff

                    par contre, je vous invite à lire cela

                    https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf


                    • 2 votes
                      LadyFel 8 décembre 2013 04:38

                      Une mère qui ne vous reconnait aucune représentativité vous répond : 


                      Les enfants sont soumis à l’obligations scolaire pas les parents... donc si certains ne se manifestent pas , c’est leur droit absolu...En revanche, ils ont signé un règlement, à l’établissement de l’appliquer, avec éventuellement les sanctions prévues... dont l’exclusion temporaire ou définitive... sinon que personne ne s’étonne de la faillite du système. 

                      Qu’es-ce que c’est qu’un enseignant qui discute avec une élève qui refuse de composer ? il ne pouvait pas l’envoyer au CPE, et lui coller un zéro ? et vous en avez discuté en conseil de classe ? Vous vous noyez dans un verre d’eau... pas étonnant que les gens censés retirent leurs enfants de tels établissements... où l’on ne sait pas définir les priorités ni sérier les problèmes... 



                    • 1 vote
                      LadyFel 8 décembre 2013 04:56

                      PS quant au tableau d’honneur il ne repose pas sur une moyenne objective, tenant compte de la note de vie scolaire ? il faut en plus que les gosse vous donnent des gages de soumission ? Mais vous êtes pire que les cathos qui prétendaient sonder les consciences.. 


                    • 4 votes
                      juluch juluch 8 décembre 2013 13:16

                      Il y a peut être les parents mais aussi les enseignants issus pour la plupart des "valeurs" de mai 68 .......


                      Interdit d’interdire, refuser l’autorité, ne pas sanctionner, la chance pour tous, l’égalité pour tous, etc.

                      Qui sème le pet, récolte la merde !

                      • 3 votes
                        zebulon zagatub 9 décembre 2013 10:02

                        ben voyons !c’est la faute des enseignants soixantehuitarts qui ont au moins 68 ans 

                        interdictions autorité sanction la chance pour les nantis surtout pas d’égalité ça c’est des valeurs qui marchent !!!
                        et clac !! les talonnettes et le bras en l’air


                      • 1 vote
                        cassia cassia 8 décembre 2013 19:14

                        C’est la culture de l’excuse qui est la source de ces désordres même si les parents doivent "aussi" admettre leur part de responsabilité dans le comportement de leurs enfants.


                        • 4 votes
                          lord volde 9 décembre 2013 12:41

                          Toujours et encore la même antienne qui revient sans arrêt dans tous tes commentaires : la culpabilisation pour les pauvres qui ont le tort d’être noirs, arabes ou musulmans et la victimisation pleurnicharde pour ceux qui sont nés blanc de peau.


                          T’en a pas marre de toujours dire la même chose à chacune de tes consternantes et pathétiques interventions qui ont en commun le manichéisme dual, la binarité et la monomanie. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

PhilippeC


Voir ses articles


Publicité





Palmarès