• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les soignants manifestent, les antifas font la loi

Les soignants manifestent, les antifas font la loi

La défense de l'hôpital public ne saurait réunir l'ensemble des Français, face au bloc ultra-libéral et déstructeur de la Macronie, non, pas pour les antifas, ces ennemis des contestations populaires.

Tags : Santé menacée Manifestation Vincent Lapierre Hôpital




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 3 votes
    mat-hac mat-hac 19 juin 09:57

    Des marxistes qui s’expriment en assemblées proposent de supprimer les entrepreneurs. Quand on leur explique qu’un auto-entrepreneur est alors inclus dedans ils en remettent une couche. Ceux-là veulent un poste à responsabilité.

    Quand on définit un bourgeois, qui est un propriétaire vivant d’une rente, ils disent que ça ne peut être qu’un entrepreneur et font l’amalgame.

    Difficile de quitter une idéologie où il faut supprimer et faire table rase pour son intérêt particulier. Face à l’intérêt général ils se taisent et attaquent quand on parle de son intérêt, quand on devient libéral quoi. Ils le sont encore plus. Alors quand on fait le lien avec la société ils sont totalement perdus et nous en veulent pour cela. En gros ils se rendent compte qu’ils se sont faits avoir depuis alors que leur idéologie est cautionnée donc censée être vraie selon des définitions qu’ils ne connaissent pas.

    En gros : propriétaire = entrepreneur devient bourgeois alors qu’il est déjà bourgeois en tant que propriétaire.

    Un propriétaire est pour eux quelqu’un qui les possèdent, qui les hante. Quand tu dis qu’il n’est pas forcément entrepreneur mais bourgeois ils te détestent parce qu’ils sont censés s’attaquer aux bourgeois après les entrepreneur, comme le firent la Russie avant Staline et la Chine sous Maho, sachant que ces deux situations furent totalement différentes.


    • 12 votes
      Super Cochon 19 juin 15:59

      Antifa = Fils de Bourgeois

      .

      Sociologiquement , les Antifa sont des fils de Bourgeois qui ne supportent pas leurs propre identité sociale de classe privilégiée . Ils sont en guerre contre eux même et leurs parents , et le reste du monde qui les nourri , au même titre que le Punk à chien qui fait la manche en crachant sur la société à laquelle il demande quelques pièces afin d’acheter sa bière .

      .

      L’ennemi du Bobo-Antifa , c’est l’ouvrier qui subi au quotidien la violence de l’immigration massive qui vit dans son quartier , et dont l’Antifa fils de Bourgeois n’y mettra jamais les pieds . Cet ouvrier à compris depuis bien longtemps qu’il avait été trahi par cette Gauche Caviar qui prétendait le protéger , il vote aujourd’hui FN , et ça , l’Antifa-fils-de-Bourgeois ne le supporte pas !

      .

      En voici la preuve , les Antifa sont des fils et filles de Bourgeois . Fils et filles de journalistes , d’avocats , de politiciens , etc etc ...

      .

      « Dans le box , un jeune homme de 29 ans , t-shirt blanc , diplômé de l’École centrale, consultant . Son salaire mensuel s’élève à 4 200 euros . Son casier judiciaire est vierge . Les trois prévenus ont demandé un délai pour préparer leur défense . L’audience a été renvoyée au 30 mai . Le jeune centralien est rentré chez lui sans même un contrôle judiciaire. »

      .

      https://www.egaliteetreconciliation.fr/Black-blocs-des-bobos-blancs-en-mal-de-sensations-50794.html


    • vote
      Garibaldi2 20 juin 07:20

      @Super Cochon

      La preuve ... quelle preuve ?

      La source est un article du site

      https://www.francetvinfo.fr

      Nulle part dans l’article ils ne sont présentés comme étant des antifas. Ils sont déférés sous les habituels motifs de ’’participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou dégradations.’’. Ce qui doit concerner chaque années des centaines, voire des milliers de personnes arrêtées dans les manifs, dont beaucoup arrêtées au hasard.

      ’’Certains avaient dans leurs sacs des pierres, des ciseaux, masses, masques de piscines entre autres.’’. Nulle part il n’est écrit que c’est le cas pour ce centralien.

      Le 1er mai est le jour de la fête du travail. Depuis quand un centralien ne peut plus être un travailleur comme les autres parce qu’il gagne 4200 euros par mois ? Tous les cadres doivent être exclus du prolétariat ? Il faut être smicard pour avoir le droit de manifester le 1er mai ?


    • vote
      mat-hac mat-hac 19 juin 09:59

      Quand tu les interpellent sur leurs définitions ils sont perdus. Ces gens là ne veulent que des postes à responsabilités pour tuer les entrepreneurs puis les bourgeois avec un couteau. Face aux milices ils sont anéantis.


      • 7 votes
        thierry3468 19 juin 14:23

        Pour certains,Vincent Lapierre reste et restera assimilé à Alain Soral pour le meilleur mais surtout pour le pire.Finalement,il est désespérant de voir le sectarisme dans une période où l’union de tous est plus que nécessaire.Vincent Lapierre fait souvent des reportages pertinents car il donne la parole à des individus que l’on ne voit jamais dans les merdias traditionnels.C’est un ton populaire au sens noble du terme.Les antifas,par leur violence ,démontrent une fois de plus que le fascisme est plus de leur coté que dans les reportages de Vincent Lapierre.


        • vote
          Giordano-Bruno 19 juin 16:13

          J’aimerais en savoir plus sur ces antifas. Avez-vous connaissance d’une enquête sur ce groupe ?

          Merci.


          • 4 votes
            vilayat vilayat 19 juin 19:09

            @Giordano-Bruno

            Les antifa sont des agents perturbateurs du gouvernement
            Il agissent en toute liberté et impunité


          • 7 votes
            Super Cochon 19 juin 19:10

            @Giordano-Bruno
            .
            .
            Les Antifas sont des indicateurs de police , et ils s’en revendiquent !
            .
            .

            Les Antifa sont protégés et renseignés par la Police , ils sont utilisé par les Gouvernements de Gauche pour décrédibilisé une manifestation afin de l’accuser de violences (Les Gilets Jaunes en sont un bel exemple de manipulation des pouvoir publics) . 
            .
            .
            Jules Panetier, militant d’extrême gauche et indicateur de la police
            .
            https://www.lengadoc-info.com/3726/societe/jules-panetier-antifa-et-indic-de-la-police-condamne-a-deux-mois-de-prison/


          • 3 votes
            Super Cochon 19 juin 19:14

            VOICI le copier collé de l’article
            .
            .

            Jules Panetier, antifa et indic de la police, condamné à deux mois de prison

            .


            17/07/2016 – 20h15 Montpellier (Lengadoc Info) – Le lundi 4 juillet, le tribunal de Montpellier a condamné à deux mois de prison ferme Jules Panetier, militant antifa et rédacteur en chef du Poing (média d’extrême gauche montpelliérain).

            Dans la nuit du 22 juin dernier, un policier du service départemental de l’information générale (ex- renseignements généraux), reçoit un appel de Jules Panetier. Celui-ci lui laisse un message pour le moins éloquent sur son répondeur :

            « Bientôt, tu es mort ! Je baise ta femme et je viole tes enfants ! »

            Des menaces qui valent à Jules Panetier de passer devant le tribunal en comparution immédiate. Devant les juges, il dira qu’il n’est pas l’auteur de ce message et qu’il était ivre au moment des faits. Une défense qui n’a visiblement pas convaincu le tribunal d’autant que durant sa garde à vue, Jules Panetier a reconnu « la gravité des propos » qu’il a tenu. Il est donc condamné à deux mois de prison ferme.

            .


            Jules Panetier, militant d’extrême gauche et indicateur de la police

            Au cours du procès on apprend que Jules Panetier travaillait avec les renseignements généraux. En effet, très actif au sein du mouvement de contestation de la loi Travail, Jules Panetier était l’indicateur du policier qu’il a menacé de mort.

            Des menaces qui ne sont pas surprenantes puisque ce n’est pas la première fois que Jules Panetier tenait des propos de ce genre. Au mois de mai dernier, Lengadoc Info avait déjà consacré un article à ce militant d’extrême gauche. Celui-ci s’était alors publiquement réjoui que seize agents de police soient blessés au cours d’une manifestation à Montpellier.

            Agé de 23 ans, Jules Panetier est un ancien étudiant en sciences politiques à l’université de droit de Montpellier. Evoluant dans la sphère anarcho-syndicaliste, il est également connu pour être un militant « anti-fasciste ». Il est l’un des fondateurs du journal Le Poing, un média qu’il qualifie lui même comme ayant des « affinités avec les thèses socialistes, anarchistes, communistes, républicaines (…) »

            .
            https://www.lengadoc-info.com/3726/societe/jules-panetier-antifa-et-indic-de-la-police-condamne-a-deux-mois-de-prison/



          • 4 votes
            ged252 19 juin 20:23

            Le problème c’est que les français ne sont pas patriotes, et que donc les patriotes ne sont pas assez nombreux.

            .

            Dans un pays normal tous les gens sont patriotes, en France non, personne ou quasi personne n’’est patriote, et des groupuscule comme les antifas peuvent faire leur loi ... bien aidé par la police, il faut dire.

            .

            Je ne pense pas que les antifas soient de l’ethnie française, c’est l’anti France.


            • 2 votes
              Lord Volde 19 juin 20:43

              @ged252
              Le problème concret et pertinent est ailleurs : L’absence de mémoire et le haut niveau de stupidité du français de base. Ces deux éléments essentiels pour la compréhension du phénomène de perte substantielle de la conscience politique et moral favorisant l’absence de pensée critique et la manipulation de l’opinion publique constituent la clef du mystère de la décadence occidentale. La chute sera vraiment pas belle à vivre.


            • 1 vote
              micnet micnet 19 juin 20:54

              @Lord Volde & Ged252

              Hé bé...si on m’avait dit qu’un jour je serais d’accord avec Lord Volde smiley

              J’ajouterais juste qu’en plus de l’absence de patriotisme et de conscience citoyenne de nos contemporains, on constate également une "haine de soi" assez typique du français de base. (Je pense d’ailleurs que cette autoflagellation typiquement française constitue la matrice de tous nos problèmes...)


            • 2 votes
              micnet micnet 20 juin 09:50

              Purée...il a une patience Vincent Lapierre de discuter avec ces décérébrés d’extrême-gauche qui lui demandent de quitter la manif ! 

              Quant aux antifas et aux flics qui les observent en restant complètement passifs, que dire à part constater la déchéance de ce pays...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JOVTOD

JOVTOD
Voir ses articles







Palmarès