• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Marie-Estelle Dupont sur RMC à propos de la vaccination des ados

Marie-Estelle Dupont sur RMC à propos de la vaccination des ados

Le 28/7/2021 la psychologue Marie-Estelle Dupont était l'invitée de RMC pour parler de la vaccination des adolescents, et notamment le fait que les adolescents de 16 ans puissent choisir eux-mêmes, sans ou contre l'accord de leurs parents.

Tags : Vaccins Famille Psychologie Covid-19




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 29 juillet 10:30

    La pilule aussi ce n’est pas anodin car ça augmente le risque de thombose veineuse par 3,5. Une mineure de plus de 12 ans ayant plus d’une année de règle passe par le planning familial pour avoir la pilule sans l’aval des parents.

    Pour l’IVG qui a aussi un impact important, l’autorisation parentale n’est pas nécessaire.

    Pour l’histoire du discernement ça déjà été pensé en amont.

    Cela dit, 79% des personnes à risques sont protégées.

    On devrait vacciner les jeunes parce que 21% des personnes à risques prennent des risques ?

    J’ai toujours dit que l’on ne devait pas vacciner les jeunes, au début le SARScov 2 son R0 était de 2,5 ce qui donnait une immunité de groupe à 60-70% de la population, c’était jouable sans impliquer les jeunes.

    Avec le variant delta et son R0 de 7, l’immunité de groupe dépasse les 80%, là c’est franchement moins jouable, ça devient chimérique l’espoir de l’immunité de groupe via le vaccin.

    Certains diront que l’on bloque la rougeole et son R0 de 8 à 16 via la vaccination. C’est vrai mais on ne vaccine que 1% de la population par an avec un système rodé depuis des décennies.


    • 7 votes
      juanyves 29 juillet 15:21

      @sls0
      Tu remets ça avec un R0 débile sans aucune justification scientifique et basé sur des tests PCR qui recueillent la présence de fragment de virus dont plus de 90% des gens testés ne sont ni malades ni contagieux .
      Wikipedia :

      Le R 0 \displaystyle R_0 [est] le nombre moyen de personnes qu’une personne contagieuse peut infecter.

      Tout part de la croyance que toute personne testée positive avec ces PCR est contagieuse, or tout le monde sait que c’est FAUX.
      Le R0 que tu donnes est faux et ne peut être calculé par les méthodes employées, basées sur un PCR frauduleux, biaisé avec un CT de 45, point barre.
      Ce n’est qu’une croyance religieuse.
      C’est tout sauf de la science. Du scientisme ? oui
      Tout ce qui en découle est nul et non avenu comme l’immunité de groupe, de plus, basée sur un vaccin qui fait produire une protèine qui n’est qu’une petite partie du virus, est toxique et est modifiable à souhait. Ce n’est qu’un élément de plus pour enfumer la population.
      L’immunité de groupe est un concept qui ne repose sur aucune étude scientifique sérieuse qui en démontre le fonctionnement. Plus grave, ceux qui s’y réfèrent savent pertinamment que cela dépend des caractéristiques spécifiques de chaque maladie et virus. Si on connait mal la maladie et le virus, comment peut’on parler d’un concept qui de plus ne repose sur rien tombe dans le domaine des croyances religieuses
      Parler de R0 et contagiosité dans la population des rhumes semblera à toutes les personnes dotées de quelque chose entre les oreilles de parfaitement débile et incongru. Tu as dis que le Delta se paraissait à un gros rhume et alors.
      Tes 79% de personnes à risque sont protégées surtout par l’effet placebo induit par un vaccin médiatisé et assez inéfficace face aux nouveau variants qui se sélectionnent grâce à la pression exercée par les soi-disant vaccins.

      Avec tous les virus qui sortent du permafrost on aura bientôt un variant russe ou canadien recombiné en bombe atomique avec tous ces docteurs Follamourr qui hantent les hauts plateaux télé, soutenus par des hordes de trolls aux ordres de leurs maîtres.
      C’est écrit dans les films de SF, avec la différences que les monstres ils sont tout petit et ils ne viennent pas des étoiles.


    • 6 votes
      micnet micnet 29 juillet 12:58

      Marie-Estelle Dupont est toujours aussi pertinente. Voilà effectivement un autre effet collatéral du pass sanitaire où des ados se trouveront en conflit avec leurs parents en cas de désaccord sur leur éventuelle vaccination ou non. Macron aura réussi un tour de force sans précédent pour monter les français les uns contre les autres. Du grand art...


      • 2 votes
        hase hase 29 juillet 13:21

        @micnet
        Il faut dire que le public était " bon" ( prêt) !


      • 2 votes
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 29 juillet 15:43

        @micnet

        "Marie-Estelle Dupont est toujours aussi pertinente. Voilà effectivement un autre effet collatéral du pass sanitaire où des ados se trouveront en conflit avec leurs parents en cas de désaccord sur leur éventuelle vaccination ou non. Macron aura réussi un tour de force sans précédent pour monter les français les uns contre les autres. Du grand art..."

        Vous répondez ainsi vous même à votre question : "Est-qu’un autre aurait fait mieux ou moins mal à sa place ? Il faut être singulièrement privé d’âme pour faire ça et tout le monde n’en n’est pas encore privée. 

      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 29 juillet 20:01

        "n’en est" (c’est piégeant ce truc !)


      • 1 vote
        micnet micnet 30 juillet 08:40

        @Gaspard Delanuit

        Bien sûr que Macron va plus loin que tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant mais je redis que cela s’inscrit dans une continuité avec une perte progressive des libertés individuelles depuis au moins 3 décennies. Par ailleurs, comme vous me l’avez vous-même signalé sur un autre fil, les députés ont majoritairement voté pour ce pass sanitaire, c’est donc bien la démonstration que Macron n’est pas tout seul à s’inscrire dans cette folie...


      • 5 votes
        Hijack ... Hijack ... 29 juillet 15:56

        Ouais ... il y a les jeunes ados, qui finiront par comprendre. D’autres, ceux qui soutiennent tous les mensonges étatiques avec un étendard accusateur qu’on leur a injecté dans l’esprit disant à peu près : "le complotiste est le problème" ; ces derniers soutenant comme naturellement tous les mensonges, leur cas est manifestement irréversible, sauf rares exception.


        • vote
          louis 29 juillet 17:41

          Elle voulait être connue pour avoir plus de clients , maintenant c’est fait , une femme heureuse en sommes .


          • 5 votes
            Hijack ... Hijack ... 29 juillet 19:20

            La comparaison entre mortalité par Covid et létalité due aux vaccins est juste catastrophique

            La France s’apprête sans remords à trier dès demain sa population en fonction des données de ses QR codes puisque 20% de ses Députés ont instauré cette mesure, incroyablement liberticide, du jamais vu depuis la dernière guerre. Parce qu’il faut à tout prix vacciner toute la population âgée de plus de 12 ans, pour son bien. Mais quelle bénéfice individuel tirer de ce gigantesque pari immunitaire ? Chez les enfants à tous les coups ils ne gagnent rien ...


            Extraits :

            Résumé
            Si vous ne deviez retenir que 3 points de cet article :
            • Pour les personnes de moins de 45 ans, la létalité supposée liée au vaccin est plus importante que la mortalité liée à la Covid-19.
            • Selon les statistiques actuelles, la vaccination des 12-14 ans pourrait entrainer 85 décès et jusqu’à 235 invalidités graves, pour un bénéfice totalement inexistant.
            A ce jour, aucun enfant en bonne santé n’est décédé de la Covid-19.

            Comparaison mortalité Covid-19 et létalité de la vaccination

            Alors qu’un plan de vaccination des enfants, un plan de vaccination en anneau et une demande par l’Académie de Médecine d’une vaccination obligatoire contre la Covid-19 ont été proposés puis que la vaccination soit imposée au personnel soignant par le Président de la République, il est urgent de s’interroger sur leur balance bénéfices/risques, en comparant la mortalité liée à la Covid-19 et la létalité supposée liée à la vaccination par tranche d’âge.

            Suite et source.


            • 1 vote
              jib-dep 29 juillet 21:29

              Il faut d’un côté un consentement libre et éclairé pour accepter le vaccin.
              Il faut aussi être capable de résister au chantage aux libertés, restos, cinés, sport.
              Il faut savoir identifier une situation d’extorsion de consentement sur personne fragile, dépendante, influençable.

              Il faudrait disposer d’une information sincère et objective.

              Dans l’histoire contemporaine, il ne manque pas d’exemples où des régimes totalitaires ont opposé les enfants aux parents, jusqu’à pousser les enfants à dénoncer leur parents à la police politique


              • vote
                louis 29 juillet 23:53

                @jib-dep
                Quoique vous pensiez, sachez que la peur n’évite pas le danger .




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès