• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Michel Houellebecq et l’assassinat de la France : troll littéraire ou (...)
#71 des Tendances

Michel Houellebecq et l’assassinat de la France : troll littéraire ou prophète ?

Michel Houellebecq a lancé quelques pavés dans la mare lors de son discours prononcé suite à la remise du Prix Oswald Spengler, publié in extenso par le Magazine Valeurs Actuelles (article réservé aux abonnés...) : déclin avancé de l'Occident, assassinat des nations par l'Union Européenne, GPA, islam, démographie...

L'écrivain français va ainsi encore cliver dans les chaumières, et pas que entre ceux qui le prennent au sérieux et les autres...

Roland Jaccard - 25 octobre 2018

Le mot " déclin " est bien faible pour décrire ce qui arrive en Occident...

 

Le Point en a retenu quelques extraits (Union européenne, islam, GPA... Houellebecq et « l'assassinat » de l'Occident - 25 octobre 2018) 

Union Européenne : 

« Je suis prêt à voter pour n'importe qui pourvu qu'on propose la sortie de l'Union européenne et de l'Otan, ça, j'y tiens beaucoup »

À propos du livre d'Éric Zemmour Le Suicide français, il explique : « Je n'avais pas été d'accord. [...] Dans l'histoire récente de la France, il y a quelque chose qui relève non pas du suicide, mais bel et bien de l'assassinat. Et le coupable de cet assassinat n'est guère difficile à découvrir : c'est l'Union européenne. [...] À l'intérieur du monde occidental, l'Europe a choisi un mode de suicide particulier, qui inclut le fait d'assassiner les nations qui la composent. »

Islam :

« Du temps où l'islam était caché, où c'était l'islam des caves, tout allait bien. Maintenant, ils posent problème. Ça, c'est parce qu'on leur a dit qu'ils pouvaient être visibles. Pour régler ça, il vaudrait mieux que la religion catholique reprenne le dessus. »

Démographie, darwinisme :

« Les modalités sont infinies, mais la conclusion est la même : le meilleur moyen de survivre, ce n'est pas de gagner la compétition, c'est d'y échapper. »

GPA :

« La gestation pour autrui, c'est grave. Pour une femme, la grossesse, c'est pas rien, ça modifie son corps. Acheter un corps de femme, c'est dégueulasse. »

Déclin de l'Occident :

« il est évident que j'aboutis à des conclusions exactement identiques à celles de Spengler : l'Occident est dans un état de déclin très avancé ».

 

RT France surenchérit sur le côté prophétique et anti-UE-OTAN de Michel Houellebecq (Houellebecq voterait pour un parti prônant une sortie de l'UE et de l'OTAN - 26 octobre 2018 ) : 

« Michel Houellebecq ne porte pas l'Union européenne dans son cœur. Opposé au traité de Maastricht de 1992 (fixant un cadre à la monnaie unique, l'euro), l'écrivain partage son ressenti sur l'état actuel de l'Europe dans un long entretien publié par Valeurs actuelles le 25 octobre. Il estime notamment que « sortir de l’Europe est quand même le préalable d’une politique indépendante ». »

« « Je suis prêt à voter pour n’importe qui pourvu qu’on propose la sortie de l’Union européenne et de l’OTAN », poursuit-il, avant de rappeler que ses pronostics sur l'avenir de l'Europe s'étaient dans une large mesure matérialisés. Il confie ainsi avoir prédit « il y a cinq ans [que] l’Angleterre sortirait en premier [de l'UE] ». Le Brexit, voulu par les Britanniques en 2016, lui donne ici raison. »

« A l'époque, il aurait également prophétisé un délitement « rapide » de toute l'UE. « Cette deuxième prophétie tarde à s’accomplir », reconnaît-il devant les confrères de l'hebdomadaire. Evoquant les scénarios catastrophe régulièrement brandis par les élites bruxelloises afin de dissuader les nations de quitter l'UE, l'essayiste se montre cinglant : « Je crois que les experts économiques sont tous plus ou moins bidon. »... »

 

Sur france culture, on voit dans le discours de Houellebecq du trollage littéraire « pour nous diviser » (Un nouveau texte de Houellebecq)

france culture - 26 octobre 2018

« Oui, et chaque nouveau texte de Houellebecq est un événement, le dernier souvenez-vous c’était juste avant le 6 janvier 2015, juste avant l’attentat contre Charlie et de l’hyper casher. L’avant dernier texte de Houellebecq, c’est la scène décrite par Philippe Lançon dans son livre Le Lambeau, l’ultime engueulade à Charlie Hebdo, ultime avec Maris, Cabu, Wolinsky et tous les autres, avant leur assassinat. 

Et en lisant ce nouveau texte, je me dis que les textes de Houellebecq sont destinés à s’engueuler, ce sont de véritables trolls littéraires. Tout dans ces quelques pages devrait vous permettre de hausser la voix entre amis. Il s’agit d’un texte court, une conférence, publiée dans Valeurs Actuelles et donnée à la société Oswald Spengler, déjà tout un programme — Spengler, c’est l’un des théoriciens, peut-être le théoricien de la décadence de l’occident dans les années 1930. 

Dans le texte de Houellebecq vous trouverez tous les spectres qui hantent notre société, chaque ligne convoque nos lignes de fracture, on y trouve pêle-mêle un éloge d’Éric Zemmour, quelqu’un, je cite Houellebecq, qui a « réellement produit des essais historiques de grande ampleur », Éric Zemmour loué mais aussi critiqué car, dit Houellebecq, il a écrit un suicide français alors qu’en réalité c’est un assassinat. Qui est coupable de cet assassinat se demande Houellebecq ? L’union européenne, car, je cite toujours, le monde occidental pris dans son ensemble se suicide. 

Mais attendez, il n’y a pas que Zemmour, dans ce texte, on y trouve aussi une attaque contre Marx et les marxistes, indigents nous dit Houellebecq, et puis enfin une longue digression sur le darwinisme, autour de la lutte pour la vie, entre troupeaux qui se combattent pour le contrôle de territoires. 

Autant le dire, Houellebecq convoque sur quelques pages à peu près tout ce qui nous obsède : la sexualité, l’islam, la condition animale, la technique, la médiocrité du pape actuel, dit-il.

Rien n’est démontré dans ce texte, tout est asséné, mais tout y est. Et c’est peut-être cela le talent de Houellebecq, savoir ce qui nous fait mal, enfoncer sa plume dans nos plaies. Certains écrivains écrivent pour nous rassembler, je pense à Camus, d’autres pour nous diviser, c’est le cas de Houellebecq. »

 

Alors, "troll littéraire" ou prophète, Michel Houellebecq ?

Ni l'un ni l'autre dirions-nous... et sans doute un peu des deux à la fois...

Il est vrai que son côté troll-punk peut faire des étincelles parfois (François et Manuel, si vous nous lisez...), comme ici en 2015 :

« Houellebecq dans sa tribune publiée dans le Corriere della sera : « Il est très peu probable que l'insignifiant opportuniste qui occupe le poste de chef de l'Etat ou les actes dignes d'un retardé congénital du Premier ministre, sans citer les ténors de l'opposition (LOL), sortent avec les honneurs de cet épisode » »

 

Nos voisins allemands ont peut-être la réponse, eux qui seraient fascinés par Houellebecq, si l'on en croit cet article de Johanna Luyssen publié sur Libération : Pourquoi les Allemands révèrent Michel Houellebecq

« Au fond, cette histoire n’est pas surprenante pour qui s’intéresse à l’Allemagne. Le pays est fasciné par Houellebecq depuis la parution en 1999 d’Ausweitung der Kampfzone (Extension du domaine de la lutte). Ses livres se vendent par brassées. Les Particules élémentaires ont été adaptées au cinéma par l’Allemand Oskar Roehler en 2006, avec deux acteurs célèbres : Moritz Bleibtreu et Christian Ulmen. Et en 2015, Soumission fut le quatrième ouvrage de fiction le plus vendu en Allemagne. »

 

Michel Houellebecq, en tout cas, prend son activité d'écrivain au sérieux. Enfin, s'il n'était pas en train de troller quand il répondait à Europe 1... : 

 « Oui, c'est une responsabilité lourde d'écrire des livres. Et je ne veux pas m'y soustraire. C'est une activité sérieuse  »

Michel Houellebecq : "Mes livres peuvent rendre inapte à la vie"

L'écrivain Michel Houellebecq s'est confié en exclusivité à Europe 1, mercredi soir, alors qu'il recevait à Paris le prix Château La Tour Carnet pour l'ensemble de son œuvre.

 

Un Houellebecq sérieux dénonçait ici l'arnaque de la démocratie représentative, qui n'a de démocratie que le nom en comparaison d'une démocratie directe...

 

Son prochain roman sortira donc en janvier 2019. Son précédent roman, Soumission (voir "un livre qui fout la gerbe ?"), était paru le 7 janvier 2015, jour du massacre de Charlie Hebdo... Une date de parution qui, a posteriori, pourrait appartenir autant au registre du trollage que de la prophétie... Décidément !

 

Tags : France Livres - Littérature Michel Houellebecq Islam Démographie Eric Zemmour OTAN Polémique Union européenne GPA Brexit




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • 6 votes
    medialter medialter 27 octobre 14:03

    A l’instar d’Onfray, Houellebecq n’a de prophète que sa capacité à mesurer à quel point la civilisation s’est faite dévorer par une déliquescence absolue. Tous ces écrivains ne sont que des poids plumes qui excellent à enfoncer les portes ouvertes sur la base de convergences qui se sont mises en place depuis des décennies. Un peu facile de constater que la pièce où l’on vit a tellement pris l’eau que le niveau a presque atteint le plafond. Les vrais poids lourds de la prophétie datent maintenant de plus ou moins un siècle. Nietzsche, Stirner, Spengler (merci de l’avoir cité dans l’article), Guénon, Evola, Cioran ... Lire le "passage de la ligne", correspondance entre Junger et Heidegger ; édifiant, tout y est dit, bien avant la naissance de ces petits branlo-philosophes du jour qui se la pètent avec ce que tout le monde sait déjà. C’était il y a 50 ans qu’il fallait bouger, à l’époque des cigales, maintenant l’ogre a quasiment tout bouffé


    • vote
      Zatara Zatara 27 octobre 14:44

      @medialter
      salut medialter,

      une préférence dans l’oeuvre de Spengler ?


    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 27 octobre 14:54

      @medialter
      Absolument ce ne sont pas là des prophètes qui ne font que constater ce que tout le monde constate mais n’a pas le micro pour le dire. 

      Un vrai prophète, cela prédit l’avenir. Ces gens là ont existé et les journaux et la télévision les ont soigneusement évincé parce qu’ils sont commandés par qui vous savez. 


    • 5 votes
      medialter medialter 27 octobre 15:41

      @Zatara
      Salut, j’ai lu son titre majeur il y a une vingtaine d’années, dont on peut trouver une bonne synthèse ici. Bien que j’ai préféré Nietzsche avec sa "morale des esclaves", l’approche de Spengler reste totalement innovante, dans ce sens qu’il fige l’origine du déclin dans les Lumières (ce que personnellement j’appelle la naissance de la laïcité métaphysique). Alors que Nietzsche fait remonter ce déclin à 2000 ans, conséquence du fait religieux, et à la naissance du christianisme (voir la généalogie de la morale - la mouche ne va pas être contente smiley ) Spengler voit plutôt la civilisation comme une émanation culturelle, et le déclin comme l’essoufflement de la culture correspondante. Ces philosophes là, oui, c’étaient de purs visionnaires


    • vote
      Gokani Gokani 27 octobre 16:18

      Cioran a son côté troll lui aussi...

      « Dès que quelqu’un s’intéresse à mes livres, je sais qu’il est fichu, que quelque chose s’est cassé en lui, qu’il ne pourra pas se débrouiller dans la vie. Je n’attire que les vaincus. »


    • 1 vote
      mmbbb 27 octobre 16:39

      @medialter " Alors que Nietzsche fait remonter ce déclin à 2000 ans, conséquence du fait religieux, et à la naissance du christianisme " donc c ’est un déclin qui a dure 2000 ans ! Il est fort ce Nietzsche que je ne connais pas ! Il faudrait lui rappeler que d autres civilisations se sont effondrées notamment celle des Sumériens a qui ont doit beaucoup aussi


    • vote
      La mouche du coche La mouche du coche 27 octobre 16:51

      @medialter
      Cela tombe bien parce que j’ai toujours trouvé Nietzsche très surfait (sa philosophie du surhomme est un enfantillage pour faire rêver les adolescentes en recherche d’amour). Vous me donnez une confirmation supplémentaire de ce que mon intuition me disait. Quand à Spengler que je ne connaissait pas, je vais suivre votre lien pour le lire. Merci.


    • 3 votes
      medialter medialter 27 octobre 16:59

      @Gokani
      Vous avez encore choisi un passage gentil. Vaincu, le mot est faible. En terme de déclin, voilà ce qu’il dit :

      "L’Homme est sous le coup d’une malédiction, il ne peut pas subsister longtemps, car si l’on y regarde de plus près, c’est une aberration, une hérésie de la nature" (entretiens)

      Plutôt visionnaire que troll, non ? smiley


    • vote
      medialter medialter 27 octobre 17:03

      @mmbbb
       "Il est fort ce Nietzsche que je ne connais pas"

      *

      Il n’est jamais trop tard pour commencer l’école. Fin du secondaire ou première année de fac, de mémoire


    • vote
      medialter medialter 27 octobre 17:06

      @La mouche du coche
      Il y a en effet des choses discutables dans sa théorie du surhomme, mais personne ne peut toutefois contester le caractère prophétique de sa théorie sur le déclin de l’occident


    • vote
      La mouche du coche La mouche du coche 27 octobre 17:23

      @medialter
      Bof. C’est facile de dire que le monde va mal. Cela a été dit à toutes les époques, Platon déjà.

      Et puis l’occident n’est pas forcément en déclin. Quand vous étudiez l’histoire des civilisations, il y a toujours des moments où elles déclinent, puis repartent. Certes, ce n’est pas le cas de toutes. Beaucoup de civilisations ont disparue. Peut-être que ce sera le cas pour la civilisation européenne mais ce n’est pas sûr. Un renouveau peut advenir, voyez les USA et leur nouveau président qui remet son pays sur les rails. Voilà un bon exemple pour cesser d’être pessimiste.  smiley


    • vote
      mmbbb 27 octobre 17:38

      @medialter c ’est une façon ironique pour vous répondre . J ai d autres lectures notamment les livres d art qui me passionnent . Les philosophes , j ai appris a avoir une certaine distance envers leur theorie . Néanmoins , j apprécie Montaigne C ’est un philosophe qui a marche et a traverse les pays. Ces philosophes qui ne savent que turbiner du cerveau m inspirent le doute Deleuze Sarte par exemple Lorque j ecoute nos philosophes contemporains et observe notamment leur comportement , je prefere plutot ecouter du Bach. La musique me donne du plaisir et de la quiétude . Quant au déclin c est en effet dans l air du temps.


    • 2 votes
      medialter medialter 27 octobre 18:14

      @La mouche du coche

      "Et puis l’occident n’est pas forcément en déclin. Quand vous étudiez l’histoire des civilisations, il y a toujours des moments où elles déclinent, puis repartent. Certes, ce n’est pas le cas de toutes"

      *
      Mon opinion est que ce sera les 2. Une société à la Blade Runner, film prophétique également. Une société à la fois très avancée et très en déclin


    • 1 vote
      medialter medialter 27 octobre 18:19

      @mmbbb
      "Deleuze Sarte par exemple"
      *
      Pareil. "L’existence précède l’essence", quel foutage de gueule


    • vote
      Earthnet Earthnet 27 octobre 20:00

      @medialter

      "Tout ce qui est grand périt si ceux qui en héritent sont petits"


    • vote
      ged252 28 octobre 07:28

      @medialter
      Non mais les gens comme toi, medialter n’ont pas toute leur tête.
      .
      Toi tu es juste un genre d’adolescent attardé qui n’a jamais grandi, du genre club Dorothé et Goldorak.
      .
      Nietzche un visionnaire ... ? Vraiment !?
      .
      Le mec n’avait pas vu que les Etats Unis allaient devenir la plus grande puissance mondiale, au point de dominer le monde entier, et non pas seulement d’un point de vue technologique, mais aussi d’un point de vue militaire.
      .
      Et dominer non pas un peu seulement, mais dominer de la tête et des épaules, tous les autres pays, y compris les pays Européens, où tu habites, hein medialter, toi qui te prend pour un génie et un héros, en tant que paien, hein, les américains te dominent, toi comprendre ?
      .
      Les américains, eux, se revendiquent haut et fort, chrétiens, hein, au cas où tu ne le saurais pas
      .
      Nietzche expliquait que les chrétiens étaient des sous hommes, des femmelettes, des esclaves, bon surement qu’il n’avait pas encore vu les marines américains à l’oeuvre, ou quelque chose comme ça, il a dû manquer un épisode, le mec, mais toi non pourtant medialter , .... smiley
      .
      Et pendant ce temps-là, tes amis paiens, athées, anti chrétiens, bolchevique, étaient chassés d’URSS, c’était la fin d’un règne d’infamie, pour faire place au retour de la GRANDE RUSSIE, la SAINTE RUSSIE, qui, aussitôt arrivée reprend ses droits, et domine militairement même les USA.
      .
      Mais bon je pense que toi, medialter, tu n’as pas dû voir le film.
      .
      Et pendant ce temps .... tes grands amis païens, non chrétiens, athées, mariinent dans leur jus, leur misère, leur sous dévelloppement, leurs shithole, au point d’être contraint de nous envahir, pour pouvoir vivre, encore un peu, décemment.
      .
      Ha non, Nietzche un grand visionnaire, et toi, un grand minuscule .... amis de tes amis.
      .
      Les USA se revendiquent fièrement chrétien, et poutine soutient l’église orthodoxe.
      iien, le monde est dominé par deux pays qui revendiquent leur christianisme, et ça ne date pas d’aujourd’hui.

      .
      et en face vous mettez quoi les gogols, vos pays de dégénérés, déchristianisés, totalement abrutis, dépassés, déclassés, comme la France, quoi d’autre ?
      .
        smiley smiley


    • vote
      ged252 28 octobre 07:38

      @ged252
      Tu comprend medialter que s’il y a un sous homme, ici, c’est toi !
      .
      Toi comprendre ? Moi Français !?  smiley
      .
      Les américains considèrent que les types comme toi, les petits Français qui lancent leur cocorico depuis leur tas de fumier, sont des pauvres types, des minables, des sous hommes, des paysans,des culs terreux, ....
      .
      Et c’est ce que je pense moi aussi, car c’est ce que je vois smiley


    • vote
      ged252 28 octobre 07:49

      Ca doit faire au moins dix fois que je leur rappelle ces réalités, mais rien à faire, ça n’entre pas dans leurs têtes


    • vote
      ged252 28 octobre 08:08

      @medialter

      Nietzsche fait remonter ce déclin à 2000 ans,


      .
      L’Europe chrétienne domine le monde depuis 1500 ans.
      .
      S’il y a un déclin, en Europe, c’est depuis la révolution anti chrétienne
      .
      A moins qu’il existe une entité paienne qui ne soit pas en déclin, ou qui ait émergé, depuis 2000 ans ..... ?
      .
      Ce n’est pas ce qu’on voit, ce qu’on voit ce sont des pays qui pataugent, qui stagnent, qui reste tels qui sont à travers les siècles.
      .
      Ce sera encore plus vrai pour l’Afrique et le Magreb quand les Européens en auront marre de les supporter et de les financer, ils retourneront dans leurs états d’origine d’avant la colonisation.


    • vote
      ged252 28 octobre 08:11

      La domination chrétienne commence avec Clovis, Charles Martel et Charlemagne, qui ont commencé par mettre la pâtée aux païens, puis par éjecter les arabes
      .
      Hein faut’l savoir smiley


    • vote
      mmbbb 28 octobre 08:45

      @medialter

      j ai beaucoup marche  et couru , j ai traverse les Alpes les Pyrennes la Corse Nepal etc , j ai ete dans les pas de Montaigne . Ces marches m ont certainement apporte plus que si je m etais enferme dans certains bouquins Le pas est un métronome qui régule le corps et rend l ame sereine . Lors ce ces marches j ai aussi rencontre des gens simples ( ce n est pas péjoratif ) mais certainement sinceres Beaucoup d intellectuels se servent de leurs mots comme des paravents . Je commence a connaitre l ame humaine et la fourberie des hommes. Et que dire d un bivouac a la belle etoile ou la voie lactée est un spectacle sans pareil .  En Italie par ailleurs , l architecture est foisonnante et les peintures a fresque sont des merveilles .En cela j apprécie Montaigne, il ne sait jamais départi de sa simple condition humaine Il fut célbre à URBINO , Salutations



    • vote
      ged252 28 octobre 09:08

      @medialter

      Je rappelle ce que j’ai dis ici, et ça vaut pour médialter et pour l’autre qui m’insulte : vraidrapo.

      .

      Il y a des règles qui doivent être respectées dans un débat d’idées, On ne peut pas refuser de répondre aux questions simples que les gens posent (oui non vrai faux).


    • vote
      ged252 28 octobre 09:09

      Les USA sont un pays chrétien oui ou non ?
      .
      Les USA dominent le monde oui ou non ?


    • 3 votes
      medialter medialter 28 octobre 10:46

      @ged252
      Ben ma petite biquette, 2 plombes devant ton ordi pour me répondre, je t’ai tellement froissé ? Comme d’hab, des réponses comme une avalanche de mélasse où il est impossible de comprendre où tu veux en venir. Tu veux dire quoi exactement, que parce que les US sont chrétiens (évangélistes plus exactement, puisque t’as pas capté la différence), et qu’ils dominent le monde, ils sont puissants ? Genre Dieu leur vient en aide ? Moi je dirais plutôt que ça démontre qu’ils sont ce qu’ils ont toujours été, le cancer de l’humanité smiley Allez mon petit catho, structure ta pensée, ton charabia est juste imbitable, la foi c’est bien beau, tant que ça ne ronge pas votre petit bulbe parousique de béni-oui-oui smiley


    • vote
      ged252 28 octobre 15:22

      @medialter
      Bon va pêcher des moules medialter, va planter des choux, mais reste dans ton domaine de compétence.


    • 1 vote
      Djam Djam 28 octobre 20:47

      @medialter
      J’aime assez l’approche de Spengler car effectivement les "lumières" (dont on peut déjà relever l’auto satisfaction prétentieuse dans cette appellation) furent, non pas à l’origine du déclin en phase de décomposition mais ceux qui appuyèrent mortellement sur l’accélérateur. Il faut jeter un oeil dans l’encyclopédie de la brochette des lumières artificielles pour mesurer l’incroyable mentalité intolérante de ces esprits d’une rare prétention. L’invention de l’individu en "Je" majeur a pris ses galons avec cette république criminelle qui, après avoir neutralisé efficacement le christianisme (trop gênant pour faire des affaires juteuses et immorales sur le dos d’autrui) a inventé la nouvelle religion de l’homme dieu dont on voit la zombification massive à notre époque.


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 29 octobre 02:00

      @ged252

      Tu oublies juste une petite chose ... crois-tu vraiment que les USA dominent d’eux mêmes le monde ? ... ou bien ne sont-ils que le bras armé d’une petite entité, qui elle pense, contrôle et dirige.


    • 1 vote
      ged252 29 octobre 08:52

      @Hijack ...
      Je suis d’accord, les américains sont dominés eux-mêmes d’une certaine façon ;
      .
      Mais si on parle de ça, si on dévelloppe sur ce point et il y a de quoi faire, on se fait aussitôt traité d’antisémite avec menace de plainte ....
      .
      Alors bon, comme disent les juifs : "y penser toujours, n’en parler jamais"
      .
      Ou essayer en tous cas, ou en faire le moins possible .... 


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 29 octobre 15:51

      @ged252

      Pffff ! Ti sémite va !  smiley

      Blague à part ... tu reconnais ainsi qu’il y a comme un problème quelque part ... un truc que l’on ne peut nommer, que l’on ne peut critiquer ... c’est au-delà de la dictature. Ce qui voudrait déjà dire que les USA, comme puissance ... ne le sont que comme eunuques. 

      De plus et surtout ... ne jamais confondre judaïsme et sionisme ... même si tout est fait pour les lier. Que les juifs sont les premières victimes de l’idéologie qui les contrôle, les soumet. C’est un autre débat.


    • vote
      jeanpiètre jeanpiètre 30 octobre 18:31

      @ged252

      Il est l heure de prendre vos pilules, ged


    • 1 vote
      Earthnet Earthnet 27 octobre 20:08

      Théorie du surhomme de Nietzsche qui faisait rire Cioran mais sur le reste, Nietzsche est un sacré visionnaire. 

      Je viens de regarder la série "Unabomber" sur Netflix, personnage très intéressant que Kaczynski, sacré visionnaire également. Je suis en train de lire son manifeste. 


      • 2 votes
        medialter medialter 27 octobre 21:13

        @Earthnet
        Trahi par son frère. Breivik s’en est inspiré


      • vote
        Zatara Zatara 27 octobre 21:33

        @medialter
        il a pompé directement des passages même....
        @Earthnet

        https://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/voyage-en-cybernetique-77218



      • 5 votes
        Hijack ... Hijack ... 28 octobre 00:28

        Désolé pour ceux qui apprécient Houellebecq, mais perso, il n’est rien littérairement parlant ... encore moins au niveau des idées, synthèses filtrées de tout ce qui sort des bistrots de province.

        J’avais lu son "Soumission" par curiosité vu l’effet produit ... (pdf en ligne et heureusement gratos) ... ridicule à tous les niveaux. Certes un peu au-dessus de J. Robin ... mais qu’il fasse attention, la sénilité venant, pourrait facilement le rejoindre. Le plus étonnant ... Houellebecq, s’il fait partie de l’élite littéraire en France, n’est pas un bon signe pour elle. 

        Il y a des écrivains que je n’apprécie pas en tant qu’hommes, au niveau de leurs idées ou autres ... mais qui possèdent suffisamment de professionnalisme ou/et de talent pour que ce soit évident ... Houellebecq ... je pige pas, pourtant, ses analysounettes sont si faciles à comprendre même par un gosse .


        • 1 vote
          Djam Djam 28 octobre 20:56

          @Hijack ...
          On peut ne pas aimé Houellebecq (c’est un peu mon cas) mais s’il est considéré comme un littérateur au sens classique du terme c’est parce que ses fictions se déploient dans le cadre de l’étude de l’époque en cours. On est indiscutablement loin des sirops indigents d’un M. levy ou des pseudos enquêtes bas de gamme d’un Musso. Si ces deux derniers font cependant un tabac commercial, c’est bien parce que l’esprit des lecteurs d’aujourd’hui n’entend plus réfléchir mais uniquement se divertir pour se donner l’impression d’une vie vaguement moins pathétique que celle du quotidien.

          La littérature est une catégorie de récit qui permettent aux lecteurs, non pas de se divertir mais de saisir l’esprit des temps. C’est en cela que la littérature demeure l’un des meilleurs moyens de penser par soi-même et de comprendre le monde dans lequel on baigne et qui nous façonne malgré nous. Le reste, dans les grands magasins de distribution du grand commerce, ne sert qu’à occuper les cerveaux paumés qui s’emmerdent.

          Houellebecq est un dépressif, il l’assume et écrit ce qu’il voit, pense et déduit. C’est aussi cela la littérature. Un seul hic pour moi chez cet écrivain : l’absence total de style. Comme disait l’autre, Hugo, Céline, Proust, Balzac, Flaubert ?... un seul par siècle. C’est tout.


        • vote
          Hijack ... Hijack ... 29 octobre 01:55

          @Djam

          Je ne suis pas un fin connaisseur en littérature, juste un strict minimum ... mais entre Hugo, Céline, Balzac et Houellebecq, il y a bcp d’espace.
          Je ne dis pas qu’il est vraiment con ... mais ce qu’il écrit et dit, c’est de la pure foutaise ; ce qui me gène, c’est que j’ai la nette impressions qu’il prend vraiment les gens pour des cons, tel un Zemmour (style différent, je sais). Cela étant, je comprends et suis d’accord avec l’analyse que tu fais des auteurs soi disant "dans le vent" qui n’ont qu’un seul mérite, celui de prendre un haut parleur dans le train qui roule, même à contresens.

          Bcp d’auteurs ont eu des problèmes psy bien plus accentués que Houellebecq ... mais ça ne transpirait pas de manière flagrante dans leurs œuvres.

          J’ai donc bien compris que ce qui marche, c’est de dire ce que les gens veulent entendre (mais quels gens ?), c’est d’un triste constat !

          Même le pseudo penseur comme Zemmour, ne pense pas, n’a aucune idée ... il ne fait que retranscrire la pensée des auteurs (nombreux certes) qu’il a avalé et a extrait les idées de ceux qui collent à ses délires. .


        • vote
          rogal 28 octobre 03:42

          Penchera-t-il vers Asselineau ou vers Philippot ?


          • vote
            Le Celte Le Celte 28 octobre 05:40

            Branlage de nouille, ils sentent le vent tourner parce qu’ils ont le temps de flairer, on appelle cela des truffes, le vrai bon raisonnement c’était avant qu’il fallait l’avoir. 

            Il est temps de réagir, c’est l’abnégation le pot de départ du vivant.


            • 2 votes
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 28 octobre 05:47

              Arrêtez d’écrire n’importe quoi SVP !

              Depuis 4 ans que je traine par ici, je vous donne la référence indiscutable :

              nous vivons l’age de fer des grecs, le fameux Kali-Yuga des hindous !

              Epouiscétout !

              Ma recherche personnelle m’a permis de vous donner DEPUIS LONGTEMPS, la date du commencement de la FIN :

              vers - 600 AJC

              l’explication fondamentale :

              l’abandon par l’homme du Sacré qui en Grèce commence à l’époque d’Homère va crescendo ; la chute s’accélère et vers - 600

              quand ça commence à trop déconner, apparait le "fait religieux" (le début du judéo-chrétien) pour freiner la chute inéluctable (l’homme ne pouvant vivre sans une quelconque référence au Sacré ) !

              Chez les hindous, - 600

              ça correspond à l’arrivée du Bouddha & Co qui porte un coup fatal au Système des Castes (garant du respect du Sacré), qui à mon avis a commencé avec le déclin des fameux Védas vers -1000 AJC

              CQFD

               



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès