• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Scandale : l’impunité du nouveau capitalisme criminel

Scandale : l’impunité du nouveau capitalisme criminel

"Ce nouveau capitalisme financiarisé est criminogène". Jean-François Gayraud, auteur du livre " Le nouveau Capitalisme criminel" (préface de Paul Jorion).
 

Jean-François Gayraud constate la très grande transformation du capitalisme contemporain, depuis les années 80. Ce nouveau capitalisme financiarisé est criminogène. "Autrement dit il ouvre des possibilités, des incitations, des opportunités à la fraude tout à fait inédites dans l'histoire. et en particulier, ces fraudes ont une capacité à générer des crises financières".

"Voir comment les bulles immobilières, les bulles boursières, ont une dimension frauduleuse assez forte". Que ces fraudes viennent du crime organisé, ou de la criminalité en col blanc (banquiers, financiers).

"Il est important d'identifier ce qu'il y a d'inédit dans ces crises financières, c'est-à-dire qu'elles ont une dynamiqe criminogène forte, qu'en général les économistes ne veulent pas voir".


"Les économistes n'aiment pas parler du crime...
Ce que ne veulent pas voir les économistes, c'est que le crime n'est pas un phénomène neutre ; il peut évidemment détruire de la richesse, mais il peut surtout profondément modifier le fonctionnement des marchés économiques et financiers
".

"Le nouveau visage du capitalisme est né de politiques publiques".

 

La crise des sub-primes : "des mauvais acteurs qui fraudaient de manière systématique, voire systémique ont pris le pas sur des acteurs sains et honnêtes".

- Scandale du Bitcoin


- Le trading haute fréquence (grosse masse d'échanges, à très haute vitesse)

 

- La récession yakuza au Japon (crise financière dans les années 80 -> des prêts sans intérêts, obtenus par les mafias japonaises)

...

 

Entretien avec Jean-François Gayraud, auteur du livre " Le nouveau Capitalisme criminel".
Jean-François GAYRAUD n’en démord pas : les économistes se trompent, la crise économique n’est pas systémique mais criminelle. Ce commissaire divisionnaire de la Police nationale, ancien membre de la DST, criminologue, proche du chercheur belge Paul JORION, a un point de vue unique sur la crise financière. L’actualité lui donne raison. Au Japon, le bitcoin est en chute libre : et s’il s’agissait d’une vaste escroquerie ? L’Escroquerie et le crime n’ont-ils pas, de tout temps, accompagné la vie économique ?
Jean-François Gayraud dénonce cette criminalité dans un rapport...

 

_ _ _

 


Impunité des institutions financières


- La banque Wachovia (Une des plus grandes banques des USA. Liée au narcotrafic. Elle a "oublié" de filtrer environ 380 milliards de dollars, de l’argent venant des cartels de la drogue mexicains : amende insignifiante)


- HSBC (blanchiment d’argent issu des cartels de la drogue mexicains : pas de poursuites pénales ; amende insignifiante vis-à-vis des profits réalisés)

 

- Trading haute fréquence : on a légalisé le délit d’initié à très haute vitesse ? On a légalisé l’hyperspéculation sur le marché des matières premières ?

 

- Une souveraineté des peuples laminée... par une symbiose des politiques avec le monde de la finance...

 

 

_ _ _

 

Le nouveau capitalisme criminel

 

Citations en exergue :

Nous savons maintenant qu’il est tout aussi dangereux d’être gouverné par l’argent organisé que par le crime organisé (F. Roosevelt)
Il n’y a pas d’alternative au capitalisme (Klaus Schwab)
Le capitalisme est le racket légitime, organisé par la classe dominante (Al Capone, apocryphe)



- Le capitaisme ne cesse de changer de visage. Depuis les années 80 : financiarisé, dérégulé et mondialisé à l’excès. Et ces excès de dérégulation, de mondialisation et de financiarisation, ont des potentialités, des dynamiques et des vulnérabilités criminelles très fortes (la dimension criminelle qu’ont prise certaines crises financières, au Japon, en Albanie, en Espagne ou encore au Mexique et en Colombie...)

- Aveuglement des économistes : cloisonnement des activités, positivisme, excès de mathématiques, la vision ultra-libéraliste (le crime est "blanchi" par le "marché omniscient et parfait")

- Crise espagnole


- Institutions financières complices (narcobanques)


- Le trading haute fréquence (des milliers d’ordres de Bourse à la nanoseconde)


- Puissances financières "Too big to jail" (elles sont au-delà de la responsabilité pénale, un vrai problème démocratique...)

 

Financiarisé, mondialisé et dérégulé à l’excès, le capitalisme n’est-il pas devenu criminogène, tant il offre désormais d’opportunités et d’incitations aux déviances frauduleuses ?

Pour en parler, Xerfi Canal a reçu Jean-François Gayraud, essayiste et commissaire divisionnaire.

 

Une interview menée par Laurent Faibis.

 

_ _ _

 

Cette impunité de la finance est également dénoncée par Myret Zaki et Antoine Peillon, à propos de l’évasion fiscale : Voir l’article Myret Zaki épingle les rois de l’évasion fiscale (UBS, Trusts anglosaxons, paradis fiscaux...)

 

Extraits :

 

...on estime à 400 milliards d’euros les avoirs offshore des banques françaises. Mais pas un mot de la part des autorités françaises à ce sujet...

(...)

Le Lichtenstein, la Suisse et le Luxembourg seraient "un petit peu sortis du marché de l’évasion fiscale suite à ces scandales et ces attaques qu’ils ont subis". Mais pour faire de l’évasion fiscale, "eh bien il reste les Etats-Unis, les Caraïbes, Londres et ces dépendances de la couronne qui capturent aujourd’hui tout le marché de l’évasion fiscale, quasiment, grâce à ces structures, que seuls les richissimes peuvent s’offrir, puisqu’un trust vraiment opaque et hermétique au fisc des Etats, ça coûte très cher..."

(...)

A noter que si des banques se retrouvent devant la justice, "le montant des amendes est insignifiant" si on le compare avec les bénéfices d’une banque comme UBS, qui peuvent avoisiner les 20 milliards de dollars par an...

 

 

Paris, 18 janvier 2014. — L’évasion fiscale n’est plus à la marge mais au cœur de l’économie et affaiblit nos États. Les actifs français placés à l’étranger représenteraient ainsi 600 milliards d’euros. L’évasion fiscale représenterait en France entre 40 et 80 milliards d’euros par an. Plusieurs affaires et scandales ont mis sur la place publique ce phénomène : affaire Cahuzac, affaire de la banque UBS, etc.

 

_ _ _

 

Voir également l’article de Eric de Ruest : Les banques et la nouvelle doctrine « Too Big to Jail »

 

Extrait :

« Too Big to Jail » [2] qui rime avec « Too Big to Fail ». En effet, alors que le gouvernement des États-Unis a laissé Lehman Brothers faire faillite en septembre 2008, aucune banque n’a été fermée [3] ou démantelée par décision de justice, aucun dirigeant de banque n’a été condamné à une peine de prison. L’unique exception dans le monde occidental concerne l’Islande où la justice a condamné à des peines de prison ferme trois dirigeants de banque.

 

_ _ _

 

Goldman Sachs a "la puissance nécessaire" pour tout se permettre... Tout ! (vidéo de 2011)

 

 

" Toutes les banques d’affaires sont immorales ! " (Marc Roche)

 

Tags : Banques Finance




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 6 votes
    gregoslurbain gregoslurbain 15 mars 2014 13:22

    Sombre message de Bruno Boulefkhad, debout depuis 2 ans face aux banques :
    " ça finira dans un bain de sang en mai 2014 "
    http://www.youtube.com/watch?v=MznWdCvuemQ


    • 10 votes
      medialter medialter 15 mars 2014 15:09

      Quel cynisme poussé à l’extrême, Jean-François Gayraud est un produit du capitalisme qu’il prétend combattre, un flic payé par la redistribution inéquitable du système confiscatoire qui l’emploie.
      *
       Ils deviennent plus malins maintenant nos fonctionnaires du ministère, ils ne tapent plus sur les petits mafieux en oubliant de dénoncer la haute mafia qui les emploie. Ca devient trop flagrant ; ils tapent sur la mafia médiane et font d’une pierre deux coups : donner l’illusion qu’ils combattent le vilain capitalisme et ramener les miettes perdus au bercail.
      *
      Quand les loges françaises seront démantelées suite à l’avalanche d’affaires dont ils sont à l’origine, la démarche sera un peu plus crédible. En attendant, 460 commissaires au Grand Orient, chiffre officiel donc sous-estimé, ça en dit long sur l’intention de toucher quoi que ce soit à la pompe à finances française orchestrée par les banques.


      • 10 votes
        BA 15 mars 2014 15:49

        15 mars 1944 : le programme du CNR.

         

        70 ans après, souvenons-nous…

         

        http://www.les-crises.fr/15-mars-1944-cnr/

         

        Admiration sans borne pour le programme du CNR, plus que jamais d’actualité.

         

        Nous savons ce qui va se passer tout au long du XXIème siècle.

         

        Nous savons quelles sont les quatre étapes que nous allons suivre tout au long du XXIème siècle :

         

        1- Effondrement.

         

        2- Ensuite, révolte.

         

        3- Ensuite, libération de la France.

         

        4- Ensuite, épuration.

         

        L’Histoire est un éternel recommencement.


        • 5 votes
          tousensemble tousensemble 16 mars 2014 11:04

          si on pouvait épurer tout de suite car il y a tellement a faire :

          -DISSOUDRE LES 2 ASSEMBLEES ET LES REMPLACER PAR 100 DEPUTES PAYES A 3 FOIS LE SMIC MAXI ET COTISANT POUR LA RETRAITE AU REGIME GENERAL.......2 MANDATS MAXI DANS LA VIE POLITIQUE HALTE AUX CUMUL ET LOBBYISME DES PARLEMENTAIRES

          - ABROGER COUPABLES ET NON RESPONSABLES...MEME JUSTICE POUR TOUS EN GARDANT MME TAUBIRA POUR DEPLAIRE A L UMPFN

          -REMPLACEMENT DES COMMUNES PAR DES COMMUNAUTES DE...(elles sont deja en place et FONT DOUBLONS

          -DISSOUDRE L’ UMPS QUI REPRESENTE 15% DES SUFFRAGES EXPRIMES

          - REOUVERTUE DU BAGNE DE CAYENNE POUR LES PARLEMENTAIRES ET LEURS AVOCATS............

          entrons en resistance a attac et au cnr SECOUEZ !!VOUS DIRAIT MR HESSEL !!!!


        • 2 votes
          christophe nicolas christophe nicolas 15 mars 2014 19:38

          Le capitalisme qui rejoint les travers de l’ancien communisme dURSS, c’est assez bizarre.


          • 6 votes
            cass_la gauloise cass_la gauloise 16 mars 2014 04:57

            rothschild roth/rouge.


          • 5 votes
            Akerios Akerios 15 mars 2014 19:42

            .....................
            Pour l’Europe le crime à déjà eu lieu c’est la signature a Bruxelles en juillet 2012 de l’accord de mise en place de la "Résolution bancaire" et de la " Fausse garantie bancaire" pour endormir les populations.
            C’est inéluctable sans la séparation des activités de banques de dépôts et de banques d’affaires d’ici 5 ans au plus tard  :
            ......................les banques d’Europe en état de faillites prendrons les dépôts des comptes des clients pour solder leurs pertes spéculatives et ne pas sombrer.

            D’ou le grand intérêt pour la grande finance de sauver les paradis fiscaux et de s’opposer a leur contrôle ou fermeture ( on ne se tire pas une balle dans le pied ! )

            Pour pour résumer les banques ne font plus faillite en vidant légalement nos comptes......ce sont les bénéfices aux actionnaires les pertes aux clients . 

            Notre président a signé c’est un grand ami des banques et du MEDEF .


            • 3 votes
              mmbbb 15 mars 2014 21:18

              d’apres un sondage DSK devrait revenir aux affaires sans que cela ne choque les francais Tout le monde porte au nues ce monsieur alors qu’il est le representant de l’archetype du social liberal qui ne remet aucunement en cause ce systeme et fera comme Shroeder en Allemagne des petits boulot a quelques euros de l’heure Decidemment les citoyens aiment se faire enfiler et payer le lubrifiant de surcroit 


            • 5 votes
              cass_la gauloise cass_la gauloise 16 mars 2014 05:00

              des banques et de l’otan ça va avec


            • 6 votes
              cass_la gauloise cass_la gauloise 16 mars 2014 05:05

              cessez de dire L’Europe au lieu d’ UE bon sang. Cette UE est une ennemie de L’EUROPE.


            • vote
              Akerios Akerios 18 mars 2014 19:02

              Oui,

              tu as raison !


            • 6 votes
              Akerios Akerios 15 mars 2014 19:47


              Parmi beaucoup d’autres sites  :

               http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/article/resolution-bancaire-quand-le-vol-devient-legal.html

              C’est édifiant et plus on cherche plus cela fait peur . Cela vas vraiment très mal.


              • 6 votes
                yo 16 mars 2014 07:11

                "Ce nouveau capitalisme financiarisé est criminogène"
                .
                C’est une nouvelle forme de fascisme. L’outil de diffusion se trouve dans le coeur des multinationales.
                .
                Le fonctionnement interne des usines de ces groupes appliquent des règles et des lois qui sont propres et internes à l’entreprise.
                .
                Des cellules micro-fascistes d’un nouveau genre qui progressivement transformer des entreprises avec une mission d’équipement en outil idéologique.
                .
                Le modèle est imposé sur le reste et arrive même à renverser des Etats ou remettre en cause la notion de Nation.
                .
                Il est urgent de démanteler ces grosses entreprises et ses multinationales.


                • 5 votes
                  zygzornifle zygzornifle 16 mars 2014 17:51

                  Impunité = MEDEF, banques, président, députés, sénateurs , préfets .....


                  • vote
                    Akerios Akerios 18 mars 2014 18:59

                    Oui,

                    tu as raison !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès