• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Stéphane Édouard : "Les trolls internet sont des amoureux déçus"

Stéphane Édouard : "Les trolls internet sont des amoureux déçus"

Vous connaissez tous le principe du trolling sur internet : un troll est un emmerdeur qui déploie temps et énergie à casser les c... d'une personne identifiée pour cible. Mais comment expliquer l'essor du trolling ? Quel plaisir prend le troll à épier sa cible pour mieux la critiquer ? Le sociologue Stéphane Édouard, spécialiste des relations homme-femme, propose un postulat sur la psychologie du troll internet.

Tags : Internet Web 2.0 Réseaux sociaux Psychologie


Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 2 votes
    CoolDude 12 octobre 19:28

    Joli déballage de linge sale en Vidéo... Complètement inintéressant !

    Sinon, qui a dit :

    "
    L’Amour.

    Avec ce mot on explique tout, on pardonne tout, on valide tout, parce que l’on ne cherche jamais à savoir ce qu’il contient. C’est le mot de passe qui pemet d’ouvrir les coeurs, les sexes, les sacristies et les communautés humaines. Il couvre d’un voile prétendumment désinteressé, voire transcendant, la recherche de la dominance et le prétendu instinct de propriété. C’est un mot qui ment à longueur de journée et ce mensonge est accepté, la larme à l’oeil, sans discussion, par tous les hommes. Il fournit une tunique honorable à l’assassin, à la mère de famille, au prêtre, aux militaires, aux bourreaux, aux inquisiteurs, aux hommes politiques. Celui qui oserait le mettre à nu, le dépouiller jusqu’à son slip des préjugés qui le recouvrent, n’est pas considéré comme lucide, mais comme cynique. Il donne bonne conscience, sans gros efforts, ni gros risques, à tout l’inconscient biologique. Il déculpabilise, car pour que les groupes sociaux survivent, c’est-à-dire maintiennent leurs structures hiérarchiques, les règles de la dominance, il faut que les motivations profondes de tous les actes humains soient ignorés. Leur connaissance, leur mise à nu, conduirait à la révolte des dominés, à la contestation des structures hiérarchiques. Le mot d’amour se trouve là pour motiver la soumission, pour transfigurer le principe du plaisir, l’assouvissement de la dominance. Je voudrais essayer de découvrir ce qu’il peut y avoir derrière ce mot dangereux, ce qu’il cache sous son apparence mielleuse, les raisons millénaires de sa fortune. Retournons aux sources."

    "
    Ce que l’on appelle « amour » naît du réenforcement de l’action gratifiante autorisée par un autre être situé dans notre espace opérationnel et le mal d’amour résulte du fait que cet être peut refuser d’être notre objet gratifiant ou devenir celui d’un autre, se soustrayant ainsi plus ou moins complètement notre action. Ce refus ou ce partage blesse l’image idéale que l’on se fait de soi, blesse notre narcissisme et initie soit la dépression, soit l’agressivité, soit le dénigrement de l’être aimé"

    Etc...

    Henri Laborit

    Donc un troll pour Stéphane Édouard est une personne au narcissisme blessé et dépressif ou agressif ou dénigrant dû à la perte d’un être aimé.

    C’est du Stéphane Édouard

    En ce qui me concerne, à la question : Pourquoi un Troll, Troll ?
    Je répondrai simplement : Parce que c’est une source d’auto-gratification pour lui.

    Pas la peine, de jouer sur ce pseudo-sentiment qui justifie tout... Donc rien d’une certaine manière.

    PS :
    SVP. Ne voyez surtout pas de marque d’affection ou pas de ma part envers M Stéphane Édouard (Qui n’est pas plus sociologue que moi au passage) suite à mes propos dénigrants son analyse. Merci.


    • vote
      ricauret 12 octobre 22:54

      PEUT ETRE MAIS ILS SONT AUSSI DES INCULTES COMME LEURS COMMANDITAIRES


      • 1 vote
        jeanpiètre jeanpiètre 13 octobre 14:58

        je ne connaissais pas l’auto troll... Pas sur que ça preine


        • vote
          jeanpiètre jeanpiètre 13 octobre 14:59

          @jeanpiètre
          prenne


        • vote
          uefrexit 17 octobre 12:02

          Ce sont des malades, plus ou moins. Certains le sont par mission, la majorité par malaise.


          • vote
            sarcastelle 23 octobre 23:21

            Le trollage est la rémunération de la médiocrité.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès