• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Transhumanisme, Robotique, Intelligence Artificielle : l’humanité en voie de (...)

Transhumanisme, Robotique, Intelligence Artificielle : l’humanité en voie de disparition ?

Notre avenir est-il celui d'une cybersociété où l'humanité serait marginalisée, voire éliminée ? 

 

Robot pour être Vrai !... L' Homme, espèce en voie de disparition ? (Le Temps d'y croire, 3 mars 2017, 29:31)

Exposé vulgarisé sur la robotisation de la société et le Transhumanisme. L'homme face à l'immortalité, le travail face aux robots. Lorsque le futur commence aujourd'hui, doit-on y voir une source de bonheur ou une crainte réelle ? Trente minutes d'état des lieux pour se demander si le modernisme est toujours au service de l'homme et si oui, de quel homme...

 

 

Le mythe de la singularité : faut-il craindre l'intelligence artificielle ? - Jean-Gabriel Ganascia (Agora Des Savoirs, 2 février 2018, 1:54:32)

L'intelligence artificielle va-t-elle bientôt dépasser celle des humains ? Ce moment critique, baptisé « Singularité technologique », fait partie des nouveaux buzzwords de la futurologie contemporaine et son imminence est proclamée à grand renfort d'annonces mirobolantes par des technogourous comme Ray Kurzweil (chef de projet chez Google !) ou Nick Bostrom (de la vénérable université d'Oxford). Certains scientifiques et entrepreneurs, non des moindres, tels Stephen Hawking ou Bill Gates, partagent ces perspectives et s'en inquiètent.

Menace sur l'humanité et/ou promesse d'une transhumanité, ce nouveau millénarisme est appelé à se développer. Nos machines vont-elles devenir plus intelligentes et plus puissantes que nous ? Notre avenir est-il celui d'une cybersociété où l'humanité serait marginalisée ? Ou accéderons-nous à une forme d'immortalité en téléchargeant nos esprits sur les ordinateurs de demain ?

 

Synoptique :

1. Naissance IA
2. L'IA aujourd'hui
3. L'IApocalypse
4. Réfutation de la Singularité
5. Quand les peurs masquent les dangers...
 1. Systèmes prédictifs
 2. Agents conversationnels

1:18:00 Questions / Réponses

 

Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie, où il mène des recherches sur l'intelligence artificielle au Laboratoire informatique de Paris 6 (LIP6). Il est président du comité national d'éthique du CNRS et a publié divers ouvrages dont le précurseur L'Âme machine, au Seuil en 1990.

 

 

10 exemples d'intelligences artificielles (Top Factory, 18 février 2017, 14:19)

Une intelligence artificielle est un programme capable d'effectuer automatiquement certaines actions, prendre des initiatives, résoudre des problèmes, voire même créer des choses. Dans cet épisode, nous allons découvrir 10 de ces intelligences articielles dont certaines pourraient rivaliser avec le cerveau humain ! (Les sources, dans la description de la vidéo)

 

 

Transhumanisme, Robotique, Intelligence Artificielle - Comment la fiction s'empare de ces thèmes (en 4 exemples) et donne sa vision (ses visions) d'un futur où l'humanité se trouve confrontée à ses propres innovations technologiques  : 

 

1) Blade Runner & Blade Runner 2049

Blade Runner

Blade Runner est un film américain de science-fiction réalisé par Ridley Scott et sorti en 1982. Son scénario s'inspire assez librement du roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? écrit par Philip K. Dick, à qui le film est dédié.

L'action du film se situe à Los Angeles en 2019 et met en scène Rick Deckard, interprété par Harrison Ford, un ancien policier qui reprend du service pour traquer un groupe de réplicants, androïdes créés à l'image de l'Homme, menés par l'énigmatique Roy Batty (interprété par Rutger Hauer). [...]

L'histoire se déroule en novembre 2019, à Los Angeles, au climat pluvieux et où la quasi-totalité de la faune a disparu. La population est encouragée à émigrer vers les colonies situées sur d'autres planètes. Les animaux sont artificiels et il existe également des androïdes, des robots (en fait des humains fabriqués par manipulations génétiques) à l'apparence humaine aussi appelés « réplicants » (parfois orthographié « répliquants »). Ceux-ci sont plus ou moins considérés comme des esclaves modernes, qui sont utilisés pour les travaux pénibles ou dangereux, dans les forces armées ou comme objets de plaisir...

 

Blade Runner 2049

Blade Runner 2049 est un film de science-fiction américain, réalisé par Denis Villeneuve, sorti en 2017. Il fait suite au premier film réalisé par Ridley Scott (producteur de cette suite), sorti en 1982 et adapté du roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick. Il raconte les aventures d'un blade runner, trente ans après les aventures de Rick Deckard. [...]

En 2049, des humanoïdes issus du génie biologique, appelés réplicants, ont été intégrés dans la société pour assurer la survie de l'humanité. K, l'un des plus récents modèles conçus pour obéir, travaille comme blade runner au LAPD. Sa mission consiste surtout à pourchasser et éliminer les anciens modèles délinquants.

Dans une ferme, il élimine un ancien modèle et découvre par hasard une boîte enterrée au pied d'un arbre. L'analyse médico-légale révèle que ce sont les restes d'une réplicante morte à la suite des complications d'une césarienne pratiquée dans l'urgence. K se rend au quartier général du LAPD, où il subit avec succès un test validant ses caractéristiques de réplicant. Sa supérieure, la lieutenante Joshi, lui ordonne de détruire toute trace pouvant mener à cette découverte, y compris l'enfant né à la suite de la procédure médicale. Joshi croit que cette information pourrait mener à une guerre entre les humains et les réplicants dotés d'une certaine autonomie...

 

2) Terminator

Terminator

Terminator (The Terminator) est un film de science-fiction américain réalisé par James Cameron et sorti en 1984.

Ce film est un des classiques du cinéma d’action et d’anticipation des années 1980, et traite du voyage dans le temps et de la menace que pourraient faire naître des robots créés par une superintelligence issue de la singularité technologique. [...]

En 2029, une guerre oppose ce qui reste de l'humanité, décimée par un holocauste nucléaire, aux machines douées d'intelligence artificielle. Deux êtres de cette époque sont envoyés dans le passé, en 1984, à Los Angeles, grâce à un voyage dans le temps. L'un est un robot Terminator, un assassin cybernétique à l'apparence humaine (envoyé par Skynet) et programmé pour tuer une certaine Sarah Connor ; l'autre est Kyle Reese, un résistant humain envoyé par John Connor (le fils que Sarah Connor doit mettre au monde dans un futur proche) afin de protéger sa mère. Les troupes de Connor étant sur le point de triompher en 2029, les machines envoient en 1984 un Terminator afin de tuer la mère de John et, ainsi, empêcher sa naissance, « effaçant » de manière rétroactive son existence et ses actes en 2029....

Terminator 2

Au lendemain de l'holocauste nucléaire du , les survivants humains entrent en résistance contre la dictature des « machines » (des robots intelligents), ce qui les mène à la victoire en 2029.

L'ordinateur qui contrôle les machines, Skynet, avait envoyé un Terminator (un cyborg tueur) en 1984, afin d'éliminer Sarah Connor avant qu'elle n'ait mis au monde son fils, John Connor, appelé dans le futur à devenir le chef de la résistance humaine contre les machines. Ce plan n'ayant pas fonctionné, Skynet envoie de nouveau un tueur cybernétique, cette fois-ci en 1994, quelques années avant le début de la guerre atomique de 1997, pour cette fois-ci tenter d'éliminer directement John Connor, encore enfant à cette époquenote 1. Mais, dans le même temps, la résistance humaine envoie elle aussi en 1994 un individu pour protéger John.

 

3) Ghost In The Shell

Ghost in the Shell est un film d'animation de Mamoru Oshii sorti en 1995. Il s'agit d'une adaptation cinématographique du manga du même nom de Masamune Shirow. Le film se déroule dans un univers cyberpunk situé dans un futur proche, et relate l'enquête menée par deux cyborgs, le major Motoko Kusanagi et Batou, à la recherche d'un mystérieux pirate informatique.

La "naissance" du Major

GHOST IN THE SHELL - La science fiction, une histoire de philo...

Ghost in the shell... Une véritable pépite dont je vais décortiquer l'une des nombreuses notions philosophiques détenues en son sein. Comme quoi la SF est aussi une affaire de philo !

 

4) Altered Carbon

Altered Carbon | L'univers de la série Altered Carbon [HD] | Netflix

Altered Carbon ou Carbone modifié (au Québec) est une série télévisée de science-fiction américaine, créée par Laeta Kalogridis d'après le roman du même nom de Richard K. Morgan paru en 2002, et mise en ligne depuis le  sur Netflix, incluant les pays francophones. [...]

Dans un futur où les humains peuvent transférer leur esprit d'un corps à l'autre, un rebelle est ramené à la vie 250 ans après sa mort pour résoudre le meurtre vicieux de l'homme le plus riche du monde, en échange de sa liberté. Pour y parvenir il devra trouver des alliés, faire attention à tous les détails et se souvenir de ce qui lui a été appris en tant que "corps diplomatique"/"diplo"...

Altered Carbon | Histoire de l'immortalité [HD] | Netflix

Que va-t-il advenir de l'espèce humaine ? Peut-on prolonger la vie ? Peut-on éviter la mort ? Ce sont là quelques-unes des questions que nous nous posons. Découvrez les réponses de Steve Aoki, Richard Morgan et d'autres personnalités dans ce documentaire commenté par Neil deGrasse Tyson.

 

 

D'autres fictions sur le même thème : 

Matrix (film)

Black Mirror (série)

Westworld (série)

Ex machina (film)

Her (film)

...

 

Si, comme le dit l'adage populaire, la réalité dépasse souvent la fiction... alors...

 

Tags : Internet Société Cinéma Google Robotique Informatique Ethique Prospective et futur Philosophie International Science et techno Travail Science-Fiction Intelligence artificielle Transhumanisme




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    



    • 1 vote
      Ludovicavis 30 mai 08:38

      @Scalpa Le transhumanisme va bientôt avoir les moyens de changer l’être humain avec un eugénisme faustien. L’apocalypse de Jean 13 dans la bible est en train de se réaliser avec la marque de la bête qui va s’imposer à l’humanité dans l’indifférence générale (implant de nano puce dans la main droite ou la tête et modification de l’ADN). La nouvelle créature hybride dite améliorée sera coupée de son Créateur et perdra son âme, elle pourra acheter et vendre par l’argent électronique (barres code des produits de consommation avec le nombre caché 666), être connecté à l’intelligence artificielle et vivra plus longtemps mais : perdra son âme. Heureusement tout fini bien si on est informé de l’arnaque, la vie est une succession de choix ...


    • 3 votes
      matthius matthius 3 mars 16:23

      Un robot n’a pas de conscience. Il obéit à ses maîtres. Le monde des idées de Platon est inaccessible pour les robots.
      https://quiestdieu.net/spip.php?page=recherche&recherche=v%C3%A9rit%C3%A9


      • 2 votes
        pegase pegase 4 mars 12:11

        @matthius

        Les éditeurs de logiciels ne parviennent déjà pas à faire fonctionner un logiciel correctement, alors la robotique et l’intelligence artificielle... Je me souviens d’un soft sur une machine (un traceur), une copine développeuse a du reprogrammer tout le bazars tellement ça beuguait de tout les côtés ...

        ça m’avait coûté un bras ces conneries ...


      • 1 vote
        zygzornifle zygzornifle 4 mars 09:58

        NON.... Les robots auront besoin d’esclaves et on sera la pour les servir .....


        • 1 vote
          bob14 bob14 4 mars 10:08
          l’humanité en voie de disparition ?...ben oui..par sa faute !

          • 1 vote
            zygzornifle zygzornifle 4 mars 13:26

            @bob14


             avec 7,5 milliards de bout de bidoche ça va prendre un certain temps .....


          • 1 vote
            zygzornifle zygzornifle 4 mars 13:25

            En France on a la série Macroned Carbon qui va vous en faire chier pendant 5 ans voire 10 si en 2022 un LePen se représente face a lui au second tour ....


            • vote
              jjwaDal 4 mars 19:24

              L’espèce humaine mérite cent fois de disparaître et on n’aura pas à attendre un gros géocroiseur ou une vengeance divine. Elle fera le boulot elle-même. Au moins ça lui donne une occupation utile...


              • vote
                goc30 5 mars 10:27

                @ l’auteur

                Curieusement vous n’avez même pas cité "2001 l’Odyssée de l’espace", alors que ce film décrit le maximum qu’une machine crée par l’homme, puisse faire, à savoir se rebeller contre ses géniteurs pour aller rejoindre ceux qui ont "crée" les hommes.
                C’est quand même plus spirituel qu’une simple révolte destructrice de robots

                Et du coup, ce film nous pose la questionner : ne sommes-nous pas une espèce dotée d’IA (naturellement ou pas) faces aux autres êtres vivants ?


                • vote
                  Miona Miona 5 mars 11:11

                  @goc30

                  Oui je n’ai même pas cité "2001 l’Odyssée de l’espace", et il y aurait encore beaucoup d’autres films ou séries (Alien, Battlestar Galactica...) à citer...

                   

                  Vous parlez de HAL ? "ce film décrit le maximum qu’une machine crée par l’homme, puisse faire, à savoir se rebeller contre ses géniteurs pour aller rejoindre ceux qui ont "crée" les hommes"

                   

                  HAL pourrait aussi tout simplement agir selon ce que "ses géniteurs" ("authorities on Earth") lui ordonnent de faire (pas de rebellion "spirituelle" dans ce cas...) :

                  « Although the film leaves it mysterious, early script drafts made clear that HAL’s breakdown is triggered by authorities on Earth who order him to withhold information from the astronauts about the purpose of the mission (this is also explained in the film’s sequel 2010). Frederick Ordway, Kubrick’s science advisor and technical consultant, stated that in an earlier script Poole tells HAL there is "... something about this mission that we weren’t told. Something the rest of the crew knows and that you know. We would like to know whether this is true", to which HAL responds : "I’m sorry, Frank, but I don’t think I can answer that question without knowing everything that all of you know."[43] HAL then falsely predicts a failure of the hardware maintaining radio contact with Earth (the source of HAL’s difficult orders) during the broadcast of Frank Poole’s birthday greetings from his parents.

                  The final script removed this explanation, but it is hinted at when HAL asks David Bowman if Bowman is bothered by the "oddities" and "tight security" surrounding the mission. After Bowman concludes that HAL is dutifully drawing up the "crew psychology report", the computer makes his false prediction of hardware failure. Another hint occurs at the moment of HAL’s deactivation when a video reveals the purpose of the mission. »


                • 1 vote
                  goc30 6 mars 01:53

                  @Miona
                  Bonjour

                  Vous n’avez pas bien compris le film, je vous rappelle que les blocs monolithes ne sont que des unité d’implantation (de programmation) d’intelligence dans le cerveaux de certains singes, et ce uniquement par le touché. Ils n’ont aucune influence directe sur la programmation de l’ordi, et surtout ils n’ont jamais programmé la mort de tout l’équipage du vaisseau (relisez le bouquin de Clark).

                  ps : essayez de faire du travail personnel, et évitez de mettre des extraits de textes d’autres individus (qui ne sont pas forcement la référence en la matière) et surtout en anglais : tout le monde ne parle pas cette langue, donc ce sera plus compréhensible donc plus accessible, et en plus, ce sera plus poli et moins "prétentieux".

                  merci pour les prochaines fois.


                • vote
                  Miona Miona 6 mars 09:07

                  @goc30
                  Bonjour,

                   

                  "Vous n’avez pas bien compris le film" ...

                  Je crois surtout que vous n’avez pas bien compris ma réponse...

                   

                  "les blocs monolithes ne sont que des unité d’implantation (de programmation) d’intelligence dans le cerveaux de certains singes, et ce uniquement par le touché. Ils n’ont aucune influence directe sur la programmation de l’ordi, et surtout ils n’ont jamais programmé la mort de tout l’équipage du vaisseau"

                   Ai-je dit le contraire ? Non. Parmi les explications données quant au comportement de Hal, celle que j’ai indiquée dit juste que ce comportement ("de tueur") aurait été "déclenché" par ceux qui contrôlent la mission sur Terre (donc les "programmeurs" de Hal)...

                   

                  (ça ressemblerait un peu au comportement de l’androïde Ash dans Alien : dans ses paramètres de programmation (élaborés par la compagnie Weyland-Yutani), Ash doit faire réussir la mission coûte que coûte, en éliminant les membres de l’équipage ("crew expendable", désolée, c’est en anglais...) s’ils devaient compromettre la mission...)


                • vote
                  goc30 8 mars 15:42

                  @Miona
                  j’ai indiquée dit juste que ce comportement ("de tueur") aurait été "déclenché" par ceux qui contrôlent

                  Non ! c’est HAL tout seul qui décide de tuer tout l’équipage, en "comprenant" la mission réelle et non les humains. D’ailleurs, pourquoi les humains auraient envoyé d’autres scientifiques en hibernation, si c’est pour les tuer à l’arrivée ??.

                  Dans la "série" des Aliens, il est clair que le robot est programmé pour remplir sa mission, y compris s’il faut tuer tout l’équipage au cas ou ce dernier tombe sur une forme de vie extra-terrestre. Dans le premier film, la mission est bien de ramener du minerai, et le robot n’est là que pour aider et le cas échéant de ramener un alien s’il tombe dessus, donc il n’ya pas de rébellion, mais au contraire une obéissance aveugle. Alors que HAL se rebelle contre ses géniteurs pour aller rencontrer les géniteurs des humains


                • vote
                  Miona Miona 11 mars 12:00

                  @goc30
                  "Alors que HAL se rebelle contre ses géniteurs pour aller rencontrer les géniteurs des humains"

                  Je ne pense pas que HAL se rebelle contre ses géniteurs pour aller rencontrer les géniteurs des humains. HAL est programmé (par ses géniteurs) dès le départ pour aller rencontrer les géniteurs des humains (à l’endroit où le signal s’est dirigé depuis le monolithe lunaire ; Jupiter dans le film, Saturne dans le livre je crois). HAL accomplirait donc la mission voulue par ses géniteurs ; il ne se rebelle pas contre eux.

                  (Bowman et Poole ne connaissent pas la vraie nature de la mission... Bowman la découvre en "désactivant" HAL)


                • vote
                  egos 5 mars 16:02

                  D’un autre côté, vu le contexte international, réarmement massif de part et d’autre de l’hémisphère, la multiplicité des acteurs majeurs (USA, Chine, Russie), celle des équipes en seconde division (France, UK, Israel, Inde, Pakistan, Corée du Nord), la liste d’attente au guichet nucléaire,

                  n’y aurait il pas qqes utilité à creuser la piste des formes d’existences hybrides futures (garanties a.d.m proof) et bien évidemment des animaux de compagnie pour nos descendants, en quelque sorte ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès