• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Astronomie - Les anneaux de Chariklo

Astronomie - Les anneaux de Chariklo

Une équipe d'astronomes, dont font partie quatre Belges, a découvert pour la première fois un système d'anneaux autour d'un astéroïde, a indiqué mercredi sur son site internet l'Observatoire européen austral (ESO). "L'origine de ces anneaux demeure inconnue à ce jour. Il pourrait s'agir d'un disque de débris résultant d'une collision", précise l'ESO.
 
Des observations récentes du lointain astéroïde Chariklo, effectuées en divers sites d'Amérique du Sud, alors qu'il transitait devant une étoile ont révélé que cet objet était doté de deux anneaux, très minces. Ce corps lointain constitue à l'heure actuelle le plus petit objet doté d'un système d'anneaux et est seulement le cinquième objet de notre Système Solaire (après les planètes géantes Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune) à présenter cette caractéristique.
 
"Nous n'étions pas à la recherche d'un anneau, nous étions d'ailleurs loin de penser que de petits corps tel Chariklo en étaient dotés. Aussi, cette découverte a été une réelle surprise", explique Felipe Braga-Ribas de l'observatoire national de Rio de Janeiro, responsable de la campagne d'observations et auteur principal d'un article sur l'astéroïde, paru dans l'édition en ligne de la revue Nature mercredi.
 
Chariklo, caractérisé par un diamètre de 250 kilomètres seulement et qui se situe à plus d'un milliard de kilomètres de la Terre, est le membre le plus important de la classe d'objets baptisés Centaures. Il orbite entre Saturne et Uranus dans le Système Solaire extérieur.
 
Parmi les 64 astronomes co-auteurs de l'article et membres de l'équipe de recherche, on trouve Emmanuel Jehin, Michael Gillon, Jean Manfroid et Cyrielle Opitom, quatre astronomes membres de l'Institut d'Astrophysique de l'Université de Liège.
 

Tags : Astronomie Science et techno Belgique




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • 3 votes
    bourne 29 mars 2014 13:18

    250 kilomètres seulement ... Je trouve la réflexion péremptoire.

    Un anneau de glace ... j’aimerais en savoir plus .

    Une info sans réelle portée que de nous rappeler que des scientifiques passent leur temps à observer le ciel et ne trouvent plus grand chose à nous révéler.

     


    • 3 votes
      bourne 29 mars 2014 13:23

      On peut diriger un télescope chilien à l’aide d’un smartphone, depuis la Belgique.

      En France on appelle ça du télé-travail. Même plus besoin de sortir de chez soi. Un Chilien passe un coup de balai de temps en temps sur place, et une équipe de techniciens ukrainiens est envoyée de temps à autres pour une maintenance.

      Ca fait rêver la science moderne...

       


    • 2 votes
      Nora Inu Nora Inu 29 mars 2014 13:28

      Sur un sujet autant non polémique , scientifique ,

      je ne pensais pas lire des "commentaires intelligents" aussi cons .
      Bravo bourne , tu es le con du jour .

    • 5 votes
      bourne 29 mars 2014 13:36

      Il en faut un par jour, si j’ai compris...

      Je regarde suffisamment de vidéos de Blueman sur ces questions et je réitère : C’est une non-information qui circule depuis plusieurs jours sur les différents médias.

      Du niveau de la Une de ’Sciences et Vie’ ou ’Sciences et Avenir’.

      J’ai fait partie de ceux que la science a fait rêver. J’ai vu dernièrement un documentaire sur les télescopes toujours plus performant, hélas, je n’y ai vu que de toujours plus énormes machines pour des résultats qui confirment que l’espace est super-vaste  smiley avec plein de corps inconnus dedans.


    • 1 vote
      wendigo wendigo 29 mars 2014 14:40

      Bourne, je vous encourage à y réfléchir bien plus attentivement car ceci pourrait bien être une info des plus importante sur notre système solaire et son passé , que vous ne semblez le croire.
      Si cet astéroïde a, malgré sa taille, suffisamment de masse pour pouvoir former des anneaux, alors sa composition et ses origines deviennent intéressantes à plus d’un titre.


    • 1 vote
      bourne 29 mars 2014 15:22

      J’avoue qu’à ce stade vous avez remis en cause ma perception de l’objet.

      J’attends donc autre chose qu’un montage vidéo 3D pour me faire une nouvelle opinion.

      Mais je ne crois plus à une révolution dans notre système solaire, mises à part les révolutions de nos planètes autour du soleil.

       


    • 3 votes
      medialter medialter 29 mars 2014 13:22

      "L’origine de ces anneaux demeure inconnue à ce jour. Il pourrait s’agir d’un disque de débris résultant d’une collision"
      *
      Hahaha smiley toujours aussi débiles ces scientifiques, ou alors ils nous prennent pour des billes. Des débris qui vont sagement s’organiser en couche homogène autour d’un corps qui n’a quasiment pas de gravité.
      *
      Le phénomène des anneaux planétaires recèle bien des surprises. Pour ceux qui veulent une idée de quoi il retourne, je conseille cet excellent ouvrage d’un ancien de la NASA, Bergrun : "The Saturn Ringmakers". On y comprend mieux la raison d’être des 2 sondes Voyager
      *
      Merci en tous cas pour cette vidéo, la cosmologie étant bien trop rarement présente sur AVTV


      • 2 votes
        bourne 29 mars 2014 13:28

        Pour le coup vous auriez pu être plus explicite :

        "Le phénomène des anneaux planétaires recèle bien des surprises. Pour ceux qui veulent une idée de quoi il retourne, je conseille cet excellent ouvrage d’un ancien de la NASA, Bergrun : "The Saturn Ringmakers". On y comprend mieux la raison d’être des 2 sondes Voyager "


      • 3 votes
        medialter medialter 29 mars 2014 13:34

        "Pour le coup vous auriez pu être plus explicite"
        *
        Je ne pourrais jamais être plus explicite ni plus compétent que l’auteur lui-même. Maintenant si vous ne voulez pas faire l’effort de lire c’est que vous n’avez pas envie de savoir.


      • 1 vote
        bourne 29 mars 2014 13:38

        Bon vous me faites une traduction rapide et je m’y colle dans l’après-midi ... smiley


      • 2 votes
        wendigo wendigo 29 mars 2014 13:38

        @ Medialter, juste une petite question ; vous avez l’air bien instruit sur cet astéroïde, au point d’en connaitre la masse.
        Mais si ce corps céleste était un débris d’une naine blanche, avec une masse d’une tonne par centimètre cube, cela ne pourrait pas aider à la formation d’un ou plusieurs anneaux ?


      • 2 votes
        medialter medialter 29 mars 2014 16:12

        Il s’agit d’un astéroïde, donc de classe C, S, ou M. Dans le pire des cas, comme sa composition est inconnue, vous prenez la densité du fer pour une sphère de 250 km et vous aurez un ordre de grandeur de sa masse la plus lourde possible. Je vais pas m’emmerder à faire le calcul, mais mon petit doigt me dit que, le noyau terrestre étant censément métallique, ça va tomber à une puissance au mieux -10 de 10 / la masse terrestre, cad très en dessous du milliardième. Si c’est un composition carbonée, on tombe encore à plusieurs puissances en dessous.


      • 1 vote
        Rick Rick 29 mars 2014 16:50

        Pas de gravité certes mais peut être un fort champs magnétique.
        Peut être s’agit-il d’un objet de type ferreux ayant réussi à piégé un certain nombre de petits morceaux eux aussi de type ferreux plus ou moins dense, plus ou moins sensible au magnétisme ce qui fait qu’ils ne sont pas concentré en un endroit ?
        Je ne sais pas, je pose la question. Je découvre avec vous.


      • vote
        Karmayata Karmayata 29 mars 2014 16:55

        En aparté dans le roman d’Arthur C. Clarke "2001..." le monolithe est découvert autour de Saturne. Dans le film de Kubrick, Saturne est remplacée par Jupiter, allez savoir pourquoi...

        .
        Quant à l’astéroïde, mon petit doigt me dit que l’anneau est perpendiculaire à l’axe de rotation. Si la rotation est stable et constante, un tel corps de 250 km de diamètre produit suffisamment de gravité afin qu’il en résulte un anneau au bout de plusieurs siècles ou millénaires, anneau fait de débris issu d’un petit corps (ou plusieurs) après impact à grande vitesse sur l’astéroïde en question. Les éjectas s’étant "organisés" au fil du temps. C’est un concours de circonstances certes et même si ce phénomène est a priori rarissime cet exemple n’est sans doute pas le seul.
        .
        Pour ma part ça fait bien longtemps que l’astronomie/astrophysique académique ne me fait plus rêver. Idem pour l’exploration spatiale... un demi-siècle de léthargie ou presque. A quand le prochain rover sur Mars ? ;) Que vous le croyiez ou non il y a une science/technologie/exploration spatiale parallèle (la partie immergée de l’iceberg). Ce qui est médiatisé c’est pour les naïfs, c’est la vitrine, l’arbre qui cache la forêt.
        .
        ps : medialter (toi je sais que tu sais) tu connais "Ils n’étaient pas seuls sur la Lune" de George Leonard ?

      • vote
        Rick Rick 29 mars 2014 17:02

        Salut Médialter.
        Qu’en penser à ton avis, si ca ne peut s’expliquer par l’attraction ?
        Une erreur d’appréciation ?
        Un petit coup d’auto congratulation pour justifier de subvention ?
        Un nouveau type de matériau ?
        L’étoile noire Impériale de Moff Tarkin


      • 1 vote
        Karmayata Karmayata 29 mars 2014 17:07

        "Un petit coup d’auto congratulation pour justifier de subvention ?"

        .
        Ça y joue aussi... et la NASA entre autres n’est pas en reste.

      • 2 votes
        medialter medialter 29 mars 2014 17:17
        "Que vous le croyiez ou non il y a une science/technologie/exploration spatiale parallèle (la partie immergée de l’iceberg). Ce qui est médiatisé c’est pour les naïfs, c’est la vitrine, l’arbre qui cache la forêt."
        *
        Complètement d’accord avec ça, et à mon avis, on va pas tarder à approcher du millénaire de différence entre la technologie réelle et la vitrine, autant parler d’une sous-humanité et d’une sur-humanité.
        *
        "Qu’en penser à ton avis, si ca ne peut s’expliquer par l’attraction ?"
        *
        Je ne crois pas non plus au magnétisme, sinon le phénomène serait bien plus fréquent.
        *
        "Une erreur d’appréciation ? "
        *
        Non, la science officielle fait avec ce qu’elle a, et les pauvres mecs qui essaient de brusquer le mammouth se font lourder
        *
        Un petit coup d’auto congratulation pour justifier de subvention ?
        *
        Il est certain qu’ils n’ont pas intérêt à sortir du jardin d’enfants
        *
        "Un nouveau type de matériau ?"
        *
        Les résidus d’une activité spatiale, voir mon lien ci-dessus

      • vote
        Karmayata Karmayata 29 mars 2014 17:34

        "Complètement d’accord avec ça, et à mon avis, on va pas tarder à approcher du millénaire de différence entre la technologie réelle et la vitrine, autant parler d’une sous-humanité et d’une sur-humanité."

        .
        Certains ´whisterblowers’ parlent de plusieurs siècles d’avance voire plus. En fait une bonne partie du Système Solaire à déjà été exploré (et je parle pas de Voyager/Pioneer etc...) incognito.*
        .
        "Nous avons déjà les moyens de voyager vers les étoiles, mais ces technologies sont verrouillées dans des programmes secrets et il faudrait une action divine pour qu’elles soient utilisées au bénéfice de l’humanité... Tout ce que vous pouvez imaginer, nous sommes en mesure de le réaliser."
        .
        "Nous possédons maintenant la technologie nécessaire pour ramener E.T. à la maison".
        .
        Citations de Benjamin R. Rich, ancien directeur général de Lockheed Martin Skunk Works. Voir aussi les témoignages de Boyd Bushman qui a aussi travaillé à Lockheed. Il y a une chaîne intéressante à propos du TR-3B, l’antigravité etc sur YT : Alienscientist.
        .
        * Imaginez que vous seuls ayez accès à un continent sur Terre (avec la recherche de ressources etc) en faisant croire à l’Humanité que tout ce que vous faites depuis plus d’un demi-siècle c’est envoyer quelques sondes/robots d’exploration... alors imaginez pour le Système Solaire... c’est exactement ce qui se passe pour l’espace. Une poignée de privilégiés. C’est un vaste sujet.

      • vote
        Rick Rick 29 mars 2014 18:16

        Ce que je disais hier à christophe nicolas sur le topic des exoplanètes.
        La science moderne ( fin de la 2eme GM ) n’est absolument pas partagée.
        De toute façon les scientifiques sont des putes.
        Tout est mensonges, leurres, intox et fausses pistes.
        Les milliards de dollars d’excédent sur les divers programmes militaires américains ( top secrets mais dont tout le monde peut admirer l’avancement au jours le jours ) ne se justifient aucunement par le fait de quelques retards.
        Les américains font semblant de mettre la gomme dans tel ou tel domaine pour lancer une fausse course à la techno tout en sachant bien que cela mène dans un cul-de-sac.
        En 2003, des gens ont du enterrer des gens réduit à quelques dixaines de centimètres lors de l’opération irak freedom. Des gens découpés en morceau avec une précision inouïe comme au scalpel, a l’interieur d’un car sans la moins trace d’impacts sur celui-ci.
        Le quasi abandon de la conquète spaciale depuis les missions apollo.
        Ok on a posé les pieds sur la lune les gars, on remballe les cannes.
        Circulez y’a rien a voir.
        Quand on voit comme on peut se faire endormir sur des choses qui se passent sous nos yeux, comment imaginer que les sciences appliquées n’est presque pas évoluées depuis 40 ans.


      • vote
        wendigo wendigo 29 mars 2014 20:14

        Médialter, en effet, c’est pour cela que je vous demandais si vous connaissiez cet objet, car il se pourrait qu’il puisse nous en apprendre un peu plus. Que savons nous exactement de l’univers ? Vu ses dimensions et la quantité de trucs qui le compose, autant être honnête ...rien.
        Maintenant porter un jugement sans avoir pas plus de recule qu’à l’heure actuelle, perso je préfère attendre que de plus amples analyses et examens nous en disent un peu plus. Maintenant si ce truc est vérifié, son étude pourra assurément nous en apprendre énormément. Mais d’ici là ....

         


      • 1 vote
        medialter medialter 29 mars 2014 20:40

        @ky
        Merci pour les liens, je vais archiver : ça me rappelle les conférences de William Cooper, ou peut-être Phil Schneider : L’un d’eux disait qu’actuellement la "science" "vitrine" se prenait 50 ans par an dans la gueule. D’autant qu’elle stagne lamentablement. Sur 20 ans ça fait un millénaire. Comme les 2 se sont fait assassiner, je donne personnellement crédit à ce chiffre, à défaut d’autre chose, et certain qu’autre chose se fera attendre.
        @Wendigo
        Je pense que vous attendrez longtemps. La vraie info, il faut aller la chercher, c’est un boulot à temps plein, il faut démêler le faux délibérément mélangé au vrai. Je pense que la vérité, pour une raison que j’ignore, a été laissée à portée de ceux qui se donnent la peine de creuser, car il y a quand même pas mal de mecs crédibles, comme celui que j’ai laissé en lien (Bergrun) qui font des annonces incroyables qui ne sont réfutées par personne. Maintenant je comprends que cet énorme travail paraisse rebutant.


      • vote
        christophe nicolas christophe nicolas 30 mars 2014 01:22

        à@Rick

        Ces "symptômes" sont envisageables dans le cas de bombe à impulsion électromagnétique très violente et que les gens sont dans un environnement métallique. S’il y a des barreaux métalliques, des discontinuités de structure, il peut y avoir des effets de cisaillement de champ si violent que cela fait un effet de lame de rasoir, il peut effectivement y avoir des effets d’écrasement violent si le champ est en gradient et ce sera le cas dans un bus, c’est possible. Ce type de bombe n’est pas fait pour faire cela mais pour paralyser les communications en détruisant les semi-conducteurs. C’est un dommage collatéral ou c’était pour foutre la trouille aux irakiens. Le métal paraît ne rien avoir mais une étude de la microstructure révèlerait des changements.

        Ce n’est pas bon les impulsions, c’est ce que font les disruptions dans ITER et les matériaux ne vont pas aimer. Tout ça c’est cousin de l’effet Hutchinson. Les Américains ont découvert cela en 43, ils ont fait des progrès toujours à fond dans les armes les ricains. La protection est simple, il faut vivre en pleine nature.


      • 3 votes
        popov 30 mars 2014 04:36
        @Wendigo

        Vous croyez sérieusement qu’un débris de naine blanche aurait le même densité une fois libéré que celle qu’il avait quand il faisait partie de l’étoile ?

      • vote
        Karmayata Karmayata 30 mars 2014 06:53
        @ wendigo
        .
        L’Univers... comme dit l’adage... connais-toi toi-même et l’Univers n’aura plus aucun secret pour toi ;) Nous sommes pour la plupart comme des fourmis n’ayant pas conscience que le petit lopin de terre qui leur sert "d’Univers" est une infime fraction d’une planète en orbite autour d’une étoile, et ainsi de suite jusqu’aux super-amas de galaxies. Nous en sommes à peu près là niveau "sciences officielles". Un grain de sable perdu au milieu d’un océan de mystères.
        .
        Tout ce qu’on sait à présent, la certitude (et ça nous avance pas beaucoup) c’est que l’Univers est l’ensemble de tout ce qui existe, l’Ensemble de tous les Ensembles ("officiellement" pour la topologie... ça cherche... on multiplie les modèles.). Et ce qui en résulte c’est que ce Tout est éternel et cyclique. C’est important. C’est un cap à passer (il y en a d’autres).
        .
        Le "Big Bang" ou le phénomène qui s’en rapproche (expansion universelle, fond diffus cosmologique etc) a bel et bien existé si je puis dire, mais à un niveau "local". Il y en a eu d’autres et il y en aura d’autres selon la densité et l’arbre des possibles ou l’effet papillon... au sein du Multivers... même si tout arrive en même temps in fine mais c’est un autre sujet quoi que. De temps en temps le Phœnix renaît de ses cendres ou plutôt d’une pseudo-singularité. C’est cyclique, c’est comme ça. La vue d’ensemble nous montre clairement que nous vivons dans une sorte de trou noir inversé.
        .
        L’Univers (ou Multivers) dans son ensemble n’a ni début ni fin sur beaucoup de plans (l’Univers observable c’est autre chose... il aurait aujourd’hui grosso modo 50 milliards d’années-lumière de rayon du fait de l’expansion et de la vitesse limite de la lumière... à ce sujet lire Trinh Xuan Thuan : La mélodie secrète/Le chaos et l’harmonie... deux merveilles). Exit la création ex nihilo.
        .
        L’Univers est, point. Et il a des fractions écloses qui au final forment le Tout ("Dieu" en quelque sorte... nous faisons partie de lui comme il fait partie de nous). Un mandala éternel qui remet les compteurs à zéro ou les pendules à l’heure quand ça lui chante. Mais il y a aussi des règles, des lois. Un algorithme en quelque sorte. L’équation ultime. Sans doute est-elle magnifique et simple à la fois.
        .
        Ce qui nous entoure, le "monde intuitif" que l’on voit, que l’on entend, que l’on ressent etc dans ses dimensions spécifiques (l’illusion de la 3D et de la ligne temporelle) est un échantillon parmi le spectre dimensionnel (densités vibratoires) à l’instar de l’immense spectre EM comparé au minuscule échantillon allant du rouge au violet et adapté à nos yeux. Mais lorsque les instruments l’ont permis, d’autres portions du "spectre" ont été révélées. Ça viendra.
        .
        Sachant aussi qu’au niveau quantique nous sommes quasi-composés de vide (qui d’ailleurs n’est pas vide, une effervescence permanente... et certains complexes militaro-industriels l’ont apprivoisé... l’énergie c’est primordial). Quelle que soit la forme d´énergie, du quark en passant par le neutrino au photon etc ondes ou particules... ce qui reste au final (car il y a constamment transformation, une "saveur différente") ce qui reste... c’est l’information.
        .
        Au-delà de l’énergie ou de tout autre signe d’expression énergétique, il y a l’information. Sans elle les caractéristiques de la particule exprimée (ou qu’il s’agisse de la Théorie-M ou autres peu importe) ne peuvent pas exister. L’information est ce qu’il y a au-dessus de tout. Même l’algorithme universel distribue les informations. De prime abord il n’est pas évident d’assimiler que toutes ces informations sont là depuis toujours. Mais à un certain niveau, l’espace-temps n’a semble-t-il plus d’espèce d’importance, la notion d’espace-temps n’a plus aucun sens.
        .
        A l’image de la matière noire ou de l’énergie sombre. On cherche, on cherche, mais on ne trouve pas. Je remarque que ces "termes obscurs" reproduisent une certaine constante cosmologique lorsque les modèles théoriques ne cadrent pas avec les observations contemporaines (Einstein en a fait les frais).
        .
        Je dis ça je dis rien... peut-être la force gravitationnelle a-t-elle la capacité de passer outre les "densités vibratoires" et ce "surplus gravitationnel" ou "expansionniste" (fractal ou holographique c’est du pareil au même) ne provient pas de cette densité intuitive à laquelle nous sommes adaptés, mais d’une densité "adjacente" qui communique en quelque sorte par la force gravitationnelle. Une "densité vibratoire" qui est là mais qu’on ne voit pas. Comme l’Homme ne "voyait " pas les ondes radio ou les rayons gamma il y a quelques siècles encore. Et pourtant ça existe. Je dirais que les "scientifiques" ne regardent pas là où il faut.
        .
        Et qu’ils arrêtent d’évoquer la "non-localité" s’agissant des particules intriquées. C’est la même poudre de perlimpinpin que la constante cosmologique. A un moment donné il va bien falloir prendre en compte les autres "densités vibratoires" (malheureusement la Théorie-M entres autres n’est pas adaptée à l’expérimentation).
        .
        Bref... ceci est l’un des sujets "existentiels". C’est passionnant mais c’est frustrant car il y a toujours plus de questions. "Officiellement" ça avance à petit pas... depuis plus d’un siècle (Planck/Einstein) c’est le statu quo ! Relativité, Physique Quantique... les deux religions. Et pourtant ça marche, jusqu’à un certain seuil, et pas ensemble (Nassim Haramein aurait-il découvert quelque chose ?). Mise à part l’expérimentation et la découverte de particules théoriques etc c’est un siècle de léthargie, encore une fois .oO(en aparté comme j’aurais aimé lire certains ouvrages de la Bibliothèque d’Alexandrie... qui n’ont pas tous brûlé)Oo.

      • vote
        Karmayata Karmayata 30 mars 2014 07:20

        @ medialter

        .
        Phil Schneider a été assassiné avec une corde de piano (et on lui a tiré dessus un peu avant sa dernière conférence). William Cooper chez lui dans d’étranges circonstances. Il y a une super conférence de Cooper sur YT où il déballe tout. Ce qu’il a vécu au sein de l’armée (la qualité de la vidéo laisse à désirer mais ça vaut le coup d’œil et d’oreille).
        .
        Et grâce à Schneider cela confirme les écrits de Richard Sauder sur les dizaines voire centaines de bases (pseudo) militaires souterraines à plusieurs km de profondeur (voici la liste rien que pour les USA). D’immenses structures, certaines reliées entre elles par un système de locomotion trèèès rapide. Et parfois les "fonds secrets" passent par la Navy ;)
        .
        ps : alors d’après toi (j’aimerais connaître ta version, on en parlait sur l’autre fil) quel a été l’intérêt des Ricains de bombarder la Lune à coup de "missile" en 2009 ? ^^

      • 1 vote
        medialter medialter 30 mars 2014 12:49

        2009, c’était une mesure de résonance. C’est un peu comme la tronche à Hollande, ça sonne creux  smiley


      • 1 vote
        medialter medialter 30 mars 2014 13:01

        "D’immenses structures, certaines reliées entre elles par un système de locomotion trèèès rapide"
        *
        Décrites dans les anciens textes qui parlent de l’Agartha. Comme quoi la prophétie du Roi du Monde est entrain de se réaliser (la preuve : ce fil)


      • vote
        Karmayata Karmayata 30 mars 2014 20:14

        Oui la Lune résonne comme une cloche (la NASA l’a confirmé il y a des décennies) comme s’il y avait d’immenses cavités à l’intérieur. D’ailleurs cela remet en cause sa période de révolution autour du centre de gravité commun avec la Terre et la distance qui les sépare. Ça tient (et encore...) en partant du principe que la Lune est pleine et entière pour estimer ou calculer sa masse. Or si elle est majoritairement "creuse" cela pose comme un léger problème, un peu comme l’anomalie "matière noire" pour les grandes structures universelles. En fait la Lune est en quelque sorte une anomalie.

        .
        Et peut-être en 2069 (on peut toujours rêver) pour le centenaire du "premier alunissage" le public aura enfin droit à un atlas complet HR couleurs. Car après des dizaines de sondes toutes agences spatiales confondues depuis des décennies, ce n’est toujours pas le cas, quand on sait ce qui est possible pour la Terre, la Lune n’étant qu’à quelques jours de voyage. C’est ahurissant que le public n’y ait toujours pas accès en 2014 ! Qu’est-ce qui les gêne tant là-bas ? J’ai ma petite idée là-dessus (voir Moon Rising et Celestial d’Escamilla).
        .
        Et c’est ahurissant que plus d’un demi-siècle après Spoutnik, les missions spatiales humaines soient "officiellement" toujours cantonnées à l’orbite basse, en deçà des ceintures de Van Allen. On va rester dans le berceau encore longtemps ?! Ils attendent quoi pour élaborer une base permanente sur la Lune pour commencer ?!
        .
        Medialter tu connais les vidéos mises en ligne sur YT par John Lenard Walson ? Il a "boosté" son télescope et taquine la caméra CCD afin d’obtenir des images sensationnelles (la Lune notamment, comme si on y était). Il a trouvé des "structures" là-bas (cela confirme les dires de l’ex-sergent de l’USAF Karl Wolf lors du Disclosure Project, entre autres). Et Walson (capable de filmer avec détails l’ISS notamment) a aussi trouvé des "engins atypiques" proches de la Terre. José Escamilla en a fait une compilation, il y en a un paquet !
        .
        En aparté William Cooper disait lors d’une conférence (ou dans l’un de ses livres je ne sais plus) que la Lune possède une très fine couche atmosphérique, à basse pression. Il disait qu’il est bien plus facile d’adapter un être humain à ces conditions, en comparaison avec une "dépressurisation" lors de la remontée après un séjour prolongé dans les abysses (et qu’un masque avec système respiratoire et une combinaison adaptée suffiraient). Il disait qu’il y a certains lieux qui sont "habitables" quant à l’exposition idéale par rapport au Soleil. Ingo Swann y a aussi "vu" des êtres là-bas dans les sous-sols et des structures artificielles (et eux aussi l’ont "vu"... tout est expliqué dans son livre Pénétration).
        .
        Concernant l’Agartha, Shamballah, les accès, les "portes" au Tibet ou dans le désert de Gobi ou ailleurs, le "gardien aux gants verts" etc... Hitler, mystique qu’il était, les a cherchés durant des années. D’ailleurs pour l’anecdote, lors de l’arrivée de l’armée rouge à Berlin, des soldats ont trouvé dans des caves souterraines des hommes s’étant suicidés et ressemblant à des moines tibétains, accoutrés bizarrement, au milieu d’une sorte de scène cérémoniale. C’est à se demander ce qu’ils pouvaient bien faire là.
        .
        Il est un fait développé par Phil Schneider (qui était l’un des responsables en chef des ingénieurs/géologues) que lors de forages toujours plus profonds, ils sont parfois tombés sur des bases plus anciennes ! Certaines abandonnées... et d’autres non. C’est comme ça qu’il a perdu une partie de sa main. Et comme Cooper il a été assassiné pour avoir osé briser le devoir de réserve et prévenir la population. RIP

      • vote
        Karmayata Karmayata 30 mars 2014 22:26

        ps : "Ildisait qu’il y a certains lieux qui sont "habitables" quant à l’exposition idéale par rapport au Soleil."

        .
        Et n’oublions pas qu’ont été officiellement découvertes en surface lunaire de grandes quantités d’eau (l’eau pourrait-elle rester à l’état liquide par moments d’exposition solaire idéale ? Ou évaporation directe après changement d’état de la glace ? Cooper parlait de véritables lacs en surface et même d’un semblant de végétation) comme pour Mars dans le sous-sol notamment. De là à ce qu’il y en ait sur Venus...
        .
        Au risque de me répéter, la version officielle stipule que Venus est une planète volcanique, avec une pression de 100 atmosphères, une température moyenne en surface de 400°C, des vents titanesques, et pour couronner le tout des pluies d’acide sulfurique qui tombent en permanence. Un véritable enfer !!! Le pire endroit du Système Solaire ! Même dans Star Wars ils ont pas osé. De fait s’il y a de l’eau sur Venus ce ne pourrait être en surface que de la vapeur d’eau très chaude (donc mis à part d’éventuels organismes extrémophiles...).
        .
        Par conséquent Venus est automatiquement rayée des planètes à explorer (ou même à s’y intéresser... médiatiquement Venus n’existe pas vous l’aurez remarqué)... emballé c’est pesé... trop inhospitalière ! C’est ballot elle est encore plus proche que Mars et c’est celle qui se rapproche le plus de la Terre en masse. La faute à pas de chance. Même Io serait plus agréable à vivre en comparaison et c’est pourtant pas le Club Med.

      • 1 vote
        medialter medialter 30 mars 2014 22:38

        "Oui la Lune résonne comme une cloche (la NASA l’a confirmé il y a des décennies) comme s’il y avait d’immenses cavités à l’intérieur. D’ailleurs cela remet en cause sa période de révolution autour du centre de gravité commun avec la Terre et la distance qui les sépare. "

        *

        Oui, d’après Lear, le père Von Braun avait lâché le morceau ; le centre de gravité du couple Terre-Lune serait légèrement décalé par rapport à celui annoncé. J’ai DL de Scribd un paplart qui reprend les calculs relatives à cette anomalie, j’ai pas encore eu le temps de me pencher sur l’un ou l’autre, à suivre.

        *

         "J’ai ma petite idée là-dessus (voir Moon Rising et Celestial d’Escamilla)"
        *
        Connais pas, je vais tacher de trouver ça, merci.
        *

        "Et c’est ahurissant que plus d’un demi-siècle après Spoutnik, les missions spatiales humaines soient "officiellement" toujours cantonnées à l’orbite basse, en deçà des ceintures de Van Allen. On va rester dans le berceau encore longtemps ?! Ils attendent quoi pour élaborer une base permanente sur la Lune pour commencer ?!"
        *
        ça ne sera jamais fait, c’est propriété privée.
        *

        .
        "Medialter tu connais les vidéos mises en ligne sur YT par John Lenard Walson ?"
        *

        Oui Watson je connais bien, j’ai DL la plupart de ses vidéos sur YT, au cas où ça disparaisse. Passionnant. D’ailleurs j’ai l’intention, dès les beaux jours, de louer une nuit le télescope des Baronnies, près duquel j’habite. 250€ le 800 mm, 100€ le 400mm, je pense que ça sera le 400, vu mes pauvres moyens. Avis aux amateurs, à plusieurs on pourrait louer le 800. Objectif, le cratère sur la face visible où, selon Lear, cette fameuse structure de 40 km devient de temps en temps lumineuse, et les anneaux de Saturne, pour les raisons indiquées au début du post.
        *
        .
        "En aparté William Cooper disait lors d’une conférence (ou dans l’un de ses livres je ne sais plus) que la Lune possède une très fine couche atmosphérique, à basse pression. "
        *
        C’est aussi ce que dit Lear, et ça explique les photos en N/B
        .
        *
        .
        "Il est un fait développé par Phil Schneider (qui était l’un des responsables en chef des ingénieurs/géologues) que lors de forages toujours plus profonds, ils sont parfois tombés sur des bases plus anciennes ! "
        *
        Et d’autres qui communiquent avec l’Agartha

      • vote
        Karmayata Karmayata 31 mars 2014 00:16

        "ça ne sera jamais fait, c’est propriété privée."

        Je posais la question pour la forme, dans un monde "idéal" ^^ Car rien ne se tient bien évidemment quand on va au cœur du problème. Ils essayent de faire passer la pilule avec un rover martien à chaque décennie (et ç´a l’air de marcher, personne ou presque ne se pose la question sur cette rocambolesque situation). Donc au niveau "officiel" on oublie.

        C’est vraiment dingue quand on y pense, c’est hallucinant, que pas même un rover n’ait été envoyé sur la Lune par aucune agence spatiale dans le Monde depuis "Apollo" et quelques robots soviétiques. Des vidéos à même le sol, via un rover, ce serait un luxe en 2014 ? Apparemment oui.

        .

        Pour rappel Jay Weidner s’était vu formellement interdire par le Pentagone de réaliser son documentaire une fois qu’il soit parvenu à trouver les sponsors nécessaires pour concevoir et envoyer une mini-sonde orbitale lunaire, en vue de filmer en HR couleurs, et pourquoi pas d’en faire un atlas de qualité disponible pour tout le monde... pour une fois ! Bah non, pas touche, c’est réservé aux militaires, chasse gardée !

        Mais je pense tout de même qu’ils y ont mis les pieds d’une manière ou d’une autre et pas qu’une fois (peut-être même avec la collaboration d’exotiques partenaires). Cooper et d’autres évoquent une base USA/URSS dans les années 60/70 (il évoque aussi des voyages vers Mars). Sur la base lunaire il s’y serait produit des altercations et il y aurait eu des morts, avant que tout entre dans l’ordre. Alors peut-être l’Humanité est-elle depuis devenue "persona non grata" qui sait.

        "C’est aussi ce que dit Lear, et ça explique les photos en N/B" 

        Le N&B sert aussi à masquer toutes les couleurs de surface (voir notamment le documentaire "Pourquoi la Lune apparaît grise depuis la Terre ?" en anglais). Même un paysage terrestre vue d’orbite semble complètement différent en N&B. Évidemment que cette "bride" est volontaire et maintenue pour bien des raisons. De près certains endroits sont parsemés de couleurs ! De brun, de bleu, de vert, etc (et on en revient au documentaire Moon Rising - Escamilla - à ne pas rater).

        .

        Il n’y a que la mission Clementine qui ait permis d’obtenir (une fois n’est pas coutume) des images intéressantes en couleur (même si la qualité n’est toujours pas à la hauteur de ce qui est théoriquement possible). Escamilla s’en est inspirés pour son doc. Et c’est sur ces images qu’ont été découvertes notamment des "structures" (surtout des tours) floutées comme c’est pas possible. Il y a même parfois des bouts qui dépassent des flous (trouvables sur la toile, c’est tout un sujet).

        .

        Il y a aussi une émission radio intéressante animée par George Noory sur Coast to Coast où il a consacré des interviews de ’whistleblowers’ à propos de la Lune entre autres (il a aussi interviewé Richard Sauder sur les bases souterraines... passionnant).

        .

        Pour résumer... concernant l’espace (comme dans beaucoup d’autres domaines, Histoire, etc) les "élites" nous prennent pour des cons ! Et font leurs coups en douce, pendant que nous on se pose des questions. Et le pire c’est avec nos deniers qu’ils jouissent de leurs privilèges technologiques. Ne pas oublier aussi que la famille Rockefeller entre autres est partie prenante depuis tout au moins les années 50/60 et les prémices du projet MJ-12 ou équivalents. Il y a une véritable société parallèle qui a autorité sur la société "officielle".


      • vote
        Karmayata Karmayata 31 mars 2014 00:43

        ps : medialter as-tu déjà entendu parler des armes "Excalibur" et "Joshua" ?

        .
        Ah j’y pense il y a cette super interview du Colonel Philip J. Corso à voir de bout en bout. Et cette compilation d’images atypiques issues de références officielles. Et petit coup de cœur pour cette vidéo avec John Mack. Voir aussi sur YT la collection d’archives vidéos de Martyn Stubbs à propos des images infra-rouge issues des dizaines de navettes STS, quand NASA-TV retransmettait encore en direct (ce n’est plus le cas... allez savoir pourquoi). Et une anecdote intéressante racontée par Jean-Marc Roeder.

      • 1 vote
        bourne 29 mars 2014 14:00

        Quand je lis : Vue d’artiste .... c’est que l’anneau que l’on voit bouger autour de l’astéroïde dans la vidéo c’est de la 3D pure et simple ?

        @Wendigo

        Une naine blanche dans notre système solaire, pour le coup c’est du lourd !


        • vote
          wendigo wendigo 29 mars 2014 14:29

          Oui environ 1t le centimetre cube !

          Sinon il n’est pas interdit de lire TOUS les mots que j’écris et sinon d’un peu réfléchir, une naine blanche serait un peu plus visible qu’un astéroïde dans notre système, c’est pour cela que j’ai bien écris "Débris" de naine blanche. smiley


        • vote
          wendigo wendigo 29 mars 2014 14:31

          Sinon il existe une autre probabilité beaucoup plus logique et en parfait accord avec la ceinture d’astéroïdes et d’une théorie la concernant, je vous laisse réfléchir sur le coup .

          bises .


        • vote
          bourne 29 mars 2014 14:44

          Un débris de naine blanche tendrait à indiquer qu’il existait une naine blanche dans le secteur. Je suis pas fou vous savez !

          Sur la question de la ceinture d’astéroïdes autour de Chariklo... je vous donne ma langue au chat. Et attends votre hypothèse.

           


        • vote
          wendigo wendigo 29 mars 2014 20:21

          Les débris d’une naine blanche seraient surtout la preuve quelle aurait été détruite ce qui aurait pu se faire ailleurs que dans le voisinage.


        • vote
          lekaner lekaner 29 mars 2014 15:42

          Il y a une singularité vers l’infiniment petit au centre de l’asteroide, à l’interieur de laquelle, au-dela de son event horizon (ce que les scientifiques appellent le monde quantique parce qu’ils peuvent pas voir dedans), on trouve... une infinitée de singularités toujours plus petites et dansant les unes autours des autres en fractale dans leur chute eternelle vers l’infiniment petit du vide, un peu comme les planetes, les galaxies, etc. De la singularité de l’asteroide émane le resultat de ce ballet, un champ magnétique virtuellement infini (en fait qui perd en force à mesure qu’il s’eloigne), qui prend la forme d’un quadripole, et qui va organiser la matiere (elle même composée de singularités et donc proposant des champs similaires mais plus petits) autour d’elle de manière géometrique dù à la forme des champs magnétiques générés par la singularité.

          Nous vivons dans une fractale de singularité, à un lieu bien precis où l’échelle de la gravité et du magnetisme s’entrecroisent pour permettre l’organisation de la matière, notemment en cellules, mais je veux pas faire peur aux croyants alors je m’arrete smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès