• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Climat : Ces Experts Vous Mentent. Avec Christian Gerondeau

Climat : Ces Experts Vous Mentent. Avec Christian Gerondeau

Le dernier rapport du GIEC est vertigineux et fait peur. Les risques climatiques ont empiré. Selon ce rapport, en Europe, d’ici 2050, il y aura 30 000 morts par an dont 4 000 en France. Toujours selon le rapport du GIEC, les pertes agricoles liées aux sécheresses ont triplé ces 50 dernières années et cela va aller en s’aggravant pendant les 50 prochaines années. Pour espérer résoudre ces problèmes, le GIEC voit une seule solution : il faut réduire encore nos émissions de gaz à effet de serre.

Mais mon invité, lui, nous dit que le GIEC ment.

Tags : Prospective et futur Philosophie Science et techno Marketing de la peur Climat




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 29 mars 22:34

    Le climatoscepticisme, c’est mal ! Repentez-vous, chiens d’incroyants ! Comment osez-vous douter du Saint-Consensus ? Les faux infernaux du réchauffement climatique éternel vous consumeront !


    • vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 29 mars 23:01

      Les FEUX infernaux bien sûr !! 


    • vote
      mat-hac mat-hac 29 mars 23:25

      @Gaspard Delanuit
      Des scientifiques prévoient une période glacière d’ici 2030.


    • vote
      Norman Bates Norman Bates 29 mars 23:30

      @mac-hac

      "Des scientifiques prévoient une période glacière d’ici 2030."

      Chouette ! plus besoin de camion frigorifique pour livrer les barquettes... smiley


    • vote
      Djam Djam 29 mars 23:43

      Aaahhhh la cata climatique !!!! On l’attendait, la revoilà !

      Après le délire covidiste, le délire de la 3ème guerre mondiale déclenchée par Poutine, revient sur la grande scène du théâtre de désinformation massive : le "déréglement climatique".

      On ne se lasse pas de cette médiacratie mondiale en roue libre...


      • vote
        Étirév 30 mars 08:34

        « Climat : Ces Experts Vous Mentent »
        Rappel :
        Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) est l’un des mécanismes clés dans le cadre du financement de la future monnaie mondiale dématérialisée que les élites bancaires globalistes contrôleront, et qui débouchera, par la force des choses, sur un gouvernement mondial ploutocratique désigné du doux nom de « Nouvel Ordre Mondial ».
        Le FEM, « validé » par le biais des Nations Unies en 1992, lors de la conférence sur l’environnement et le développement, plus connue sous le nom de « Sommet de Rio », est une organisation financière indépendante gérant le système de financement destiné, soi-disant, à mener des actions pour la préservation de l’environnement, dans le cadre du « développement durable ». Il accorde, entre autres, des subsides au projet lié à la lutte contre les effets du pseudo réchauffement climatique. En effet, il est avéré que la température, plus élevée dans les temps anciens, s’abaisse graduellement ; le mensonge du « réchauffement climatique » est destiné, en partie, à faire croire que les « élites » et leurs scientifiques dits « sérieux » peuvent apporter tous les progrès, même ceux du climat.
        Le FEM a précisément pour objet de prêter de l’argent aux pays les plus pauvres afin qu’ils atteignent les objectifs fixés dans la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, la Convention sur la diversité biologique, etc. L’idée est que l’argent du FEM retourne ensuite pour rembourser les donations de nos gouvernements en prêts (c’est-à-dire nos impôts). Mais lorsqu’un pays ne peut rembourser ses emprunts au FEM, il doit céder une partie de son territoire aux banquiers : FEM, FMI, Banque Mondiale. La superficie totale des terres concernées peut atteindre 30% de la surface de la Terre. Si la terre ne peut être offerte en garantie, on fait en sorte que le pays meurt de faim : telle est la véritable origine de la pénurie alimentaire ayant eu lieu en Argentine et à Haïti, entre autres, en 2007 et 2008.
        Le coup de génie des banquiers fut donc d’avoir fait passer leur FEM par le biais du système des Nations Unies, lors du « Sommet de Rio », grâce à la cooptation des hauts fonctionnaires ministériels de 179 pays, entérinant ainsi le vol du monde.
        À l’origine, le FEM est issu du 4ème Congrès Mondial des Terres Sauvages (4th World Wilderness Congress) organisé en 1987 par le président de la Banque privée Edmond de Rothschild, le Baron Edmond de Rothschild lui-même, et parrainé par l’« International Wilderness Foundation » dont il était l’un des administrateurs. Quelque 1 500 banquiers et dirigeants parmi les plus puissants du monde ont assisté à ce congrès présidé par l’homme d’affaires, homme politique et multimilliardaire canadien, Maurice Strong (1929-2015), agent de « N. M. Rothschild & Sons à Londres ». Maurice Strong, ancien Secrétaire général de la Conférence des Nations unies sur l’environnement, et membres fondateurs du Groupe « d’experts » Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) créé en 1988, a été visé personnellement par l’enquête sur le scandale du programme « Pétrole contre nourriture » de l’ONU en Irak.
        SUITE


        • 1 vote
          JL 30 mars 10:59

          « GIEC est la traduction française de IPCC : Intergovernemental Panel on Climate Change soit en Français : Groupe Intergouvernemental sur le Changement climatiques. Où est le mot expert là-dedans ? Où est le mot expert là-dedans ?  » Christian Gerondeau.

           

           De fait, les membres du GIEC ne sont pas des experts du climat, ce sont des lobbyistes gouvernementaux, chacun défendant les intérêts de sa nation !


          • vote
            aglagla 30 mars 14:14

            Jean-Marc Jancovici


            • vote
              juanyves juanyves 30 mars 14:47

              @aglagla
              Jancovici c’est le nucléaire, c.a.d. la loterie et la prière que rien ne se passe mal. 100% sûr ça n’existe pas. Et au lieu de la filière uranium/eau pressurisée il aurait fallu se diriger plus tôt sur des solutions comme les centrales aux thorium beaucoup plus sûres mais peu intéressante du point de vue militaire car inintéressantes pour fabriquer des bombes nucléaires.


            • vote
              juanyves juanyves 30 mars 14:22

              Que le changement climatique soit une opportunité pour imposer un controle autoritaire sur les populations et une opportunité pour tous les requins que compte cette planète ne veut en aucun cas dire que le changement climatique soit une fraude. Tous ces experts autoproclamés ou certifiés peuvent causer, toucher leur honoraires et dire ce que veulent entendre leurs auditeurs, la vérité la détiennent ces paysans qui regardent le ciel, les pluies et dépendent totalement de ce qui se passent au niveau climatique (pas ceux qui regardent la puissance de leur tracteur ou la trace que laisse leur épandeur à poison). Depuis 30 ans je fais partie de ceux-ci, côtoient les vieux, partage mes souvenirs avec les leurs et échange des données qui remontent à leurs anciens sur des générations. Il n’y a pas photos : des floraisons d’arbres fruitiers à des époques absurdes (latitudes subtropicales/tropicales), parfois 2 fois dans l’année, des températures extrèmes jamais vues et secheresses ou inondations, c’est beaucoup de choses à la fois qui ne laissent indifférents aucune de ces personnes très dépendantes, de par leur activités, des évènnements climatiques. Que ce soit la faute de l’homme, ou pas, ne change rien, mais ce serait très, très étonnant qu’il n’y soit pour rien, il suffit de demander à toutes ces espèces qui ont disparues. Alors basta de tous ces experts et ces ignorants urbains qui ne connaissent rien à la Nature et se permettent d’exprimer des croyances de fanatiques religieux, d’investisseurs pétroliers ou d’autres avec des conflits d’intérêts plus gros qu’eux. Évidemment ça remets en cause beaucoup trop de bienfaits modernes.

              Il est plus qu’évident qu’il y a un dérèglement climatique très rapide (il y en a eu d’autres mais jamais de cet ampleur et à cette vitesse), qu’il y a un dérèglement de la raison humaine, qu’il y a un dérèglement de la santé humaine. La réalité c’est que l’homme est devenu fou, nos anciens nous les enfermons dans des prisons. Ce qu’ils nous disent on s’en fout et seul le pognon compte. Mais s’il y a des gens qui savent bien que quelque chose ne va pas, ce sont eux. On bouffe de la merde on respire de la merde et on bois de la merde : aucun effet sur la sante ???

              On fait la même chose avec la Nature et ça ne lui ferait rien ?

              Mais bien sûr dans un monde où il y a ceux qui recoivent et ceux qui donnent, ceux qui "savent" et ceux qui ignorent, ceux qui croient et les incroyants, il y a toujours des malins qui veulent tirer profit de tout ce qui peut leur permettre de continuer à recevoir sans rien donner et de vivre aux frais du travail des autres. Ça veut simplement dire que l’homme est toujours aussi con.

              À mon avis on devrait demander à Mc Kinsey de nous faire une étude indépendante sur la question, ce sont de vrais professionnel eux, indépendants et bienfaiteurs de l’humanité (ce qui justifie d’ailleurs leurs honoraires élevés). Il suffit, pour les payer, d’enlever 5€ (une misère) sur l’APL des étudiants (ils sont jeunes et sont capables de se débrouiller, par exemple en baissant un peu leur chauffage et en faisant du sport pour se rechauffer).


              • vote
                Sentero Sentero 30 mars 14:31

                @juanyves

                Enfin voyons tous les experts et scientifiques qui alertent depuis plusieurs décennies sur le changement/réchauffement sont des marionnettes à la merci de puissances ténébreuses... en réalité tout va très bien... on peut continuer à gaspiller et surconsommer irrationnellement...  smiley


              • vote
                juanyves juanyves 30 mars 16:02

                @Sentero
                Tu dois savoir écrire vu la quantité de conneries que tu ponds mais je ne crois pas que tu saches lire ce qui explique bien des choses.


              • vote
                Sentero Sentero 30 mars 20:01

                @juanyves

                Mais moi je ne vois pas le monde comme un théâtre de marionnettes... 


              • 1 vote
                Mr.Knout Mr.Knout 30 mars 18:03

                C’est fou les memes qui voient les conflit d’interet dans la santé sont incapable de les voir chez tout les expert climatosceptique.
                Et ca se moque de siso le rigolo qui transit du COVIDiot au pro russe averti ? Vous avez pas de face
                Seule la menace vaguement apocalyptique est martelée dans les cranes, elle produit lassitude et scepticisme et empêche la population de réclamer des solutions, les solutions mettant fin aux privilèges des hautes classes.
                L’effet ultra negatif des energies fossiles est connue depuis longtemps, bien avant l’explosion de l’automobile, tout le reste n’est que littérature financé par des interets pétroliers, puis recrachée par les animateurs du complots pret à tout pour vendre leurs breloques.

                Et meme si on oublie le climat, j’aimerai rappelé à la bande d’autruche "si il n’y avait que ça"
                Effondrement des ecosystemes
                Omnipresence du plastique dans le vivant.
                Explosion des zoonoses du a la destruction des milieux naturelles.
                Mort des milieux marins (je plonge au memes endroits depuis 35ans, meme la où l’on "protege" ca sent de pus en plus la mort.....)
                C’est bien de douter, je loue le complotisme mais faut pas oublié qu’une grande majorité du "scepticisme" depuis 60ans est produit par le departement d’etat americain et les think tank ultra capitaliste.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès