• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Comment fonctionne un QR code ? Ça se falsifie ?

Comment fonctionne un QR code ? Ça se falsifie ?

Qu'est-ce qu'il y a vraiment dans les QR codes ?

Tags : Informatique Prospective et futur Science et techno Pass Sanitaire




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 3 votes
    JL 11 février 16:01

    Un grand merci pour ces infos clairement présentées.



    • 5 votes
      Zero9 Zero9 11 février 17:55

      Un QR Code ça se fout a la poubelle.


      • 5 votes
        ETTORE 11 février 23:02

        il paraitrait que l’on veuille y intégrer une photo d’identité ?

        Cela veut surtout dire, que ce codage à la con ; vas nous marquer au fesses, encore un bon moment, sauf si nous le fourrons dans les fesses de qui de droit !



          • 3 votes
            Eric_F 13 février 10:24

            @eau_du
            L’implantation de micropuces dans le cerveau nécessite une intervention à cerveau ouvert (envisagé pour les tétraplégiques notamment), strictement aucun rapport avec un vaccin quel qu’il soit. La taille minimale d’une telle puce est de l’ordre de dizaines de microns.

            Ne pas confondre avec des puces de marquage sous cutanées (lecture à quelques centimètres), injectables par très grosses seringues (sans confusion avec avec celles des vaccins), comme celles des animaux domestiques.

            Ne pas confondre non plus avec un marquage local par nanoparticules fluorescentes ou infinitésimalement magnétiques, là aussi détectables à quelques centimètres par un appareil spécialisé.

            Mais les histoires de nano particules (cent mille fois plus petites que des micropuces) qui s’autogreffent et se "construisent" grâce à la 5G relèvent de l’hallucination, il n’y a pas même une piste théorique sur laquelle cela puisse être fondé, non seulement au présent mais dans un avenir prévisible ...certes, on ne peut pas s’engager pour les siècles futurs


          • 4 votes
            Eric_F 13 février 09:48

            Excellente vidéo, quel talent pédagogique !

            ...à regarder intégralement pour savoir comment c’est structuré, codé et sécurisé.

            Il manque peut-être une info sur la capacité maximale d’information que cela peut contenir : 4296 caractères alphanumériques avec la grille la plus fine


            • 2 votes
              pierrot19 14 février 08:04

              Toutefois, cette limite peut être repoussée en utilisant un codage des informations adapté à l’application ou au domaine concernés.

              En faisant appel aux méthodes de compression classiques, dans cet espace de 4296 octets on peut déjà stocker un texte de plus de 10000 caractères. Quand le langage utilisé est déterminé, la référence à un dictionnaire permet de faire encore mieux (plus de 75000 caractères en français, par exemple). Et si le QR code est dédié à une application spécifique, alors les octets qui y sont stockés sont susceptibles de représenter des données correspondant à du texte en clair beaucoup plus long.

              Cela soulève d’ailleurs des interrogations quant à la présence de données apparemment non significatives (caractères de bourrage, signature numérique, etc.) lorsque le QR code est attribué individuellement, dans la mesure où il serait possible d’y inclure des informations supplémentaires dont la teneur échapperait à l’intéressé.

              Enfin, le contenu du QR code peut toujours faire référence, explicitement ou subrepticement, à d’autres informations consultables en ligne, librement ou via un accès authentifié.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès