• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Cyberguerre : « L’enjeu, c’est l’exploitation et le contrôle des bases de (...)

Cyberguerre : « L’enjeu, c’est l’exploitation et le contrôle des bases de données »

Entretien du 24/11/2018 avec Gilles Sacaze, ancien cadre du service action de la DGSE. Il commente pour RT France les révélations d'#Anonymous concernant les programmes secrets britanniques de lutte contre « l'influence russe » sur internet et revient sur le concept de #GuerreHybride.

Avec la monnaie privée, l'objectif est la surveillance généralisée pour empêcher tout ménage dans la finance.

Tags : Etats-Unis Internet Informatique Censure Médias International Angleterre Manifestation Russie Monnaie Manipulation Renseignement Finance Intelligence artificielle Big Data




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • 2 votes
    barbarello barbarello 26 novembre 12:38

    Il me semble bien que l’enjeu de fond ce n’est pas vraiment l’exploitation et le contrôle des bases de données, mais bien plutôt une tentative des pseudo démocraties de conserver un contrôle sur une opinion qui leur échappe grâce aux informations et points de vues qui se diffusent sur internet et qui échappent au système de contrôle général et habituel que sont les mass media et un ensemble d’acteurs validés par les pseudo démocraties comme "sérieux". 
    Tout ceci avec une forte mise en avant d’un supposé grave danger russe comme servant de justificatif. 

    Les documents de anonymous montrent cela assez clairement : 

    https://fr.scribd.com/document/392195560/II-Handbook-v2

    https://fr.scribd.com/document/392195802/The-Integrity-Initiative-Guide-to-Countering-Russian-Disinformation-May-2018-v1

    Le sort réservé à Assange et aux autres délivreurs d’informations en dehors de canaux contrôlés par les pseudo démocraties, montre cela aussi. 
    Tout comme la loi dite mensongèrement "anti fake news" ici,
    ou les pressions des gouvernants des pseudo démocraties sur les plateformes sociales pour leur faire censurer "la haine" et les points de vue non autorisés par les pseudo démocraties,
    et tant d’autres choses qui ont lieu dans les pseudo démocraties occidentales depuis quelques bonnes poignées d’années. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès