• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Dieu & le scientifique : Entretien avec Richard Dawkins

Dieu & le scientifique : Entretien avec Richard Dawkins

Richard Dawkins est une figure du militantisme rationaliste anglo-saxon. Grand défenseur et vulgarisateur de la théorie de l’évolution, inventeur du concept de "mème", il est peut-être l’athée le plus célèbre du monde.

Il a accepté d'accueillir La Tronche en Biais chez lui à Oxford pour un entretien à l’occasion de la sortie de son premier livre sur Dieu depuis "Pour en finir avec Dieu" (The God Delusion, paru en 2008 en France) : "Dieu ne sert plus à rien" (Outgrowing God).

Une belle occasion de revenir sur son parcours et de l’interroger sur ses motivations et le regard qu’il porte sur la religion et sur la science.

Tags : Religions Dieu Science et techno Zététique




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Hijack ... Hijack ... 3 juillet 15:07

    Désolé, mais même si j’avais été athée, je dirai que c’est du n’importe quoi, aussi bien les questions que les réponses.

    Je me suis arrêté à la moitié avec bcp de patience ...

    Pour ce qui est de la théorie de l’évolution ... n’est pas Darwin qui veut _ le militantisme (surtout partant sur de mauvaises bases) n’a rien à voir avec la science.

    Peut-être que je n’ai pas compris aussi ...


    • vote
      Gollum Gollum 3 juillet 15:36

      Intéressante interview, assez bien menée, bien qu’on n’apprenne pas grand chose...

      Le personnage semble sympathique.

      Sur Einstein ils ont oublié (est-ce volontaire ?) qu’il considérait les fables religieuses comme des fables mais acceptait volontiers un Dieu comme celui de Spinoza...

      M’enfin entre un athée rationaliste comme Dawkins et les fous de Dieu américains refusant l’évolution et croyant à l’arche de Noé et autres balivernes ou encore les musulmans accordant du crédit à un livre sans originalité aucune ou l’AT pour les juifs mon choix est vite fait je préfère les athées...

      Mais bon, ce n’est pas mon univers culturel du tout malgré tout.


      • 2 votes
        ged252 3 juillet 17:16

        Le titre est mal choisi, ça devrait être : Dieu et l’opinion d’un bonhomme.

        .

        Parce qu’ils n’y a rien de scientifique dans ce que raconte le monsieur

        .

        D’autre part il n’y a aucune preuve prouvant que la théorie de l’évolution soit exact.

        Alors pour des gens qui se disent scientifique et qui ne se justifient que sur la science..... tout cela n’est pas très sérieux


        • 1 vote
          sls0 sls0 4 juillet 15:49

          @ged252
          On ne prouve jamais qu’une hypothèse est vrai mais qu’une hypothèse est fausse.
          Il est plus facile de prouver que la bible est fausse que la théorie de l’évolution est fausse.
          Quand je parle de la théorie de l’évolution je parle de l’actuelle, non celle de Darwin qui date un peu.


        • 2 votes
          ged252 3 juillet 17:28

          Vidéo débile dont le but est d’expliquer que si on est scientifique, on ne peut pas être croyant en un Dieu.

          .

          Mais il n’y a aucun rapport entre les deux choses, c’est juste l’expression d’une ignorance de ce que sont religion et science.

          .

          La "science" ce sont les sciences dures : math, physique, chimie, géométrie, algèbre, arithmétique, astronomie, balistique, et ainsi de suite.

          Ces sciences ne concerna pas l’humain, il n’y a rien de scientifique dans l’humain,

          Dans une religion, les vérités sont spirituelles, de l’ordre du sentiment, du ressenti.

          .

          Faire la confusion entre ces deux genres, c’est de l’ignorance


          • 1 vote
            sls0 sls0 4 juillet 16:13

            @ged252
            Dans le monde scientifique l’athéisme est très tendance selon des études et sondages.
            Dans la base de données de la CIA il y a même le QI moyen des pays ainsi que son taux d’athéisme. Les deux sont corrélés.
            Il y a des scientifiques croyants mais il sont franchement minoritaires.
            De mémoire, de la corrélation j’avais sorti la régression linéaire, THEORIQUEMENT à 127 de QI, tout le monde serait athée.
            En regardant d’une autre façon via les états américains j’arrivais à peut près au même résultat.
            Très religieux où je réside, il y a même dios sur le drapeau. Je suis entouré de chapelles évangéliques. D’après la base de données de la CIA le QI local est de 84.
            Il y a 16% de la population française qui a un QI en dessous de 85, donc il doit avoir une partie de la population française qui est fortement religieuse et quand on voit vos arguments plus proches de mantras que d’autres choses, coté QI ça confirme.


          • 1 vote
            zzz999 4 juillet 20:18

            @sls0

            Ça démontre surtout que le Q.I. est inopérant dans certains domaines et qu’on lui fait dire bien plus que ce qu’il représente réellement.


          • 7 votes
            Hijack ... Hijack ... 4 juillet 22:53

            @sls0

            Détrompe toi pour les scientifiques qui se disent "non croyants" ... en effet, s’ils s’amusaient à dire qu’ils croyaient, bcp de gens les prendraient moins au sérieux, surtout cela nuirait à leur profession justement de scientifiques (Dur). Par conséquent, un savant ayant un avenir dans la science, croira ou dira le contraire, je crois plutôt qu’ils évitera le sujet.
            .
            Comment un scientifique peut-il croire en Dieu ?

            (Radio, Fr. Culture)
            (Vers la fin de l’émission, la scientifique confirme qu’il y a bien plus de savants croyants que le contraire).
            .
            C’est une mode de se dire savant non croyant ... or, les plus grands de nos savants, font partie des anciens avec peu de moyens qui plus est ; ceux de nos jours, ont trouvé la route déjà tracée et le travail plus aisé ... Cela étant, il est évident que l’on ne croit pas de nos jours, comme on croyait il y a un ou plusieurs siècles. Avant, la religion était le moteur de la recherche scientifique ... de nos jours, la science n’a point besoin de moteur, l’intelligence et le savoir, la liberté et ouverture d’esprit + le libre arbitre suffisent, à croire /// ou ne pas croire. 
            .
            J’aime tjrs citer ces quelques vérités_ par des savants (certains très connus)  :
            *
            Darwin (1809- 1882), théoricien de l’évolution :
            " Jamais je n’ai nié l’existence de Dieu. Je crois la théorie de l’évolution parfaitement conciliable avec la foi en Dieu. Il est impossible de concevoir et de prouver que le splendide et infiniment merveilleux univers, de même que l’homme, soit le résultat du hasard ; et cette impossibilité me semble la meilleure preuve de l’existence de Dieu. "
            *
            Millikan (1868- 1953), illustre physicien américain Prix Nobel 1923 :
            “Je peux affirmer catégoriquement que l’incroyance est dépourvue de tout fondement scientifique. J’estime qu’il n’existe aucune contradiction entre la foi et la science.”
            *
            Albert Einstein (1879- 1955) :
            “ Quiconque est sérieusement impliqué dans la science devient convaincu qu’un esprit se manifeste dans les lois de l’univers – un esprit infiniment supérieur à celui de l’homme, et devant lequel, nous avec nos pauvres pouvoirs, devons nous sentir humbles.”
            *
            Howard Hathaway Aiken (1900-1973), père du cerveau électronique :
            “ La physique moderne m’apprend que la nature est hors d’état de s’ordonner elle-même. L’univers présente un ordre immense, d’où la nécessité d’une grande « Cause Première » qui n’est pas soumise à la loi seconde de la transformation de l’énergie, et qui donc est Surnaturelle. ”
            *
            Allan Sandage (1926-2010) Astronome professionnel, a calculé la vitesse d’expansion de l’univers ainsi que l’âge de l’univers par l’observation des étoiles lointaines :
            “ Enfant, j’étais athée. C’est ma science qui m’a conduit à la conclusion que le monde est bien plus compliqué que ce qui peut être expliqué par la science. Ce n’est que par l’intermédiaire du surnaturel que je comprends le mystère de l’existence. ”
            *


          • vote
            sls0 sls0 5 juillet 16:49

            @Hijack ...
            Vous avez trouver 5 savants c’est bien, ne pas en trouver aurait été bizarre. Il y en a des centaines de milliers et vous venez avec 5.
            Je parle d’études et de sondage où l’échantillon mini est de 1000 minimum.

            Un scientifique confirme, elle confirme c’est tout. C’est une personne face à des échantillons par milliers.


          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 5 juillet 18:53

            @sls0

            j’ai trouvé ... pas trouver (je ne m’appelle pas Omar Radad smiley )
            Ceux que j’ai trouvé, ne font pas partie des plus cons ... si j’avais été non croyant, à leur écoute ... je me poserai au moins des questions.
            .
            Il y a bcp de soi disant savants qui affirment que la terre n’est pas ronde.
            J’ai indiqué 5 savants importants, mais il y en a 100 fois plus, si je n’avais que ça à faire ... surtout, comme déjà dit : bcp préfèrent ne pas parler de leurs croyances.

            Si par ex. un jeune savant croyant en Dieu, dans un milieu où, consensuellement les plus grosses pointures vantent leur non croyance ; soit le jeune se rebelle et quitte la science, soit il ne dit rien. Nous en sommes là ... et, ce que tu me dis, justifie cela.


          • vote
            sls0 sls0 5 juillet 23:54

            @Hijack ...
            Au fait si Einstein employait d’un façon symbolique le mot dieu, il a écrit une lettre spécifiquement sur le sujet dont voici un extrait :

            Dans la lettre vendue mardi, datée de 1954 et écrite en allemand à l’adresse du philosophe Eric Gutkind, Einstein réfute toute croyance religieuse, lui le Juif qui avait fui l’Allemagne après l’avènement d’Hitler.

            "Le mot Dieu n’est pour moi rien d’autre que l’expression et le produit des faiblesses humaines, et la Bible un recueil de légendes vénérables mais malgré tout assez primitives", écrit le chercheur depuis l’université de Princeton, dans le New Jersey, un an avant sa mort en avril 1955.

            "Aucune interprétation, aussi subtile soit-elle, n’y changera rien (pour moi)", ajoute-t-il dans cette missive d’une page et demie.


          • 2 votes
            Gollum Gollum 6 juillet 08:50

            @sls0

            https://www.lepoint.fr/religion/je-crois-au-dieu-de-spinoza-et-d-einstein-22-12-2011-1429905_3958.php

            D’autre part Einstein n’était pas opposé au Dieu de Spinoza.

            Dans un essai de 1954 pour NPR, Einstein a écrit :

            “La plus belle chose que nous pouvons éprouver est le Mystère – la connaissance de l’existence est quelque chose d’insondable pour nous, la manifestation de la raison la plus profonde couplée avec la beauté la plus brillante. Je ne peux pas imaginer un Dieu qui récompense et punit les objets de sa création, ou qui a une volonté de la nature que nous éprouvons en nous-mêmes, je suis satisfait avec le mystère de l’éternité de la vie et avec la conscience de la merveilleuse construction du monde existant avec la ferme détermination de comprendre une partie, même minuscule, de la raison qui se manifeste dans la nature. Ce sont les bases de la religiosité cosmique, et il me semble que la fonction la plus importante de l’art et de la science est d’éveiller ce sentiment parmi les réceptifs et la garder vivante.”

            Dans son livre, “The Demon-Haunted World : Science as a Candle in the Dark”, Carl Sagan a écrit :

            « La science n’est pas seulement compatible avec la spiritualité ; c’est une source profonde de la spiritualité. Lorsque nous reconnaissons notre place dans une intensité d’années-lumière et dans le passage des siècles, quand nous saisissons le complexe, la beauté et la subtilité de la vie, le sentiment d’exaltation et d’humilité combinés, c’est sûrement spirituel.”

            https://www.lepoint.fr/religion/les-scientifiques-a-la-recherche-de-dieu-22-12-2011-1429891_3958.php

            Enfin, je rappelle le fait que devant les constantes cosmologiques si bien réglées de notre Univers les scientifiques "athées" disons pour faire court, ont été obligés d’inventer la théorie des multivers aux constantes cosmologiques variables et ce en nombre infini, afin d’avoir la possibilité d’avoir le nôtre !

            J’appelle ça une tentative désespérée d’échapper à l’inéluctable.

            D’autant plus que cette hypothèse est absolument invérifiable.

            On a le choix donc entre des Univers multiples en nombre infini et un Dieu infini c’est remplacer un infini par un autre, c’est une attitude... superstitieuse.. CQFD


          • 1 vote
            lacsap151 8 juillet 05:00

            @Gollum

            Les statistiques interdisent de penser qu’un univers régit par des variables aussi différentes que la vitesse de la lumière ou l’évolution des espèces au moyen de la sélection naturelle se reproduise de façon pérenne par distribution aléatoire. Quand un " événement " : < le monde est régit par une distribution aléatoire sans contrôle intelligent > a une probabilité nulle, son " événement contraire " : < il y a une cause intelligente ( quelle qu’ elle soit) à l’origine du monde et à sa perpétuation immuable > à une probabilité de pratiquement 100%. Mais ce ne sont que des mathématiques bien sûr... reste à trouver des outils plus performants
            Il y a bien longtemps que les " religions monothéistes " ont révélé leurs limites, ne serait-ce que dans le flou énorme et les contradictions autours de l’autorité et de l’origine des " textes sacrés ". Mais les vraies " maudites questions éternelles " ( Dostoïevski) demeurent. " Pourquoi il y a t-il quelque chose plutôt que rien ?". La fameuse " objection ontologique " de Leibniz."

             Il semble avérer que de considérer une éthique fondamentale qui respecte ce qui vit (avec ou sans créateur) ne peut être que positive, aussi bien pour tous que pour soi, ainsi que pour les petites bêtes " . Oui, à condition que cela soit conforme aux lois immuables de l’univers.

            Je ne pense pas que l’homme puisse se résoudre à renoncer à comprendre ( dans un livre publié il y a environ 20 ans, 3 neurologue américains essayaient de démontrer, de façon plutôt convaincante, que l’homme est constitué de telle sorte qu’il doit trouver des réponses aux questions qu’il se pose, sauf à devenir dingue, c’est pratiquement consubstantiel.( " Pourquoi "Dieu" ne disparaîtra pas ", quand la science explique la religion. ed Sully. Peut-être que nous ne prenons pas la bonne méthode. Descartes recommandait pour avancer dans la connaissance de tout soumettre au doute et de considérer qu’il fallait au préalable s’affranchir de ce que nous avions appris. De plus, peut-on considérer qu’il y ait des hommes plus avancés que d’autres dans ce domaine et dont on pourrait s’inspirer.
            Pour ma part, en ce moment, je suis de très près les travaux du docteur Jean-Jacques Charbonnier qui explore, avec tous le sérieux d’un grand scientifique, ce que nous apprend l’exploration de la conscience quelque soit les surprises que cela nous réserve, voire les bouleversement de paradigme.
            Spinoza disait : « J’entends par Dieu un être absolument infini, c’est-à-dire une substance constituée par une infinité d’attributs dont chacun exprime une essence éternelle et infinie. » 


          • 1 vote
            Gollum Gollum 8 juillet 09:27

            @lacsap151

            Il y a bien longtemps que les " religions monothéistes " ont révélé leurs limites, ne serait-ce que dans le flou énorme et les contradictions autours de l’autorité et de l’origine des " textes sacrés ". Mais les vraies " maudites questions éternelles " ( Dostoïevski) demeurent. " Pourquoi il y a t-il quelque chose plutôt que rien ?". La fameuse " objection ontologique " de Leibniz."

            Bien d’accord.

            Spinoza disait : « J’entends par Dieu un être absolument infini, c’est-à-dire une substance constituée par une infinité d’attributs dont chacun exprime une essence éternelle et infinie. » 

            Une infinité d’attributs et donc pourquoi pas ? Un Dieu qui tiendrait compte des lois du hasard et qui s’y plierait volontiers...

            Ce qui aboutirait à la situation paradoxale que théisme et athéisme, dans les confins, coïncideraient ensemble et que le langage ne pourrait plus dire quoi que ce soit là-dessus...

            Mais on serait très loin là du Dieu des religions monothéistes actuelles.


          • 1 vote
            lacsap151 8 juillet 13:19

            @Gollum
            On est bien d’accord. Il paraît au minimum présomptueux en l’état actuel du niveau de nos connaissances de prétendre comprendre la nature de " Dieu". Il faudrait être capable de concevoir que quelque chose n’ait ni commencement ni fin, de nature immuable, omniprésente en sa puissance infinie, contrôlant tout en temps réel ….
            Par contre il est aussi présomptueux d’évacuer d’un revers de la main l’hypothèse de son existence.


          • 1 vote
            ged252 3 juillet 17:37

            La "science" ce sont les sciences dures : math, physique, chimie, géométrie, algèbre, arithmétique, astronomie, balistique, et ainsi de suite, medecine, architecture, charpente, électronique, informatique, maçonnerie,

            cosmographie, géologie, météorologie, histoire naturelle, économie


            • 2 votes
              ged252 3 juillet 17:48

              La tronche en biais est dans la CROYANCE que le scientifique est l’ultime recours quant à ce qui concerne LA VERITE, que pour toute vérité, il incarne : "CELUI QUI SAIT"

              .

              C’est faux, il est celui qui sait dans la science dont il est le spécialiste, et uniquement dans cette science.

              .

              ppfft bientôt il va falloir vous expliquer que 1+1=2


              • 1 vote
                sls0 sls0 3 juillet 18:02

                Intéressant et plaisant à regarder.


                • 2 votes
                  ezechiel ezechiel 4 juillet 01:36

                  Des scientifiques comme David Berlinski ont depuis longtemps démonté les arguments de Dawkins.


                  • 1 vote
                    sls0 sls0 4 juillet 15:43

                    @ezechiel
                    David Berlinski est un auteur.
                    Sur google scholar il y a 5 pages de réponses avec son nom. Aucune parution dans une revue scientifique. Des écrits sans contradicteurs dans une revue scientifique ce n’est que de la propagande.


                  • 2 votes
                    zzz999 4 juillet 12:24

                    Quand on sait que n’importe quel système inerte voit son entropie augmenter avec le temps, l’existence soit disant par le fait du hasard d’une seule molécule d’ADN, véritable ordinateur biologique est une insulte à l’intelligence, comme le fait d’ailleurs qu’on retrouve un peu partout le nombre d’or dans la nature du reste.


                    • 1 vote
                      Hijack ... Hijack ... 4 juillet 12:53

                      @zzz999

                      En effet, le nombre d’or est un mystère que les "scientifiques du hasard" n’expliquent pas ; autrement, leur hasard serait perpétuel et tournerait en boucle ... sans qu’ils puissent l’expliquer.

                      Galilée  : La nature est écrite dans un langage mathématique ... 

                      Qui est ce matheux génial à l’origine tout ça au fait ? 

                       


                    • vote
                      sls0 sls0 4 juillet 16:20

                      Marrant les réactions des supertitieux face au raisonnement "scientifique".


                      • 3 votes
                        Hijack ... Hijack ... 4 juillet 21:49

                        @sls0

                        Est-ce un hasard ?  smiley


                      • 1 vote
                        CoolDude 4 juillet 23:06

                        @sls0

                        Rigolo ! Ceux qui voient une frontière net entre le vrai et le faux, entre la métaphysique et la physique, entre la frontière du démontrable et indémontrable, etc...

                        Toutes démonstrations est basées sur des axiomes ou des hypothèses, des principes, ect... Qui sont de facto non démontré, voir indémontrable. Est ce autre chose qu’une croyance ?

                        Tout est basé sur des croyances...

                        Vos raisonnements ne tiennent que sur du sable, Monsieur le Scientiste !

                        Et si vous avez la moindre culture scientifique, vous le sauriez !

                        Je ne suis pas Médecin, mais j’ouvre quand même ma gueule !
                        Je ne suis pas Scientifique... Ni theologien !

                        Mais... Je suis sls0-0, donc je n’ai pas honte de dire qu’ils sont marrant les non-scienteux comme moi !

                        N’est ça pas ?

                        L’inquisition est de retour !


                      • 1 vote
                        sls0 sls0 5 juillet 23:42

                        @CoolDude
                        Je ne me crois pas scientiste. Se faire traiter de scientiste est quand même préférable à une personne qui ne connait rien à rien et qui gobe toutes les conneries qui trainent sur internet.


                      • vote
                        CoolDude 6 juillet 00:14

                        @sls0

                        Pas du tout, ça se saurait ! D’ailleurs il n’y a aucune moquerie chez vous !
                        Qu’est ce que l’on se marre.



                        • 2 votes
                          jack Mandon jack Mandon 5 juillet 01:40

                          Dieu, sous toutes ses formes, constitue une réponse à notre humanité sensible. Dans l’infini et l’indéfini d’Anaximandre au temps des penseurs matinaux (7e siècle av. J.C. science et poésie s’enroulent à la manière d’un Tao.

                          Chaque humain dans son unicité, sa condition sociale, sa culture, son développement psycho-affectif, se construit un Dieu à son image. "l’homme est la mesure de toute chose" nous dit Protagoras. Citation concise qui contient pourtant trois modes d’interprétation, relativiste, rationaliste et phénoménologique.

                          Charles Baudelaire, probablement panthéiste égraine dans " Les Phares"

                          Ces malédictions, ces blasphèmes, ces plaintes,
                          Ces extases, ces cris, ces pleurs, ces Te Deum,
                          Sont un écho redit par mille labyrinthes ;
                          C’est pour les coeurs mortels un divin opium !...

                          ...Car c’est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage
                          Que nous puissions donner de notre dignité
                          Que cet ardent sanglot qui roule d’âge en âge
                          Et vient mourir au bord de votre éternité !

                          La science serait ennuyeuse si la connaissance matricielle maternelle qui nourrit l’art, le religieux, l’ontologie, la métaphysique ne répandait pas sa touche lunaire impressionniste dans l’univers intérieur de l’âme humaine.



                          • vote
                            rita rita 5 juillet 06:58

                            Les dieux ?..une secte de pédophiles.. !


                            • 6 votes
                              Hijack ... Hijack ... 5 juillet 21:05

                              Le physicien Marcelo Gleiser : "La science ne tue pas Dieu"

                              .

                              Washington - Le prix Templeton, qui récompense chaque année une personnalité affirmant "la dimension spirituelle de la vie", a été attribué mardi au physicien théorique brésilien Marcelo Gleiser, qui s’acharne à démontrer que science et religion ne sont pas ennemies.

                              Ce professeur de physique et d’astronomie, spécialisé en cosmologie, né à Rio de Janeiro il y a 60 ans et installé depuis 1986 aux Etats-Unis, ne croit pas en Dieu. Il est agnostique

                              .

                              Extraits :

                              "L’athéisme n’est pas compatible avec la méthode scientifique", a dit Marcelo Gleiser lundi à l’AFP depuis le Dartmouth College, l’université du New Hampshire où il enseigne depuis 1991. C’est "une croyance dans une non-croyance. Vous niez catégoriquement une chose contre laquelle vous n’avez aucune preuve". 

                              "Je garde l’esprit ouvert, car je comprends que la connaissance humaine est limitée", explique le scientifique. 

                              .

                              Cette curiosité fondamentale - scientifique ou religieuse - amène certes à des réponses différentes. La méthode scientifique est faite d’hypothèses réfutables, pas les religions. 

                              Mais "la science peut fournir des réponses jusqu’à un certain point seulement". Que sont le temps, la matière, l’énergie ? Les réponses scientifiques ne sont valables que dans un cadre théorique. 

                              "C’est un problème connu en philosophie, celui de la première cause : on est coincés", dit Marcelo Gleiser, père de cinq enfants. "Nous devons avoir l’humilité d’accepter que nous sommes entourés de mystère". 

                              .

                              ... Il accuse les "nouveaux athées" d’avoir fait du tort en creusant le fossé avec la religion, notamment le scientifique britannique Richard Dawkins (qui voulait faire arrêter le pape Benoît XVI pour la pédophilie dans l’Eglise) ou feu le journaliste Christopher Hitchens, qui critiquait Mère Teresa (par ailleurs la première à avoir reçu le prix Templeton). 

                              .

                              Il ajoute : "Quand des scientifiques célèbres expliquent que la cosmologie a tout expliqué des origines de l’univers, et qu’on n’a plus besoin de Dieu, c’est n’importe quoi. Nous n’avons rien expliqué du tout". 


                              • vote
                                CoolDude 5 juillet 21:54

                                @Hijack ...

                                La création n’a pas besoin d’être défendu. Elle est !


                              • 3 votes
                                Hijack ... Hijack ... 5 juillet 23:39

                                @CoolDude

                                Elle l’est, certes ... mais pas pour tous, voilà pourquoi, il faut argumenter, dans la mesure de nos connaissances.


                              • vote
                                CoolDude 6 juillet 00:19

                                @Hijack ...

                                Être ou ne pas être... Demande t’il une argumentation surtout depuis Descartes !

                                Ça existe, On existe... Même un peu trop !

                                Voir on pourrait ce dire que, "Ouais, si on avait pas été là ! Ça serait moins pire." Ce qui veut dire que l’on est conscient.


                              • vote
                                CoolDude 6 juillet 00:21

                                @CoolDude

                                C’est en écho à un bouquin qui vient de sortir dont le titre est "Quels sont les erreur que l’on a pas fait !"



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zodiac

Zodiac
Voir ses articles







Palmarès