• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Kepler, le visionnaire de Prague
#82 des Tendances

Kepler, le visionnaire de Prague

Prague, début du XVIIe siècle. Premier astrophysicien et auteur de science-fiction de son temps, Johannes Kepler a les yeux tournés vers le ciel et rêve de voyages vers la Lune. Lorsque, chassé du Danemark, le grand Tycho Brahé est accueilli à la cour de Rodolphe II de Habsbourg pour devenir son astronome attitré, il fait de Kepler son disciple et, au soir de sa vie, son successeur. Il lui confie toute sa documentation, précieux trésors accumulés au cours des ans, pressentant le talent de son turbulent élève. Et il ne se trompe pas. Visionnaire de génie, Kepler va poursuivre et compléter les travaux de son maître en démontrant que le mouvement des corps célestes n'est pas sphérique mais elliptique, ouvrant ainsi la voie à Newton et à l'aventure de l'espace, notre plus grande conquête. Dans son évocation foisonnante et haute en couleur, Henriette Chardak nous plonge au cœur d'une époque charnière qui voit l'ère de la science succéder à l'âge de la foi.. Une foi remplace l'autre, serait-on tenté de dire. Sauf qu'en ce début de XVIIe siècle, les scientifiques sont croyants et les croyants scientifiques.

Henriette Chardak est journaliste, réalisatrice de documentaire et auteur. En tant qu'écrivain, elle a publié Élisée Reclus, l’homme qui aimait la Terre (Stock, 1997) et de Tycho Brahé, l'homme au nez d'or et Johannes Kepler, le visionnaire de Prague, les deux premiers volets de la collection "Les rêveurs du ciel " (Presses de la Renaissance, 2004).

Tags : Livres - Littérature Astronomie Philosophie Science et techno Espace Science-Fiction






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès