• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > L’atterrissage de Perseverance

L’atterrissage de Perseverance

La NASA vient de publier la 1ere vidéo de l'atterrissage de Perseverance ! Je vous propose les temps forts de cet évènement dans un court flash info du Journal de l'Espace !

Autres vidéos :

Tags : Etats-Unis Science et techno Mars




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • 1 vote
    michel michel 24 février 08:00

    Prouesse de la NASA..mais aucun intérêt pour l’avenir de l’humanité d’aller sur ce caillou !


    • vote
      sls0 sls0 24 février 08:37

      @michel
      Le passé de mars ressemble à notre présent.
      Il y a des retombées technologiques suite à la recherche spatiale.
      Pour Tchernobyl les connaissances acquises avec les rovers lunaires on servit.
      Aller sur la lune n’avait aucun intérêt à l’époque mais ça a permis un bon technologique aux USA.
      On sait maintenant que c’est une source de He3.
      L’He3 pour la fusion nucléaire sans aucune polution c’est le top.
      Construire une pyramide ce n’était pas censé apporter un plus pour les générations futures. Les réponses aux problèmes technologiques, de calcul, de physique, logistiques qui ont été induits ont fait que l’Egypte a pris une sérieuse avance sur les autres civilisations.
      Combien de vies sauvées à cause des couvertures de survie ? Une technologie de l’espace.
      C’est la science qui fait le futur de l’humanité, la science c’est répondre à des questions. Qu’est mars est une question.


    • 1 vote
      michel michel 24 février 10:20

      @sls0
      C’est la science qui fait le futur de l’humanité ?
      En regardant notre société actuelle, je me pose des questions..si certaines choses ont réussi par contre beaucoup ont mis les humains dans la rue..explosion de la pauvreté pour ne citer que cela !
      La science à surtout réussi aux riches pas aux pauvres...toujours plus de misère ça c’est la réalité !


    • vote
      Doctorix Doctorix 24 février 11:29

      @michel
      Il y a des choses troublantes quand même, qu’en tant que complotiste je ne peux m’empêcher de relever.
      Par exemple, ce magnifique déploiement du parachute, dans une atmosphère qui est 0,006 par rapport à l’atmosphère terrestre (0,6%).
      Ainsi que cet hélicoptère martien présenté par la NASA :
      https://www.space.com/ingenuity-mars-helicopter-perseverance-rover
      Que je sache, pour un parachute et un hélicoptère, il faut de l’air (ou l’équivalent).
      166 fois moins d’air que sur terre, un quasi-vide, et ça fonctionne quand même ?
      J’ai deux hypothèses :

      1. il y a beaucoup plus d’atmosphère qu’on ne nous le dit. Et c’est d’ailleurs pareil sur le lune, surtout côté face cachée, dont l’altitude au sol est plus basse que sur la face visible, et où l’air se serait concentré par gravité.
      2. Nous avons assisté à un grand spectacle pour public crédule, et nous allons sur Mars avec des moyens très différents, issus de la rétroingénierie OVNI, dont bien sur l’antigravité : ce spectacle étant fait pour nous distraire des réalités scientifiques actuelles et nous préparer à la suite des annonces sur Mars et le reste de l’exploration spatiale.

      Des révélations sont d’ailleurs attendues en Juin (mais je ne m’attends pas à ce qu’on nous dise grand-chose) :

      https://urlz.fr/eZsk

      Autrement, je ne vous pas comment on pourrait nous parler de coloniser Mars, avec juste une tonne de matériel déposé à grands frais dans ce grand spectacle. Sans parler de retour, encore...

      Vous remarquerez la parfaite qualité des images de synthèse dans cette vidéo, et bien malin qui pourrait discerner le vrai du faux.


    • vote
      Dudule 24 février 14:24

      @Doctorix

      La résistance d’un fluide n’est pas linéaire. C’est une modélisation complexe, mais à grande vitesse dans un fluide peu dense, on la modélise en général par un terme proportionnelle au carré de la vitesse. Donc, très vite, même dans une densité faible, ça freine, et c’est le but. Pas poser la sonde, la freiner.

      Si on écoute la vidéo et qu’on comprend un peu l’anglais, les vitesse et altitude son annoncées respectivement en m/s et km (la NASA et le JPL semblent être enfin passés au système métrique après quelques déboires...).

      Un objet attaché à un parachute ouvert dans l’atmosphère terrestre ne pourrait jamais atteindre de telles vitesses, le parachute ne sert qu’à freiner l’engin pour que sa vitesse ne dépasse pas, si mes souvenirs sont bons, environ 150 m/s. Ensuite, c’est un système de rétros fusées qui pose la sonde en douceur, pas le parachute (dernière partie de la vidéo).

      Pour le petit hélico, pareil : possible, il faut juste que l’engin soit léger et que les pales tournent assez vite, c’est à dire plus vite que sur Terre, mais pas 170 fois plus vite (l’atmosphère martienne est environ 170 fois moins dense), mais racine de 170 fois plus vite, soit 13 fois plus vite, puisque la résistance d’un fluide est (grosso modo) proportionnel au carré de la vitesse. Et ça c’est possible.


    • vote
      Doctorix Doctorix 24 février 16:50

      @Dudule
      Le parachute s’ouvre à 12.000 mètres d’altitude et à 1.500km/h.
      https://youtu.be/wwgUQU3ocyA?t=8539
      A cette altitude (si c’est pareil que sur terre), la densité de l’air est encore 4 fois plus faible qu’au sol.
      Donc une densité gazeuse de 0,15% (0,0015) par rapport à la densité de l’air terrestre au sol.
      Vous pensez que c’est encore possible de voir cette très belle ouverture de parachute avec si peu d’air ?
      Notez que je ne nie pas la chose. Simplement elle m’étonne.
      De même que m’étonne cette capacité de l’hélico à tourner 13 fois plus vite.
      Si ce n’est pas un canular (comme en 1969, selon mes croyances complotistes), alors c’est magnifique, de même que le suivi en (presque) direct de toutes les phases.
      Et si c’est un canular (par exemple avec toutes les images en synthèse et les appareils déposés par un OVNI bien maîtrisé), alors c’est bien fait.
      Car je persiste à penser que nous maîtrisons la technique OVNI-anti-gravité depuis longtemps, mais que le petit peuple a besoin de grand spectacle (panem et circences).
      Il faut me laisser cette coquetterie...


    • vote
      sls0 sls0 24 février 17:07

      @michel
      La science essaie d’expliquer le comment mais pas le pourquoi. Ce que l’on fait des découvertes c’est du bien ou le mal, ça n’a rien à voir avec la découverte.
      Un pays avec une bonne recherche est un pays avec un futur.
      Est-ce la science ou les marchés financiers qui sont responsable du pillage des pauvres ?
      Depuis le néolitique la science a profité au riche, j’emploie un bijoux de technologie qu’est un smartphone pourtant je ne fais pas partie de la caste des riches.


    • vote
      Doctorix Doctorix 24 février 17:28

      @Dudule
      Je vais être emmerdant pour certains, mais en examinant bien la vidéo 2 en direct, je retrouve funestement cette ligne plus ou moins horizontale qu’on voit dans les films sur la lune, qui sépare le décor horizontal en gros reliefs (limité) des écrans verticaux peints.
      C’est mieux fait, avec des flous bien faits, la technique a progressé depuis 50 ans, mais c’est constant. C’est comme un deuxième horizon, plus proche.
      Faites comme si j’avais raison, et examinez ce qu’on vous présente avec un oeil critique...Et ne me traitez pas tout de suite de cinglé...


    • vote
      Doctorix Doctorix 24 février 18:05

      Le son aussi me pose problème. Le son de quoi ? Du vent ?
      Mais qu’est-ce qu’on peut entendre dans une pièce vidée des 165/166 èmes de son air, même dans les fortissimo de la 7ème de Beethoven ?
      Alors le bruit du vent...
      Bon, j’ai peut-être encore dit une connerie. Y a-t-il un spécialiste du son, ici ?


    • vote
      sls0 sls0 24 février 18:44

      @Doctorix
      Pour ce qui est du parachute :
      L’athmosphère martienne est pas épaisse et 100 fois à 160 moindre en fonction de l’altitude et de la saison.
      Avec le bouclier thermique la vitesse descend à 2000km/h.
      Le freinage dépend de la densité mais aussi de la vitesse mais au carré.
      Je n’ai pas été voir mais un parachute de 20-25m2 devrait suffire en faisant un rapide calcul.

      Pour l’hélico :
      Il pèse 1,8kg sur terre et 684gr sur mars vu la différence de gravité.
      Ses hélices font 1m20. Sur terre 1m20 ça pousse à 40-60 daN, deux hélices c’est 80-120 daN.
      Comme la densité est 100 fois moindre au niveau du sol on divise par 100 ce qui donne 8-12N c’est le poids de l’hélico donc ça devrait voler mais pas haut on tombe vite à un rapport de 160 ou 200.

      J’ai des connaissances aérodynamiques terrestres et non martiennes, j’ai pris le coefficient de 100 qui est le rapport de densité au niveau du sol, à la louche ça tient la route. A 1000m d’altitude la densité est déjà trop base pour voler.
      Je crois que cet hélico a couté 55 millions de dollars, ça ne représente pas mes 5 minutes de calculs.

      Avec les vents solaires et vu la taille de la lune, une athmosphère serait envoyé dans l’espace.

      Dans les mois qui suivent c’est 6 pays qui sont concernés par mars. Ca se bouscule. Bon coté des choses, ça gagnera en bande passante avec plus de matériel en orbite pour le relayage.

      Envoyer des robots sur mars ça coute bonbon, vu la distance le kg d’humain coutera 500 à 1000 fois plus cher pour faire un boulot identique. J’y compte pas trop à de l’humain qui fasse terre-mars. Lune-mars serait un peut moins cher.


    • vote
      sls0 sls0 24 février 18:58

      @Doctorix
      Dans quelle vidéo il y a du son.
      Un son dans l’eau avec une densité 850 fois plus importante que l’air n’est pas plus fort mais porte plus loin.
      Un vent de densité moindre mais de plus grande vitesse fera du bruit.
      Mais je ne crois pas qu’on ait équipé ce matériel de micro, j’en vois pas l’utilité je ne suis pas sûr à 100%, un lien vers le bruit serait le bienvenu.


    • vote
      sls0 sls0 24 février 19:49

      @sls0
      J’ai trouvé pour le son.
      Du vent qui souffle sur le rover.
      Des toubillons de Von Karman qui exite une structure dans sa fréquence de résonnance.
      Des sismomètres qui enregistre un signal, c’est celui de la structure malgré que ce soit le vent qui en est à l’origine.
      S’il y a des tempêtes de sable, c’est qu’il est costaud le vent martien, il peut exciter des structures sans problème.
      Le type qui s’occupe des signaux sismiques se retrouve avec un signal pas du tout simique.
      Comme il est dans la bande audible il l’écoute et voit que c’est dû au vent sur les structures.
      La Nasa trouve ça bien et augmente la fréquence du signal de deux octaves pour que ce soit plus haut en fréquence et écoutable. Elle publie sur son site.


    • vote
      Doctorix Doctorix 25 février 00:05

      @sls0
      deux hélices c’est 80-120 daN.
      Comme la densité est 100 fois moindre au niveau du sol on divise par 100 ce qui donne 8-12N c’est le poids de l’hélico donc ça devrait voler mais pas haut on tombe vite à un rapport de 160 ou 200.

      La densité au sol est 0,6 de la terre : ça fait 166 fois moins, et pas 100.
      Si on divise par 166, les 80-120 daN deviennent 0,48-0,72 daN, et pas 8-12, si le reste de votre calcul est juste.
      Ca fait pas derche pour 684gr, à vue de nez...Sans parler de la vitesse de rotation nécessaire.
      Mais en fait, je n’y connais pas grand-chose.
      Vous devez comprendre que je ne suis pas votre ennemi, à partir du moment où vous en savez plus que moi. Ca, je respecte. Mais j’ai des questionnements que vous n’avez pas : trop de confiance, et moi trop peu, peut-être ?.
      Je suis convaincu que nous allons sur la lune et sur Mars (et même plus loin) depuis des dizaines d’années, mais pas avec la batterie de cuisine qu’on nous présente (et je pense à ces bouts de scotch sur le LEM, qui sont censés résister à plus de cent degrés au soleil et à moins cent à l’ombre, et qui ne font pas très sérieux pour un matériel aussi coûteux).
      Je crois toujours que nous maitrisons la technique ovnis-antigravité, et que c’est avec ça que nous y allons, avec beaucoup de facilité de sécurité, et d’énormes masses embarquées. Dont des engins de ce type, pour amuser le public et justifier les budgets.
      J’ai même entendu dire que des enfants ont été enlevés sur terre pour aller bosser comme esclaves sur Mars, c’est dire si je suis complotiste...Bon, là, j’ai du mal, mais je considère ça quand même comme une hypothèse : jusqu’où sommes-nous trompés ? C’est toujours ma question.
      Les années qui viennent nous départageront et répondront à mes questions.
      Sans rancune pour nos accrochages... Il y en aura d’autres... Mais le temps de la paix est venu.


    • 1 vote
      sls0 sls0 25 février 11:59

      @Doctorix
      La pression athmosphérique sur mars varie de 30Pa au niveau du mont Olympe à 22500m à 1115Pa au fond du cratère d’impact le plus profond à -9500m.
      Où est l’hélico c’est un cratère d’impact à moins 750m ce qui donne 647Pa donc ça passe.
      Les essais que j’ai fait c’était avec des hélices du commerce et même de la construction personnelle. A voir les hélices de l’hélico il ont consacré une partie des 55 milions de dollars pour leur étude, elle doivent pousser plus que mes hélices.

      Pour ce qui est du scotch et du film mylar comme les couverture de survie, dans le vide de l’espace ou celui de la lune ça ne me choque pas, même à 20000km/h il n’y a pas de pression dynamique.

      Pour ce qui est de l’anti gravité je ne connais pas d’un façon théorique.
      Ce que je sais c’est qu’il faut une vitesse de libération de 11,2km/s pour quitter la zone se gravitation de la terre. Que ce soit chimique, ionique ou par anti gravité ça demande beaucoup d’énergie qu’il faut stocker. Il faut accélérer le bouzin.
      C’est l’énergie à emporter le problème, on tape dans de l’exponentiel.
      Pour atteindre une vitesse presque luminique, le chimique, non. Le ionique, non. La fission, non. La fusion, oui. Pour l’anti gravité si vous me donnez quelques détails on verra.
      Même avec la fusion c’est plus la tour de Dubaï qu’une fusée classique, les auteurs de science fiction qui parlent de vaisseau mère n’ont pas tord.
      Une accélération de 1g pendant moins d’un an et on est à la bonne vitesse, la décélération c’est la même chose, c’est confortable. Coté énergétique c’est la production énergétique de la terre pendant un an.

      C’est là qu’on voit que la lune c’est pas idiot, une vitesse de libération de 2,4km/s et du He3 à profusion pour la fusion nucléaire.

      Dans une cinquantaine d’années normalement la fusion on devrait maitriser, théoriquement de l’interstellaire et à minima du stellaire serait possible. Le bémol ce sont les terriens, laisser un an d’énergie pour un voyage style lumière ça risque de coincer, il faudra de bonnes raisons, aller construire des pyramides c’est pas sûr que ça passe. Les études ethnographique non plus, il faut que ça rapporte plus que ça ne coute.

      Si vous avez des billes sur l’anti gravité je suis preneur. Sur ce sujet j’en suis resté à mes lecture de jeunesse.
      Euclide à dit que tout ce qui est dit sans preuve peut être rejeté sans preuve.


    • 1 vote
      Quasimodo 24 février 11:04

      Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ( Rabelais )




          • 1 vote
            Duke77 Duke77 24 février 14:53

            L’intonation du commentateur de la première vidéo est insupportable.

            Quelle idée de suivre cette mode, certainement apprise lors de leur formation, qui leur fait appliquer toujours le même ton à chacune de leurs phrases. J’espère pour eux qu’ils n’emploient pas le même ton quand ils font l’amour à leur femme. smiley


            • vote
              wendigo wendigo 25 février 05:54

              @Duke77

               Leur femme, leur femme et qu’est ce que vous en savez, si ça se trouve il est à moitié libanais, vous confondez expression, de genre et genre de dépression !
              Mais vous avez raison, je me faisais le même type de réflexion, qui plus est avec les gestes barrière ou désormais on peut faire la conversation tout en faisant un cunnilingus avec le coude .....
              Haa les écoles de journalisme ..... on y apprend tellement à prendre les gens pour des neuneus qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils le sont eux même ( ou le deviennent pour les moins chanceux)


            • vote
              alanhorus alanhorus 25 février 11:33

              Je vois que @mat-hac fait trois articles sue Mars.

              Mais ce timing americain est-il bien choisit en pleine période de mind control pro-vaccinal.( fakevaccine est le mot de recherche google pour debusqué le truc).

              avec william casey ils nous avaient habituer aux mensonges made in cia nsa fbi

              "Nous saurons que notre programme de désinformation est terminé quand tout ce que le public américain croit est faux."

              https://www.les-crises.fr/ray-mcgovern-les-embuches-d-une-pit-bull-russophobe/

              https://www.youtube.com/watch?v=7Qy6xn2NZ4s

              Best NASA Fail Compilation - Real eyes realize real lies - Flat Earth Research

              https://www.youtube.com/watch?v=K315nZhst5o

              NASA - Mars VS Devon Island

              • vote
                alanhorus alanhorus 25 février 12:03

                https://www.youtube.com/watch?v=G1uaYdoIjAI

                Devon, la isla del Ártico donde la NASA entrena para sobrevivir en Marte

              • vote
                sls0 sls0 25 février 12:11

                @alanhorus
                Le timing Martien est surtout dépendant des fenêtres de tir en fonction des obites. Il y a du chinois qui déboule.


              • vote
                pegase pegase 25 février 15:31

                @sls0
                -
                Depuis longtemps il devrait y avoir une immense base martienne internationale, avec des navette régulières afin de terra-former Mars, ce ne sont pas les moyens ni l’argent qui manque ...

                Déjà premières urgences,

                  installer un réacteur nucléaire, par exemple comme ceux des sous marins, afin d’avoir de l’énergie en abondance ...

                  Trouver de l’eau coute que coute

                  Installer des serres pressurisées et chauffées

                etc ...


              • vote
                sls0 sls0 25 février 16:17

                @pegase
                Bien sûr, en orbite le prix au kg c’est déjà 20000 dollars.
                Rien qu’en bouffe et flotte pour deux fois 6 mois de voyage pour une personne c’est exhorbitant.
                Pegase qui râle pour les impôts, pour Mars les comptes se ferait en trillards.
                Il y a rien d’exploitable sur place, il faudrait tout y emmener.

                Ah le nucléaire, la puissance d’une fusée Saturne c’est 22 tranches de Fessenheim.
                Sur terre le cycle de Carnot pour la source froide on a de la flotte ou l’athmosphère, sur mars c’est pas trop ça.
                De l’éolien ? Pas de vent ou des tempêtes de poussière.
                Du solaire ? Oui à condition s’avoir des chiffons pour faire les poussières et on oublie pas la distance du soleil.

                Sur la lune il y a de l’He3, ça pourrait être rentable avec des robots.
                Qu’est ce qu’il a sur mars pour justifier la présence des hommes ?

                Il y a eu de l’eau et une athmosphère, en l’absence d’un champ magnétique puissant les vents solaires ont sifflé la fin de partie.
                Pour terraformer il faut du gaz, il y en a presque plus et il faut négocier avec les vents solaires.


              • vote
                Doctorix Doctorix 25 février 18:14

                @alanhorus
                Ouaip...
                https://youtu.be/K315nZhst5o?t=35
                Devon Island est une bonne piste....


              • vote
                Doctorix Doctorix 25 février 18:24

                @sls0
                Toutes ces impossibilités indiquent soit que c’est juste une pompe à pognon, soit que nous disposons d’autres énergies, celles qui propulsent les ovnis par exemple.
                Hypothèse complémentaire :
                https://urlz.fr/f0iq

                Haim Eshed, qui a dirigé les programmes de sécurité spatiale d’Israël pendant 30 ans, s’est retrouvé sous le feu des projecteurs ces derniers jours, après avoir affirmé que les extraterrestres existaient, qu’Israël et les États-Unis étaient depuis longtemps en contact avec eux, et que Donald Trump allait le révéler mais que les êtres extraterrestres de la « Fédération Galactique » l’en ont empêché.


              • vote
                sls0 sls0 25 février 19:48

                @Doctorix
                Si vous auriez quelques éléments sur la propulsion des OVNI je suis preneur.
                Je suis bayésien donc je ne suis pas figé dans un système de pensée. Des preuves solides je suis preneur.
                Des témoignages, comme il est prouvé scientifiquement qu’un témoignage honnête n’est fiable qu’à 16%, je suis assez circonspect.
                Haïm Eshed peut affirmé c’est son droit mais comme disait Euclide, tout ce qui est affirmé sans preuve peut être rejeté sans preuve. Il a attendu d’avoir 87 ans pour faire ses révélations, c’est dommage à cette âge là c’est entre 35 et 40% de risque de sénilité. 

                Bon si vous avez des choses ou des preuves sur la propulsion des ovni je suis preneur, ce problème d’énergie me dérange un peu.


              • vote
                Doctorix Doctorix 25 février 20:26

                @sls0
                Les preuves, ce sont les millions de témoignages visuels et radars des ovnis ou de leurs occupants.
                Tous décrivent la puissance folle, les accélérations impossibles, le silence, l’absence de pollution.
                Peut être en Juin, publication des documents déclassifiés du pentagone et de la nasa.
                Comme pour les vaccins, ce sont les retraités qui peuvent témoigner (devoir de réserve).
                Mais c’est vrai, de palpable, c’est encore pauvre.


              • vote
                sls0 sls0 25 février 20:50

                @Doctorix
                Un témoignage honnête est fiable à 16%, ça été prouvé scientifiquement.
                Il y a des bargeots comme moi qui passent une partie de leur nuit à regarder le ciel, rien de leur part.
                (Au fait hier soir une superbe météorite direction SE-NW)
                Un témoignage n’est pas une preuve.
                Une photo de basse définition n’est pas une preuve.
                Une vidéo de 720 n’est pas un preuve.
                Pourquoi ce ne sont pas des preuves ? Avec une forte compression ça détruit les traces de trucage.
                Bon on va en rester là, pas de preuves.
                On en reparle en juin.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès