• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La matière noire balayée par une nouvelle théorie ?

La matière noire balayée par une nouvelle théorie ?

80 % de la matière dans l’Univers serait faite de particules exotiques, échappant à toute détection. Serait-il possible que ses effets ne soient que la manifestation d’une autre gravité ?

Tags : Arnaque ? Science et techno




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • vote
    mat-hac mat-hac 20 mars 19:16

    Et si la matière était négative pour de nouvelles perspectives ?


    • vote
      joelim joelim 21 mars 01:33

      @mat-hac
      Oui mais nan, il y a le rasoir d’Occam, pourquoi opter pour une hypothèse lourde (double univers dont chacun se repousse) qui est fructueuse et semble marcher, plutôt que les hypothèses simples actuelles qui ne marchent pas du tout (elle le répète régulièrement durant la conférence) ?
      Comme elle dit il faut avoir une carrière stable pour oser penser à de nouveaux trucs, comme quoi la physique est drôlement sclérosée. Le pire est que ce qui leur est insupportable est de penser qu’un individu qui publie sur les ovnis ait raison avant eux. Attendons 100 ans que JPP tombe dans l’oubli, alors les physiciens si la confrérie existe encore daigneront peut-être se pencher sur l’univers jumeau.


    • vote
      JL 21 mars 08:46

      @mat-hac
       
       si la matière était négative, l’interaction gravitationnelle, serait à l’inverse des trois autres. Plus attirerait plus.
       
      Deux hypothèses seraient alors à étudier selon que les masses négatives s’attireraient entre elles, ou pas. Et quid des masses positives vis-à-vis des masses négatives ?.
       
      Y a-t-il eu des expériences de pensée relatives à ces différentes hypothèses ? Je doute que l’on puisse y transposer simplement les lois d’attraction qui valent pour les trois autres interactions. A noter que l’onde électromagnétique n’induit ou ne résulte de, aucune force d’interaction entre l’émetteur et le récepteur.

       
      Ps. Pour ma part, je considère que, dans notre "référentiel humain" — je veux parler de nos sens, notamment de notre perception du temps , l’interaction gravitationnelle peut être vue comme une onde stationnaire. C’est pour cela qu’on n’a jamais observé les ondes gravitationnelles autrement que dans certains cas très particuliers. Et je prétends que celles qui ont été observées ne sont pas des des dans le sens d’ondes électromagnétiques. D’ailleurs, sauf erreur de ma part, on ne connait pas non plus d’ondes d’interaction faible pas plus que d’interaction forte.
       
      nb. notre réalité, ce n’est pas forcément le réel, puisque la totalité du réel échappe ’par construction’ à notre perception humaine y compris nos instruments.


    • vote
      ahtupic 21 mars 11:30

      Trop long. Si c’est la théorie Mond, elle n’est pas nouvelle.


      • vote
        alanhorus alanhorus 21 mars 16:06

        Opaque elle passera jamais a tpmp


        • vote
          racbel 21 mars 20:12

          La science frauduleuse et ça dure depuis près de 500 ans .

          Heureusement que "les théories" sont là pour étayer ces mensonges . Sinon depuis longtemps ces escrocs auraient été démasqués.


          • vote
            wendigo wendigo 21 mars 22:36

            Et si la matière noire, n’était rien d’autre que ce que les anciens appelaient "l’éther" ? ..... alors les alchimistes auraient tout à apprendre aux physiciens et la divine "Science" en perdrait de sa superbe.

             Pour les ignares et autres profanes, il existe 7 formes d’éther, les 4 éléments plus 3 formes d’âmes (ou psychés), car pour les anciens l’univers est avant tout pensé et ses actions et mouvements aussi et il est amusant de constater que si l’on décortique une action, la pensée permettant qu’elle se fasse correspond étrangement à un ordre de 95%.
            Si vous cherchez la masse manquante ou matière noir, il serait peut être bon de d’abord comprendre qu’à l’origine de chaque chose se trouve la pensée et qu’elle perdure durant tout le temps de la chose et de sees actions.
            Le terme masse manquante est donc le plus approprié pour ce qui est du cerveau des scientifique modernes, car s’il leur manque bien un truc, c’est bien la pensée, pour ne pas réaliser cette chose si basique !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès