• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > "La Révélation des Trucs Pointus" - pour en finir avec le New (...)

"La Révélation des Trucs Pointus" - pour en finir avec le New Age

Pour en finir avec le New Age et ses délires d'Ancient Aliens ayant contribué à former une civilisation mondiale primordiale, rien de tel qu'une parodie. Le mondialisme rétro-projeté à l'époque archaïque, laisse à désirer.

 

Tags : Société Recherche Histoire Culture Science et techno Egypte Complot Science-Fiction Conspirationnisme Mondialisme




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • vote
    christophe nicolas christophe nicolas 17 janvier 13:49

    Vous confondez la révélation, les alliens, le new-age, vous mélangez tout sans rien éclairer.

    La révélation c’est Dieu qui châtie les délirants dangereux, guide les innocents et rattrape le coup en étant miséricordieux avec des mous du bulbe qui se croient des vedettes. Je résume...

    Les alliens, ce sont des gars qui naviguent dans l’espace et ceux qui croient en Dieu rigolent des gars qui croient en Dieu, mais en réalité en Satan, la preuve étant que ces derniers prétendent explorer l’espace avec des fusées... :)

    Franchement, explorer l’espace avec des fusées, est-ce que ça ne vous fait pas rire ?

    Le new-age sont des gars de Californie qui croient que les alliens naviguent dans l’espace avec des fusées à propulsion nucléaire et que ces alliens se font passer pour Dieu car ils n’ont rien d’autre à fiche, s’amusant à monter une sorte de caméra cachée. Leur souci (aux californiens) provient surtout de la drogue, de l’homosexualité et de l’habitude de se fiche de la gueule du monde par cinéma interposé... :)


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 17 janvier 13:59

      "Vous confondez la révélation, les alliens, le new-age, vous mélangez tout sans rien éclairer."

      Un peu comme lrdp quoi... Ça tombe bien, c’est l’idée de cette parodie.

      Pour le reste, je n’aurais qu’un seul conseil : dites "non" à la drogue !


    • vote
      Alain Malcolm Alain Malcolm 17 janvier 16:20

      @Conférençovore. Avec @christophe nicolas, nous avons affaire à un énième spicialiste des trucs pointus, à ce que je vois.


    • vote
      TchakTchak 17 janvier 15:42

      On dirait un très mauvais remake du documentaire de Patrice Pouillard, pour ne pas dire du sabotage. J’ai essayé de comprendre en cherchant sur Internet, mais plus j’avance, moins je comprends. Je laisse, pas envie de perdre mon temps.

      Donc, c’est ce documentaire là qu’il faut regarder :

      https://www.youtube.com/watch?v=pjaza_IQPgg

      On est évidemment en dehors de l’archéologie académique, mais après Jean-Pierre Adam qui a coaltaré toute la discipline avec ses dénis idiots, on est bien obligé. Les questions posées dans ce documentaire sont claires et évidentes. Mais si les réponses possibles sont ahurissantes (et ça déboite !) par rapport aux connaissances officielles que nous avons, les hypothèses sont prudentes. Pas de reptiliens, d’Illuminati et celle finale que je vous laisse découvrir est raisonnable parmi les faits archéologiques présentés.

      En intro, la voix de Tritha Sinha dans la grotte étonnante de Sudama présentée dans le documentaire.


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 17 janvier 15:48

        @TchakTchak

        "On dirait un très mauvais remake du documentaire de Patrice Pouillard"

        T’es sûr ? Personnellement, je ne vois aucun rapport entre les deux...

        "Donc, c’est ce documentaire là qu’il faut regarder"

        En gardant un esprit critique très... aiguisé, vu les conneries racontées par LRDP. Mais j’admets volontiers que ce deuxième opus est beaucoup plus sérieux que le premier (en même temps, c’était difficile de faire pire...).


      • vote
        TchakTchak 17 janvier 15:53

        @Conférençovore

        La révélation des trucs pointus reprends la même question des blocs géants qui ont fait les murs antédilluviens que dans le documentaire de Pouillard.

        Après, je ne sais pas si vous avez regardé ce documentaire que j’ai mis en lien pour faire la comparaison.
        J’ignore qui est LRDP.


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 17 janvier 15:59

        @TchakTchak Je faisais de l’humour. Je sais très bien que ce reportage est une parodie de LRDP (la révélation des pyramides). On a parlé énormément sur ago il y a plusieurs années de cela. J’étais un des seuls à dire qu’il y avait de sérieux problème avec ce film, contre quasiment tout le monde ici d’ailleurs... Mais je te rejoins sur le fait que la parodie ici présente n’a que très peu d’intérêt : c’est marrant au début mais pas de quoi se taper un film d’une heure non plus.

        Et sinon oui, j’ai aussi vu BAM. 


      • vote
        TchakTchak 17 janvier 16:07

        @Conférençovore

        Et sinon oui, j’ai aussi vu BAM

        Et ? Vous en pensez quoi ? Moi je trouve ça pas mal. On est face à des faits archéologiques incompréhensibles, mais on ne peut pas nier qu’ils sont là. Et Pouillard dit ce qu’il en pense, pour partage de ce qu’il découvre, sans nous sortir un fantasme de son cul en nous disant que lui seul contre tous connaît la vérité.

      • vote
        Alain Malcolm Alain Malcolm 17 janvier 16:22

        @TchakTchak. "On dirait un très mauvais remake du documentaire de Patrice Pouillard, pour ne pas dire du sabotage." J’adore votre vexation bête et méchante ! Mais il fallait faire ça, le saboter, enfin je dirais qu’il se sabotait tout seul, mais qu’il fallait dynamiter la niaiserie de vexés comme vous, en les vexant d’autant plus !


      • vote
        TchakTchak 17 janvier 16:28

        @Alain Malcolm

        Heu ben, c’est niais, j’y peut rien. L’histoire de le jeune fille qui découvre tout tout seul : ça ne marche plus puisqu’elle parle de découvertes qui ont déjà faites avant elle.
        Et son informateur à la sale gueule dans son documentaire qui lui demande de lui payer pour lui faire découvrir les grand secrets... Franchement... 

        Regardez le documentaire de Pouillard et vous verrez...


      • vote
        Alain Malcolm Alain Malcolm 17 janvier 16:30

        @TchakTchak. Oh mais je vois très bien votre niaiserie !


      • vote
        yoananda2 17 janvier 16:36

        @TchakTchak
        LRDP a été débunké, (en long en large et en travers)
        et de plus, les "mystères" mis en avant par les nouillageux n’en sont pas la plupart du temps. Il y a des chaines YT qui expliquent des choses connues du pro mais que les nouillageux ignorent ou se gardent bien de savoir.
        Perso, je serais fan si ces théories étaient vraies, ne serait-ce qu’un peu.
        Il y a possiblement un mystère autour du "mètre" qui serait plus ancien qu’on ne pense, mais à part ça...


      • vote
        TchakTchak 17 janvier 16:37

        @Alain Malcolm

        Ok. Je vous explique que ce documentaire est niais et vous l’avez choisi pour ça. Et maintenant, vous dites que c’est moi qui suis niais car j’explique que ce documentaire est niais.

        Je vous vous laisse à votre plaisir.


      • vote
        TchakTchak 17 janvier 16:40

        @yoananda

        Avez-vous regardé le documentaire de Pouillard ?


      • vote
        yoananda2 17 janvier 17:08

        @TchakTchak
        oui et je suis tombé dans le panneau au début. Je dis ça pour dire que je n’avais pas d’à priori négatif, bien au contraire.
        Mais après recherches, ben non, ça ne tient pas.


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 18 janvier 02:37

        @TchakTchak

        "Et ? Vous en pensez quoi ? Moi je trouve ça pas mal."

        Tout dépend de quoi l’on parle. Sur le plan cinématographique, c’est effectivement pas mal, dans le sens c’est un beau spectacle (musique, narration, image...). Mais sur le fond, LRDP, c’est vraiment de la merde (désolé d’être aussi direct mais c’est ce que je pensais déjà il y a x années). BAM est moins catégorique mais cela reste un empilement d’arguments d’incrédulité.

        "On est face à des faits archéologiques incompréhensibles, mais on ne peut pas nier qu’ils sont là."

        "Incompréhensible", non. Il y a effectivement des sites archéo surprenants, avec des réalisations spectaculaires et parfois énigmatiques (notamment de par leurs datations comme Gobekli Tepe ou de par leur ampleur) mais les histoires d’équateur penché (Pooyard a viré ces conneries dans BAM de mémoire mais bon...) et cie, ont pollué la démarche.

        "Et Pouillard dit ce qu’il en pense, pour partage de ce qu’il découvre, sans nous sortir un fantasme de son cul en nous disant que lui seul contre tous connaît la vérité."

        Oui, enfin ça, c’est le discours post-Grimaud. A la base, il était beaucoup mais alors beaucoup moins prudent.


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 18 janvier 03:38

        @TchakTchak "car j’explique que ce documentaire est niais."

        Ce documentaire est une parodie de LRDP que tu n’as manifestement pas vu donc forcément tu ne comprends pas toutes les références, le coup de l’informateur secret et toutes les références (escRAW, mi-catcheur mi-guide touristique...), etc. BAM est la suite, sans le gourou mythomane Jacques Grimault et ses débilités.

        Ce docu initial (LRDP) a rencontré un énorme succès sur le net et effectivement, beaucoup de gens étaient tombés dans le panneau la tête la première : je me souviens que quand j’ai publié l’article de Nioutech qui deboitait cette bouse, 99 % des commentateurs sur agoravox m’étaient tombés dessus tellement il leur était inconcevable d’attaquer ce monument de "l’archéologie interdite". Idem quand j’ai publié les émissions de la Tronche en Biais et d’autres, le coup des agroglyphes bidons, etc. Certains ont fini par comprendre qu’ils s’étaient faits baisés mais la plupart ont préféré oublier ou discrètement s’éclipser... La nature humaine quoi.

        C’est en partie ce docu qui a donné plus ou moins naissance à la zététique en fr : un certain nombre de gens se sont dit que tout cela (ces reportages à la con, ces théories fumeuses qui n’avaient aucune contradiction en face) allait trop loin. Enfin bref, il y a tout un historique.


      • vote
        Alain Malcolm Alain Malcolm 18 janvier 09:19

        @TchakTchak. Je n’ai rien à ajouter, rapport @Conférençovore, qui est bien plus patient que moi pour vous renseigner. Souvent les types dans votre genre ont l’intelligence mutilée par le ressentiment et c’est ce que me semble traduire votre dernier retour à mon adresse. Au mieux, ça se traduit par un Âmour suppurant de "chacun sa vérité, sa réalité, je t’aîme avec ta perspective différente, quoi que l’Âmour et la vérité soient de la mienne, qui me permettent de t’Âccueillir avec tous tes (pseudo)torts et tes (pseudo)défauts, issus de mes a priori alléguant tant de fumisterie"...
        Au passage, je salue la probité de @yoananda2. Moi-même je m’étais fais avoir par Zeitgeist, en son temps. Effectivement, l’esprit humain aime rêver et c’est ainsi que je m’étais zététiquement penché sur l’Atlantide : pour le plaisir.


      • vote
        TchakTchak 18 janvier 10:33

        yoananda2 (et Conferençovore, pour le coup)
        .

        oui et je suis tombé dans le panneau au début

        Quel panneau ? C’est votre problème ça, pas le mien. Je ne suis pas en recherche de « panneau », comme vous. Je fais une différence entre une hypothèse et une vérité. Si les hypothèses sont interdites, en effet, il n’y a pas possibilité d’échanges évolutifs, constructifs.

        .

        En préalable :

         j’ai vu « La révélation des pyramides », il y a longtemps, sans jamais avoir plongé dedans. Le sujet était déjà saisi par la polémique, transformé en guerre de tranchées, comme l’affaire Raoult ou l’affaire Dreyfus. Je sais très bien qu’il ne sert à rien d’explorer un sujet empoigné par des protagonistes qui ne sont là que pour des renforcements pathologiques (campisme, effet de meute…). Je ne suis pas fait comme ça, je n’y peux rien, et j’en suis même très content.

        Preuve en est avec Alain Malcom qui a choisi cette parodie (j’ignorais que c’est était une), juste pour faire le troll avec ceux qui viennent y commenter en choisissant ceux qui sont « avec lui ».

        .

        Bon, moi je ne parle pas de la parodie (c’est bon…), je ne parle pas de LRDP, je parle uniquement des « Bâtisseurs de l’ancien monde », de Patrice Pouillard (même s’il a fait le documentaire LRDP avec Grimault, oui, je l’ai appris aussi...).

        .

        Puisque vous avez eu les réponses dans des sources qui sont « du pro », pouvez-vous me dire :

         1 avec quelles méthodes et outils, la planéité au micron (millième du millimètre, qu’on ne peut pas mesurer à l’œil nu même avec des instruments « classiques » de graduation) a été atteinte sur des blocs de Tiwanaku, les coffres à bœufs du sérapeum de Saqquarah (Egypte), ou encore les salles creusées dans la roche de Barabar (Inde). Note : dans le documentaire, ce n’est pas Patrice Pouillard qui prend les mesures, mais Eric Gonthier, « du pro » en étude de matériaux archéologiques, maître de conf au museum d’histoire naturelle, auteur de publications... Il dit lui-même être à poil.

        2 Avec quelles méthodes et outils ont été fabriqués et ajustés ces blocs géants du Pérou (Cuzco, de Sacsayhuaman, Machu Picchu…), le mur de Ahu Vinatu (île de Pâques), le temple de la vallée de Khéphren, voire le palais impérial de Tokyo (à blocs plus petits, mais de même assemblage), etc…

        3 Pourquoi ces ouvrages les plus anciens (à datation plus difficile et dont ont ignore les peuples/civilisations qui les ont faits) sont les plus spectaculaires en gigantisme, en précisions d’ajustement, en polissage ? Ce qui est la question peut-être la plus importante car elle dérange le schéma unique du progrès continu de l’humanité en maîtrise des techniques, avec à la clé, peut-être une toute autre histoire du passé de l’humanité que celle dans laquelle on fonctionne.

        .

        Après,

        - L’équateur magnétique ? Je n’en sais rien, il faudrait que je recalcule le réalignement des sites auxquels ont ne peut pas attribuer les civilisations qui les ont faits et je ne sais pas faire ça. Il faudrait aussi inventorier tous ces sites existants de même ancienneté incertaine et voir la proportion de ceux qui sont sur cette ligne, ou très proche et ceux éloignés. En tout cas, la ligne passe bien trop au Sud de l’Atlantide de Platon, qu’on place hypothétiquement à l’Ouest du détroit de Gibraltar, tant pis… Ici, langue au chat pour moi.

        - La métrique ? La mesure des blocs en H de Tiwanaku, ça cogne fort, quand même. Idem dans les cavités de Barabar. Pour la pyramide, ce sont des calculs, pas des mesures, donc je ne sais pas. Je suis positivement ouvert là-dessus à l’idée du mètre inventé déjà avant l’antiquité classique, une même intuition peut revenir dans l’histoire.

        - Une civilisation préalable ? Il y a des emboitements qui plaident pour : ces constructions anciennes que personne ne peut expliquer, (faire semblant n’est pas expliquer, ras le cul des jocrisses), ces légendes et mythologies, avec ces hommes/dieux venus apporter des connaissances, le petit panier à la main, à Sumer, en Egypte, chez les précolombiens, à Gobekli Tepe…Durant le Dryas récent (10 800/9600 av JC), il y a bien eu changement climatique intense qui a dézingué les écosystèmes et populations humaines (chute de 7°C dans l’hémisphère Nord), puis avec la remontée de la température, élévation du niveau de la mer de plus de 100 mètres qui a englouti des terres émergées. Des humains de jadis sont entrés à pied sec dans la grotte de Cosquer dont l’entrée est maintenant à 37 mètres sous l’eau. Je n’ai pas de problème à imaginer une période humaine préalable avec une civilisation avancée quelque part, puis faible survivance après l’effacement du Dryas. Ce schéma n’a rien de plus idiot en soi que celui imposé (ou inertiel) d’une préhistoire faite uniquement d’humains vêtus de peaux vivant dans des grottes.

        - Concernant Kumari Kandam, je ne vais pas rajouter des développements déjà longs ici, mais il est vrai que les Dravidiens (noirs à peau bleue), créateurs quand même de l’Indus et de Mohenjo Daro ont une très ancienne histoire, avec villes et terres engloutis, racontée déjà par le Rig Véda et des fouilles intéressantes (côté Gujarat, aussi Mahabalipuram où j’ai vu les artefacts dégagés sur la plage avec le tsunami de 2004). Pourquoi pas…

        .

        Ce que je trouve éreintant, aujourd’hui, c’est cet empêchement à la pensée spéculative, libre, flottante, où on peut prendre et laisser sans faire de bloc, ou de pelote, dont Aristote en avait dit la nécessité, avec, taper 1 : vous êtes un ébloui en slip sautillant parmi les pâquerettes, tapez 2 : un zézétoc tout sec triste comme la mort. Ou bien normie zombie de la doxa versus complotiste d’extrême droite antisémite. Quand on n’est ni l’un, ni l’autre, on est quoi ? On n’a pas le droit de respirer ? L’imagination a ses pièges, c’est aussi une matrice, pour explorer des angles morts, des impensés, élargir sa pensée. Quant-aux idiots et rigides, ma foi, ça existera toujours, ce ne sont pas eux qui vont me polariser et polluer ma pensée.


      • vote
        TchakTchak 18 janvier 10:41

        @Conférençovore

        Compléments.

        Oui, votre article sur les agrocercles a été utile, je m’en souviens. Moi-même, j’avais un petit doute là-dessus, je n’étais pas de ceux qui se sont acharnés contre vous, au contraire, il est clair maintenant pour moi qu’il n’y a pas d’extra-terrestres là-dedans. Et c’est une opération qui avait été faite par les zététiciens. Maintenant, la zététique n’est pas ma religion non plus, elle a ses lourds travers. Pour ma part, j’ai appris : je sais, je ne sais pas, je pense que parce que. C’est vieux comme le monde, c’est excellent pour le cerveau et je n’ai vraiment pas besoin d’autre chose. Maintenant, c’est du collage incessant d’étiquettes, partout.

         

        Grimault a déboulé comme un chien fou, il a trop fracassé. Il y a aussi phénomène de balancier, contre l’archéologie devenue une discipline vraiment franchement rouillée (contrairement à la paléontologie, qui heureusement, contrebalance). Pouillard n’est pas un universitaire, a bossé avec Grimault pour lui faire son documentaire, maintenant il fait son chemin et prend ses marques avec ce qu’il a appris… Vous constatez vous-même qu’il est plus prudent. Et bien, passons au contenu, ce que j’ai fait avec ce documentaire que j’ai mis en lien et que j’ai pris le temps de commenter. C’est plus constructif que de s’envoyer des boulettes. Je vois qu’Alain Malcom a ce genre de plaisir, ce n’est pas le mien et puis voilà.


      • vote
        yoananda2 18 janvier 12:03

        @TchakTchak
        oui bon visiblement vous en avez gros sur la patate, ce n’est pas à moi que vous vous adressez mais à l’air du temps ou je ne sais quoi et je ne me sens pas concerné.


      • vote
        TchakTchak 18 janvier 13:05

        @yoananda2

        C’est à vous que j’ai posé trois questions, je vous les ai numérotées, puisque vous avez des réponses dans des sources qui sont du pro. Mais je ne les vois pas apparaître dans votre message.
        Qui est qui en a gros sur la patate ?


      • vote
        yoananda2 18 janvier 13:18

        @TchakTchak

        Qui est qui en a gros sur la patate ?

        ha c’est moi ? ok bon ben je vais aller gérer ma patate alors. Je ne vais pas l’imposer aux autres.


      • vote
        Alain Malcolm Alain Malcolm 18 janvier 22:08

        @yoananda2. C’est parce que @TchakTchak vous aîme...


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 19 janvier 05:41

        @TchakTchak Pour le premier post, vu que je ne suis qu’entre parenthèses, je me défile comme un lâche... smiley Je n’ai de toute façon pas les réponses sur chaque point. Juste un truc tout de même s’agissant des similitudes entre certains sites pourtant géographiquement extrêmement éloignés : perso, je vois plusieurs hypothèses qui permettent d’expliquer qu’en Amérique du Sud ou en Égypte, des hommes ont employé des solutions similaires (utilisation de grosses pierres avec des formes différentes permettant des emboîtements après une éventuelle taille) : d’abord, il est parfaitement envisageable que face à un même problème (typiquement, les séismes), des hommes situés sur des endroits très différents aient trouvé exactement la même solution (c’est le côté qui m’énerve avec ces docs : ils prennent les gens pour des cons avec des arguments d’incrédulité). Ensuite, une autre hypothèse et que le savoir c’est bien transmis à une époque donnée et est resté. Et ça, cela peut expliquer les similitudes par exemple sur les blocs de Gobekli Tepe et ceux de l’île de Pâques, même s’il y a des milliers d’années entre la construction de ces sites. Enfin bref, il existe d’autres explications que c’est le spectaculaire et très vendeuse du savoir transmis par des zitis (je ne dis même pas que cette hypothèse est complètement ridicule pour autant)

        "Maintenant, la zététique n’est pas ma religion non plus, elle a ses lourds travers."

        Je trouve qu’il a été utile et même indispensable de mettre un peu de rationalité dans ce net des années 2010 qui, par appât du gain (on ne va pas se mentir, tout cela est aussi une question de fric) a vu débouler des escrocs, des mythos et des manipulateurs en pagaille.

        "contre l’archéologie devenue une discipline vraiment franchement rouillée"

        Je n’ai pas l’impression que l’archéo soit rouillée. C’est juste que c’est une discipline scientifique qui a un certain niveau d’exigence auquel ne répondaient pas certaines personnes. Je ne citerai pas de nom mais il ne suffit pas de se balader de sites en sites avec une GoPro et s’extasier parfois par simple méconnaissance pour se prétendre archéologue. Ceci étant, je trouve très bien que les gens se posent tout un tas de questions et remettent en question l’histoire, surtout quand elle est incertaine par manque d’éléments. D’une manière générale le révisionnisme historique ne me dérange rien à partir du moment où il n’est pas enfermé dans des méthodes type hypercritiques.


      • vote
        Alain Malcolm Alain Malcolm 19 janvier 10:27

        @Conférençovore. Tous les enfants de la planète, en jouant avec des cailloux, du sable ou de la terre, font des tas.


      • vote
        TchakTchak 19 janvier 12:22

        @Conférençovore
        .

        Au moins, vous allez un peu plus loin que de simples réponses péremptoires avec lesquelles on n’a rien à répondre.
        .

         il est parfaitement envisageable que face à un même problème (typiquement, les séismes), des hommes situés sur des endroits très différents aient trouvé exactement la même solution

        Oui, tout à fait, c’est un scénario qu’il faut se garder en vue. Les murs à blocs irréguliers parfaitement ajustés sont faits de pierres "molles" (on ignore comment) sur les sites célèbres précolombiens ou en Egypte, mais à l’Ile de Pâques ou à Delphes on a affaire à du caillou classique de carrière. Donc derrière cette technique commune d’assemblage à blocs dépareillés, les solutions trouvées peuvent être complètement différentes d’un ensemble géographique à un autre. Reste qu’on ne sait pas pourquoi pourquoi non plus ce procédé a été complètement abandonné de la planète : il aurait pu perdurer ça et là, coexistant avec les murs à blocs linéaires. Ce n’est pas pareil non plus avec un chantier à milliers ou dizaine de milliers d’esclaves dont on se fout de la mortalité ou avec des ouvriers qualifiés et rémunérés. Bref, quand on a une accumulation de questions qui ne font que soulever des questions derrière, au lieu de décanter le sujet en accumulant des réponses partielles : il y a quand même quelque chose qui résiste, ce qui justifie d’explorer des scénarios plus étonnants. Il y a aussi la question du lissage des surfaces à mettre sur la table : à Tiwanaku, c’est actuellement incompréhensible, avec une planéité qui se mesure au micron.
        .

        Enfin bref, il existe d’autres explications que c’est le spectaculaire et très vendeuse du savoir transmis par des zitis

        Je crois qu’on en revient, maintenant. J’ai vu Pouillard à deux émissions (récentes), il dit qu’il faut se débarrasser des extra-terrestres. Parce que ça stérilise la réflexion et la recherche : si ça vient des E.T, ben, il n’y a plus besoin de chercher... Ça polarise la réflexion qui perd ses ouvertures nécessaires et la réduit ou binaire idiot (ça vient/ça ne vient pas des ET). Ça étouffe aussi la curiosité : "Ah, encore les croyants aux zitis qui nous ramènent le sujet des anciennes constructions, ils nous fatiguent". Et j’ajoute un truc. Pour ma part, jusqu’à ces dernières années, je ne croyais pas du tout à leur présence, maintenant, je me pose des petites questions à partir de découvertes que j’ai faites (perturbantes) : j’ai donc un oscilloscope qui bouge. Sauf que c’est aussi un formidable moyen de manipulation : les vidéos prises d’avions de la CIA, qui est aussi un organe le plus puissant et pourri de manipulation, le Blue Beam qui traîne dans les cartons, mais qui peut être activé, ces avions l’an derniers qui ont détruit au missile des ballons de sonde... Mon hygiène mentale a besoin d’un mur blindé entre mon cerveau et tout ce qui s’y raconte mélangeant volontairement le vrai du faux pour fausser la réalité.

        Non, la question qui monte est plutôt celle d’un ancienne civilisation encore inconnue dans la passé, qui a été détruite, mais qui a pu apporter des connaissances. C’est pas simple, car on a vraiment peu d’indices possibles à explorer, mais c’est un scénario agrégateur d’éléments du passé qui peut être utile à l’avancement de la réflexion. Même si, pourquoi pas, on délaisse ce scénario entretemps car quelque chose de plus probant a été trouvé.
        .

        Je trouve qu’il a été utile et même indispensable de mettre un peu de rationalité

        Bon, la zététique met un peu de plomb dans la tête. Mais maintenant, elle ne sert plus qu’à bétonner la Doxa. Mais je n’insiste pas : on n’est pas de même tempérament, on ne voit pas de la même manière.
        .

        Je n’ai pas l’impression que l’archéo soit rouillée

        Si, quand même et ça pèse. Pour ça que je parlais paléontologie. Yves Coppens, a découvert Lucy et annoncé que la bipédie est venue bien avant chez l’hominidé : c’est vrai. Il a aussi dit détenir le maillon manquant du début de l’homo : c’est faux. Par la suite il a reconnu lui même que c’est faux. Non seulement c’est cool de sa part, mais ses travaux se placent comme étape d’évolution de la paléontologie. Non seulement, on a découvert d’autre homo après lui (floresiensis, desinovien...), mais au schéma évolutif des espèces en arborescence, rigidifié depuis Darwin, s’ajoute un schéma buissonnant qui rend peu pertinent la "recherche des maillons manquants". En paléontologie, on admet les singularités, on les présente, et les chercheurs dans cette discipline savent dire quand les schémas de pensées ne tiennent plus.
        En archéo, l’égyptologie consécutive aux batailles napoléonienne a été fabuleuse en science, arts, culture, imagination. C’est un monde englouti qui est sorti et une clé importante de connaissance de l’antiquité pour l’histoire humaine.
        Quand Noah Kramer et Jean Bottéro ont rassemblé les mythes sumériens suite aux fouilles d’après guerre, c’est la méfiance qui est au contraire venue. Alors que c’est une civilisation au moins de même importance que celles égyptienne, grecque, précolombienne, de l’Indus. Le fait de comprendre que la genèse des trois monothéisme n’a été que de la reprise et le réarrangement des mythes sumériens n’aide évidemment pas... Jusqu’à un certain pillage du musée de Bagdad de milliers tablettes pas encore déchiffrées qu’on a laissé faire pendant la guerre d’Irak, qui a tant désespéré Chirac. Et l’imaginaire aujourd’hui se réduit à savoir si c’est complotiste ou pas, ce qui est désespérant. Et puis des aryens chez des sémites, oulaaah. Il y a aussi l’instrumentalisation des sites archéos dans les pays où ils sont découverts : ça arrange le roman national alors on rajoute la sauce, ou ça dérange alors c’est mis sous le boisseau. Bref, une discipline qui n’est pas aidée. Maintenant, Gobekli Tepe avant le néolithique, à l’époque des humains frustres : c’est un bon coup de pied dans le ronronnement académique : espérons que ça porte...

      • vote
        Alain Malcolm Alain Malcolm 19 janvier 13:17

        @TchakTchak. Tous les enfants de la planète, en jouant avec des cailloux, du sable ou de la terre, font des tas.

        Ce n’est pas péremptoire : c’est factuel. Cela en dit long sur votre rapport maladif aux faits. Le ressentiment que vous adressez au réel, prend les fait pour des péremptions. Aïe.


      • vote
        Alain Malcolm Alain Malcolm 19 janvier 13:18

        Ou bien, inversement, c’est votre rejet par principe des péremptions factuelles, qui est à revoir.


      • vote
        LUCA LUCA 17 janvier 22:23

        A part la stèle de la Famine de Sehel, faudra qu’on m’explique pourquoi les scribouillards hiéroglyphiques du pays aux trucs pointus n’ont pas représenté la méthode de construction des trucs pointus, les mecs pourtant étaient scotchés sur leurs tablettes 24/24 !?

        La parodie est bien foutue, merci pour ce moment d’histoire alternative ! :)


        • vote
          Alain Malcolm Alain Malcolm 18 janvier 09:22

          @LUCA. Des savoirs concernant la construction des cathédrales se sont perdus, alors qu’elles datent d’il y a quelques siècles seulement. Je vous laisse imaginer à des millénaires. C’est qu’on ne registrait pas tout comme de nos jours, loin de là, en ces temps d’oraliture et de traditions mimétiques. Et encore, de nos jours, bien des langues sans écriture se seraient perdues dans le monde, si des linguistes n’étaient pas intervenus auprès de leurs derniers locuteurs pour les enregistrer et en faire la grammaire. Je vous laisse imaginer tout ce qui s’est perdu des savoirs locaux/traditionnels à cause de la christianisation antique européenne, puis la colonisation renaissante mondiale.


        • vote
          LUCA LUCA 18 janvier 11:36

          @Alain Malcolm
          Je parlais de trucs gravés dans la pierre, pas de paroles en l’air ! :) On a les plans des cathédrales, mais bref, je ne vais pas rentrer dans un débat HS.


        • vote
          Alain Malcolm Alain Malcolm 18 janvier 22:10

          @LUCA. D’accord. Mais une chose est d’avoir les plans, une autre d’avoir les savoir-faire. Les Egyptiens n’auront pas ressenti le besoin d’en témoigner, car pour les bâtisseurs cela allait de soi. Les choses qui vont d’elles-mêmes sont rarement consignées, quand soudain on réalise que ç’aurait été pas mal, c’est généralement que l’air du temps est passé à autre chose, et que l’oublie, la perte et le vide ont fait leur oeuvre.


        • vote
          wendigo wendigo 20 janvier 11:16

          @ Alain Malcom :

           Toujours ramener ça aux "aliens" c’est aussi puérile que con !
          Surtout que nous savons qu’il y a 13 000 ans une catastrophe majeur s’est produite ; la déglaciation rapide de l’hémisphère nord plus connue sous le nom de déluge.
          Mais visiblement que des civilisations "HUMAINES, TERRIENNES" sont passées avant nous en dérange certains, l’orgueil est ce qu’il est, le point d’origine de la connerie !

          Ces anciens édifices ont été battis par les terriens, les humains et les civilisations qui en sont à l’origine se sont simplement effondrées par catastrophes naturelles .
          Il est clair que ce fait ne plait pas aux plus cons, qui ne supporte pas l’idée que d’autres aient pu être plus avancée, mais aussi cela nous rappelles une chose ; "memento mori" et que notre civilisation elle aussi va disparaitre ! (ce qui est en bonne voie)


          • vote
            Alain Malcolm Alain Malcolm 20 janvier 11:50

            @wendigo. Hum globalement euh oui. Enfin je n’ai jamais vu la mention du déluge dans les livres de paléoanthropologie pas plus que de géologie. Rien ne l’atteste scientifiquement et il semble que vous veniez avec du biblisme. Enfin c’est une certitude : vous venez avec du biblisme. A quelle fin non-scientifique ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès