• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > « Le mondialisme occidental se voit comme l’embryon du gouvernement mondial (...)

« Le mondialisme occidental se voit comme l’embryon du gouvernement mondial »

L’instauration et l’acceptation du pass sanitaire présage d’un contrôle renforcé des populations sur le plan informatique. Modeste Schwartz, l’auteur du livre « Le Magicien de Davos » (Éd. Culture et Racines), analyse pour Le Désordre mondial le lien entre les pannes informatiques des GAFA et la pandémie de Covid-19. Il constate une potentielle similitude d’exploitation des crises sanitaire et informatique.

Tags : Internet Sécurité Informatique Censure Prospective et futur GAFAM Great Reset




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Parrhesia 23 octobre 20:05
    >>> Le mondialisme occidental se voit comme l’embryon du gouvernement mondial <<<

    Très juste !!!

    Mais ce n’est pas le plus grave !

    Le plus grave c’est que trop peu de personnes se rendent compte de l’ampleur du danger !!!


    • 1 vote
      Deepnofin Deepnofin 24 octobre 09:52

      @Parrhesia J’ai l’impression inverse... Il me semble que depuis quelques années, le conspirationnisme explose, et touche toutes les catégories de la population. Mais comme notre Système est expert en ingénierie sociale, il sait très bien nous "maintenir dans les clous" en nous donnant l’impression que la situation globale est normale (l’Hypernormalisation), tout en nous faisant croire qu’on est seuls et que le "complotisme" est une maladie mentale.
      Je suis persuadé qu’il y a actuellement bien plus de personnes aux idées conspirationnistes qu’on ne voudrait nous le faire croire, je crois même que plus de la moitié de la population l’est, à plus ou moins fort dose.
      Et puisque la vérité est d’ordre conspirationniste (en tout cas, sur ce site, vous serez plutôt d’accord avec cette assertion), et que nos élites ne vont pas se calmer du jour au lendemain, on peut être convaincu que des tonnes de pilules rouges vont continuer de tomber, qu’elles ne pourront pas être contenues par l’Hypernormalisation médiatique (comme jusqu’à présent... avec toujours plus de censure, certes, et donc de gens qui s’en rendent compte), et que d’ici peu, ce sera la nouvelle norme sociale, que d’être conspi, au sens de ne plus du tout croire en nos dirigeants et nos médias.
      À mon avis, les quelques 30 ou 40% ? de la population qui croient encore au Système et à ses vertus font une énorme dissonance cognitive, et sont à quelques pilules rouges près de basculer dans le côté obscur.
      Donc, à mon sens, il y a toujours plus de personnes plus ou moins conscientes de ce qui se passe, mais le "point critique" n’es pas encore atteint, même si ça ne saurait plus trop tarder il me semble...
      Ce Système tourne grâce à notre force de travail et notre consommation, et ça repose sur notre foi collective en lui, en cette "normalité". Lorsque ce sera évident pour tous que les gens n’y croient plus, j’ignore ce qui se passera, mais je crois que ce sera "pour le mieux".


    • vote
      sls0 sls0 24 octobre 11:04

      D’habitude Rachel Marsden a des interlocuteurs qui tiennent la route.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès