• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Pourquoi collecter les données ?

Pourquoi collecter les données ?

Installer une application de traçage numérique sur son mobile afin de suivre vos déplacements et vos contacts est le projet annoncé du gouvernement d'ici le 11 mai 2020. Et ce avec la collaboration des GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft), qui travaillent déjà avec les Etats pour proposer des solutions de surveillance de masse des population. Nos communications, nos réseaux et nos données médicales sont déjà collectées.

Mais le Covid-19 fournit à ces multinationales ainsi qu'aux gouvernements un prétexte tout trouvé pour renforcer cet espionnage en toute légalité, et sans notre consentement éclairé... Quel est l'enjeu derrière cette surveillance de masse ? La guerre économique et l'influence sociale, deux piliers du mondialisme...

Tags : Censure Réseaux sociaux Big Data GAFAM Covid-19




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 1 vote
    ETTORE 24 avril 20:02

    Cela ne me dérangerait pas de mettre la puce de mon téléphone dans le cul d’un chien.

    Histoire de fausser les statistiques du nombre de fois ou je vais uriner contre un arbre.

    Ces gens là, sont des malades mentaux, qui , par leurs visions commerciales et leur violentes oppressions aux libertés, à peine voilées, vont créer de les communautés de résistance, partout dans le monde.

    Le monde qu’ils veulent" sécuritaire " pour leur pomme, risque de ne pas être si tranquille que ça !

    Quel que soit le chantage mis en place....certains, trouveront le moyen de le contourner...coute que coute !


    • vote
      Guepe maçonne guepe 25 avril 21:01

      Parce qu’on cherche à copier la méthode coréenne, qui a tracé ces citoyens tout simplement. Chose d’ailleurs que beaucoup de membres de l’opposition , dont des journalistes et politiques de droites , demandaient lors du début de l’épidémie.

      Qui retourne maintenant soudainement leur veste lol.

      Singapour avait aussi un système de pistage et de recueil de données basé sur le volontariat par une appli mobile qui fallait installer. Avec le résultat que l’on voit.

      Lorsque l’on va déconfiner , le virus sera toujours là. Il s’agira alors de tenter de controler l’épidémie comme en Corée, avec quelques dizaines de cas par jour.

      On aura pas le luxe de repartir en confinement si jamais l’épidémie s’envole de nouveau, sans risquer une récession à la russe des années 90, avec toutes les conséquences que ça impliquera.

      J’imagine qu’on cherche à mettre toutes les chances de notre coté avec ce tracking, comme avec le port généralisé du masque.

      Je vois souvent le Vietnam ressortir en contre exemple, alors en fait, pour 270 cas confirmés, le vietnam a mis en quarantaine....70 000 personnes.

      En fait, comme il n’avait pas les moyens de testées et de pister leurs citoyens, le gouvernement a tout simplement placé en quarantaine tout l’entourage et les personnes ayant pu avoir des contacts avec les cas détectés.

      Ils ont aussi décrété un confinement le 31 mars.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès