• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Projets dédiés au Transport Suborbital

Projets dédiés au Transport Suborbital

Cette semaine, on discute des différents projets dédiés au Transport Suborbital.

Tags : High-tech Transports Prospective et futur Science et techno Espace




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 4 mars 19:14

    Un passager avion c’est 3,3 litres de kérosène aux cent kilomètres parcourus.


    • vote
      Zip_N 4 mars 20:48

      @sls0

      3.3 litres c’est l’idéal pour les courtes distances avec 1 ou 2 passager.


    • vote
      sls0 sls0 4 mars 21:50

      @Zip_N
      Une grosse part de la consommation c’est le décollage donc les vols long-courriers sont moins énergivores que les courtes distances.
      J’ai tout les fichiers Excel de l’Ademe pour faire les bilans CO2, il y a un gros fichier d’aide avec toutes les consommations et bilans particuliers, c’est de là que je sors ce chiffre.


    • vote
      Zip_N 5 mars 08:03

      @sls0

      Si un vol normal fait 3.3 litres au 100, un long courrier peut faire 2 litres au 100, alors qu’un vol court fait 4 litres. Il faut prendre le long courrier le moins cher pour faire des économies.


    • 1 vote
      wendigo wendigo 5 mars 17:39

      @Zip_N

       En somme si on veut faire un Paris ->Perpignan, le mieux est de passer par Pékin et Anchorage ...


    • vote
      Zip_N 4 mars 20:49

      sls0

      1 c’est bien mais 2 c’est mieux


      • vote
        sls0 sls0 4 mars 21:54

        @Zip_N
        Par passager c’est :
        On fait la moyenne des taux de remplissage des avions.
        On a le nombre moyen de passagers, la distance et la consommation. Ce n’est pas un ou deux passagers, c’est par passager.


      • vote
        Zip_N 5 mars 08:51

        @sls0

        Ca parait logique ce que vous dites. Si on compare avec l’automobile, au démarrage et en montée et à courte distance, elle consomme plus. En vitesse de croisière elle consomme moins. Avant de freiner, l’accélérateur s’arrête (anticipation) et a ce moment particulier elle consomme moins. Oui pourquoi pas.


      • vote
        Zip_N 5 mars 14:38

        Même avec cette faible et intéressante consommation, pour le suborbital à mac 20 mieux vaut commencer avec 6.6 litres aux 100 kilomètres. Ce qui fait déjà 6000 litres pour se hisser à cette hauteur et ensuite le moteur ne s’arrête pas, il se met en mode économie pour atteindre mac 20. A ce prix le voyage suborbital devient vite intéressant pour le passager. Et lorsque il atterrit et revient à son point de départ, il reçois une photo souvenir en matière recyclée dans une hôtesse en costume d’extra terrestre : Merci et à bientôt.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès