• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Qu’est-ce que le consensus scientifique ?

Qu’est-ce que le consensus scientifique ?

"Le consensus scientifique est le jugement, la position, et l'opinion collectifs des personnes de la communauté scientifique qui travaillent sur un domaine particulier d'étude. Le consensus implique un accord général, mais pas nécessairement à l'unanimité." Cette vidéo du Cercle Cobalt revient sur cette notion fondamentale.

Selon Naomi Oreskes, historienne des sciences américaine à l'université Harvard, « le consensus scientifique est le meilleur indicateur de vérité que nous ayons ».

Les sciences affrontent une crise de confiance de la part du public. La contestation porte en particulier sur certains sujets : le changement climatique, la théorie de l'évolution ou la vaccination. Par nature, les sciences sont faites d'incertitudes, et la communauté scientifique tient aujourd'hui pour justes des idées qu'elle rejetait il y a quelques dizaines d'années. Pourquoi, alors, lui faire confiance ? (...)

Il faut reconnaître que Popper avait raison quand il disait qu'il faut repérer les failles d'une théorie, même s'il se trompait sur qui fait ce travail et comment. C'est un processus continu : j'ai une idée, ou une étude, je la crois vraie. Avant de la soumettre à une revue scientifique, je vais sans doute aller à une conférence ou à un séminaire et demander aux collègues présents ce qu'ils en pensent. J'arriverai alors à un point où j'aurai suffisamment confiance en mon idée pour la proposer à un journal, qui l'enverra d'abord à des experts anonymes pour qu'ils la relisent. Charge à eux de vérifier que ce que j'avance est valide, autant qu'ils puissent en juger à ce moment-là. Mais ce n'est pas fini : une fois mon idée publiée, d'autres scientifiques vont s'en emparer pour la tester, l'utiliser, essayer de la répliquer... En tant qu'historienne des sciences, je dirais que chaque nouvelle idée doit être prise avec une petite dose de scepticisme. Mais, lorsque les scientifiques ont travaillé sur une idée pendant des années et que ce qu'ils avancent tient la route dans la durée, alors nous avons de bonnes raisons de les croire.

(...) Regardez la principale tactique utilisée par les « marchands de doute » climatosceptiques : elle consiste à créer l'illusion d'un débat scientifique en mettant en face de chaque climatologue invité dans les médias une personne affirmant qu'elle ne pense pas que cela soit vrai. Mais la fiabilité des résultats de la climatologie ne tient pas à l'opinion, ni même au travail particulier de tel ou tel climatologue, elle tient au travail collectif de milliers de scientifiques depuis plus de cinquante ans. Nous ne pouvons pas atteindre la vérité absolue, mais le consensus scientifique est le meilleur indicateur de vérité que nous ayons. (...)

 Naomi Oreskes

Qu'est-ce qui provoque la défiance des gens contre certains résultats scientifiques ?

J'écarterai d'abord deux raisons qui sont parfois évoquées. Premièrement, la fraude scientifique (de faux résultats quand même publiés). Bien sûr, la fraude existe, les scientifiques sont des individus qui peuvent être aussi vénaux ou corrompus que d'autres. Mais les études quantitatives sur le sujet montrent qu'elle n'est pas répandue. Et les sondages d'opinion indiquent qu'elle ne joue quasiment aucun rôle dans la méfiance envers la science. Même chose pour l'illettrisme scientifique : ce n'est pas parce que les gens sont moins éduqués qu'ils rejettent plus la science. En fait, parmi les sympathisants du Parti républicain américain, c'est même le contraire pour le changement climatique : les plus éduqués ont davantage tendance à rejeter le consensus scientifique. Le rejet de la science n'est pas corrélé avec le niveau d'éducation, mais avec l'idéologie.

(...) Pourquoi certains Américains rejettent-ils la théorie de l'évolution ? Parce qu'ils pensent que l'évolution signifie que la vie n'a pas de sens. Que tout est aléatoire. Bien sûr, c'est une interprétation possible de cette théorie scientifique. Mais d'autres interprétations existent. De nombreux scientifiques tiennent la théorie de l'évolution pour vraie tout en croyant en Dieu, par exemple.

Lire l'entretien en entier sur le site de La Recherche...

Tags : Recherche Science et techno




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 30 juillet 10:52

    C’est pas mal de passer par la paléontologie pour expliquer le consensus scientifique, c’est un sujet moins clivant.


    • vote
      wendigo wendigo 30 juillet 19:24

       Ha marde .... moi qui croyais qu’un consensus c’était un cunilingus. Quoi que rien à voir, avec un consensus on se bouffe la G..le.
      Pas le "ouvre la fentre qu’on respir un peu " ..



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès