• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > SPACEX - Le STARSHIP décolle, explose puis chute

SPACEX - Le STARSHIP décolle, explose puis chute

Au programme cette semaine : Le Starship SN8 s’envole puis explose, le SN9 chute, la fusée Russe Angara A5 revole enfin, le Space Rider est lancé, Virgin Galactic connait un retard à l’allumage et une exoplanète gravitant très loin de son étoile.

Tags : Transports Science et techno




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    perlseb 16 décembre 2020 15:52

    Avec les nombreuses technologies dont on ne disposait pas il y a 53 ans (sans parler de l’expérience acquise), on peut déjà dire qu’ils font moins bien que le lanceur Saturne V. Et je pense que l’écart va aller en s’accentuant.

    A moins que Saturne V ne soit qu’un gros mensonge...

    Mais je suis d’accord avec Elon Musk, c’est à travers les échecs qu’on progresse, c’est pourquoi on n’a rien appris avec le lanceur Saturne V !


    • 1 vote
      berry 16 décembre 2020 16:32

      @perlseb
      Quand on pense que les profs d’histoire sont obligés d’enseigner à nos enfants que les américains sont allés sur la lune avec ce fier vaisseau tout en papier et en carton, s’ils ne veulent pas se faire virer de l’éducation nationale :
      https://www.hq.nasa.gov/office/pao/History/alsj/a16/AS16-113-18332HR.jpg

      Il y a de quoi se taper la tête contre les murs.


    • 1 vote
      sls0 sls0 16 décembre 2020 16:35

      @berry
      Mais où va on ?
      Ils osent même dire que la terre n’est pas plate et qu’elle a plus de 6000 ans.
      Mais où va on ?


    • vote
      sls0 sls0 16 décembre 2020 16:43

      @perlseb
      Une petite différence c’est qu’on essayait pas de récupérer saturne 5.


    • vote
      Zip_N 17 décembre 2020 18:49

      @sls0

      Oseraient t’ils dire que c’est pas le ciel bleu qui créer le soleil ? Lorsque le bleu derrière le soleil s’en va la nuit ou lorsqu’il pleut il y a plus de soleil, ils devraient aussi citer les yeux, lorsqu’ils sont ouvert, il est possible d’apercevoir le soleil alors qu’avec les yeux fermés il est pas possible de savoir qu’il existe.


    • vote
      perlseb 18 décembre 2020 14:46

      @sls0
      Je ne parle pas de la récupération mais de la lenteur des développements. Prenez le projet SLS de la NASA, ça fait 10 ans qu’ils travaillent dessus (sans compter le temps de travail sur le projet Constellation abandonné en 2010), toujours pas un vol... Combien de temps a-t-il fallu pour développer Saturn V après le lancement du premier satellite Explorer 1 de 14 kg en 1958 ? Moins de 9 ans (premier vol de Saturn V en 1967) : en fait 6 ans seulement puisque le programme Apollo est lancé en 1961 !

      Etonnant, non ? Avec du recul, ça paraît de plus en plus incroyable... En 9 ans, passer de l’envoi d’un satellite de 14kg à une fusée de 3000 tonnes au décollage (masse toujours pas égalée à ce jour).


    • vote
      sls0 sls0 18 décembre 2020 17:36

      @perlseb
      Pour faire quelque chose il faut un but.
      La première fois la lune c’était pour la gloriole mais avec des retombées technologiques énormes.
      Les pyramides c’est la même chose, pour la gloriole mais les retombées en connaissance étaient énormes.

      Par la suite refaire la même chose devient inutile, pas rentable.
      Dans 20-30 ans faire de l’électricité par fusion risque de devenir à la mode. Le problème c’est qu’il faut de l’H3 une denrée très rare et couteuse sur terre.
      Sur la lune par contre il y en a de H3, pragmatique les chinois tranquillement ils se préparent pour l’exploiter.
      22000€ le kg qu’on envoit dans l’espace, il vaut mieux envoyer du petit mais efficace. Pour un homme qu’on envoie, c’est 100kg de bonhomme et des tonnes pour sa logistique de vie.
      Si on envoit des robots bien plus performants que des humains, c’est moins lourd. Plus besoin de fusées monstrueuses mais des fusées qui coutent moins cher.
      Plus de gloriole, bon disons moins, on fait dans le rentable.

      Le SLS US, il y a un coté gloriole, c’est mars qui est visée. Pour la gloriole le fric passe par le congrès et c’est qu’il en a des routes défoncées aux USA.


    • vote
      perlseb 18 décembre 2020 22:16

      @sls0
      Pour moi, c’est très facile d’accepter que les dirigeants nous mentent. Il n’y a qu’à regarder l’histoire et se dire qu’elle n’est qu’un éternel recommencement. On n’a pas passé un stade où les dictatures sont derrière nous et la propagande s’est arrêtée avec le nazisme ou le stalinisme.
      Mettre la terre plate au même niveau que le fait d’avoir marché sur la lune en 1969 est un peu de la mauvaise foi.

      Je ne peux pas affirmer que la lune en 1969 c’était du flan. Mais quand même, si dans les 10 ans qui arrivent, les 2 missions lunaires programmées (en étant optimiste) sont 2 échecs cuisants, peut-être qu’on aura le droit de douter sans passer pour un complotiste. Et si on est pessimiste (aucune mission lunaire programmée), idem.

      Je sais que beaucoup de personnes mettent en doute le discours des chinois (et c’est bien de douter), mais les chinois sont bien plus mesurés que les américains l’ont été pour la lune. Et pourtant, tous ceux qui se méfient des chinois gobent absolument tout des américains.

      La terre n’est pas plate, mais je pense qu’il y a des armes de destruction massive sur la lune, et c’est pour cela que les américains y retournent.


    • vote
      sls0 sls0 19 décembre 2020 13:27

      @perlseb
      Renier l’exploration spatiale et le platisme c’est un même combat des créationistes. Tout ce qui n’est pas dans le moule de la bible doit être rejeté.


    • vote
      perlseb 19 décembre 2020 16:19

      @sls0
      Je ne renie pas l’exploration spatiale, j’ai juste des doutes sur la fusée Saturn V, elle reste un ovni même encore aujourd’hui. La vitesse de son développement, l’absence d’échecs, tout cela avec une expérience et des compétences très faibles à l’époque, apparaîtront de plus en plus exceptionnels avec le temps.

      Quant aux créationnistes, ils ne doutent de rien, la bible est leur vérité : donc tout le contraire de moi qui suis d’un naturel sceptique. Et ça ne me dérange pas de ne pas pouvoir trancher sur un sujet, j’accepte de vivre avec des points d’interrogation. Je n’ai pas besoin d’adhérer (aveuglément) à quoi que ce soit pour exister et je préfère mille fois être seul que de suivre quelqu’un.

      Car je suis d’accord avec vous, si certains sont complotistes pour se rendre intéressant ou pour "croire" sans réfléchir à quelque chose qu’ils trouvent plus sexy que la version officielle, ça ne rime pas à grand chose. Non, moi ce qui m’intéresse c’est ce qui se passe réellement, distinguer ce qui est plausible de ce qui ne l’est pas. Je n’aurai pas la réponse sur mon clavier, mais le temps travaille contre Saturn V. Et je n’y suis pour rien si ça paraît assez difficile aujourd’hui de faire décoller 3000 tonnes alors que c’était si simple en 1967.


    • vote
      sls0 sls0 19 décembre 2020 18:03

      @perlseb
      En 67 les 3000 tonnes c’était pour envoyer 45 tonnes du coté de la lune.
      Le SLS c’est 37 tonnes. L’équivalent technologique d’un smartphone à l’époque c’était le volume d’un hangar.
      En 73 pour une calculatrice précise avec sinus et tangente c’était un mois de salaire.
      En 78 en programation j’apprenais le fortran.
      Pour l’envoi d’un homme sur la lune avec sa logistique de vie pour la masse à consacrer j’envoie une imprimante 3D qui construira des bâtiments.
      Pour le poids nécessaire pour 2 hommes j’ai un extracteur à H3.

      Pour les armes de destruction massive sur la lune, il y en a assez sur terre pour la détruire plusieurs fois.
      Le seul truc pas trop chiant et cher dans l’espace c’est la chute libre de flèches en tungstène de 200kg, à l’impact ça fait 40 méga-tonnes de TNT et un beau cratère tout en étant imparable.


    • vote
      perlseb 20 décembre 2020 12:53

      @sls0
      Pour rester sur le sujet, je terminerai sur l’expérience russe des gros lanceurs qui étaient en avance sur les américains (et qui étaient, il n’y a pas si longtemps, leur seul accès à l’ISS) :

      • lanceur N-1 (du temps de Saturn V) : 4 essais, 4 échecs
      • lanceur Energuia : 4 essais, 2 succès en ... 1987 (20 ans après Saturn V)
      Je sais que ceux qui jouent un peu trop aux jeux vidéos diront que les russes n’avaient pas d’argent à y consacrer. Sauf que dans un système communiste, l’argent n’est pas un problème en interne (pas de chômage et tous leurs spécialistes étaient à mon avis aussi motivés que les américains). Avec l’argent, on ne transforme pas par magie des maçons en fuséologues, et on ne trouve pas l’énergie de fusion en mettant 1000 milliards dans un "projet", même si les jeux vidéos peuvent faire croire que c’est comme cela que le monde marche.

    • 1 vote
      sls0 sls0 20 décembre 2020 13:43

      @perlseb
      Je crois que les russes ont fait un plus gros moteur que le F1 US mais comme ils en employaient 4 au lieu de 5 comme sur la Saturne, ça poussait moins.
      Je suis allé aux USA comme en Russie.
      Aux USA ce que j’ai vu c’est chez un pote qui a les moyens de payer de bonnes études donc d’une façon biaisée les études sont bonnes mais orientées tertiaire qui offrent plus de possibilités et salaire.
      En Russie en 98 j’étais étonné de la qualité des cours niveau collège, les amis avaient des enfants plus jeunes.
      J’avais aussi une amie ingénieur aéronautique, j’ai bavé sur la qualité de leurs formulaires techniques, quel partage de savoir. Ce sont ces formulaires qui m’ont motivé pour apprendre à lire le russe.
      C’est franchement différent entre les deux, ils arrivent à de bons résultats en employant des méthodes ou philosophie différentes.
      Il y a eu la période soviétique avec une grosse inertie bureaucratique. J’ai l’impression que les russes sont très réactifs face aux sanctions, coté inertie ça a sérieusement changé.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès