• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Thermodynamique des trous noirs

Thermodynamique des trous noirs

Niveau "amateur chevronné" (scientifique non spécialiste du domaine ou grand public passionné).

Tags : High-tech Economie Recherche Energie Science et techno Espace




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 1 vote
    psychorigide psychorigide 21 novembre 2017 17:12

    Vous savez Matthuissonsite qu’à chaque fois que dans un livre on met une équation mathématique, on divise le lectorat potentiel par deux. Alors pourquoi dans cette vidéo nous bombarder d’équations mathématiques ?
    Je me pose cette question : Êtes-vous à ce point barrer dans votre univers scientiste que vous ignoriez notre condition de simple rampant ... ? Ou, c’est juste pour se foutre de notre gueule et nous humilier publiquement !
    Entre une vidéo de 10 minutes qui fait le tour de la conqu^te spatiale et une vidéo d’une heure + qui nous met la honte, Matthius, pourriez-vous nous proposer des vidéos réaliser par vous-mêmes et apparaîtriez en personne pour nous conduire vers un transhumanisme à la portée de tous.
    Et, ne vous défaussez pas : Genre ... Niveau "amateur chevronné" (scientifique non spécialiste du domaine ou grand public passionné)...
    Merci ! *


    • 1 vote
      CoolDude 21 novembre 2017 20:30

      @psychorigide

      Il ne faut pas être impressionné par les équations mathématiques... Derrière cela, ça a un "sens" que tout le monde peu comprendre.

      Par exemple :

      Quand Aurélien Barrau dit que quand on passe l’horizon d’un "trou noir" il se passe rien... Alors que 5 min auparavant, il explique que l’on a attend la vitesse la lumière et que l’on est donc plus que des photons.

      C’est lumineux.

      Bref, c’est du Aurélien Barrau ! C’est de l’humour.


    • 1 vote
      CoolDude 21 novembre 2017 20:08

      Ouiiii... C’est la fameuse conférence ou JPP (Jean-Pierre Petit) fait des bonds quand il entend que "le temps devient l’espace... Et l’espace devient le temps" !

      C’est vrai que c’est "cosmique" comme on dit.


      • 2 votes
        zevengeur 24 novembre 2017 16:02

        @CoolDude

        JPP a parfaitement raison de faire des bonds, car le problème de Mr Barrau est que -justement vs le commentaire se Psychorigide- il "écoute" trop les équations" et pas assez le sens physique.

        Ses élucubrations n’ont aucun sens (j’ai un article en projet sur les trous noirs où j’expliquerai tout cela).

        On est un peu dans le syndrome du "premier de la classe", brillant à assimiler les cours de physique mais sans imagination pour faire avancer la recherche.


      • vote
        CoolDude 25 novembre 2017 01:46

        @zevengeur

        Franchement, je n’ai pas le niveau de JP Petit... Mais on peut dire que c’est n’importe quoi quand il (AM) dit ça. On est hors limite... Ce ne veut plus rien dire. Et non, il la sort quand même. Et personne ne dit rien.

        C’est vraiment spécial.

        Mais bon dans cette conférence, il ne s’étend pas trop dessus. Par contre j’ai vu une autre conférence de lui ou là, c’est vraiment open bar ! Ou là c’est pas "du type"...

        C’est carrément l’espace-temps s’inverse ! Yeahhhh...

        Bon, d’une certaine manière, on est passé dans une autre dimension et on est dans un trou de ver... Etc... Mais vu que l’on n’a pas cher nous, ça se saurait... Ça veut dire que n’existe pas, tout simplement.

        C’est pas pour autant que ça veut dire que les trous noirs n’existent pas !

        Mon idée à moi :

        Conversion Masse -> énergie à l’horizon jusqu’au rayon de la masse critique.

        Puis conversion énergie -> masse quand elle rencontre cette masse critique ! Et là effectivement le temps se fige : Plus rien ne peut bouger.


      • vote
        bob14 bob14 22 novembre 2017 10:06

         trous noirs..et pour les blondes  ?


        • vote
          mortelunes 22 novembre 2017 11:51

          C’est interressant d’avoir pour une fois un exposé un peu plus profond avec quelques bases de calculs à l’appui. Le niveau discovery channel c’est bien pour découvrir mais ça ne permet pas d’aller plus loin, de mener ses propres réflexions sur le sujet ou d’émettre un argument.
          Le niveau n’est pas trop haut, je dirai 1er année d’université en sciences. Le gros des notions mécanique,relativité, thermodynamique sont enseignées à ce niveau, avec les maths qui vont avec. Le niveau Bac scientifique est suffisant pour lire les équations d’un point de vue "purement math", A. Barrau à peut être des espérances trop élevées envers les élèves de première S.


          • vote
            sls0 sls0 23 novembre 2017 01:38

            J’ai regardé la vidéo hier mais comme j’aime bien Barrau, je me laissé entrainer par ses autres vidéo sur youtube.

            Effectivement il y a quelques petites erreurs dans son exposé, qui n’en fait pas, après 24h je ne pourrai plus les nommer, l’âge sans doute ou c’est pas trop important.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès