• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Une Étoile Géante Disparait Presque Complètement

Une Étoile Géante Disparait Presque Complètement

Au programme cette semaine : Une étoile géante qui disparait presque complètement, l’ESA lance aussi sa mission vers Vénus, Blue Origin a va faire partir son patron dans l’espace, et la Chine prête à reprendre les vols habités.

Tags : Chine Science et techno Espace




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • vote
    Étirév 17 juin 11:33

    Nous habitons sur une future étoile, un futur soleil.
    La vie d’un corps céleste peut se diviser en trois âges.
    Pendant le premier il forme lentement son noyau inorganique aux dépens de la matière cosmique.
    Pendant le second ce noyau primitif se recouvre de couches nouvelles qui s’organisent : nous y voyons régner l’eau et la vie.
    Le troisième âge d’un astre est l’état d’incandescence.
    L’apparition de la matière organisée à la surface d’un monde est le prélude de l’incandescence, le premier mot de l’ignition.
    La matière organisée est le « combustible » qui s’enflammera un jour et brûlera aux dépens de l’oxygène qui enveloppe la planète.
    Tant que cet incendie n’a pas commencé, le corps céleste est un astre obscur. Le jour où il commence à brûler, il devient un soleil.
    C’est au moyen de la matière organisée enfouie dans les couches terrestres que nous alimentons nos foyers de combustion. Mais si ces immenses dépôts venaient un jour à s’enflammer spontanément, sans notre concours, l’incendie se propageant tout autour du globe, nous n’aurions aucun moyen de l’arrêter.
    Et, de ce moment, la terre passerait à l’état de soleil. Elle rayonnerait dans l’espace, en repoussant, au loin, tout ce qui se trouverait sur le chemin de ses radiations.
    Alors, les matériaux dont sont faits les corps vivants, remis en liberté dans la décomposition, s’en iraient, sous la forme atomique, c’est-à-dire radiante, porter la vie à d’autres astres plus jeunes que le nôtre. La terre féconderait la lune et, peut-être, d’autres corps célestes en voie de formation, tels que les astéroïdes.
    Il ne faut pas considérer cette fin d’un astre obscur comme l’anéantissement du monde organisé, mais plutôt, comme la renaissance d’une vie nouvelle, car, les astres ne meurent que pour revivre.
    (...)
    Lorsqu’un astre s’enflamme et devient un corps actif, il devient une force, puisqu’il rayonne dans l’espace et que le rayonnement est une force.
    Jusque-là, il subissait passivement la pression que lui imprimaient les radiations qui, de toutes parts, lui arrivaient. Ne pouvant échapper à l’action de ces puissances qui le circonscrivaient, le corps se comprimait en restant enchaîné à la place où ces différentes forces s’équilibraient. Mais, au moment où l’astre s’enflamme, il devient lui-même une force ; il cesse de jouer un rôle passif et commence à lutter, dans l’Univers, avec les autres forces qui y règnent et qui l’entourent : il devient une étoile filante.
    Suite



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès