• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Une histoire de l’intrication quantique

Une histoire de l’intrication quantique

L’intrication quantique est un phénomène qui lie intimement les propriétés de deux particules, quelle que soit la distance qui les sépare. Cela conduit à des effets si étranges qu’Albert Einstein lui-même en doutait ! Le débat fut tranché en 1982, lorsqu’Alain Aspect réalisa à l’Institut d’Optique une expérience démontrant la réalité physique de l’intrication quantique sur des particules de lumière – des photons. Depuis, l’intrication est devenue un outil essentiel pour mettre au point des dispositifs de cryptographie ultra-performants et concevoir des ordinateurs quantiques. À l’Institut d’Optique Graduate School, les chercheurs ont poursuivi l’étude de ce phénomène quantique fondamental. En intriquant des particules de plus en plus complexes, telles que des atomes ou des plasmons, ils ont pu étendre le champ d’application de ce processus à de nouveaux domaines de la physique.

Cette vidéo, réalisée à l’occasion des 80 ans du CNRS, retrace l’histoire de cet étrange phénomène, depuis le débat conceptuel des années 30 jusqu’aux expériences contemporaines menées au sein des laboratoires.

Tags : Recherche Nucléaire Science et techno Nature




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Sozenz 29 décembre 2019 12:36

    https://www.youtube.com/watch?v=Rj3jTw2DxXQ

    https://www.youtube.com/watch?v=5R6k2mEacZo

    je trouve que ces vidéos sont d excellentes vulgarisations de la mécanique quantique .


    • 3 votes
      yoananda2 29 décembre 2019 12:45

      @Sozenz
      Science étonnante est une valeur sûre dans le domaine de la vulgarisation de la physique en effet. Je recommande aussi.
      Pour ceux qui s’intéressent à la mécaQ je conseille aussi d’aller jetter un coup d’oeil sur les expériences d’Yves Couder (malheureusement décédé récemment) et ses gouttes marcheuses : il s’agit d’une découverte très intriguante qui "mime" les phénomènes quantiques à échelle macroscopique (fente de youngs, etc...). Il se pourrait que ça finisse par révolutionner la mécaQ un jour puisque cette dernière est réputée contre-intuitive, et la, justement, on a une manière de visualiser ce qu’est un "champ de probabilité" d’une manière très concrète.
      Bref, je conseille vivement smiley


    • vote
      sls0 sls0 29 décembre 2019 16:11

      Lors de l’expérience d’Aspect je me rappelle être sorti de chez le libraire avec toutes les revues en parlant, je trouvais ça génial.

      C’est seulement en 2015 avec Hensen & Coll que l’expérience a été complètement validée.


      • 1 vote
        Laconicus Laconicus 29 décembre 2019 17:43

        Visualiser le phénomène de la complémentarité onde-particule grâce à une analogie de comportement fluidique perceptible à l’échelle humaine : 

        https://www.youtube.com/watch?v=QCiTD_9lE_0


        • vote
          yoananda2 29 décembre 2019 17:46

          @Laconicus
          oui c’est ce dont je parlais tout à l’heure.


        • vote
          Laconicus Laconicus 29 décembre 2019 17:47

          @yoananda2

          Oui les fameuses gouttes marcheuses. 


        • vote
          sls0 sls0 30 décembre 2019 18:05

          @Laconicus
          C’est vrai que pour visualiser l’huile de silicone c’est pas mal.
          Il ne faut pas oublier que le bain d’huile est vibré à la fréquence de résonnance de l’interaction de la goutte est du bain d’huile. Sans cette apport la goutte disparaitrait dans l’huile.


        • vote
          CoolDude 30 décembre 2019 19:55

          Une dirigeante d’une banque Islandaise à dit un jour à ses conseillers concernant les Subrimes : Quand on ne comprend pas, on n’achète pas.

          J’ai beau visionné la conférence d’Alain Aspect sur le sujet... J’ai n’ai toujours pas compris.

          On y parle de photons intriqués avec des polarisations circulaire droite et/ou gauche... Puis de valeurs qui changent suivant l’angle de polariseurs... Sauf que pour les polarisations circulaires, l’angle d’un polariseur de ce type, de mémoire ne change, rien à l’affaire : Ça sort droite ou sa gauche quelque soit l’angle !?!?

          C’est ce type de polarisation de l’on utilise pour les écrans 3D (cinéma ou télévison)...

          Si vous avez une paire de lunette de ce type, fermé un œil et regardé vous dans une glace... C’est rigolo !

          Et que vous regardez de travers ou pas, ceci ne dégrade pas l’image, il me semble, d’ailleurs c’est pour cela que on utilise cette méthode.

          Bref, j’ai rien compris !!!

          L’intrication quantique (Alain Aspect - 2017)

          https://www.youtube.com/watch?v=JCfeEPTeSdA



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès