• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Eric83

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 10 votes
    Eric83 17 décembre 2018 14:02

    @edwig "Le RIC, c’est le truc qui fait le plus peur au pouvoir".

    Effectivement et à juste titre puisque ce serait donner le pouvoir aux citoyens. C’est bien pour cette raison que jamais Macron et son gouvernement ne nous accorderont le RIC sur toutes matières et sans conditions d’aval de parlementaires.

    D’où les tentatives d’enfumage total du peuple de Bayrou et de Philippe pour faire croire que le RIC, à certaines conditions, sur certains sujets, avec l’aval de parlementaires...pourrait être accepté par le gouvernement.

    Macron et son gouvernement sont à l’agonie et au bord de la rupture. Encore quelques jours ou tout au plus semaines et Macron démissionnera car il ne voudra pas porter la responsabilité de l’inscription du RIC dans la Constitution.

    MACRON DEMISSION.
     



  • 3 votes
    Eric83 7 décembre 2018 20:43

    J’ai un profond respect pour Etienne CHOUARD et ses travaux pour l’avènement d’une vraie démocratie via une nouvelle Constitution écrite par le peuple et pour le peuple. Parce que, fondamentalement, ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir.

     

    En revanche, je suis profondément en désaccord avec les propos qu’il a tenus, notamment, lors du débat, "il est trop tôt, nous ne sommes pas prêts, trop peu de citoyens sont des adultes politiques, il ne faut pas "virer" Macron parce que nous récolterions pire que lui...etc.."

     

    Jamais Macron ni aucun autre politicien de la caste politique actuelle représentant la politique capitaliste néolibérale au service des intérêts de l’oligarchie mondialiste, ne permettra, en étant au pouvoir, aux citoyens de réécrire la Constitution...ni même de laisser le peuple s’immiscer dans les décisions du pouvoir via le RIC.

     

    Aussi, le peuple doit prendre le pouvoir via les urnes et ceci lors d’élections anticipées. Le départ de Macron, sa démission ou sa destitution, est donc un préalable indispensable.

    Préalable que nous somme légitimes à exiger puisque Macron a usurpé l’élection présidentielle avec la complicité de l’Etat et des puissances d’argent qui détiennent la quasi totalité des médias.

     

    Contrairement aux propos d’Etienne CHOUARD, il n’est nullement trop tôt car le délai d’organisation d’une élection présidentielle anticipée laisserait largement le temps au peuple d’organiser la désignation de son candidat-e à cette élection. Sachant que sa "mission" en devenant Président-e serait au délà de sa charge "traditionnelle" de tout mettre en oeuvre pour qu’une nouvelle Constitution soit rédigée par des citoyens réunis dans des Assemblées Constituantes dans un délai de l’ordre de 12-15 mois. A l’issue, la Constitution serait proposée au peuple par référendum, si nécessaire modifiée, puis votée et promulguée. A cette échéance, le Président-e aurait obligation de démissionner afin que la nouvelle Constitution entre en vigueur. 

     

    De même, des élections législatives seraient organisées après l’élection anticipée provoquée par le départ de Macron et là encore, le peuple aurait largement le temps d’organiser la désignation des candidats-es aux élections législatives dont l’objectif une fois élus-es serait notamment de tout mettre en oeuvre pour qu’une nouvelle Constitution soit rédigée par les citoyens.

     

    C’est cette perspective que j’ai cherché à diffuser, à mon modeste niveau de simple citoyen, dans ce que je perçois être une "fenêtre d’opportunité" historique.


    Appelant de mes voeux cette nouvelle Constitution et les préalables qu’elle suppose, j’ai publié le 1/12 sur AgoraVox une lettre ouverte aux Gilets Jaunes et à mes concitoyens, intitulée "La souveraineté du peuple, par le peuple pour le peuple, c’est maintenant !"

     

    A la suite de cette perspective pour la mise en oeuvre d’une nouvelle Constitution, j’ai émis quelques propositions qui me paraissent de bon sens pour l’intérêt général et le bien commun et qui répondraient à nombre d’attentes des GJ mais aussi de la majorité de nos concitoyens. 

     

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/aux-gilets-jaunes-et-a-mes-210172

Les thèmes de l'auteur






Palmarès