• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Norman Bates

Norman Bates

Je suis Norman Bates.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4180 0
1 mois 0 108 0
5 jours 0 15 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    Norman Bates Norman Bates 16 août 23:37

    @Baston Labaffe

    Peut-être que le soldat du Christ confond les hosties avec le paquet de chips...
    Ou alors c’est son produit de substitution, sa méthadone spirituelle...



  • 3 votes
    Norman Bates Norman Bates 16 août 23:25

    @Baston Labaffe

    Je te rejoins, ainsi que MaQ et Guit’z sur la défense de certains principes liés à la liberté d’expression que le pitre polynésien ne saurait faire vaciller...
    J’écrivais un jour que si elle était menacée je défendrais même la liberté d’expression de BHL...je devais pas être dans mon état normal ce jour là...une digestion chaotique, une baisse de tension, je ne sais...
    Mais je persiste...BHL aura droit à son allocution annuelle sur le canal interne du centre pénitentiaire dans lequel il purgera ses peines...



  • 5 votes
    Norman Bates Norman Bates 16 août 14:47

    Ouf ! je suis soulagé...

    J’ai traversé un long tunnel dépressif avec en prime une lancinante sensation d’angoisse...il n’y a pas une minute où je ne me posais pas la question "mais que devient Jean Robin.. ?"

    Et surtout, qu’adviendra t-il de la "dissidence" sans son emblématique, charismatique figure de proue.. ?

    D’autres condamnés en première instance pour des délits d’opinion continuent de réaliser des vidéos, si Jean Robin a été contraint à la "disette" par "l’oligarchie" c’est dire à quel point il terrorise nos maîtres... smiley 



  • 4 votes
    Norman Bates Norman Bates 16 août 14:08

    @mmbbb

    Certes, si on s’amuse à inspecter les entrailles du passé on trouvera sans peine d’autres méchants, et après la concurrence victimaire on peut faire dans la hiérarchisation de la barbarie...
    Mon propos était davantage axé sur le présent, et ce que je trouve très agaçant avec l’oncle Samuel c’est sa façon de travestir la réalité...
    Hollywood est passé par là avec ses odieux indiens qui persécutent les gentils cowboys...
    Tout est à l’avenant : l’amerloque est un héros, c’est le défenseur de la veuve et de l’orphelin, le sauveur du monde...il manipule son gun ou lustre sa bombe atomique et le méchant peut trembler...si besoin il pioche quelques psaumes dans la bible pour s’accorder le pardon d’un éventuel débordement...
    C’est juste une mafia tentaculaire qui a écrit son "propre" Droit international pour faire fructifier les affaires des caïds de l’organisation, et/ou pour satisfaire quelque Etat consanguin, par l’intimidation, la menace, la sanction, et le tapis de bombes en dernier recours...le mauvais coucheur sait ce qui l’attend...
    En mode "gentil", voir les représailles sur la France après l’intrépide désobéissance au sujet de l’Irak...
    La sortie unilatérale de l’accord sur le nucléaire iranien fait acte de loi pour tout le monde, c’est quoi ce sketch.. ? l’oncle Samuel tout seul s’arroge le droit de sanctionner celui qui ne se soumet pas aux conséquences de la violation unilatérale d’un traité international, alors que rien ne justifie cette violation...
    Le "american way of life" est irrigué d’un interminable fleuve de sang au profit d’une association de malfaiteurs et de criminels qui fourre son pif partout où il y a de l’or, du pétrole, et des contrats juteux à signer, quitte à s’engraisser à reconstruire un pays dévasté par ses marchands d’armes dans un cycle dont le caractère vertueux n’échappera à personne...
    Le peuple américain ? il y a sans doute des braves gens, mais c’est une majorité d’incultes obèses gavés d’huile de friture et de programmes télé qui détruisent les neurones, des moutons qui versent une larme patriotique en chantant la gloire d’une "démocratie" qui leur a dernièrement laissé le choix entre une richissime star de télé-réalité aussi grossière que grotesque et une hystérique cornue dont l’époux se faisait éponger le bec verseur dans le bureau ovale...
    C’est comme si en France on devait choisir entre Hanouna et Bernadette Chirac...
    Et qu’on vienne pas me casser les couilles avec le "libérateur" de la France, parce que le désintéressement n’est pas une qualité que je citerais en premier pour l’oncle Samuel...



  • 5 votes
    Norman Bates Norman Bates 15 août 22:26

    @maQiavel

    Tout ce qui est américain est beau... smiley

    Sous la bannière étiolée
    Tout n’est qu’appâts rances...
    Ils sont paix et amour étoilés,
    distillent justice et tolérance...
    Ils ont la vérité infuse,
    C’est écrit sur leurs coupures,
    Leur bible truffée de ruses,
    Le feu, le sang, tout est pur... 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès