• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Sentero

Sentero

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1812 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    Sentero Sentero 13 décembre 2018 16:39

    @Qamarad

    Pour ma part je n’ai jamais été contrôlé (mon identité pas mon sac) et n’ai jamais même vu contrôler l’identité de qui que se soit en entrant dans la zone du marché de Noel depuis que j’y passe... cela étant je ne peux pas affirmer que cela ne se fasse pas ponctuellement... en tous cas l’interview de Raufer me l’apprend...
    Cela étant je me demande d’où Raufer tient son scoop... Raufer n’est pas un policier ni même un ancien policier, il n’était pas là ce jour là et parle donc par ouie dire... je doute qu’il ai eu personnellement accès à la moindre vidéo de surveillance qui, je suppose, est strictement réservée aux enquêteurs, quelqu’un la lui aura décrite ? ... et je me demande pourquoi un enquêteur lui aurait fait une déclaration sur un point aussi sensible... bref cette révélation de Raufer me laisse dubitatif et demanderait à être étayée par un peu plus que "on m’a dit que...".



  • 1 vote
    Sentero Sentero 13 décembre 2018 14:48

    @maQiavel

    Reste à déterminer comment il a passé le barrage

    Je suis strasbourgeois et traverse le marché de Noel chaque année... il n’y a pas de filtrage très rigoureux aux différents ponts qui permettent de rentrer dans l’ile du centre ville... on fouille les sacs, les cabats mais il n’y a aucun fouille au corps et on est en hiver, beaucoup de gens ont de gros manteaux assez larges... l’auteur présumé des coups de feu n’ayant apparemment qu’un pistolet et des couteaux passer avec ce matériel léger sur lui ne posait donc aucun problème particulier... de plus à l’heure un peu tardive de l’"attentat il faisait nuit, le marché était sur le point de fermer et le dispositif de sécurité était en train de s’alléger.



  • vote
    Sentero Sentero 29 juin 2018 17:31

    @Hijack ...

    Je n’ai pas regardé toute la vidéo car au bout de trois minutes j’avais compris qu’elle était parfaitement irréaliste et qu’on ne pouvait tirer strictement aucune conclusion du jeux des acteurs (les "profs" comme les "candidats")... d’ailleurs tous les internautes qui ont cru que cela pouvait être de vrais oraux (depuis quand pourraient-ils être filmés ????) ou même des oraux réalistes ne connaissent pas ou plus la réalité scolaire actuelle et s’en font une vision totalement biaisée... avec ce type de vidéos par exemple...

    Sinon je ne connais pas d’examinateurs qui se foutent de la gueule des gosses... quand on interroge un candidat on est là pour évaluer son niveau pas pour s’en payer une bonne tranche en se moquant de lui... après il y a des idiots partout... ça doit bien exister à la marge... mais la majorité des examinateurs (niveau lycée) sont plutôt bienveillants et n’ont pas pour objectif de descendre en flamme des ados...



  • 1 vote
    Sentero Sentero 29 juin 2018 15:16

    @Hijack ...

    Vous n’avez rien compris au rôle d’un examinateur lors d’un oral de bac... il s’agit d’évaluer le niveau d’un élève, pas de l’enfoncer, le déstabiliser ou l’encenser d’ailleurs... dans l’idéal un examinateur essaye d’être plutôt neutre voire impassible... on ne doit pas donner à un élève de faux espoirs en le félicitant et en le louant pendant ou après l’oral (en général un élève à l’aise comprend par l’attitude de l’examinateur que cela se passe plutôt bien) il ne faut pas non plus le descendre en le critiquant pendant sa prestation ni en sur-réagissant par rapport à une énormité qu’il peut sortir (en général un oral est une épreuve parmi d’autres et il ne faut pas complètement démotiver un élève en lui faisant comprendre que son oral est catastrophique car cela ne serait pas lui rendre service).

    Si un élève me sort une énormité lors d’un oral on se contente de lui faire reformuler pour vérifier que c’est bien une énormité et on peut lui faire remarquer que c’est une erreur et passer à autre chose... mais le but d’un oral c’est de faire parler le candidat... pas le prof... c’est une évaluation d’un certain niveau scolaire pas un cours bis dispensé par le prof qui doit savoir s’effacer (malgré la tentation de souvent interrompre l’élève,le contredire ou le "descendre") pour le laisser dérouler sa démonstration... ensuite des questions ciblées permettent de repréciser et parfois constater l’étendu des ignorances...



  • 1 vote
    Sentero Sentero 28 juin 2018 18:12

    @ZardoZ

    Bien sur qu’il s’agit de mises en scène... d’ailleurs les oraux de bac d’hist géo par exemple ne se passent pas ainsi, le candidat n’est pas debout, il a planché une vingtaine de minutes sur des thèmes qu’on lui donné puis il passe l’oral en présentant ces thèmes assis avec ses notes et ensuite on peut lui poser des questions diverses qui sont généralement liés aux thèmes présentés... isoler des questions, comme c’est le cas sur cette vidéo, des thèmes présentés par le candidat précédemment n’a aucun sens car souvent ces questions permettent de reformuler des inexactitudes ou compléter des oublis précédents... certaines questions peuvent donc paraître absurdes sorties de leurs contextes... cette vidéo de quelques questions isolées (qui viennent d’où ? par qui ?) ne sert donc à rien... seul le passage d’un oral dans son intégralité pourrait être intéressant et encore cela ne serait évidemment pas représentatif des oraux en général... je rajouterais qu’en plus quand il s’agit d’oraux dits de "rattrapage" (en réalité de contrôle) ils concernent rarement les élèves bons ou moyens et donnent lieu donc souvent à des réponses décevantes en terme de niveau.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès